PEINDRE


PEINDRE
v. tr.

Couvrir quelque chose avec des couleurs. Peindre un mur, une boiserie en rouge, en blanc, en gris, etc. Peindre une galerie, une chambre à l’huile. Peindre un plafond à la colle. Peindre la carrosserie d’une voiture. Par analogie, Cette femme est vraiment trop peinte.

Il signifie aussi Représenter une personne, une chose, par des lignes et par des couleurs. Peindre quelqu’un en pied, en buste, grandeur nature. Peindre quelqu’un en beau, en laid. Cette femme est difficile à peindre. Il a fait peindre toute sa famille. Il s’est fait peindre en uniforme. Peindre une bataille, une prairie, une montagne, un morceau d’architecture. On l’emploie souvent absolument. Peindre d’après nature. Peindre dans la manière, dans le goût de telle école, de tel maître. Peindre sur toile, sur bois, sur cuivre, sur ivoire, sur vélin, sur porcelaine. Peindre à l’huile, à l’oeuf, à fresque, à la détrempe, à l’aquarelle, au pastel. Peindre en camaïeu, en miniature, en émail. Peindre en trompe-l’oeil.

Peindre le portrait, le paysage, etc., Avoir pour genre de peinture le portrait, le paysage, etc.

Peindre un plafond, Le décorer de figures ou d’ornements.

Fig. et fam., être à peindre, être dans un costume, dans une posture singulière, ridicule. On peut aussi, mais moins fréquemment, le prendre dans un sens favorable.

Toiles peintes, Certaines toiles où sont imprimés des figures, des paysages, des fleurs, des ornements, et qui servent à l’habillement des femmes, aux tentures et aux meubles.

Papier peint. Voyez PAPIER.

PEINDRE s’emploie figurément et signifie Décrire, représenter quelque chose par des mots qui font image. Personne n’a peint avec plus de vérité les passions et leurs effets. Ce personnage est peint trait pour trait dans ce discours. Il peint si vivement la colère, la douleur, la joie, la crainte, qu’il en inspire les sentiments. Peindre le vice avec les couleurs les plus propres à en donner de l’horreur. On nous l’avait peint comme un homme d’honneur. On nous le peignit des plus noires couleurs. Il nous a peint sa détresse, sa misère. Peints par eux-mêmes.

Achever de peindre, se dit d’un Dernier trait qui s’ajoute à ceux qui nous font connaître quelqu’un et en complète la ressemblance. Ceci achève de le peindre. Pour l’achever de peindre.

SE PEINDRE signifie figurément Se traduire, se manifester. La douleur, la joie, la colère, etc., se peignait dans ses yeux, dans ses regards, sur son visage. La candeur, l’honnêteté de son âme se peint dans ses moindres discours.

Cet auteur se peint dans ses ouvrages, Ses pensées, son style font connaître son caractère et ses inclinations.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • peindre — [ pɛ̃dr ] v. tr. <conjug. : 52> • 1080; lat. pingere I ♦ 1 ♦ Couvrir, colorer avec de la peinture. Peindre un mur au badigeon (⇒ badigeonner) , au ripolin (⇒ ripoliner) , à la laque (⇒ laquer) . Peindre à la chaux. Peindre en noir, en bleu …   Encyclopédie Universelle

  • peindre — PEINDRE. v. act. Representer, figurer quelque chose, tirer la ressemblance de quelque objet avec le crayon, avec des couleurs, &c. Peindre un homme. peindre un arbre, un lion. il a fait peindre son pere, sa femme, ses enfants. le Peintre l a… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • peindre — Peindre, Vient de Pingere, par mutation de g, en d, parquoy semble qu on doyve escrire Pindre, et à ce, retire assez nostre prononciation. Peindre, Pingere, Depingere, Expingere, Scribere. Peindre et descrire quelque chose, Describere aliquid.… …   Thresor de la langue françoyse

  • peindre — (pin dr . Les formes en gn se confondent avec les formes correspondantes du verbe peigner ; seulement on prononce d une façon un peu plus ouverte celles du verbe peigner, et un peu plus fermée celles du verbe peindre), je peins, tu peins, il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PEINDRE — v. a. Représenter une personne, une chose, par des lignes et par des couleurs. Peindre un homme, un arbre, un lion. Il a fait peindre son père, sa femme, ses enfants. Il s est fait peindre. On l a peinte en Diane, en bergère. Vous voilà peint… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Peindre — III гр., (avoir) P.p.: peint Красить, рисовать Présent de l indicatif je peins tu peins il peint nous peignons vous peignez ils peignent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • peindre — vt. pindre (Albanais.001), C.1 ; pinturâ (001). C.1 Ind. prés. : (je) pènyo, (tu, il) pin, (vous) pènyî, (ils) pènyon (001). Ind. imp. : (je) pènyivou, (tu) pènyivâ, (il) pènyive (001). Ind. fut. : (je) pindrai (001). Cond. prés. : (je) pindri… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Peindre ou faire l'amour — est un film français réalisé par Arnaud et Jean Marie Larrieu, sorti en 2005. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique 3 Distribution 4 Box Off …   Wikipédia en Français

  • Peindre le diable sur la muraille — ● Peindre le diable sur la muraille en Suisse, noircir la situation, évoquer des dangers imaginaires …   Encyclopédie Universelle

  • Peindre ou faire l'amour — Filmdaten Deutscher Titel: Malen oder Lieben Originaltitel: Peindre ou faire l amour Produktionsland: Frankreich Erscheinungsjahr: 2005 Länge: 98 Minuten Originalsprache: Französisch …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.