GENS


GENS
n. f.

(Pluriel de GENT.) Personnes en nombre indéterminé. Des gens de bien. Des gens de goût. Des gens de talent. Des gens de parole. Ils se sont conduits en gens de coeur. Ce sont des gens de marque. Des gens de qualité. Des gens de rien. Des gens sans aveu. Il y a parmi eux beaucoup de gens en place. Consulter les gens du métier.

Lorsque GENS est accompagné d’un adjectif, celui-ci se met au féminin s’il le précède immédiatement, et au masculin s’il le suit. Ce sont de méchantes gens. Bonnes gens vous croyez cela! Il s’accommode de toutes gens. De telles gens sont à plaindre. De vieilles gens les meilleures gens du monde. Des gens âgés. Des gens instruits. Des gens mal élevés.

L’adjectif ou le participe placé en tête du membre de phrase où GENS est sujet se met toujours au masculin. Quoique déchus de leurs honneurs et de leur fortune, ces gens paraissent heureux. Instruits par l’expérience les vieilles gens sont soupçonneux.

Lorsque GENS est précédé d’un adjectif des deux genres, on met Tous au masculin. Tous les honnêtes gens. Tous les habiles gens. Quand au contraire l’adjectif qui précède Gens est féminin, On met Toutes. Toutes les vieilles gens.

On met aussi Tous au masculin lorsque GENS est suivi d’une épithète ou de quelque autre mot déterminatif. Tous les gens sensés, raisonnables, pieux, etc. Tous les gens qui raisonnent. Tous les gens de bien. Tous les gens en place. Tous ces gens-ci. Tous ces gens- là. Tous gens bien connus. Tous gens d’esprit et de mérite.

Les gens du monde, Les personnes qui vivent dans le monde, qui ont les habitudes et les manières de la société élégante. Il se dit aussi quelquefois par opposition à Ceux qui possèdent à fond telle ou telle science. Mettre la science à la portée des gens du monde.

Fam., Des gens de sac et de corde. Voyez CORDE.

Fig. et fam., Vous vous moquez des gens. Vous nous prenez pour des ignorants, pour des imbéciles.

Fig. et fam., Ce sont des gens de l’autre monde. Ce sont des personnes extravagantes.

Il ne se dit jamais en parlant d’un nombre déterminé de personnes, à moins qu’il ne soit précédé de certains adjectifs, comme dans ces exemples : Il y vint trois pauvres gens. Nous étions dix honnêtes gens. Ces quatre frères étaient quatre braves gens.

Fam., Des milliers de gens, etc. Beaucoup de gens en nombre indéterminé. Il y a des milliers de gens qui voudraient être à votre place.

GENS, suivi de la préposition DE et d’un nom qui désigne une profession, un état quelconque, signifie Tous ceux qui sont de cet état, de cette profession. Dans cette acception et dans celles qui suivent, il ne veut jamais l’adjectif ou le participe au féminin. Les gens de robe. Les gens d’église. Les gens de guerre. Les gens d’épée. Les gens de loi. Les gens de mer. De nombreux gens de lettres. Les gens de finance. Certains gens d’affaires.

Il se dit encore de Ceux qui sont d’un parti, par opposition à ceux de l’autre. Nos gens ont battu les ennemis. Nos gens ont été repoussés. Je craignais que ce ne fussent des ennemis, et c’étaient de nos gens. Nos gens battirent les vôtres. Dix de nos gens y périrent.

Il se dit également des Personnes qui sont d’une même partie de promenade, de jeu, de festin, etc. Tous nos gens sont arrivés, faites servir le dîner. Tous nos gens sont au rendez- vous. Ce sens est très familier.

Les gens du roi se disait des Procureurs et avocats généraux, des procureurs et avocats du roi.

Il veut encore dire les Domestiques. Tous vos gens vous ont quitté. Tous mes gens sont malades. Un de ses gens. Appeler ses gens. Les gens de maison.

Droit des gens, Droit des nations. Ensemble de droits naturels, communs à toutes les nations. Il se dit aussi des Règles de droit international qui régissent les rapports des nations entre elles. Violer le droit des gens.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gens — 1. (jan ; l s se lie : des jan z aimables ; quelques personnes font sentir l s : des jans ; mais c est une mauvaise prononciation) s. pl. 1°   Nom collectif signifiant en général un certain nombre de personnes ; dans ce sens, gens est, suivant l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gens — Gens. Personnes. En cette signification il n a point de singulier. Il est masculin quand l adjectif le suit, & feminin quand il le precede. Voilà des gens bien fins, ce sont de fines gens. ce sont des gens fort dangereux, de fort dangereuses gens …   Dictionnaire de l'Académie française

  • GENS — (émulateur) Gens …   Wikipédia en Français

  • Gens — Gens …   Википедия

  • Gens — (j[e^]nz), n.; pl. {Gentes} (j[e^]n t[=e]z). [L. See {Gentle}, a.] (Rom. Hist.) 1. A clan or family connection, embracing several families of the same stock, who had a common name and certain common religious rites; a subdivision of the Roman… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gens — Gens, 1) (röm. Ant.), Stamm, Geschlecht; begriff die einen gemeinschaftlichen Geschlechtsnamen (Nomen) führenden Personen (Gentīles). Die Gentilen waren entweder vollberechtigte od. untergeordnete, wie Clienten u. Freigelassene, welche nur… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • gens — gèns s.f.inv., lat. TS stor. in Roma antica, gruppo di famiglie appartenenti a un unico ceppo {{line}} {{/line}} ETIMO: lat. gens, cfr. gignĕre generare …   Dizionario italiano

  • Gens — die; , G’entes [...te:s] <aus lat. gens, Gen. gentis »Geschlechtsverband, Sippe«> altröm. Familienverband …   Das große Fremdwörterbuch

  • gens — 1847, in reference to ancient Rome, tribe, clan, house (of families having a name and certain religious rites in common and a presumed common origin), from L. gens (gen. gentis) race, clan, nation (see GENUS (Cf. genus)) …   Etymology dictionary

  • gens — gȅns m DEFINICIJA 1. pov. u antičkom Rimu zajednica više obitelji povezanih imenom, podrijetlom, tradicijom i kulturom 2. sociol. prvobitan oblik društveno ekonomske organizacije u primitivnoj zajednici, temelji se na krvnom srodstvu i… …   Hrvatski jezični portal

  • Gens [1] — Gens (lat.), die Genossenschaft derer, die durch gemeinsame Abstammung miteinander verbunden sind. Zu Rom bildeten die Gentes die Unterabteilungen der Kurien und den eigentlichen Stamm des römischen Volkes; an sie, die Patres oder Patricii,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.