FIXER


FIXER
v. tr.

Attacher, affermir, rendre immobile, maintenir en place. Fixez cela contre la muraille avec un clou. Fixer au moyen d’une vis, d’une épingle. Fixez-le bien dans cette position. Fixer une persienne que le vent agite. Les coquillages se fixent aux rochers.

Il signifie particulièrement, en termes de Chimie, Supprimer la volatilité de certains corps liquides ou gazeux, par addition ou combinaison avec un autre corps. Dans la fabrication des engrais chimiques, l’azote est fixé par de la potasse ou des sels ammoniacaux.

Dans les Arts du dessin et en Photographie, il signifie Rendre inaltérable par un produit ou par un procédé. Fixer un cliché, une épreuve, un fusain, un pastel.

Fixer ses yeux, sa vue, ses regards sur quelqu’un, sur quelque chose, Les arrêter sur quelqu’un, sur quelque chose. Les regards se fixaient sur lui. Avoir les yeux fixés sur quelqu’un.

Fig., Fixer les regards de quelqu’un, Devenir l’objet de son attention.

Fig., Fixer quelque chose sur le papier, sur la toile, se dit d’une façon générale pour l’écrire, le peindre, en sorte qu’il se conserve, qu’il ait une certaine permanence. Fixer ses idées sur le papier. L’écriture est l’art de représenter et de fixer la parole.

Fig., Fixer une chose dans la mémoire, dans l’esprit, Faire que la mémoire la retienne. Les règles de la grammaire ne se fixent dans la mémoire que lorsqu’on les a appliquées par des exercices nombreux et variés.

Il signifie aussi Faire résider, faire demeurer en quelque lieu. Les familles qu’il voulait fixer dans cette ville, pour en augmenter la population. Ceux que le commerce avait fixés dans cette colonie. Le vent a de la peine à se fixer. Le baromètre s’est fixé au beau.

Il signifie également établir, en parlant de Résidence, de domicile, etc. Il a fixé sa demeure en tel endroit. Il résolut de se fixer dans tel pays. Il a quitté Paris pour se fixer dans un coin tranquille de province.

Il signifie encore Régler, déterminer. Fixer le prix d’une marchandise. On n’a pas encore fixé la somme qui doit lui être allouée. Ses émoluments ont été fixés à tant. Fixer un jour. Au jour fixé pour l’assemblée. Fixer un délai. Il a fixé son départ au quinze du mois prochain. C’est lui qui doit fixer votre sort. L’usage n’a pas encore bien fixé le sens de tel mot.

Il signifie aussi figurément Faire qu’une personne ou une chose ne soit plus changeante, versatile, indécise, etc. C’est un esprit inquiet que l’on ne saurait fixer. Fixer une imagination vagabonde. Fixer un inconstant, une coquette. Aucune femme ne saurait le fixer. Se fixer à quelque chose. Son esprit ne peut se fixer, se fixer à rien. Cet écolier est difficile à fixer, a de la peine à se fixer. Fixer l’opinion encore incertaine. On a cru longtemps que les grands écrivains avaient fixé notre langue. On dit de même Fixer les volontés de quelqu’un. Fixer l’attention, Captiver l’attention. Cela est digne de fixer l’attention du public. Il ne put parvenir à fixer l’attention de ses auditeurs, à fixer l’attention. On dit aussi Fixer son attention sur quelque chose, L’y appliquer.

Fixer les soupçons sur quelqu’un, Faire que les soupçons s’arrêtent sur lui. Fixer ses soupçons sur quelqu’un, Les arrêter sur lui. Les soupçons se sont aussitôt fixés sur lui.

Fixer ses vues sur quelqu’un, sur quelque chose, Arrêter définitivement ses desseins, ses intentions sur quelqu’un, sur quelque chose.

être fixé signifie quelquefois N’avoir plus aucun doute, aucune incertitude sur quelque chose. Je suis bien fixé sur son compte. Il est fixé sur ce qu’il doit faire. Il suffit, je suis fixé maintenant.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fixer — [ fikse ] v. tr. <conjug. : 1> • 1330; de 1. fixe ♦ Rendre fixe. I ♦ 1 ♦ Établir d une manière durable à une place, sur un objet déterminé. ⇒ assujettir, attacher, immobiliser, maintenir. Fixer les volets avec des crochets. Fixer… …   Encyclopédie Universelle

  • Fixer — may refer to:pecialist usesBetting*A person who uses various techniques to alter the course of a sports game for the benefit of a particular betting party. For example, a boxer who purposefully loses a match or a basketball player (see Ralph… …   Wikipedia

  • Fixer — steht für: jemanden, der sich Heroin spritzt. Oft wird daraus Missbrauch und Abhängigkeit geschlussfolgert und der Fixer als Junkie stigmatisiert. im Fachjargon der Börse einen Leerverkäufer The Fixer steht für: The Fixer (Lied), Lied der… …   Deutsch Wikipedia

  • fixer — Fixer. v. act. Arrester, determiner. On a fixé la valeur des monnoyes. fixer le prix des Charges. fixer un jour. il a fixé sa demeure en tel endroit. On dit en termes de Physique, Fixer le mercure, pour dire, Le rendre solide, Et, Fixer les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fixer — UK US /ˈfɪksər/ noun [C] INFORMAL ► someone who is skilled at arranging for things to happen, sometimes in a way that is dishonest: »They chose him because of his reputation as a fixer and an expert at handling difficult situations …   Financial and business terms

  • fixer — 1849, of chemicals, etc.; 1885 as a person who “makes things right;” agent noun from FIX (Cf. fix) (v.) …   Etymology dictionary

  • fixer — [fik′sər] n. 1. a person or thing that fixes ☆ 2. Informal a person who pays bribes or uses personal influence to manipulate results, as in keeping others from being punished for illegal acts ☆ 3. Slang a person who sells narcotics illegally to… …   English World dictionary

  • fixer — (fi ksé) v. a. 1°   Rendre fixe, affermir, arrêter. Fixer au moyen d un clou, d une épingle. Fixer une persienne agitée par le vent. •   Considérez le soleil avec quelle impétuosité.... cependant vous n ignorez pas que Dieu ne l ait fixé… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FIXER — v. a. Attacher, affermir, arrêter. Fixez cela contre la muraille avec un clou. Fixer au moyen d une vis, d un clou, d une épingle, etc. Fixez le bien dans cette position. Fixer une persienne que le vent agite. Fixer une barque au rivage.   Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Fixer — 1fix »unbeweglich, fest ‹stehend›; konstant«: Das im 16./17. Jh. aus lat. fixus »angeheftet, befestigt, fest«, dem Part. Perf. von figere »anheften« (zur idg. Sippe von nhd. ↑ Teich), entlehnte Adjektiv war zunächst nur in der Alchemistensprache… …   Das Herkunftswörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.