ÉTONNER


ÉTONNER
v. tr.

Surprendre par quelque chose d’extraordinaire, d’inattendu. Cet accident imprévu, cette nouvelle inattendue l’a fort étonné, l’a extrêmement étonné. Je crois que cela l’étonnera. Cela est fait pour étonner. Vous l’étonnerez bien quand vous lui direz cela. Cet enfant étonne, étonne tout le monde par son esprit, par la vivacité de ses reparties. Je suis étonné qu’il ne m’en ait rien dit. Il aime à étonner les gens. Paraître étonné de quelque chose. Air étonné. Je m’étonne qu’il ne voie pas le danger où il est. J’en sais la raison, je ne m’en étonne plus. Ne vous étonnez pas s’il en use de la sorte. Je m’étonne que vous n’ayez pas prévu cet accident. Je suis étonné de votre procédé à mon égard.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • étonner — [ etɔne ] v. tr. <conjug. : 1> • estoner XIe; du lat. pop. °extonare, class. attonare « frapper du tonnerre » I ♦ (sens étym.; XVe) Vx Ébranler, faire trembler par une violente commotion. ♢ (XIX …   Encyclopédie Universelle

  • étonner — (é to né) v. a. 1°   Causer un ébranlement. Le coup lui a étonné la tête.    Terme de vétérinaire. Se dit du sabot d un cheval qui se heurte violemment à quelque obstacle. Ce cheval s est étonné le pied.    Terme de mineur. Étonner la roche,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • étonner — vt. érnâ, éshnâ (Montagny Bozel), ÉToNÂ (Albanais.001a, Bellecombe Bauges.153, Compôte Bauges, Saxel.002 | 001b, Aix.017), éteunâ (Albertville, Notre Dame Be.), étounâ (Arvillard), C. éton ne <(il) étonne> (001,017,153) => Sonner. E. :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉTONNER — v. a. Surprendre par quelque chose d inopiné, d extraordinaire. Cet accident imprévu, cette nouvelle, cette marche des ennemis l a fort étonné, l a extrêmement étonné. Je crois que cela l étonnera. Cela est fait pour étonner. Les exploits de ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • étonner — (v. 1) Présent : étonne, étonnes, étonne, étonnons, étonnez, étonnent ; Futur : étonnerai, étonneras, étonnera, étonnerons, étonnerez, étonneront ; Passé : étonnai, étonnas, étonna, étonnâmes …   French Morphology and Phonetics

  • Étonner le verre — ● Étonner le verre faire couler du verre fondu incandescent dans de l eau pour le fragmenter en petits morceaux …   Encyclopédie Universelle

  • s'étonner — ● s étonner verbe pronominal être étonné verbe passif Éprouver, manifester de la surprise devant quelque chose, le trouver étrange, surprenant ; être stupéfait, surpris, abasourdi : Avec lui, je ne m étonne plus de rien. Avoir l air étonné. ● s… …   Encyclopédie Universelle

  • épatter — Étonner …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • surprendre — [ syrprɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 58> • 1549; sorprendre 1160; de sur et prendre 1 ♦ Vx Prendre, saisir à l improviste. ⇒ saisir. Se laisser surprendre à... : se laisser prendre inopinément à. 2 ♦ Vx ou littér. Gagner artificieusement,… …   Encyclopédie Universelle

  • ébahir — [ ebair ] v. tr. <conjug. : 2> • v. 1150; de é et a. fr. baer, var. de bayer ♦ Frapper d un grand étonnement. ⇒ abasourdir, étonner, stupéfier. Voilà une nouvelle qui m ébahit. ♢ Pronom. S étonner au plus haut point. « S ébahir d être tour… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.