ENTAMER


ENTAMER
v. tr.

Inciser superficiellement. Entamer la peau. Entamer la chair. Le coup lui entama l’os. On entame l’écorce de certains arbres pour en tirer de la gomme.

Fig., Entamer la réputation de quelqu’un, son crédit, etc., Y porter quelque atteinte.

Fig., en termes de Guerre, Entamer un corps de troupes, Commencer à le rompre. Dès que la cavalerie eut entamé la première ligne, tout le reste prit la fuite.

Il signifie aussi Diminuer une chose en en retranchant une petite partie. Entamer un pain, un melon, un pâté. Entamer une pièce de drap. Entamer un sac de bonbons. Il a entamé son patrimoine.

Fig. et fam., Entamer quelqu’un, Empiéter, entreprendre sur ses droits, sur sa charge ou, dans un autre sens, l’amener à faire quelque chose contre sa résolution. Prenez bien garde qu’on ne vous entame. Il a une volonté des plus fermes, et il est difficile de l’entamer. C’est un homme perdu, s’il se laisse entamer. C’est un homme qui se laissera facilement entamer. Il signifie aussi, en parlant d’une Personne, Parvenir à connaître ses vues cachées, ses sentiments secrets. C’est un homme impénétrable, on ne sait par où l’entamer. Il se dit également en parlant d’une Personne sur qui on prend quelque avantage dans une discussion. C’est un rude logicien, qu’il n’est pas facile d’entamer.

ENTAMER signifie encore figurément Commencer à s’occuper de quelque chose. Entamer une matière, un discours, une affaire, une négociation. Entamer un procès.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • entamer — [ ɑ̃tame ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XIIe; bas lat. intaminare « souiller »; rad. tangere « toucher » I ♦ 1 ♦ Couper en incisant. ⇒ blesser, égratigner, entailler, inciser, ouvrir. Entamer la peau, la chair. Le coup lui entama l os. S… …   Encyclopédie Universelle

  • entamer — ENTAMER. v. a. Faire une petite incision, une petite déchirure. Entamer la peau. Entamer la chair. Le coup lui entame l os. On entame l écorce de certains arbres pour en tirer la gomme. f♛/b] Il signifie aussi, ter une petite partie d une chose… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • entamer — ENTAMER. v. a. Faire une petite ouverture, une petite incision. Entamer la peau. entamer la chair. le coup luy entame l os. on entame l escorce de certains arbres pour en tirer la gomme. Il signifie aussi, Oster une petite partie d une chose… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • entamer — Entamer, Incidere, Admordere, Praecerpere, Praeflorare, a {{t=g}}témnô.{{/t}} Id est, frango. In aoristo secundo {{t=g}}étamon.{{/t}} Hinc Entamer, Nisi forte a {{t=g}}tomos,{{/t}} id est Incisio, sectio {{t=g}}étomis,{{/t}} id est, incisio.… …   Thresor de la langue françoyse

  • entamer — (an ta mé) v. a. 1°   Couper le premier morceau, commencer à prendre une partie d une chose. Entamer un pain, une pièce de drap, un sac d argent. •   Le général ne se presse pas d y aller, de peur d entamer trop tôt nos magasins, MAINTENON Lettre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENTAMER — v. a. Faire une petite incision, une petite déchirure. Entamer la peau. Entamer la chair. Le coup lui entame l os. On entame l écorce de certains arbres pour en tirer de la gomme. Fig., Entamer la réputation de quelqu un, son crédit, etc., Y… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • entamer — v.t. Entamer son capital, perdre sa virginité …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • entamer — vt. , couper le premier morceau (d un pain, d une tome) ; déchirer la peau, faire une plaie légère : antonâ (Samoëns.010, Saxel.002), êtonâ (Albanais. 001) ; antamâ (Cordon), antanâ (Aussois), êtamâ (001), intamâ (Thônes), intanâ (Arvillard,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Entamer une couleur — ● Entamer une couleur jouer la première carte de cette couleur …   Encyclopédie Universelle

  • mordre — [ mɔrdr ] v. <conjug. : 41> • 1080; lat. mordere I ♦ V. tr. 1 ♦ Saisir et serrer avec les dents de manière à blesser, à entamer, à retenir. ⇒ croquer, déchiqueter, mâchonner, mordiller; morsure. Son chien a mordu le facteur. Mordre qqn à la …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.