LAISSER

ÔĽŅ
LAISSER
. v. a.
Quitter ; se séparer d'une personne ou d'une chose qui reste dans l'endroit dont on s'éloigne. Il a laissé son fils à Paris. Il a laissé ses gens à la porte de la ville. Il avait laissé sa voiture à Lyon. J'ai laissé votre ami à la campagne. Je l'ai laissé seul chez lui. J'ai laissé votre père en bonne santé. Laisser une place de guerre bien pourvue, la laisser en bon état.   Laisser quelqu'un loin de soi, loin derrière soi, Le devancer beaucoup. Il se dit au propre et au figuré.

LAISSER, signifie aussi, Ne pas emmener, ne pas emporter avec soi. Il a laissé son fils avec son précepteur. Laissez-nous votre enfant jusqu'à ce soir. Laissez ici votre manteau. Laissez ici votre sac d'argent, si vous craignez les voleurs.   Il signifie encore, Oublier de prendre avec soi. Il a laissé sa montre dans son cabinet. J'ai laissé ces papiers sur mon bureau. Il a laissé sa canne chez moi.

LAISSER, signifie en outre, Confier, mettre en d√©p√īt. Il a laiss√© tous ses papiers √† son avocat. Il laisse son argent entre les mains de son notaire. Je vous laisse cela en garde. Laisser une chose en d√©p√īt. ¬† Laisser une chose au soin, √† la discr√©tion, √† la prudence, etc., de quelqu'un, La confier, l'abandonner au soin, √† la discr√©tion, la remettre √† la prudence de quelqu'un. On dit dans le m√™me sens, Je vous en laisse le soin, la conduite, etc.

LAISSER, signifie quelquefois simplement, Donner une chose √† quelqu'un pour qu'il la remette √† un autre. Je ne l'ai point trouv√© chez lui, j'ai laiss√© votre lettre √† son domestique. J'ai laiss√© ma carte de visite chez son portier. ¬† Il signifie aussi, Ne pas √īter, ne pas retirer de quelque endroit ou de chez quelqu'un une chose ou une personne que l'on peut en √īter, en retirer. Il laisse son enfant en nourrice. Pourquoi laissez-vous si long-temps cela chez moi¬†? Il laisse son tableau √† l'exposition. ¬† Il signifie √©galement, Ne pas √īter une personne ou une chose de la place o√Ļ elle est, de la situation o√Ļ elle se trouve. Laissez-moi aupr√®s du feu. Laissez cela, n'y touchez point. Laissez ces livres sur mon bureau. Il le laissa √† genoux. ¬† Il signifie par extension, Ne pas changer l'√©tat o√Ļ se trouve une chose. Ainsi on dit¬†: Laisser un champ en friche, Ne pas le cultiver¬†; Laisser un ouvrage imparfait, Ne pas l'achever¬†; Laisser une chose intacte, Ne point l'endommager, ou N'en rien prendre¬†; etc.

Fig. et fam., Laisser quelqu'un dans la nasse, L'abandonner dans une m√©chante affaire o√Ļ on l'a engag√©, et dont on se tire soi-m√™me.

Fig., Laisser quelqu'un dans l'embarras, dans le danger, dans la misère, Ne pas lui donner les secours qu'on pourrait ou qu'on devrait lui donner.  Laisser quelqu'un en paix, en repos, le laisser tranquille, Souffrir, permettre, ne pas empêcher qu'il demeure en paix, en repos ; ne pas l'importuner, ne pas le tourmenter. On dit dans le même sens : Laissez-moi là. Laissez-moi donc. Laissez-moi.

Fam., Laissez le monde comme il est, Ne vous embarrassez pas de ce qui se passe dans le monde, ne pr√©tendez pas le r√©former.¬† Laisser quelqu'un en son particulier, Le laisser seul.¬† Laisser quelqu'un ma√ģtre d'une chose, La laisser enti√®rement √† sa disposition.¬† Laisser un ouvrier sans ouvrage, Ne pas lui fournir d'ouvrage.¬† Laisser √† l'abandon, Ne prendre aucun soin de. Vous laissez ce jardin √† l'abandon. C'est un homme qui laisse tout √† l'abandon. ¬† Laisser en blanc, R√©server, dans un √©crit, une place, un espace qu'on remplira plus tard. Laissez, dans votre projet d'acte, deux lignes en blanc. Laisser un nom en blanc.

Prov. et fig., Il vaut mieux laisser son enfant morveux que de lui arracher le nez, Il est de la sagesse de tolérer un petit mal, lorsqu'on risque, en voulant y remédier, d'en causer un plus grand.  En termes de Manége, Laisser la bride sur le cou à un cheval, Lui rendre la main, le laisser aller de lui-même.

Fig. et fam., Laisser la bride sur le cou à quelqu'un, L'abandonner à lui-même, à ses caprices, à ses volontés.

LAISSER, signifie encore, Ne pas prendre, ne pas enlever, ne pas d√©truire ce qu'on pourrait prendre, enlever, d√©truire, etc. Les voleurs lui ont laiss√© son habit, lui ont laiss√© la vie. Les ennemis ont br√Ľl√© le village et n'ont laiss√© que l'√©glise. Les brigands ne lui ont rien laiss√©, ne lui ont laiss√© que sa chemise. Laissez-moi un peu de place. Ils ont tout mang√©, ils n'ont rien laiss√©. Ses occupations ne lui laissent pas un moment de repos. Laisser de la marge. ¬† Ne laisser que les quatre murailles, Tout emporter, tout enlever d'une maison ou d'un appartement.

LAISSER, signifie aussi, Abandonner. Cette rivière a laissé son ancien lit. Depuis l'invention de la poudre, on a laissé l'usage de certaines armes défensives.   Laisser un chemin, une maison, etc., à droite, sur la droite, Prendre sur la gauche, en sorte que le chemin, la maison, etc., soit sur la droite. On dit de même, Laisser un chemin à gauche, sur la gauche.   Laisser là quelqu'un, quelque chose, Rompre avec quelqu'un, discontinuer quelque chose. Laissez là cette femme, elle vous perdra. Il a laissé là son projet, son entreprise. Laissez là votre ouvrage, vous le reprendrez plus tard.   Laisser quelqu'un pour mort, S'en éloigner avec la conviction qu'il est mort. Son assassin l'avait laissé pour mort, mais il n'était qu'évanoui.

Fam., Laissez-le pour ce qu'il est, N'ayez aucun égard aux injures, aux outrages d'un pareil homme.

Fam., Cette marchandise est à prendre ou à laisser, Il faut en donner le prix demandé, ou on ne l'aura pas.  Il y a à prendre et à laisser dans ces marchandises, Il s'y trouve du bon et du mauvais, et il faut savoir choisir . On dit figurément, dans le même sens, Il y a à prendre et à laisser dans cette affaire, dans cette entreprise, dans ce que vous proposez.

Fam., Avoir le prendre et le laisser, Avoir le choix. Dans cette phrase, Laisser est pris substantivement.  Je vous laisse à penser ce qui en arrivera ; je vous laisse à juger s'il profita de l'occasion, etc., C'est à vous à penser aux conséquences de cela ; je vous donne à juger si, etc.  Laisser beaucoup à penser, se dit D'une personne qui s'exprime mystérieusement ou avec finesse. On dit à peu près dans le même sens, Cela laisse beaucoup à penser, Cela donne matière à bien des réflexions.  Laisser quelque chose, laisser beaucoup à dire, à faire, Ne pas épuiser une matière ; et dans le sens contraire, Ne rien laisser à dire, à faire.   Laisser à désirer, N'être pas entièrement satisfaisant. Cet ouvrage a du mérite, cependant il laisse beaucoup à désirer.   Ne pas laisser de, ne pas laisser que de, Ne pas cesser, ne pas s'abstenir, ne pas discontinuer de. Il ne faut pas laisser d'aller toujours votre chemin. Malgré leur brouillerie, il n'a pas laissé que de lui écrire. On dit dans des sens analogues : Il est pauvre, mais il ne laisse pas d'être honnête homme, La mauvaise fortune n'empêche pas qu'il ne soit honnête homme. Il ne laisse pas que de gagner beaucoup à ce marché, Il y gagne beaucoup. Cette proposition ne laisse pas d'être vraie, que d'être vraie, Ce qu'on objecte contre n'empêche pas qu'elle ne soit vraie. Cela ne laisse pas d'être embarrassant, d'étonner, que d'être embarrassant, que d'étonner, etc., Cela est embarrassant, cela étonne, etc.

Fam., Laissez que, Permettez, souffrez que. Laissez que je vous réponde.

Fam., Laissez donc, Finissez. Laissez, laissez, C'est assez, ne continuez pas.

Fig., Laisser la vie, et pop., Laisser ses os, ses bottes en quelque occasion, Y mourir.¬† Laisser des poils, des plumes en quelque endroit, se dit D'un animal, d'un oiseau, dont il est rest√© des poils, des plumes, dans l'endroit par o√Ļ il a pass√©. On dit de m√™me, Laisser des traces, des vestiges, etc.

Fig. et fam., Laisser des plumes, Faire quelque perte, et particulièrement une perte d'argent. Il a laissé de ses plumes au jeu. Il a laissé quelques plumes dans ce procès.

LAISSER, signifie particulièrement, Passer sous silence. Je laisse une infinité d'autres preuves, d'autres détails.   Laissons cela, Ne parlons plus de cela.

LAISSER, signifie aussi, Céder. Je lui en laisse l'honneur. Je lui en laisse le profit. Les ennemis furent contraints de nous laisser le champ de bataille.   Laisser une chose à un certain prix, à bon compte, Consentir à la vendre pour un certain prix, etc. Je vous laisse ce cheval pour six cents francs. Il m'a laissé ce drap à trente francs l'aune.   Laisser le champ libre à quelqu'un, Ne pas vouloir se mettre en concurrence avec quelqu'un, ou Se retirer, abandonner ses prétentions.

LAISSER, signifie encore, L√©guer, transmettre par des dispositions testamentaires. Il a laiss√© une somme consid√©rable √† l'h√īpital de la ville. Il a laiss√© des legs √† tous ses amis. Il a laiss√© par testament sa biblioth√®que √† son fr√®re. ¬† Il se dit √©galement en parlant Des personnes ou des choses qui ont √©t√© √† quelqu'un, et qui subsistent apr√®s sa mort. Il laisse une femme et des enfants. Il a laiss√© ses enfants avec peu de bien. Laisser de grands biens, laisser peu de biens apr√®s sa mort. Laisser plusieurs ouvrages manuscrits. Cet homme a laiss√© ses affaires en bon, en mauvais √©tat. Il a laiss√© une succession ob√©r√©e, embarrass√©e. ¬† Il se dit, dans un sens analogue, en parlant Du souvenir, de l'opinion, etc., qui reste de quelqu'un lorsqu'il est mort, ou seulement lorsqu'il a quitt√© le lieu o√Ļ il √©tait. Il a laiss√© une bonne, une mauvaise r√©putation apr√®s lui. Il a laiss√© une grande opinion de sa vertu, un nom honor√©, une grande r√©putation de probit√©, un grand regret de sa perte, etc. Il a laiss√© dans le pays une excellente r√©putation. Il a laiss√© de grands regrets partout o√Ļ il a pass√©. ¬† Il se dit pareillement, tant au sens physique qu'au sens moral, en parlant De la sensation, de l'impression qui reste de quelque chose, ou de ses suites, etc. Cette liqueur laisse un bon go√Ľt, un mauvais go√Ľt. Ce vin-l√† est agr√©able au commencement, mais il laisse un mauvais go√Ľt √† la fin. Ce voyage m'a laiss√© des souvenirs agr√©ables. Sa conduite avait laiss√© des soup√ßons sur son compte. Sa maladie lui a laiss√© une incommodit√© f√Ęcheuse.

LAISSER, suivi d'un infinitif, signifie, Permettre, souffrir, ne pas empêcher. Je l'ai laissé sortir. Je l'ai laissée reposer. Laissez-moi parler. Laissez jouer ces enfants. Je les ai laissés aller. On a laissé aller, on a laissé échapper ce prisonnier. Laisser tomber ce qu'on a dans les mains. Se laisser faire du tort. Se laisser dire des injures.   Laisser faire, laisser dire, Ne se pas soucier, ne se pas mettre en peine de ce que fait ou dit quelqu'un. Laissez-les dire. Laissez-les faire. On n'a qu'à le laisser faire. Prov., Il faut bien faire, et laisser dire.

Fam., Je me suis laiss√© dire telle chose, J'ai ou√Į dire telle chose, mais sans y ajouter grande foi.¬† Laisser voir, Montrer, d√©couvrir. Cette perc√©e laisse voir une vaste plaine.

Fig., Laisser voir sa pensée, Parler, agir de manière à faire deviner sa pensée.  Laisser tout aller sous soi, se dit D'un enfant ou d'une personne infirme qui n'a pas la force de retenir ses excréments.

Fig. et fam., Laisser tout aller, Négliger entièrement ses affaires.

Fam., Laisser tout tra√ģner, Ne mettre rien √† sa place, laisser tout en d√©sordre.¬† En termes de Chasse, Laisser courre les chiens, ou simplement Laisser courre, Les d√©coupler, afin qu'ils courent apr√®s la b√™te. Substantivement, Laisser-courre, Le lieu o√Ļ l'on d√©couple les chiens. Quand ils furent au laisser-courre. Voyez COURRE.

LAISSER, s'emploie souvent avec le pronom personnel, dans un sens analogue au pr√©c√©dent¬†; et alors il est toujours suivi d'un verbe neutre. Se laisser tomber. Ces enfants se sont laiss√©s tomber. Cette femme s'est laiss√©e tomber. Se laisser mourir de faim. Se laisser aller √† la douleur, √† la paresse, √† son go√Ľt pour les plaisirs. ¬† Se laisser aller, Se rel√Ęcher, ne pas tenir ferme, suivre ses mouvements naturels, sans projet, sans r√©flexion.

Fam., Cette jeune fille s'est laissée aller, Elle a cédé à la séduction.

Fam., Avoir du laisser aller, Avoir une sorte de négligence, d'abandon. Dans cette phrase, Laisser aller est pris substantivement.

Fam., Se laisser mourir, Mourir. Il s'est laiss√© mourir il y a trois mois. ¬† On ne doit pas confondre l'emploi qui vient d'√™tre indiqu√©, avec celui o√Ļ le verbe qui suit Laisser est actif, et r√©git le pronom, comme dans ces phrases¬†: Se laisser tromper, s√©duire. Se laisser battre. Se laisser injurier. ¬† Se laisser battre, signifie quelquefois simplement, √ätre battu¬†; et alors il est familier.

Fig. et fam., Ce livre, cet ouvrage se laisse lire, On le lit sans fatigue, sans ennui. Cela se laisse manger, On le mange avec plaisir.  Se laisser pénétrer, Ne pas cacher avec assez de soin ses intentions, ses projets.  Se laisser gouverner, conduire, mener, et fig. et fam., Se laisser mener par le nez, Laisser prendre de l'empire sur soi, et n'avoir pas la force de s'y opposer.

LAISS√Č, √ČE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • laisser ‚ÄĒ [ lese ] v. tr. <conjug. : 1> ‚ÄĘ XIIIe; laszier fin IXe; lat. laxare ¬ę rel√Ęcher ¬Ľ I ‚ô¶ Ne pas intervenir. 1 ‚ô¶ (Suivi d un inf.) Ne pas emp√™cher de (‚áí consentir, permettre). Laisser partir qqn. Laisse moi rire. ¬ę Il ouvre un large bec, laisse… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • laisser ‚ÄĒ LAISSER. v. a. Quitter. Il a laiss√© son √©quipage, ses gens en un tel endroit. o√Ļ avez vous laiss√© un tel? je l ay laiss√© chez luy. je l ay laiss√© en bonne sant√©. on l a laiss√© pour mort. laisser une place bien pourve√ľe, la laisser en bon estat.… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Acad√©mie fran√ßaise

  • laisser ‚ÄĒ Laisser, Linquere, Relinquere, Omittere, Semble qu il vient de Laxare. Laisser ou oster toute crainte, Parcere metu, Metum amouere. Laisser sa femme, Dimittere vxorem. Qui m a laiss√© ici, Qui me hic reliquit ab se. Ceste arbre laisse ses fueilles ‚Ķ   Thresor de la langue fran√ßoyse

  • laisser ‚ÄĒ (l√™ s√©) v. a. ¬†¬†¬†Ce verbe, qui, comme on peut le voir √† l √©tymologie, vient de laxare, et signifie proprement l√Ęcher, a deux significations principales qui d√©rivent de cette √©tymologie : par l une, il veut dire se s√©parer de ; par l autre, ne pas ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • LAISSER ‚ÄĒ v. tr. Quitter, se s√©parer d‚Äôune personne ou d‚Äôune chose qui reste dans l‚Äôendroit dont on s‚Äô√©loigne. Il a laiss√© son fils √† Paris. Je l‚Äôai laiss√© seul chez lui. J‚Äôai laiss√© votre p√®re en bonne sant√©. Laisser sa maison sous bonne garde. Laisser… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • laisser ‚ÄĒ v.t. Laisser tomber, laisser choir, laisser glisser, abandonner, ne plus s int√©resser √† quelque chose. / Laisser pisser, laisser faire, ne pas intervenir. / Se laisser glisser, mourir ‚Ķ   Dictionnaire du Fran√ßais argotique et populaire

  • laisser ‚ÄĒ n. (French) part of the phrase laisser aller (freedom, lack of restraint) ‚Ķ   English contemporary dictionary

  • laisser ‚ÄĒ vt. ; d√©laisser, quitter, abandonner ; prendre cong√© de (qq.) : l√Ęch√© (Albertville.021, Beaufort.065, Chamb√©ry.025, Notre Dame Be.214, St Nicolas Cha.125) / √™ (Peisey.187) / √ģ (Cordon, Flumet, Magland, Morzine.081b.JCH.), l√Ękh√ģ (Samo√ęns.010,… ‚Ķ   Dictionnaire Fran√ßais-Savoyard

  • laisser ‚ÄĒ [l…õse] (v. 1) Pr√©sent : laisse, laisses, laisse, laissons, laissez, laissent ; Futur : laisserai, laisseras, laissera, laisserons, laisserez, laisseront ; Pass√© : laissai, laissas, laissa, laiss√Ęmes, laiss√Ętes, laiss√®rent ; Imparfait : laissais,… ‚Ķ   French Morphology and Phonetics

  • laisser ‚ÄĒ —Ą—Ä. [–Ľ–Ķ—Ā—ć/] –ĺ—Ā—ā–į–≤–Ľ—Ź—ā—Ć, –ĺ—Ā—ā–į–≤–ł—ā—Ć, –Ņ—Ä–Ķ–ī–ĺ—Ā—ā–į–≤–ł—ā—Ć —Ā–ľ. —ā–į–ļ–∂–Ķ laissant ‚Ķ   –°–Ľ–ĺ–≤–į—Ä—Ć –ł–Ĺ–ĺ—Ā—ā—Ä–į–Ĺ–Ĺ—č—Ö –ľ—É–∑—č–ļ–į–Ľ—Ć–Ĺ—č—Ö —ā–Ķ—Ä–ľ–ł–Ĺ–ĺ–≤


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.