√ČTUDIER

ÔĽŅ
√ČTUDIER
. v. n.
Appliquer son esprit, travailler pour apprendre les sciences, les lettres. Il √©tudie nuit et jour. On ne devient point savant sans √©tudier. Il √©tudiait dans tel coll√©ge. √Čtudier en m√©decine, en droit, en philosophie. J'ai encore besoin d'√©tudier, pour passer un bon examen. ¬† √Čtudier ensemble, √ätre √©lev√©s dans la m√™me maison d'√©ducation, dans le m√™me coll√©ge. Nous avons √©tudi√© ensemble, votre p√®re et moi.

√ČTUDIER, est aussi verbe actif, et alors il signifie, S'appliquer √† apprendre une science, un art, √† entendre un auteur, √† conna√ģtre toutes les circonstances d'une affaire, les causes d'un ph√©nom√®ne, etc. √Čtudier la physique, l'histoire, l'architecture, la navigation. C'est un auteur que j'ai peu √©tudi√©. Il √©tudie sans cesse l'√Čcriture sainte. Il sait bien cette affaire, il l'a beaucoup √©tudi√©e. √Čtudier une classe de ph√©nom√®nes. √Čtudier la nature. √Čtudier les maladies des enfants. ¬† Il signifie particuli√®rement, T√Ęcher de fixer dans sa m√©moire, d'apprendre par coeur. √Čtudier une le√ßon. √Čtudier un sermon, un discours, un compliment. √Čtudier son r√īle. ¬† √Čtudier un discours, un compliment, signifie quelquefois, Le m√©diter, le pr√©parer, le composer avec soin. Cette partie de votre discours demandait √† √™tre plus √©tudi√©e. On dit dans le m√™me sens, Il fait des contes plaisants, mais il les √©tudie. ¬† En Peinture et en Sculpture, √Čtudier une draperie, une pose, l'agencement d'un groupe, Se bien assurer de leur effet, avant l'ex√©cution d√©finitive.¬† En Archit., √Čtudier un projet, un plan, V√©rifier si toutes les parties en sont combin√©es avec ordre et justesse, et s'il s'accorde bien avec les moyens d'ex√©cution.

√ČTUDIER, signifie par extension, Observer avec soin l'humeur, le g√©nie, les fa√ßons de faire, les inclinations d'une personne. J'ai longtemps √©tudi√© cet homme-l√†, et je ne le connais pas encore bien. Un bon courtisan √©tudie les inclinations du prince. √Čtudier le monde. On dit dans un sens analogue, avec le pronom personnel, S'√©tudier soi-m√™me.

√ČTUDIER, avec le pronom personnel, et suivi de la pr√©position √†, signifie, S'appliquer, s'exercer √† faire quelque chose, m√©diter de quelle mani√®re on peut s'y prendre. Il ne s'√©tudie qu'√† faire du mal. Je m'√©tudierai toujours √† vous plaire, √† vous servir.

√ČTUDI√Č, √ČE. participe. Il signifie adjectivement, Feint, recherch√©, affect√©. Il n'est point naturel, il est √©tudi√©. Une joie, une douleur √©tudi√©e. Des larmes √©tudi√©es. Langage √©tudi√©. Geste √©tudi√©. Maintien √©tudi√©. Le jeu de cet acteur est trop √©tudi√©. ¬† Il signifie aussi, Fait avec soin et application, bien travaill√©, bien fini. Un tableau bien √©tudi√©.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • √©tudier ‚ÄĒ [ etydje ] v. <conjug. : 7> ‚ÄĘ estudier 1155; lat. studere ‚Üí √©tude I ‚ô¶ V. tr. 1 ‚ô¶ Chercher √† acqu√©rir la connaissance de. √Čtudier l histoire, l anglais. √Čtudier le piano, apprendre √† en jouer. (1694) Apprendre par cŇďur. √Čl√®ve qui √©tudie sa… ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • √©tudier ‚ÄĒ (√© tu di √©), j √©tudiais, nous √©tudiions, vous √©tudiiez ; que j √©tudie, que nous √©tudiions, que vous √©tudiiez. 1¬į¬†¬†¬†V. n. Appliquer son esprit √† l √©tude des sciences, des lettres, etc. √Čtudier en droit, en m√©decine. ‚Äʬ†¬†¬†Il me semble qu on pourrait ‚Ķ   Dictionnaire de la Langue Fran√ßaise d'√Čmile Littr√©

  • √ČTUDIER ‚ÄĒ v. intr. Appliquer son esprit, travailler pour acqu√©rir une connaissance. Il √©tudie nuit et jour. On ne devient point savant sans √©tudier. Il signifie particuli√®rement Faire ses √©tudes, suivre un cours r√©gulier d‚Äô√©tudes. J‚Äô√©tudie √† l‚ÄôUniversit√©… ‚Ķ   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • √©tudier ‚ÄĒ (v. 1) Pr√©sent : √©tudie, √©tudies, √©tudie, √©tudions, √©tudiez, √©tudient ; Futur : √©tudierai, √©tudieras, √©tudiera, √©tudierons, √©tudierez, √©tudieront ; Pass√© : √©tudiai, √©tudias, √©tudia, √©tudi√Ęmes ‚Ķ   French Morphology and Phonetics

  • √©tudier ‚ÄĒ vt. , apprendre (une le√ßon) ; faire des √©tudes : √ČTUDY√é (Albanais, Annecy, St Paul Cha., Th√īnes), √©tud√®y√ģ (Saxel), √©tudj√© (Montagny Bozel) ‚Ķ   Dictionnaire Fran√ßais-Savoyard

  • √Čtudier le terrain ‚ÄĒ ‚óŹ √Čtudier le terrain observer la situation, les conditions avant d agir ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • Comment √©tudier la philosophie et pourquoi ? ‚ÄĒ Philosopher Philosopher est un verbe dont le sens est ambigu : en un sens large, il peut d√©signer la contemplation, dans une conception g√©n√©rale du monde, comme r√©sultat de l amour de la connaissance; mais, en un autre sens, il d√©signe un… ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais

  • s'√©tudier ‚ÄĒ ‚óŹ s √©tudier verbe pronominal S observer soi m√™me attentivement : S √©tudier devant sa glace. S observer mutuellement : Les deux boxeurs se sont √©tudi√©s longuement ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • FONCTIONS (REPR√ČSENTATION ET APPROXIMATION DES) ‚ÄĒ Il arrive tr√®s souvent que, dans les probl√®mes issus des math√©matiques ou des autres sciences, les fonctions qui interviennent soient d√©finies par des proc√©d√©s qui ne permettent pas d‚Äô√©tudier de mani√®re efficace leurs propri√©t√©s. C‚Äôest le cas des ‚Ķ   Encyclop√©die Universelle

  • National Aeronautics and Space Administration ‚ÄĒ 38¬į52‚Ä≤59‚Ä≥N 77¬į0‚Ä≤59‚Ä≥O / 38.88306, 77.01639 ‚Ķ   Wikip√©dia en Fran√ßais


Share the article and excerpts

Direct link
… Do a right-click on the link above
and select ‚ÄúCopy Link‚ÄĚ

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.