Karaté C.a.m.


Karaté C.a.m.

Karaté c.a.m.

Sommaire

Origines du Yoseikan

Sous sa forme originale, le style de karaté Yoseikan-Ryu a été importé de France par son fondateur, Maître Aymé Favre qui a reçu son 1er dan de karaté de Me Hiroo Mochizuki. C’est d’ailleurs Me Favre qui donna la première démonstration de karaté au Québec, en 1957. Il a d'ailleurs obtenu des ceintures noires en karaté, aïkido et judo et possédait aussi un bon bagage de connaissances en auto-défense et en kobudo (maniement des armes).

En 1957, Me Favre quitte la France pour enseigner le karaté à Montréal. Un peu plus tard, en 1960, il s’installe dans un local qu’il partage avec Me Fabre (ne pas confondre les deux noms), responsable du volet judo. L’école sera connue sous le nom de École canadienne de Judo et de Karaté. C’est en 1963 que Jim Hartnell (maintenant le maître de l'Association Yoseikan-Ryu) s’inscrit à l’école de Me Favre. En 1965, Me Favre organise avec Me Tsuroka de Toronto les premiers Championnats de Karaté de l’est du Québec. Son école est alors affiliée à la National Karate Association reconnue à travers le Canada ainsi qu’à la All Japan Karate-do Association accréditée mondialement. Il organise, en 1966 et 1967, les deuxièmes et troisièmes Championnats de Karaté de l’est du Québec.

En 1967, Me Favre déménage son école d’arts martiaux à Pont-Viau (Laval) et procède à l’élaboration d’une synthèse de plusieurs éléments des styles majeurs de karaté traditionnels qu’il a connus et pratiqués tels que le Shotokan fondé en 1938, le Chito-Ryu fondé en 1946 et le Wado-Ryu fondé en 1939. À partir des meilleurs éléments de ces différents styles, il crée un nouveau style qu’il baptise Yoseikan empruntant par le fait le nom de l’École de Me Mochizuki, père de Hiroo Mochizuki, l’un des grands maîtres de karaté japonais. Du style Shotokan, Me Favre a gardé les 4 premiers katas, du Chito-Ryu (ne pas confondre avec Shito-Ryu) il a conservé les positions hautes ainsi que trois katas et du Wado-Ryu, les esquives et les balayages. Grâce à l’approche de Me Aymé Favre, le style Yoseikan-Ryu demeure traditionnel car il a été inspiré de style de karaté ancien. Enfin, Me Favre a aussi créé deux katas intitulés Yoseikan shodan et Yoseikan nidan. On y reprend, entre autres, plusieurs techniques qui caractérisent le style. À partir de ce moment, son dojo sera connu sous le nom de Yoseikan Karaté Dojo.

En 1972, Maître Favre, nomme son style Yoseikan-Ryu afin de pouvoir se différencier des autres Écoles portant le même nom et qui n’ont pas la même philosophie. C’est en effet l’année la fédération Yoseikan-Ryu commence à se démarquer du karaté en tant que sport de compétition afin de s’orienter vers une pratique axée sur le développement intégral de l’individu.

Le mot Yoseikan

  • Ye ou Yo qui signifie éduquer, transmettre des connaissances, véhiculer un esprit de sagesse.
  • Sei qui représente l'honnêteté, la droiture, le respect et l'ouverture à la globalité.
  • Kan qui indique le lieu de rencontre, la grande maison, la famille, la volonté de l'association.

Origines du Clubs d'Arts Martiaux

Au Québec on retrouve plusieurs écoles et fédérations enseigant le karaté Yoseikan. Plusieurs de ces écoles / élèves faisaient partie de la même association durant la fin de années 1960 et le début des années 1970. Par la suite, des élèves des maîtres originaux ont à leur tour formé de nouvelles associations enseignant toujours le Yoseikan.

En 1972 M. Raynald Leclerc ouvre la première école du Club d'Arts Martiaux à Mascouche. Par la suite d'autres écoles viennent s'ajouter à l'Association pour former l'association Clubs d'Arts Martiaux telles que connue aujourd'hui ; c'est à dire uniforme noir, logo avec un poing blanc fermé. . En 1992 l'école Karaté des Manoirs de Joliette s'associe avec le C.A.M.

Dans la plupart de ces écoles les katas sont similaires ou identiques, à ceux du Yoseikan-Ryu traditionnel, mais le combat de style libre ou compétition occupe une place importante. Par contre aucun maniement d'armes n'est enseigné dans les écoles C.A.M.

Les Dojos

Malheureusement depuis les années 2000 on remarque une véritable chute au niveau du nombre d'écoles affiliées. Néanmoins, un retrouve encore quelques écoles affiliées au Club d'Arts Martiaux soit à Mascouche, Saint-Jérôme, Saint-Roch-de-l'Achigan et Joliette.

Les domaines de pratiques

Comme pour les autres styles de karaté ; pour parvenir à la maîtrise de ce style l'élève doit acquérir des connaissances dans trois domaines qui sont :

Il s'agit de la base même du karaté et est composé de techniques de défense, d'attaque et de déplacement que l'on répète seul. Le Sensei montre un mouvement précis et le fait répéter plusieurs fois. Ces techniques sont des attaques aussi bien que des blocages avec contre-attaques. Ils sont composés d'une seule technique ou d'un enchaînement. C'est l'occasion pour les débutants d'apprendre les techniques de base, et pour les initiés d'améliorer leur aptitude à exécuter correctement et avec force la technique, et de maîtriser les mouvements et les sensations. Cette étape de l'entraînement prépare en fait la suivante, le kumite.

Dans les arts martiaux, le kata représente un combat opposant l'élève à un ennemi imaginaire. Étant codifié de manière rigoureuse, le kata permet notamment de travailler en toute sécurité des techniques qui seraient dangereuses en entraînement de combat, ou alors de travailler dans des conditions plus proches de la réalité du combat.

Le kata permet au pratiquant de s'améliorer sur plusieurs points :

- D'une part faire travailler des gestes, postures, etc. dans des situations données afin d'avoir un apprentissage au calme.

- D'autre part de faire découvrir des principes fondamentaux des arts martiaux comme la gestion des distances, l'attitude et la gestion de l'équilibre, la coordination des mouvements…

Il s'agit du combat conventionnel du karaté. Il se pratique à deux partenaires. Les attaques et les blocages peuvent êtres définis ou sous une forme libre. Il peut être sous supervision ou non d'un ou plusieurs arbîtres.

Les ceintures

Pour le Yoseikan C.A.M. la progression des ceintures se fait dans l'ordre suivant :


(8e kyū (blanche) 7e kyū (jaune) 6e kyū (orange) 5e kyū (mauve) 4e kyū (verte) 3e kyū (bleue) 2e kyū (brune) 1e kyū (brune) 1er dan, 2e dan, 3e dan...
(noire)


  • Depuis 2005 la ceinture mauve (qui en fait représente la ceinture orange "et demi") a été ajoutée au cheminement vers la ceinture noire et le changement a été adopté dans certaines des écoles du C.A.M.
  • À partir du 4e dan on peut porter une ceinture noire et rouge et on peut aussi porter une ceinture blanche et rouge à partir du 6e dan

Les Katas

Voici les 12 différents katas qui doivent être maîtrisés par les élèves pendant leur apprentissage sont les suivants; plusieurs d'entre eux sont d'anciens katas pratiqués dans plusieurs styles de karaté alors que d'autres ont été créés spécialement par le fondateur du Yoseikan. (Attention! Les katas présentés dans les vidéos peuvent être légèrement différents de ceux pratiqué dans les écoles du C.A.M. ils ne sont là qu'à titre d'information seulement pour donné une idée générale des katas pratiqués.)

Kata de Défense

Le Kata de Défense est le premier kata pratiqué dans les Écoles du C.A.M. Il permet au débutant de se familiariser avec les techniques d'attaques et de défenses de bases exécuté avec les mains. Il contient 26 mouvements et sont temps d'éxécution est d'environ 30 secondes.


Premier Pian

Le Premier Pian ou (Heian Shodan) provient du Shotokan et est le premier kata de la série Heian. Il contient 23 mouvements et s'exécute en environ 30 secondes.

Heian Shodan Vidéo

Deuxième Pian

Le Deuxième Pian ou (Heian Nidan) provient du Shotokan et est le deuxième kata de la série Heian. Il s'exécute en environ 40 secondes.

Heian Nidan Vidéo

Troisième Pian

Le Troisième Pian ou (Heian Sandan) provient du Shotokan et est le troisième kata de la série Heian. Il s'exécute dans un temps de 25 à 40 secondes.

Heian Sandan vidéo

Quatrième Pian

Le Quatrième Pian ou (Heian Yondan) provient du Shotokan et est le quatrième kata de la série Heian. Il s'exécute en environ 40 secondes et est composé de plusieurs techniques de pied et de blocages

Heian Yondan vidéo

Premier Yoseikan

Le Premier Yoseikan ou (Yoseikan Shodan) a été Créé par Aymé Favre fondateur du Yoseikan Ryu dans les années 1960. Il contient plusieurs techniques qui caractérisent le style et il est le premier d'une série de deux. Son temps d'exécution varie de 40 à 60 secondes.

Deuxième Yoseikan

Le Deuxième Yoseikan ou (Yoseikan Nidan)a été Créé par Aymé Favre fondateur du Yoseikan Ryu dans les années 1960. Il contient plusieurs techniques qui caractérisent le style, dont plusieurs mouvements exécuté très lentement et en contraction. Il est le deuxième d'une série de deux. Son temps d'exécution varie de 50 à 70 secondes.


Bansaï

Bansaï est issu du kata Bassai ou même Passai Dai dans certain style et provient du Chito-Ryu. Sous la forme Yoseikan il est presque méconnaisable mais originalement il signifie "Traverser la forteresse". C'est le plus ancien kata d'Okinawa; il daterait du XIVème siècle. Il est composé de mouvements courts et vif avec des pivots sur place. Ce kata développe la force intérieure, l'esprit de décision et la puissance. Il existe dans le Tomari-Te et le Shuri-Te de Itosu Sensei. Ce kata est exigé pour le passage de la ceinture brune en Chito-Ryu et en Yoseikan.

Bansaï Kata

Shihohai

Shihohai (Shioway) provient du Chito-Ryu et en est le premier kata. Il signifie : "Le Salut aux quatre directions" à cause des quatre zukis en forme de carré au départ. Ce kata était démontrée lors des cérémonies officielles. Il fut enseigné à O'Sensei par Hanashiro Chomo Sensei (1869-1945) du Shorin-ryu (Shuri-Te).

Shihohai vidéo

Niseishi sho

Niseishi sho (Nisisisho) provient du Chito-Ryu. Il signifie "24 mouvements". Il peut aussi se prononcer Nijushiho mais la version Chito-ryu est très différente des autres versions. L'origine du kata est inconnue. Ce kata est exigé pour le passage de la ceinture bleue en Chito-Ryu et en Yoseikan. Ce kata est très court mais il est très beau lorsqu'il est exécuté correctement.

Niseishi sho vidéo

Kata de Défense avec déplacement

Le Kata de Défense avec déplacement est le même que le premier kata enseigné au débutant mais les 26 techniques sont enchaînées avec un déplacement de 2 pas en avant suivi de 2 pas en arrière pour en augmenter la difficulté.


Premier Pian inverse

Le Premier Pian inverse est le même kata que le Premier Pian ou Heian Shodan mais sont départ se fait vers la droite et non vers la gauche. De cette manière tous les mouvement doivent être exécutés de la main ou jambe opposé à celle utilisé dans la version originale.


  • Notez que le 5e Heian (Heian Godan) ne fait pas partie de l'apprentissage du C.A.M. car ce kata a été ajouté dans la liste du yoseikan-ryu dans les années 1980 ; donc après la formation du C.A.M.
  • Le terme "Pian" est une déformation du nom chinois Pinan qui désigne les katas Heian dans certains styles. Le changement de nom de Pinan (plus ancien) vers Heian a été fait dans le but de minimiser les origines chinoises du karaté lors de sa migration au Japon.
  • Dans le Yoseikan-Ryu les katas Bansaï et Bassai sont enseignés. Bassai original est demandé pour obtenir la ceinture noire 2e degré (Nidan).

Passage de grade ou ceinture

Lors de chaque passage de grade le pratiquant doit démontrer qu'il est capable d'exécuter correctement certains Kihons, Katas et Kumites autant libres que préparés:

  • Pour obtenir la ceinture jaune le pratiquant doit réussir : Kata de Défense et Premier Pian
  • Pour obtenir la ceinture orange le pratiquant doit réussir : Deuxième et Troisième Pian ainsi que les précédents
  • Pour obtenir la ceinture verte le pratiquant doit réussir : Quatrième Pian et Premier Yoseikan ainsi que les précédents
  • Pour obtenir la ceinture bleue le pratiquant doit réussir :Niseishi sho et Shihohai ainsi que les précédents
  • Pour obtenir la ceinture brune le pratiquant doit réussir : Deuxième Yoseikan et Bansai ainsi que les précédents
  • Pour obtenir la ceinture noire (shodan) le pratiquant doit réussir entre autres : Tous les katas précédents ainsi que le Premier Pian inverse et le Kata de Défense avec déplacement

Voir aussi sur wikipédia

Liens


  • Portail des arts martiaux et sports de combat Portail des arts martiaux et sports de combat
Ce document provient de « Karat%C3%A9 c.a.m. ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Karaté C.a.m. de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • KARATÉ — Le terme karate dō écrit en kanjis. Karate dō 空手道 …   Wikipédia en Français

  • Karate — Karaté Le terme karate dō écrit en kanjis. Karate dō 空手道 …   Wikipédia en Français

  • Karaté — Karate dō 空手道 Autres noms …   Wikipédia en Français

  • Karaté-dō — Karaté Le terme karate dō écrit en kanjis. Karate dō 空手道 …   Wikipédia en Français

  • Karate c.a.m. — Karaté c.a.m. Sommaire 1 Origines du Yoseikan 2 Le mot Yoseikan 3 Origines du Clubs d Arts Martiaux 4 Les Dojos …   Wikipédia en Français

  • karaté — [ karate ] n. m. • 1956; mot jap. ♦ Art martial japonais, fondé sur l éducation de la volonté et la maîtrise physique. Il est ceinture noire de karaté. ● karaté nom masculin (japonais karate, de kara, vide, et te, main) Sport de combat et art… …   Encyclopédie Universelle

  • karate — KARATÉ s.n. Metodă japoneză de luptă care foloseşte în atac sau apărare mişcări rapide şi violente, fără a apela la vreo armă. [acc. şi: karáte]. – Din fr. karaté. Trimis de catalin caba, 26.02.2002. Sursa: DEX 98  KARATÉ s.n. (Sport) Metodă… …   Dicționar Român

  • karate — o kárate ‘Modalidad de lucha japonesa’. Tiene dos acentuaciones válidas en español: la llana karate [karáte] es la etimológica y la más extendida en América; en España es más habitual la esdrújula kárate. El derivado que designa la persona que lo …   Diccionario panhispánico de dudas

  • kárate — karate o kárate ‘Modalidad de lucha japonesa’. Tiene dos acentuaciones válidas en español: la llana karate [karáte] es la etimológica y la más extendida en América; en España es más habitual la esdrújula kárate. El derivado que designa la persona …   Diccionario panhispánico de dudas

  • Karate — karatė statusas T sritis Kūno kultūra ir sportas apibrėžtis Rytų dvikova – japonų savigynos be ginklo sistema, atsiradusi XVII a. Ėmimasis kontratakos smūgiais rankomis (plaštakos briauna, pirštų sąnariais, krumpliais, alkūnėmis) ir kojomis… …   Sporto terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.