Jean Thépaut


Jean Thépaut
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thépaut.

Jean Thépaut (1923, Scrignac - 1974 Scaër) est un ancien résistant communiste français. Il était le fils d'un cheminot et d'une garde-barrière[1].

Ce résistant originaire de Scrignac appartenait à un groupe de l’Organisation spéciale, une structure mise en place dès la débâcle pour assurer la défense du parti communiste. Composé de militants sûrs, elle fournit l’ossature des Francs-tireurs et partisans. Il a effectué de nombreuses missions à Nantes, à Bordeaux, à Paris où il se rendait presque chaque semaine et d'où il rapportait des armes et des explosifs. À ce titre on dit qu'il était aux ordres direct du Komintern et qu'il prenait directement ses instructions auprès de la structure Komintern de la France occupée sans passer par les autres structures du parti.

Jean Thépaut passe pour être l'auteur de l'attentat à la grenade contre le Foyer du soldat allemand à Morlaix le 26 décembre 1943 qui est la cause de la déportation — faute de dénonciation des auteurs — de soixante otages morlaisiens par les Allemands. Quelques jours plus tôt, il assassine le 12 décembre 1943 l'abbé Perrot à Scrignac, militant nationaliste breton venant de publier dans sa revue Feiz ha Breiz un article sur Katyn[2].

Après la guerre, Jean Thepaut s’est engagé dans l’armée française et rejoint les fusiliers marins puis les commandos marine suivant en cela les consignes de la direction communiste d’infiltrer l'armée française colonialiste pour agir en son sein dans un sens communiste. Il est envoyé en Indochine où il commande un poste. Ce poste, toujours épargné tant qu'il y fut commandant et se croyant à l'abri, fut attaqué et décimé par le Vietminh peu après son départ. Il quitta l'armée française avec le grade de capitaine.

Toutefois, le schéma traditionnel des opérations commandos des FTP reposent sur une organisation à trois : un tireur, un guetteur et une couverture. L'attentat du 26 décembre 1943 à Morlaix et l'exécution de l'abbé Perrot devait reposer sur le même schéma et ne pas être un acte isolé. D'autres personnes de Scrignac et de Morlaix, ayant un parcours identique à celui de Jean Thepault, ont joué également un rôle actif dans cette exécution (communiste/gaulliste, FTP de Scrignac domicilié à Morlaix, commandos marine en Indochine...).

Sa famille a déclaré qu'il ne parlait jamais de l'assassinat de l'Abbé Perrot ni de cette période de sa vie somme toute très secrète.

Notes et références

  1. (fr)TLe monde en guerre - Forum de la seconde guerre mondiale sur www.39-45.org. Consulté le 17 octobre2010.
  2. (fr)Un siècle de « mouvement breton » sur www.revue-republicaine.fr. Consulté le 17 octobre2010.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean Thépaut de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Thepaut — Jean Thépaut Jean Thépaut (1923, Scrignac 1974 Scaër) Ce résistant originaire de Scrignac appartenait à un groupe de l’Organisation spéciale, une structure mise en place dès la débâcle pour assurer la défense du parti communiste. Composé de… …   Wikipédia en Français

  • Jean-marie perrot — L abbé Jean Marie Perrot, en breton Yann Vari Perrot, né le 3 septembre 1877 à Plouarzel (Finistère) et mort le 12 décembre 1943 à Scrignac (Finistère), était un prêtre breton, militant indépendantiste breton. Il a été… …   Wikipédia en Français

  • Thépaut — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Thépaut est un nom de famille notamment porté par : Jean Thépaut, résistant français. Nicolas Thépaut, skieur acrobatique française spécialisé dans… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Perrot — L abbé Jean Marie Perrot, en breton Yann Vari Perrot, né le 3 septembre 1877 à Plouarzel (Finistère) et mort le 12 décembre 1943 à Scrignac (Finistère), était un prêtre breton, militant indépendantiste breton. Il a été… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Perrot — The abbé Jean Marie Perrot, in Breton Yann Vari Perrot (September 3 1877, Plouarzel ndash; December 12 1943, Scrignac), was a French priest, Breton independentist and collaborator assassinated by the communist resistance. He was the founder of… …   Wikipedia

  • Xavier Thepaut — Xavier Thépaut Xavier Thépaut est un compositeur, interprète, musicien et programmeur, leader du groupe Rock Electro Master Lilith. Sommaire 1 Albums solo 2 Naître ou ne pas ... 3 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Xavier Thépaut — est un compositeur, interprète, musicien et programmeur, leader du groupe Rock Electro Master Lilith. Sommaire 1 Albums solo 2 Naître ou ne pas ... 3 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Abbé Perrot — Jean Marie Perrot L abbé Jean Marie Perrot, en breton Yann Vari Perrot, né le 3 septembre 1877 à Plouarzel (Finistère) et mort le 12 décembre 1943 à Scrignac (Finistère), était un prêtre breton, militant indépendantiste breton …   Wikipédia en Français

  • Abbé Yann-Vari Perrot — Jean Marie Perrot L abbé Jean Marie Perrot, en breton Yann Vari Perrot, né le 3 septembre 1877 à Plouarzel (Finistère) et mort le 12 décembre 1943 à Scrignac (Finistère), était un prêtre breton, militant indépendantiste breton …   Wikipédia en Français

  • L'Abbé Perrot — Jean Marie Perrot L abbé Jean Marie Perrot, en breton Yann Vari Perrot, né le 3 septembre 1877 à Plouarzel (Finistère) et mort le 12 décembre 1943 à Scrignac (Finistère), était un prêtre breton, militant indépendantiste breton …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.