Jean-François Leriget de la Faye

Jean-François Leriget de la Faye

Jean-François Leriget de La Faye

Jean-François Leriget, marquis de La Faye est un diplomate et un poète français né à Vienne (Isère) en 1674 et mort à Paris le 11 juillet 1731.

Fils de Pierre Leriget, seigneur de La Faye, lecteur du duc de La Rochefoucauld en 1659 puis secrétaire du roi en 1680 et receveur général des finances (et d'Anne Hérault), La Faye se destina d'abord à la carrière des armes et entra dans les mousquetaires avant de servir dans l'infanterie. Il dut démissionner en raison d'une santé délicate. Gentilhomme ordinaire de Louis XIV, il fut aussi chef du cabinet royal et conseiller particulier du Roi et, à ce titre, chargé de missions importantes, entre autres, celle de chercher une épouse pour le jeune Louis XV. Il remplit diverses missions diplomatiques, à Londres, Gênes et Utrecht, participant notamment à la négociation du traité d'Utrecht.

Doté d'une grande fortune, ami intime de la comtesse de Verrue, il constitua de belles collections de livres et d'objets d'art et protégea les artistes (Lancret, Oudry, Bonaventure de Bar) et les gens de lettres. C'est avant tout cette activité qui lui valut d'être élu à l'Académie française en 1730. Il fut également administrateur de la Compagnie des Indes.

Propriétaire de deux hôtels à Paris et d'un autre à Versailles (rue de l'Orangerie), il acquit le château de Condé à Condé-en-Brie (Aisne) en 1719 qu'il fit transformer par l'architecte Servandoni. Mort sans alliance sept années après une intervention chirurgicale, son testament de 1724 léguait ce château à son neveu Jean-François, fils de son frère Jean-Élie Leriget de La Faye, membre de l'Académie des Sciences.

La Faye a composé quelques pièces de vers, publiées dans le Mercure, notamment une Ode en faveur des vers, la plus connue, par laquelle il prit part à la controverse suscitée par les thèses de Houdar de La Motte. On y trouve notamment cette strophe :

De la contrainte rigoureuse,
Où l'esprit semble resserré,
Il acquiert cette force heureuse
Qui l'élève au plus haut degré ;
Telle, dans des canaux pressée,
Avec plus de force élancée,
L'onde s'élève dans les airs ;
Et la règle qui semble austère
N'est qu'un art plus certain de plaire,
Inséparable des beaux vers.


Précédé par
Jean-Baptiste-Henri de Valincour
Fauteuil 13 de l’Académie française
1730-1731
Suivi par
Prosper Jolyot de Crébillon
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Jean-Fran%C3%A7ois Leriget de La Faye ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-François Leriget de la Faye de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Francois Leriget de La Faye — Jean François Leriget de La Faye Jean François Leriget, marquis de La Faye est un diplomate et un poète français né à Vienne (Isère) en 1674 et mort à Paris le 11 juillet 1731. Fils de Pierre Leriget, seigneur de La Faye, lecteur du duc de La… …   Wikipédia en Français

  • Jean-François Leriget De La Faye — Jean François Leriget, marquis de La Faye est un diplomate et un poète français né à Vienne (Isère) en 1674 et mort à Paris le 11 juillet 1731. Fils de Pierre Leriget, seigneur de La Faye, lecteur du duc de La Rochefoucauld en 1659 puis… …   Wikipédia en Français

  • Jean-françois leriget de la faye — Jean François Leriget, marquis de La Faye est un diplomate et un poète français né à Vienne (Isère) en 1674 et mort à Paris le 11 juillet 1731. Fils de Pierre Leriget, seigneur de La Faye, lecteur du duc de La Rochefoucauld en 1659 puis… …   Wikipédia en Français

  • Jean-François Leriget de La Faye — (1674 July 11, 1731) was a French diplomat, wealthy landowner and art collector, poet, and member of the Académie française for a single year.At one time a musketeer, through social connections La Faye became a member of the court of Louis XIV.… …   Wikipedia

  • Jean-François Leriget de La Faye — Jean François Leriget, marquis de La Faye est un diplomate et un poète français né à Vienne (Isère) en 1674 et mort à Paris le 11 juillet 1731. Fils de Pierre Leriget, seigneur de La Faye, lecteur du duc de La Rochefoucauld en 1659 puis… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste-Henri De Valincour — Jean Baptiste Henri du Trousset, sieur de Valincour (ou Valincourt) est un homme de lettres français né à Paris le 1er mars 1653 et mort le 4 janvier 1730. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Références …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste-Henri du Trousset de Valincourt — Jean Baptiste Henri de Valincour Jean Baptiste Henri du Trousset, sieur de Valincour (ou Valincourt) est un homme de lettres français né à Paris le 1er mars 1653 et mort le 4 janvier 1730. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Références …   Wikipédia en Français

  • Jean-baptiste-henri de valincour — Jean Baptiste Henri du Trousset, sieur de Valincour (ou Valincourt) est un homme de lettres français né à Paris le 1er mars 1653 et mort le 4 janvier 1730. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Références …   Wikipédia en Français

  • Jean-Baptiste-Henri de Valincour — Jean Baptiste Henri du Trousset, sieur de Valincour (ou Valincourt) est un homme de lettres français né à Paris le 1er mars 1653 et mort le 4 janvier 1730. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Références …   Wikipédia en Français

  • Jean-baptiste oudry — Pour les articles homonymes, voir Oudry (homonymie). Portrait de Jean Baptiste Oudry, par Jean Baptiste Perronnea …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.