Jardin Du Roi


Jardin Du Roi

Jardin du roi

Le Jardin du roi, gravure de Frédéric Scalberge (1636).

Le Jardin du roi est un jardin des plantes créé par Guy de La Brosse à Paris en 1635.

C’est l’un des plus anciens organismes scientifiques officiels français puisqu’il a ouvert un siècle après le Collège royal (1530) mais avant l’Académie des sciences (1666) et l’Observatoire de Paris (1672). Lors de la Révolution française, il devient le Jardin des plantes.

Sommaire

Historique

C’est dès 1633 que Guy de la Brosse par son insistance auprès de Louis XIII, et grâce au soutien de Jean Héroard et de Richelieu, obtient la création d’un jardin botanique à vocation médicale à Paris. Le roi acquiert un terrain dans les faubourgs et la Brosse commence les premiers travaux et ensemencements. Mais l’Édit qui l’instaure n’est publié qu’en 1635 et le jardin n’est officiellement inauguré qu’en 1640 sous le nom de Jardin royal des plantes médicinales.

Le projet suscite de nombreuses oppositions notamment de la part de la faculté de médecine de l’Université de Paris qui y voit un concurrent à son propre enseignement. D’autant que les cours sont ouverts à tous et donnés non en latin mais en français. Ce n’est pas la seule nouveauté : certains sujets, comme la circulation du sang, y sont enseignés alors qu’ils sont encore critiqués par la faculté. Des enseignants viennent de l’Université de Montpellier, grande rivale de l’Université de Paris. Pour apaiser un peu les tensions, Louis XIII décide d’autoriser l’enseignement mais ne permet pas au Jardin d’y dispenser de diplômes. Le Jardin ne compte, à la Révolution, que trois postes de professeurs : botanique, anatomie et chimie.

Le jardin va connaître une période de déclin, Colbert prend en main l’administration du Jardin et le botaniste Fagon lui assure un grand succès scientifique, s’entourant d’une équipe brillante, dans laquelle figurent Christophe Glaser, Joseph Pitton de Tournefort, Antoine-Laurent de Jussieu, etc. En 1718, le Jardin royal des plantes médicinales devient le Jardin royal des plantes.

Buffon est nommé intendant du jardin en 1739 et le fait largement agrandir et règne en maître sur les lieux pendant 41 ans. Lors de la Révolution française il devient le Jardin des plantes.

Surintendants

Intendants

Chaire de botanique

Chaire de chimie

Chaire principale : Chaire de professeur

Chaire secondaire : Chaire de démonstrateur

Chaire d’anatomie

Sources et références bibliographiques

  • Jean-Paul Contant, L’Enseignement de la chimie au Jardin Royal des plantes, Cahors, Université de Strasbourg, 1952
  • E.-T. Hamy, « William Davisson », dans Nouvelles archives du Muséum, Paris, Masson et Cie, 1898
  • Yves Laissus, Jean Torlais, Le Jardin du Roi et le Collège Royal dans l’enseignement des sciences au XVIIIe siècle, Paris, Hermann, 1986
  • Christine Lecornu-Lehman, Gabriel-François Venel (1723-1775). Sa place dans la chimie française du XVIIIe siècle, Paris X Nanterre, Epistémologie, histoire des sciences et des techniques, Paris
  • Adrien Moisan, L’Expertise au cœur des affaires d’empoisonnements de la fin du XVIIe siècle. Un miroir de l’apothicairerie parisienne entre 1672 et 1682, Paris I Panthéon-Sorbonne, Laboratoire d'Histoire des Sciences rue Mahler, Paris
  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
  • Portail de Paris Portail de Paris
Ce document provient de « Jardin du roi ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jardin Du Roi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jardin du Roi — Le Jardin du roi, gravure de Frédéric Scalberge (1636). Le Jardin du roi est un jardin des plantes créé par Guy de La Brosse à Paris en 1635. C’est l’un des plus anciens organismes scientifiques officiels français puisqu’il a ouvert un siècle… …   Wikipédia en Français

  • Jardin du roi — Pour le jardin du Roi de Versailles, voir Jardin du Roi (Versailles). Le Jardin du roi, gravure de Frédéric Scalberge (1636). Le Jardin royal des plantes médicinales est un …   Wikipédia en Français

  • Jardin du Roi (Versailles) — Jardin du Roi Géographie Pays  France Ville Versailles Quartier Jardins de Versaill …   Wikipédia en Français

  • Discours de la girafe au chef des six Osages prononcé le jour de leur visite au jardin du Roi, traduit de l’arabe par l’interprète de la girafe — est une nouvelle satirique d Honoré de Balzac parue en livre illustré en deux volumes de 1841 à 1842 dans l ouvrage collectif : Scènes de la vie privée et publique des animaux. Une sorte de girafomania saisit les parisiens sous la… …   Wikipédia en Français

  • Jardin royal des plantes — Jardin du roi Le Jardin du roi, gravure de Frédéric Scalberge (1636). Le Jardin du roi est un jardin des plantes créé par Guy de La Brosse à Paris en 1635. C’est l’un des plus anciens organismes scientifiques officiels français puisqu’il a ouvert …   Wikipédia en Français

  • Jardin royal des plantes médicinales — Jardin du roi Le Jardin du roi, gravure de Frédéric Scalberge (1636). Le Jardin du roi est un jardin des plantes créé par Guy de La Brosse à Paris en 1635. C’est l’un des plus anciens organismes scientifiques officiels français puisqu’il a ouvert …   Wikipédia en Français

  • Jardin Des Plantes De Paris — Le Museum d histoire naturelle Pour les articles homonymes, voir Jardin des plantes. Le Jardin des plantes est un jardin b …   Wikipédia en Français

  • Jardin des Plantes de Paris — Le Museum d histoire naturelle Pour les articles homonymes, voir Jardin des plantes. Le Jardin des plantes est un jardin b …   Wikipédia en Français

  • Jardin des plantes de paris — Le Museum d histoire naturelle Pour les articles homonymes, voir Jardin des plantes. Le Jardin des plantes est un jardin b …   Wikipédia en Français

  • jardin — [ ʒardɛ̃ ] n. m. • déb. XIIe; de l a. fr. gart, jart, frq. °gart, °gardo « clôture » 1 ♦ Terrain, généralement clos, où l on cultive des végétaux utiles ou d agrément (dans ce cas, plus petit que le parc). Jardin fruitier, potager. ⇒ 2. clos, 1.… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.