Jakob Balde


Jakob Balde
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balde.
Jakob Balde

Johann Jacob Balde (Jacques Baldé en français), né le 3 janvier 1604 à Ensisheim (Alsace) et mort le 9 août 1668 à Neubourg sur le Danube était un jésuite et poète allemand.

Biographie

Jacques Balde était célèbre pour son nouveau style poétique néo-latin. Le poète baroque allemand Sigmund von Birken lui prêta le surnom de Horace allemand.

Balde étudia à partir de 1620 la philosophie à l'école des Jésuites d'Ensisheim. Lorsqu'en 1621 la Guerre de Trente Ans atteignit l'Alsace, Balde fuit à Ingolstadt en Bavière où il étudia la philosophie et le droit. En 1624, il adhère à l'ordre des Jésuites. De 1635 à 1638 il fut professeur de rhétorique aux universités de de Munich et d'Innsbruck. De 1638 à 1640 il fut prosélyte à la cour royale de Bavière de Maximilien Ier à Munich. En 1648, il fut déchu de sa fonction d'historien de la cour par Maximilien Ier. Il décida alors de migrer ; et après deux étapes à Landshut et à Amberg (Bavière), il s'installa en 1654 à Neubourg sur le Danube. Il y mourut en 1668. Il est enterré au cimetière de Neubourg.

Œuvres

Une partie des titres des œuvres sont en version latine. Il s'agit d'une liste non-complète.

  • De vanitate mundi (1636)
  • Batrachomyomachia (La guerre des grenouilles et souris, 1637)
  • Agathyrsus (1638)
  • Epithalamion (1635)
  • Le prix de l'honneur (1638)
  • Lyrica-epodi (1643)
  • Sylvae (1643)
  • Agathyrsus teutsch (1647)
  • Medicinae gloria (1651)
  • Jephtias (1654)
  • Satyra contra abusum tabaci (pamphlet contre la consommation de tabac, 1657)
  • Torvitatis encomium, mit dissertatio de studio poetico (1658)
  • Solatium podagricorum (1661)
  • Urania victrix (1663)

La totalité de son œuvre a été imprimée à Munich en 1729 en 8 volumes. En 1805 à Zurich, Johann Caspar von Orelli l'édite en un seul volume.

Source

Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jakob Balde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jakob Balde — (January 4 1604 ndash;August 9 1668), a German Latinist, was born at Ensisheim in Alsace.Driven from Alsace by the marauding bands of Count Mansfeld, he fled to Ingolstadt where he began to study law. A love disappointment, however, turned his… …   Wikipedia

  • Jakob Balde — Jacob Balde. Johann Jacob Balde S.J. (* 3. Januar 1604 in Ensisheim im Elsass; † 9. August 1668 in Neuburg an der Donau) war ein deutscher Jesuit und neulateinischer Dichter. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Balde — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Balde est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom ou patronyme 2 …   Wikipédia en Français

  • Balde — Balde, Jakob, geb. im Januar 1603 zu Ensisheim im Elsaß, kam als Kind nach Baiern u. studirte 1620–24 zu Ingolstadt die Rechtswissenschaften; verschmäht von einer Bäckerstochter, zu welcher er eine glühende Liebe gefaßt hatte, trat er 1624 in den …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Balde — Balde, Jakob, neulat. Dichter, geb. 4. Jan. 1604 zu Ensisheim im Elsaß, gest. 9. Aug. 1668 in Neuburg a. d. Donau, studierte zu Ingolstadt, wurde 1624 Jesuit, 1626 Scholastiker in München, 1628 Professor der Rhetorik in Innsbruck, studierte dann… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Balde — Balde, Jakob, geb. 1603 zu Ensisheim im Elsaß, Jesuite, gest. 1668, trefflicher Dichter, aber mit weniger Ausnahme in lat. Sprache, eine patriot. Stimme aus der Zeit des 30jährigen Krieges, lange nicht gewürdigt, bis ihn Herder bei dem deutschen… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bälde — Bạ̈l|de 〈geh.; nur in der Wendung〉 in Bälde bald * * * Bạ̈l|de: in der Fügung in B. (Papierdt.; bald, in[nerhalb] kurzer Zeit: ich komme in B.) * * * Bạlde,   Jakob, neulateinischer Dichter, * Ensisheim (Elsass) 4. 1. 1604, ✝ Neuburg an der… …   Universal-Lexikon

  • Jacques Balde — Jakob Balde Pour les articles homonymes, voir Balde. Jakob Balde Johann Jacob Balde (Jacques Baldé en français), né le 3 janvier …   Wikipédia en Français

  • Jacob Balde — Jacob Balde. Johann Jacob Balde S.J. (* 3. Januar 1604 in Ensisheim im Elsass; † 9. August 1668 in Neuburg an der Donau) war ein deutscher Jesuit und neulateinischer Dichter. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Gesellschaft der Mageren — Jacob Balde. Johann Jacob Balde S.J. (* 3. Januar 1604 in Ensisheim im Elsass; † 9. August 1668 in Neuburg an der Donau) war ein deutscher Jesuit und neulateinischer Dichter. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.