INTERPOL


INTERPOL

Interpol

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Interpol (homonymie).
Organisation Internationale
de Police Criminelle
Interpol logo.png

Création 1923
Type Organisation internationale de coopération policière
Siège Drapeau de la France Cité internationale, Lyon
Langue(s) Anglais, Arabe, Espagnol, Français
Budget 47 600 000 € (2008)
Membre(s) 187 pays
Secrétaire Général Drapeau des États-Unis Ronald K. Noble
Site web http://www.interpol.int/

Interpol (contraction de l'expression anglaise International Police) est une organisation internationale créée en 1923 dans le but de promouvoir la coopération policière internationale. Le nom complet en français est Organisation internationale de police criminelle (OIPC).

Deuxième organisation internationale après l'ONU, Interpol a 187 membres. Basée dans le 6e arrondissement, au 200, quai Charles de Gaulle à Lyon dans le quartier de la Cité internationale (France) depuis le 1er mai 1989 (elle était auparavant basée depuis sa création à Saint-Cloud), l'organisation dispose par ailleurs de sept bureaux régionaux - en Argentine, au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Salvador, au Kenya, en Thaïlande et au Zimbabwe - et d'une représentation aux Nations Unies à New York.

Sommaire

Structure

Les pays membres

187 des 195 États reconnus internationalement sont membres d'Interpol.

Les 8 pays non membres sont :

Il faut ensuite rajouter trois pays non reconnus comme États internationalement :

Secrétaires généraux

Siège d'Interpol à Lyon
  • Autriche Oskar Dressler : 1932-1946
  • Drapeau de la France Louis Ducloux : 1946-1951
  • Drapeau de la France Marcel Sicot : 1951-1963
  • Drapeau de la France Jean Népote : 1963-1978
  • Drapeau de la France André Bossard : 1978-1985
  • Drapeau du Royaume-Uni Raymond Kendall : 1985-2000
  • Drapeau des États-Unis Ronald K. Noble: 2000-... (réélu à l'unanimité en 2005) Lien Public "Secrétariat Général Interpol"

Les limites

Limitations tenant à la nature de l'organisation

À cause du rôle politiquement neutre qu'elle doit jouer, la Constitution d'Interpol lui interdit d'intervenir dans les affaires ne concernant qu'un pays membre, ou les crimes militaires, politiques, religieux ou raciaux. Ses activités tournent autour du trafic et production de drogue, du terrorisme, du blanchiment d'argent, du crime organisé.

Il faut ajouter que, contrairement à ce que son nom indique, Interpol n'est pas à proprement parler une organisation policière. Il s'agit plutôt d'une structure d'étude et d'analyse sur la criminalité et le terrorisme. C'est une sorte de grande base de données pour les pays membres, qui produit de l'expertise et de la connaissance. Il n'y a pas de "service action" dans cette organisation, les interventions sont menées par les polices de chaque pays, parfois de manière conjointe (auquel cas un des rôles d'Interpol est de faciliter la collaboration, en améliorant la communication, etc...)

Limitations structurelles

La situation actuelle d'Interpol est marquée par d'importants problèmes structurels tenant essentiellement à deux raisons :

  • le budget notoirement insuffisant : elle est financée par les contributions des pays membres, représentant approximativement 30 millions d'euros soit environ 40 millions de dollars américains ;
  • le nombre élevé de pays participants rendant le fonctionnement de moins en moins fluide.

On est là en face d'un troublant paradoxe : les discours sur la nécessité de mondialiser la lutte contre le terrorisme abondent mais cette même mondialisation de la lutte entraine des conflits entre Etats voire des ralentissements de cette lutte.

Concurrence avec Europol

Il est intéressant de suivre l'évolution d'Interpol au regard de la construction européenne. En effet, depuis 1999 s'est constituée une structure exclusivement européenne : Europol, qui prend le relai du groupe TREVI, structure ad hoc créée dès 1976.

Il faut d'emblée préciser qu'Europol n'est pas une sous-branche d'Interpol mais une organisation dissociée de la première, née de la volonté des Etats européens de se doter d'instruments efficaces au sein de l'Union. Cependant d'autres facteurs ont contribué à la création d'Europol. Les États européens se sont opposés un certain nombre de fois aux États-Unis et ont fini par conclure à la nécessité de créer leur propre organisation, qui continue toutefois à collaborer avec Interpol.

Notice Spéciale Interpol-Nations Unies

En raison d'une opération contre Al-Qaïda et les Talibans, Interpol a édifié, dans le cadre de la Notice Spéciale Interpol-Nations Unies[1] et avec la collaboration des Nations Unies, la liste des personnes susceptibles de sanctions du Conseil de Sécurité de l'ONU.

  • Liste des terroristes susceptibles de sanctions du Conseil de Sécurité des Nations Unies

Voir aussi

Bibliographie

Notes et références

Liens externes

  • Portail du Grand Lyon Portail du Grand Lyon
Ce document provient de « Interpol ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article INTERPOL de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Interpol EP — EP by Interpol Released June 4, 2002 Recorde …   Wikipedia

  • INTERPOL — (Organisation internationale de police criminelle) L’O.I.P.C. Interpol est une organisation internationale intergouvernementale qui compte cent soixante seize pays membres. Elle a pour buts: – d’assurer et de développer l’assistance réciproque la …   Encyclopédie Universelle

  • interpol — INTERPÓL s.n. Nume dat organizaţiei internaţionale de poliţie criminală. – Din fr. Interpol. Trimis de valeriu, 21.07.2003. Sursa: DEX 98  Interpól s. pr. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  INTERPÓL n. Poliţie… …   Dicționar Român

  • Interpol — International Criminal Police Organization Short Dictionary of (mostly American) Legal Terms and Abbreviations …   Law dictionary

  • Interpol — acron. ES ingl. International criminal police organization, organizzazione internazionale di polizia criminale …   Dizionario italiano

  • Interpol — 1952, abbreviation of international police, in full, The International Criminal Police Commission, founded 1923 with headquarters in Paris …   Etymology dictionary

  • Interpol — (International Criminal Police Organization) In·ter·pol || ɪntÉ™pÉ’l n. international agency headquartered in Paris which collects and provides information about international criminals to more than 140 member nations …   English contemporary dictionary

  • Interpol — Ȉnterpōl m DEFINICIJA međunarodna organizacija kriminalističke policije (osnovana 1923) sa sjedištem u Parizu ETIMOLOGIJA krat., engl. International Criminal police …   Hrvatski jezični portal

  • Interpol — ► NOUN ▪ an international organization that coordinates investigations made by the police forces of member countries into international crimes. ORIGIN from Inter(national) pol(ice) …   English terms dictionary

  • Interpol — [in′tər pōl΄] n. [inter(national) pol(ice)] an international police organization with headquarters in Paris: it coordinates the police activities of participating nations against international criminals: full name International Criminal Police… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.