Hyundai


Hyundai
Logo de Hyundai Motor

Logo de Hyundai
Création Le 29 décembre 1967
Fondateurs Chung Ju-yung
Slogan « « New thinking, New possibilities » (Nouvelles idées, nouvelles possibilités) »
Siège social Drapeau de Corée du Sud Seoul (Corée du Sud)
Activité Automobile, électronique, construction navale, armement, aéronautique
Filiales Hyundai Motor, Kia Motors, Hyundai Electronics, Hyundai Asan, Hyundai Heavy Industries, Hyundai Capital, Hyundai Elevator, Hyundai Engineering and Construction, Hyundai Merchant Marine, Hyundai Logistics, Hyundai Research Institute, Hyundai UNI
Effectif 170 000
Site web www.hyundaigroup.com
Le siège de l'entreprise à Séoul

Hyundai ((Hangul:"현대", "hyeondae") prononcé “H'yeund-ai” (prononciation coréenne) et non “H'yound-aï” (prononciation française) est une firme coréenne active dans de nombreux secteurs : automobile, construction navale, militaire, électronique (écrans plats notamment).

Sommaire

Histoire

Le bâtiment Hyundai iPark

L'histoire de Hyundai est liée à celle de son fondateur, Chung Ju-yung (1915-2001). Fils de paysan, il quitte sa famille à 16 ans et pratique plusieurs petits travaux pour survivre: manœuvre, marchand de riz et réparateur de voitures. Il fonde en 1947 Hyundai Engineering & Construction (Hyundai signifie "modernité" en coréen), qui restera le centre de son groupe. Après la guerre de Corée, les Américains de Ford lui confieront la réparation de leurs véhicules militaires et la construction des baraquements pour l'armée des États-Unis.

Les années 1960 seront propices à Chung Ju-Yung qui met son talent au service de la Corée du général Park Chung-hee. Il sera le constructeur de l'autoroute qui relie Séoul à Pusan en 1968. Il se lance dans la construction navale, où excellent les Coréens. Ses chantiers navals deviendront les plus grands du monde, notamment ceux de Ulsan. En 2006, Hyundai est le premier constructeur naval mondial en valeur de production.

Hyundai Motors est créé en 1967. L'entreprise produira la première voiture 100% coréenne dès 1973, la Pony. Chung Ju-yung comprend immédiatement l'importance économique des travaux publics et de la construction au Moyen-Orient, d'où la Corée importe du Sud l'essentiel de sa consommation d'hydrocarbures. Hyundai sera alors choisi plusieurs fois pour réaliser des grands projets d'infrastructure au Moyen-Orient.

En 1983, Hyundai Electronics est créé dans une optique de diversification. Son activité se développe en priorité sur les marchés de la mécanique de précision, de la pétrochimie et de la robotique.

Le groupe a aussi créé une filiale, Hyundai Asan spécialisée dans les projets de coopération entre la Corée du Sud et la Corée du Nord.

Après avoir racheté la marque Kia en 1998, Hyundai Motor est aujourd'hui le 4e constructeur automobile, avec 3,7 millions de véhicules vendus dans le monde. Premier constructeur coréen de voitures, Hyundai est devenu le premier employeur du pays avec 170 000 travailleurs, et deuxième derrière Samsung pour le chiffre d'affaires.

Politique et affaires

L'empire Hyundai, détenu essentiellement par la famille Chung, fait de ses dirigeants (Ju-yung jusqu'en 2000, puis Chai-kwan et récemment Mong-koo) les hommes parmi les plus riches du monde, et sans doute les plus riches de la Corée du Sud.

Hyundai est également un sponsor politique incontournable, Chung Ju-yung ayant toujours soutenu le pouvoir en place, quelle que soit l'étiquette politique du gouvernement, en contribuant largement aux diverses campagnes, contributions récompensées par l'attribution de marchés et d'adjudications.

Cela n'a pas empêché Chung Ju-yung, défenseur de la liberté entrepreneuriale face à l'État et au fisc, de se présenter à l'élection présidentielle de 1992 et d'obtenir 16 % des voix.

En 2006, suite à une enquête du gouvernement sud-coréen, le PDG de Hyundai Chung Mong-koo a été accusé de détournement de fonds et de corruption.

Conflits sociaux

Si nombre de Coréens[réf. nécessaire] reconnaissent que Hyundai a permis à la Corée de devenir un des principaux dragons asiatiques, la politique de l'entreprise n'a guère été sociale. Les lourds tributs payés par les travailleurs et les syndicats restent à l'origine de la réussite de la compagnie.

Hyundai Motor a connu dix conflits sociaux en 2006, à l'initiative de la centrale syndicale KCTU, ce qui aurait entraîné selon la direction des pertes chiffrées à plus de 1,2 milliard d'euros [1].

Activités

Automobile

Article détaillé : Hyundai Motor Group.

Électronique

Article détaillé : Hyundai Electronics.

Construction navale

Construction d'engin de genie civil

Article détaillé : Hyundai Heavy Industries.

Autres activités

Depuis plus de 30 ans, la division électronique du géant coréen Hyundai est tournée vers la conception, l'ingénierie et la fabrication d'équipement électronique. Hyundai Heavy Industries a débuté la fabrication de modules et panneaux photovoltaïques en 2005 et dispose d'une capacité de production annuelle de 300 MW en constante progression.

Le groupe conçoit et fabrique ainsi des cellules et modules photovoltaïques de haute qualité à travers un contrôle strict des matériaux et des procédés de production. Hyundai Heavy Industries bénéficie de plus d’un pôle R&D important garantissant une optimisation constante du rendement des équipements.

Ces produits sont distribués en France par la société * SunGlad

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hyundai de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hyundaï — Hyundai Logo de Hyundai Motor Création 1967 Fondateur(s) Chung Ju yung …   Wikipédia en Français

  • Hyundai H-1 — Hyundai H 1 …   Википедия

  • Hyundai H-1 — Hersteller: Hyundai Produktionszeitraum: seit 1996 Klasse: Kleintransporter Karosserieversionen: Kastenwagen Van Vorgängermodell: Hyundai H100 Nachfolgemodell …   Deutsch Wikipedia

  • Hyundai H-1 — is a name used by Hyundai Motor Company in European manufactures and export markets for three related models:* Hyundai Starex, (called H 200 in the Netherlands) a minibus/van * Hyundai Satellite, a minibus/van * Hyundai i800, a minibus/van *… …   Wikipedia

  • Hyundai — For other uses, see Hyundai (disambiguation). Hyundai Headquarters Building in Seoul Hyundai Hangul …   Wikipedia

  • Hyundai — Para la marca de coches del grupo Hyundai, véase Hyundai Motor Company. Hyundai 현대 Tipo Grupo de empresas Fundación 1947 Sede …   Wikipedia Español

  • Hyundai XG — In diesem Artikel oder Abschnitt fehlen folgende wichtige Informationen: Textlicher Ausbau der 1. und 2. Generation, 3. und 4. sprachlich glätten Du kannst Wikipedia helfen, indem du sie recherchierst und einfügst …   Deutsch Wikipedia

  • Hyundai xg — In diesem Artikel oder Abschnitt fehlen folgende wichtige Informationen: Textlicher Ausbau der 1. und 2. Generation, 3. und 4. sprachlich glätten Du kannst Wikipedia helfen, indem du sie recherchierst und einfügst …   Deutsch Wikipedia

  • Hyundai — Содержание 1 Компании 2 Автомобили Hyundai, представленные в России 2.1 Легковые …   Википедия

  • Hyundai — Koreanische Schreibweise koreanisches Alphabet: 현대 chinesische Schriftzeichen: 現代 Revidierte Romanisierung: Hyeondae McCune Reischauer: Hyŏndae Hyundai [ …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.