Hydra (lune)


Hydra (lune)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hydra.
Hydra ou Hydre
Caractéristiques orbitales
(Époque J2000.0)
Type Satellite naturel
de Pluton
Demi-grand axe 64 700 ± 850 km
Excentricité 0,005 ± 0,001
Période de révolution 38,206 ± 0,001 d
Inclinaison 0,22 ± 0,12 °
Caractéristiques physiques
Dimensions 44 à 130 km
Masse < 5×1018 kg
Masse volumique moyenne 1,9 (?) x103 kg/m³
Gravité à la surface 0,02 (?) m/s2
Période de rotation Inconnue (?) d
sans doute synchrone
Albédo moyen 0,04–0,37 (?)
Température de surface ~(-233 ; -228°C) (?)
~40–45 (?) K
Caractéristiques de l'atmosphère
Pression atmosphérique Pas d'atmosphère
Découverte
Découvert par Hubble Space
Telescope
Pluto
Companion Search
Team
Découverte 15 mai 2005
Désignation(s) provisoire(s) S/2005 P 1

Hydra ou Hydre est un satellite naturel de Pluton, qui portait jusqu'au 22 juin 2006 la désignation temporaire S/2005 P 1 ainsi que Pluton III.

Sommaire

Découverte

Vue imaginaire de Pluton, Charon et Nix depuis la surface d'Hydra. Crédit NASA

Hydra a été photographiée en mai 2005 par le télescope spatial Hubble (en même temps que Nix) lors du programme de recherche de satellites de Pluton Pluto Companion Search, composé de Hal A. Weaver, S. Alan Stern, Max J. Mutchler, Andrew J. Steffl, Marc W. Buie, William J. Merline, John R. Spencer, Eliot F. Young et Leslie A. Young. Les deux lunes furent originellement découvertes par Max J. Mutchler le 15 juin 2005 et furent annoncées, une fois confirmées par d'autres observations, le 31 octobre 2005[1],[2],[3].

Orbite

Hydra orbite autour du barycentre du système dans le même plan que Charon et Nix, à la distance d'environ 65 000 km. Son excentricité de 0,005 est certes faible, mais plus élevée que celle des autres satellites de Pluton[4]. Sa période orbitale est de 38,2 jours, soit un écart par rapport à une résonance 1:6 avec Charon de seulement 0,3%.

Caractéristiques

Les caractéristiques physiques d'Hydra ne sont pas encore connues avec précision (fin 2005). Sa taille est estimée entre 44 et 130 km, selon que la valeur réelle de son albédo est de 35% (comme Charon) ou 4% (comme les objets transneptuniens les plus sombres) [1]. Au moment de sa découverte, Hydra était environ 25% plus lumineuse que Nix, ce qui a conduit à estimer qu'elle était plus grande. Des mesures ultérieures ont indiqué qu'elles possédaient en fait la même luminosité et les variations de celle de Hydra sont probablement dues à des variations d'albédo à sa surface.

Encore plus que Charon, Hydra —tout comme Nix— semble posséder une couleur grise[5]. Pluton est plus rouge. Les deux couleurs (rouge et gris) sont communes dans la ceinture de Kuiper, mais leur diversité au sein du système plutonien est difficilement compatible avec la théorie de la formation de celui-ci lors d'un impact astronomique[6].

Cette lune sera visitée en même temps que Pluton par la sonde New Horizons en 2015.

Annexes

Bibliographie

  • Alain Doressoundiram et Emmanuel Lellouch, Aux Confins du système solaire, 2008 [détail de l’édition] 

Liens externes

Références

  1. Southwest Research Institute, Astronomers announce discovery of two new moons of Pluto (31 octobre 2005)
  2. International Astronomical Union, S/2005 P 1 and S/2005 P 2, circulaire n° 8625 (31 octobre 2005) - fichier .PDF
  3. H. A. Weaver, S. A. Stern, M. J. Mutchler, A. J. Steffl, M. W. Buie, W. J. Merline, J. R. Spencer, E. F. Young, L. A. Young, The Discovery of Two New Satellites of Pluto (2 janvier 2006)
  4. Buie M.W., Grundy W.M., Young, E.F., Young L.A., Stern S.A. (2005), Orbits and photometry of Pluto's satellites: Charon, S/2005 P1 and S/2005 P2, Astronomical Journal (19 décembre 2005)
  5. [S.A. Stern, M.J. Mutchler, H.A. Weaver, A.J. Steffl, http://arxiv.org/abs/astro-ph/0605014 The Positions, Colors, and Photometric Variability of Pluto's Small Satellites from HST Observations 2005-2006 (29 avril 2006)
  6. S.A. Stern, H.A. Weaver, A.J. Steffl, M.J. Mutchler, W.J. Merline, M.W. Buie, E.F. Young, L.A. Young, J.R. Spencer, Characteristics and Origin of the Quadruple System at Pluto (23 décembre 2005)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hydra (lune) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hydra — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cet article possède un paronyme, voir : Hydre. Topographie Hydra (île), île grecque au sud d …   Wikipédia en Français

  • Lune Astéroïdale — (243) Ida et sa lune Dactyl. Une lune astéroïdale est un astéroïde en orbite autour d un autre astéroïde. Il semble que bon nombre d astéroïdes possèdent des lunes, parfois de taille substantielle. Un astéroïde dont la lune est de taille… …   Wikipédia en Français

  • Lune asteroidale — Lune astéroïdale (243) Ida et sa lune Dactyl. Une lune astéroïdale est un astéroïde en orbite autour d un autre astéroïde. Il semble que bon nombre d astéroïdes possèdent des lunes, parfois de taille substantielle. Un astéroïde dont la lune est… …   Wikipédia en Français

  • Lune astéroïdale — (243) Ida et sa lune Dactyl. Une lune astéroïdale est un astéroïde en orbite autour d un autre astéroïde. Il semble que bon nombre d astéroïdes possèdent des lunes, parfois de taille substantielle. Un astéroïde dont la lune est de taille… …   Wikipédia en Français

  • Lune berger — Satellite berger Vue du satellite berger Prométhée présentant un transfert de matière des anneaux de Saturne à celui ci. Un satellite berger est, en mécanique céleste, un satellite naturel d une planète qui limite l étendue d un anneau de cette… …   Wikipédia en Français

  • Lune bergère — Satellite berger Vue du satellite berger Prométhée présentant un transfert de matière des anneaux de Saturne à celui ci. Un satellite berger est, en mécanique céleste, un satellite naturel d une planète qui limite l étendue d un anneau de cette… …   Wikipédia en Français

  • Charon (Lune) —  Pour l’article homonyme, voir Charon.  Charon Caractéristiques orbitales (Époque 2452600.5) Type Satellite de Pluton Demi grand axe …   Wikipédia en Français

  • Charon (lune) —  Pour l’article homonyme, voir Charon.  Charon Vue d artiste de Charon vue depuis le sol de Pluton (Charon paraît immobile dans le ciel plutonien) …   Wikipédia en Français

  • Nix (lune) — Pour les articles homonymes, voir Nix. Nix Caractéristiques or …   Wikipédia en Français

  • Dysnomie (lune) — Pour les articles homonymes, voir Dysnomie (homonymie). Dysnomie Éris et sa lune Dysnomie. Cara …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.