Hasankeyf


Hasankeyf
Hasankeyf
Hasankeyf.JPG
Administration
Pays Drapeau de Turquie Turquie
Région Région de l'Anatolie du sud-est
Province Batman
District Hasankeyf
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 72
Préfet Halûk İmga
2004
Géographie
Coordonnées 37° 42′ 51″ Nord
       41° 24′ 47″ Est
/ 37.714167, 41.413056
Démographie
Population 7 464 hab.
Localisation
Districts de la province de Batman
Districts de la province de Batman
Turkey location map.svg
City locator 14.svg
Hasankeyf
Internet
Site de la province http://www.batman.gov.tr
Sources
World Gazetteer
Index Mundi/Turquie


Hasankeyf (Heskîf en kurde, Hiṣn Kayfā, حصن كيفا en arabe) est une ville de Turquie située à l'Est de l'Anatolie. Elle possède un patrimoine historique particulièrement riche. Cette petite cité touristique est surtout fréquentée les week-ends d'été par les touristes locaux de la région de Batman - grande ville ouvrière distante de quelque 30 km.

Cette ville était menacée de disparition suite au projet de construction du barrage d'Ilisu. La Suisse s'est retirée définitivement du projet[1].

Sommaire

Origine du nom

Selon la légende que relate Cheref-Ouddine, prince kurde de Bitlis, dans son livre, les Fastes de la Nation Kurde, ou Cheref-Nameh, écrit il y a plus de cinq cents ans (en 1497), un prisonnier arabe du nom de Hasan qui allait être mis à mort, demande une dernière faveur au seigneur qui avait construit cette forteresse dominant de façon vertigineuse les eaux du Tigre : pourrait-il monter son cheval bien aimé pendant quelques instants dans la cour de la forteresse ? Cette faveur lui fut accordée, et le prisonnier fit avec son cheval un bond dans le Tigre de 150 mètres. Le cheval mourut en s’écrasant dans les flots, mais le prisonnier put s’échapper, et tous les spectateurs s’exclamèrent : Hasan Keif (« Hasan, comment »), et selon la légende, ce nom resta attaché à la forteresse[2].

Monuments historiques

La citadelle et la ville haute

La citadelle construite par les Ayyoubides au XIIIe siècle et remaniée par de nombreux chefs kurdes au cours des siècles gît en ruine au sommet d’une falaise de calcaire monumentale qui se dresse verticalement au-dessus du Tigre. La ville ancienne de Hasankeyf, construite à côté de la vieille mosquée de la forteresse, est aussi en ruine: dans les années 1970, ses habitants ont été forcés par le gouvernement turc d’abandonner leurs maisons centenaires, souvent creusées dans la roche, et de venir s’installer plus bas, dans la vallée, près du vieux pont[2].

Le petit palais

Les ruines du petit palais construit sur l’éperon de la falaise dominent la vallée du Tigre. Les chefs kurdes y vivaient jusqu'à la fin du XIXe siècle et on peut y admirer le Tigre et la vallée qui s'étend en contre-bas[2].

Le grand palais

Il ne reste plus rien du grand palais, à l’exception d’un pilier de son ancien portail[2].

La mosquée Ulu

La vieille mosquée Ulu, construite en 1325 par les Ayyoubides sur les ruines d’une église antique, se dresse toujours au milieu des ruines de la ville, et l’on peut lire une inscription très ancienne sur le socle de son minaret[2].

Le vieux pont

Construit par le seigneur artukide Fakreddine Karaaslan (1144 - 1167), c’est le pont ayant l’arche la plus large (40 mètres) construite au Moyen Âge. Selon certaines sources, la partie centrale de l’arche médiane était en bois, et elle était retirée quand un ennemi s’approchait de la ville[2].

Le tombeau de Zeynel bey

Zeynel bey, le fils de Uzun Hasan, appartenait à la dynastie Akkoyunlu qui règna brièvement sur Hasankeyf au XVe siècle. Décoré de carreaux de céramique vernissés de couleur turquoise et bleu sombre, il constitue un des rares exemples de son genre en Anatolie.Il est actuellement (2010) en restauration et sera déplacé pour échapper aux eaux du barrage.

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hasankeyf de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hasankeyf — Hasankeyf …   Wikipedia

  • Hasankeyf — Bandera …   Wikipedia Español

  • Hasankeyf —    Hasankeyf is an ancient city with a fortress on the Tigris River. It is situated between Diyarbakir and Cizre in Turkey. Hasankeyf s ruling family bore the title of melik, or king. The family was a descendant of the famous Saladin and was thus …   Historical Dictionary of the Kurds

  • Hasankeyf — Vorlage:Infobox Ort in der Türkei/Wartung/Landkreis Hasankeyf Hilfe zu Wappen …   Deutsch Wikipedia

  • Hasankeyf — Original name in latin Hasankeyf Name in other language Hasankeyf, Hasankeyif, Khasankeye State code TR Continent/City Europe/Istanbul longitude 37.71308 latitude 41.41459 altitude 492 Population 3676 Date 2013 07 06 …   Cities with a population over 1000 database

  • Hasankeyf — is., öz. Batman iline bağlı ilçelerden biri …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • Hasankeyf Ilcesi — Admin ASC 2 Code Orig. name Hasankeyf İlçesi Country and Admin Code TR.76.440905 TR …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Grand Hasankeyf Hotel — (Batman,Турция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: Ataturk Cad. No:155 …   Каталог отелей

  • Hisn Kayfa — Hasankeyf Hilfe zu Wappen …   Deutsch Wikipedia

  • Hisn Kayfa — Hasankeyf Hasankeyf Administration Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.