Haquet (voiture)


Haquet (voiture)

Haquet (voiture)

Haquet : C'est au célèbre Pascal que l'on doit l'invention de cette voiture, qui offre un moyen extrêmement simple et commode de charger et décharger les marchandises. Il s'agit d'une voiture à deux roues et à deux brancards longs, forts et très rapprochés l'un de l'autre, sur laquelle on transporte, dans l'intérieur des villes, les marchandises en tonneaux. Cette voiture, à laquelle on attelle quelquefois plusieurs chevaux en file, a une limonière fixée à articulation contre une des extrémités des brancards; de sorte que ceux-ci, posés en équilibre sur l'essieu, peuvent s'incliner en arrière jusqu'à ce que leurs extrémités postérieures touchent à terre. C'est dans cette position inclinée qu'on charge et décharge le haquet, à l'aide d'une corde double, dont les bouts s'enveloppent sur un treuil placé horizontalement près de la limonière, sur les bouts des brancards. Ce treuil, prolongé en dehors du brancard du côté du montoir où se tient toujours le "haquetier", porte une tête frettée traversée en croix par deux forts bâtons servant de leviers, à l'aide desquels un homme seul fait monter un ou plusieurs tonneaux à la fois le long des brancards du haquet, jusqu'à ce que le centre de gravité de la charge se trouve à peu près au-dessus de l'essieu. Il l'arrête provisoirement à cet endroit avec une cheville de fer qu'il introduit dans un des trous pratiqués de distance en distance le long des brancards. Lâchant le treuil, il va chercher de la même manière d'autres tonneaux, qui viennent à leur tour pousser les premiers. La charge glisse très aisément sur les brancards, parce qu'ils sont garnis de fer poli, jusqu'à ce qu'ils reprennent leur position horizontale, dans laquelle le haquetier les maintient avec une forte cheville de fer qu'il introduit dans les trous correspondants percés à la fois dans les brancards et dans la limonière. Le déchargement est encore bien plus facile, puisqu'il ne s'agit que de rendre aux brancards leur position inclinée en arrière, et de laisser glisser les tonneaux jusqu'à ce que le dernier chargé tombe à terre, le treuil servant de frein pour modérer leur vitesse. Alors, faisant avancer les chevaux, tous les autres tonneaux sont successivement mis à terre sans que l'on ait à craindre le moindre accident.

Voir aussi

  • Portail des transports Portail des transports
  • Portail du monde équestre Portail du monde équestre
Ce document provient de « Haquet (voiture) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Haquet (voiture) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Haquet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Haquet est un nom de famille notamment porté par : Daniel Haquet Patrick Haquet Ce nom peut aussi désigner : Haquet (voiture) Voir aussi (fr) …   Wikipédia en Français

  • voiture — [ vwatyr ] n. f. • veiture « moyen de transport » v. 1200; lat. vectura « action de transporter », de vehere I ♦ Vx Mode de transport. « Les voitures d Orient se font par des bœufs, ou des chameaux » (Furetière). ♢ Par ext. Ce qui est transporté …   Encyclopédie Universelle

  • Haquet (hippomobile) — Haquet : C est au célèbre Pascal que l on doit l invention de cette voiture, qui offre un moyen extrêmement simple et commode de charger et décharger les marchandises. Il s agit d une voiture à deux roues et à deux brancards longs, forts et… …   Wikipédia en Français

  • voiture-balai — voiture [ vwatyr ] n. f. • veiture « moyen de transport » v. 1200; lat. vectura « action de transporter », de vehere I ♦ Vx Mode de transport. « Les voitures d Orient se font par des bœufs, ou des chameaux » (Furetière). ♢ Par ext. Ce qui est… …   Encyclopédie Universelle

  • voiture-école — voiture [ vwatyr ] n. f. • veiture « moyen de transport » v. 1200; lat. vectura « action de transporter », de vehere I ♦ Vx Mode de transport. « Les voitures d Orient se font par des bœufs, ou des chameaux » (Furetière). ♢ Par ext. Ce qui est… …   Encyclopédie Universelle

  • voiture-lit — voiture [ vwatyr ] n. f. • veiture « moyen de transport » v. 1200; lat. vectura « action de transporter », de vehere I ♦ Vx Mode de transport. « Les voitures d Orient se font par des bœufs, ou des chameaux » (Furetière). ♢ Par ext. Ce qui est… …   Encyclopédie Universelle

  • voiture-poste — voiture [ vwatyr ] n. f. • veiture « moyen de transport » v. 1200; lat. vectura « action de transporter », de vehere I ♦ Vx Mode de transport. « Les voitures d Orient se font par des bœufs, ou des chameaux » (Furetière). ♢ Par ext. Ce qui est… …   Encyclopédie Universelle

  • voiture-restaurant — voiture [ vwatyr ] n. f. • veiture « moyen de transport » v. 1200; lat. vectura « action de transporter », de vehere I ♦ Vx Mode de transport. « Les voitures d Orient se font par des bœufs, ou des chameaux » (Furetière). ♢ Par ext. Ce qui est… …   Encyclopédie Universelle

  • haquet — (ha kè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l s se lie : des ha kè z arrêtés ; haquets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m. Charrette longue, étroite et sans ridelles, qui sert à voiturer du vin, des ballots, etc. Ni …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • charrette — 1. charrette [ ʃarɛt ] n. f. • 1080; de char 1 ♦ Voiture à deux roues, à limons, à ridelles, servant à transporter des fardeaux. ⇒ carriole, 1. char, fardier, haquet, tombereau. Atteler, conduire, mener une charrette. ⇒ charrier; charretier.… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.