Gratien


Gratien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gratien (homonymie).
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l’empereur romain Gratien. Pour le canoniste, voir Décret de Gratien.
Gratien
Empereur romain
Image illustrative de l'article Gratien
Pièce représentant Gratien.
Règne
4 août 367 - 25 août 383 (~16 ans)
Période Valentiniens
Prédécesseur(s) Valentinien Ier et Valens
Co-empereur(s) Valentinien Ier (jusqu'à 375)
et Valens (jusqu'à 378)
puis Valentinien II (depuis 375)
et Théodose Ier (depuis 378)
Successeur(s) Magnus Maximus, Valentinien II
et Théodose Ier
Biographie
Naissance 18 avril/23 mai 359
Sirmium (Mésie)
Nom originel Flavius Gratianus Augustus
Décès 25 août 383 383 (~24 ans)
Lugdunum
Père Valentinien Ier
Mère Marina Severa
Épouse(s) (1) Flavia Maxima Constantia
(2) Laeta
Liste des empereurs romains

Gratien (en latin : Flavius[1] Gratianus), né en 359 à Sirmium (actuelle Sremska Mitrovica en Serbie), mort le 25 août 383 à Lyon, est empereur romain de 367 à 383.

Sommaire

Biographie

Il est le fils de l'empereur Valentinien Ier, qui règne en Occident et dont le collègue en Orient est l'oncle de Gratien, Valens.

Le 24 août 367, Valentinien Ier, qui vient d’être gravement malade, proclame Gratien empereur à Amiens. Celui-ci, âgé de huit ans, devient Auguste sans avoir été César. Il est associé à son père en Occident.

En 375, Gratien est absent à la mort de son père, et les soldats de Pannonie proclament Auguste un autre fils de Valentinien Ier, Valentinien II, âgé de quatre ans. Gratien accepte le partage de l’Occident et concède à Valentinien II l’Illyrie, l'empire d'Orient restant aux mains de leur oncle Valens.

En 377, Gratien vainc les Alamans.

En 378, il amène des renforts d’Occident à Valens lorsque celui-ci périt au cours de la bataille d'Andrinople.

Le 19 janvier 379, Gratien proclame Auguste l’hispanique Théodose Ier, fils du grand général Théodose l'Ancien, qui réprime le soulèvement de Firmus en 375, exécuté à Carthage en 376, probablement sur l’ordre de Gratien. Théodose reçoit l’Orient.

En 380, Gratien et Théodose arrêtent les Goths en Épire et Dalmatie.

En 381, il transporte sa capitale de Trèves à Milan, auprès de l’évêque Ambroise.

À noter qu'en 381, en son honneur, la bourgade de Cularo est renommée Gratianopolis (Grenoble) après avoir été dotée d'un évêché par Gratien.

Gratien se montre très bienveillant envers le pape Damase Ier et à partir de 382 combat le paganisme. Il supprime notamment les immunités dont jouissent les prêtres et les vestales et il est le premier empereur à refuser de porter le titre de pontifex maximus.

En 383, Gratien doit faire face à l'insurrection d'un général hispanique de l’armée de Bretagne, Magnus Clemens Maximus ou Maxime, et il est vaincu lors de la bataille de Lutèce (383) et tué à Lugdunum. Maxime s’étant rendu maître de toute la préfecture des Gaules, Théodose le reconnaît empereur d’Occident en 384.

Contemporains

Bibliographie

Voir aussi

Notes et références

  1. Ou, pour les puristes, Flauius.

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gratien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • GRATIEN — (fin XIe s. av. 1159) Le Décret de Gratien (Decretum Gratiani ) ou, selon son vrai titre, la Concorde des canons discordants (Concordia discordantium canonum ) fut, d’après une tradition très généralement acceptée, composé à Bologne vers 1140 par …   Encyclopédie Universelle

  • Gratien — m French: from Latin Gratiānus, a derivative of Gratius, itself a derivative of gratus pleasing, lovely. St Gratian (d. ?c.337) was a disciple of St Denis of Paris; he became the first bishop of Tours. Cognates: Italian: Graziano. Spanish,… …   First names dictionary

  • Gratien — Patronyme rencontré notamment dans l Ille et Vilaine, la Vienne et le Pas de Calais. C est un nom de baptême (latin Gratianus, dérivé de gratia = grâce) popularisé par plusieurs saints. L un d entre eux fut martyrisé à Amiens sous Dioclétien …   Noms de famille

  • Gratien — Pierre Guillaume Gratien (* 1. Januar 1764 in Paris; † 24. April 1814 in Piacenza) war ein französischer General. Leben Gratien war seit 1787 Soldat in einem Dragonerregiment und machte nach der Französischen Revolution rasch Karriere. 1791 war… …   Deutsch Wikipedia

  • Gratien — (PR Gratienne) (Graziano) • Gratien, martyr à Amiens vers 287, sous Dioclétien. Nom latin Gratianus . Fête le 23 octobre. • Gratien, pêcheur du Montenegro, se convertit en entendant un sermon dans une église vénitienne, entra dans les ordres. Il… …   Dictionnaire des saints

  • Gratien — Provenance. Vient du latin gratia Signifie : remerciement Se fête le 22 décembre. Histoire. Né en 1439 en Yougoslavie, Gratien est caboteur sur la côte adriatique. Touché par un sermon dans une église de Venise, il vend tout : son bâteau, sa… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Gratien Candace — Gratien Candace, député de la Guadeloupe (1929) Parlementaire français Date de naissance 18 décembre 1873 …   Wikipédia en Français

  • Gratien Tonna — Fiche d’identité Nom complet Gratien Tonna Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Gratien Gelinas — Gratien Gélinas Gratien Gélinas vers 1945 …   Wikipédia en Français

  • Gratien Gélinas — vers 1945 Gélinas vers 1938 comme Fr …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.