Genève-Brig (ligne ferroviaire)


Genève-Brig (ligne ferroviaire)

Ligne du Simplon

Ligne du
Simplon
Ligne de Lausanne à Brigue
Pays Suisse Suisse,
Italie Italie
Villes desservies Lausanne, Sion, Brigue, Domodossola
Historique
Mise en service 1859 - 1878
Concessionnaires Compagnie de la Ligne d'Italie (1859 - 1860)
Compagnie de la Suisse occidentale (1860 - 1890)
Jura Simplon (1890 - 1903)
CFF (à partir de 1903)
Caractéristiques techniques
Longueur 200 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification 15 kV - 16 Hz \scriptstyle \frac23
Pente ou rampe maximale 18 ‰
Nombre de voies Double voie
(Anciennement à voie unique)
Trafic
Propriétaire CFF
Exploitant(s) Region Alps, Cisalpino, TGV Lyria, CFF Cargo
Trafic R, , IC, TGV Lyria, CIS, S 1S 2S 3S 4, marchandises
Schéma de ligne

La ligne Lausanne-Brigue, ou aussi Ligne du Simplon, est une ligne ferroviaire suisse, reliant la ville de Lausanne dans le canton de Vaud, à Brigue, dans la région du Haut-Valais. Depuis Lausanne, la ligne longe la rive nord-est du lac Léman puis traverse le Chablais entre le Chablais valaisan et celui vaudois et remonte la vallée du Rhône jusqu'à Brigue. Elle est gérée par l'entreprise ferroviaire des Chemins de fer fédéraux suisses[4].

Construite en plusieurs sections à partir de 1859, les deux extrémités furent reliées en 1878[5]. L'ouverture du tunnel du Simplon en 1906 draina une importante quantité de marchandises et de passagers entre la France, l'Italie et une partie de l'Allemagne. Cependant, l'ouverture du tunnel du Lötschberg en 1913 réduisit le trafic provenant des régions au nord de Bâle.

Sommaire

Histoire

La ligne du Simplon est un passage historique, utilisé depuis longtemps entre la France et l'Italie, le trafic s'écoulait alors principalement par le col du Simplon et du Grand-Saint-Bernard. La route du col du Simplon fut construite par Napoléon Bonaparte peu après 1800, le col du Grand-Saint-Bernard était déjà utilisé par les Romains vers le IVe siècle[réf. nécessaire].

Construction Lausanne-Sion-Brig

La ligne Lausanne-Sion-Brig fut construite entre 1857 et 1878, en plusieurs tronçons.

La première voie ferrée de cet axe fut le tronçon Martigny - Saint-Maurice - Le Bouveret, construit par la Compagnie de la ligne d'Italie (LI) en 1859 (Ligne du Tonkin). Ensuite, Saint-Maurice et Lausanne furent reliés en 1860 par la Compagnie de la Suisse occidentale. En 1874, la Compagnie du Simplon racheta la LI et relia Sion à Sierre en 1868, puis Sierre à Brigue entre 1877 - 1878.

  • 1655/56 : Yverdon — Lausanne — Morges
  • 1859 : Bouveret — Saint-Maurice — Martigny
  • 1860 : Saint-Maurice — Lausanne
  • 1860 : Martigny — Sion
  • 1868 : Sion — Sierre
  • 1877 : Sierre — Loèche
  • 1878 : Loèche-Brigue

Double voie

Double voie
Trains Châtelard

La ligne fut progressivement doublée entre 1900 et 2004 :

  • Lausanne — Villeneuve : 1900
  • Villeuneuve — Martigny : 1910
  • Martigny — Riddes : 1914
  • Riddes — Sion : 1932
  • Sion — Saint-Léonard : 1968
  • Saint-Léonard — Granges/Lens : 1970
  • Granges/Lens — Sierre : 1901
  • Sierre — Salquenen : 1967
  • Salquenen — Loèche : 2004[6]
  • Loèche — Tourtemagne : 1978
  • Tourtemagne — Gampel/Steg : 1979
  • Gampel/Steg — Rarogne: 1977
  • Rarogne — Viège : 1978
  • Viège — Brigue : 1918
  • Brigue — Iselle di Trasquera : 1922[7]
  • Iselle — Domodossola (FS) : 1922

Construction Tunnel du Simplon

Tunnel du Simplon

C'est en 1880 que le projet de tunnel ferroviaire sous les Alpes entre Brigue et Domodossola à travers le massif du Simplon a pris une tournure plus concrète malgré nombre de critiques quant à cette entreprise gigantesque pour l'époque. Le projet comportait un tunnel et une galerie de plus petit diamètre en parallèle à une distance de 17 mètres pour évacuer les matériaux.

Les compagnies

La Compagnie du Simplon fusionna en 1881 avec la Compagnie de la Suisse occidentale, cette nouvelle compagnie fusionna avec la Compagnie du Jura-Berne-Lucerne en 1890 pour donner la Jura - Simplon.

La ligne tiens une grand partie de son importance de par le tunnel du Simplon, celui-ci fut construit à partir de 1898 jusqu'en 1906. Reliant Brigue, à Iselle, dans la commune de Trasquera en Italie, il mesure 19,79 km, et est à double voie depuis 1922.

Service et matériel roulant

La ligne du Simplon est utilisée pour le trafic passager et fret. Le trafic passager est partagé entre le trafic internationale, interrégionale, et régionale.

Le temps de la locomotive à vapeur

Tunnel du Simplon

Le Jura-Simplon (JS) introduisit, en 1890, 10 Locomotives à vapeur. En 1903 il modernisa sa flotte avec 152 nouvelles locomotives.

  • Liste des locomotives au Simplon

Eb 2/4, A 2/4, B 3/4, Ec 3/4, A 3/5, C 4/5, E 3/3.

Le temps de la locomotive au courant triphasé

Développement actuel

Une Re 460 remorquant un IR en Valais à Hohtenn

Lausanne étant en train de s'agrandir on y introduidit 5 TGV en provenance de Paris via Vallorbe jousqu'à Brig. On introduisa aussi 6 EuroCity et 2 Cisalpino Genève-Aéroport, Sion, Brig, Milan (-Venise).

Liste

L' InterRegio

Les trains interrégionaux (IR) circulant par la ligne du Simplon partent de Genève pour se rendre à Brigue, ils sont exploités par les CFF. L'IR a des voiture de type EW IV.

Il est tracté par une locomotive électrique de type Re 460 des CFF.


Le Cisalpino

Cisalpino à Wassen


Le Regio

Train de type Colibri en Valais

En Valais

Les lignes :

  • St-Gingolphe-Martigny-Sion
  • Sion-Sierre-Brig

Au Léman

Les lignes :

Au Léman

Lavaux et Lac Léman

Lausanne étant en train de s'agrandir on y introduidit 5 TGV en provenance de Paris via Vallorbe jusqu'à Brig. On introduisa aussi 6 EuroCity et 2 Cisalpino Genève-Aéroport, Sion, Brig, Milan (-Venise).

On y mit aussi des InterCity-Neigezug en provenance de Luçern, Bâle et Bienne.

Liste

La Vallée du Rhône

Cisalpino au Lötschberg

Notes et références

  1. Par le tunnel de base du Lötschberg
  2. Par le tunnel du Lötschberg
  3. Par le tunnel du Simplon
  4. D'autres compagnies y font également circuler des trains, telles que Cisalpino, Lyria et plusieurs entreprises de marchandises
  5. Voir la carte historique des lignes ferroviaires en Suisse de 1907
  6. Nouveau tunnel construit en 2004
  7. Construction du second tunnel

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Site sur la ligne du Simplon

Bibliographie

  • Clive Lamming, L'Atlas des trains d'exceptions, Édition Atlas, coll. « Train de légende », Luçon, novembre 2005, 235 p. (ISBN 2-7234-5271-9) 
  • Beat Moser et Peter Pfeiffer, Simplon, coll. « Eisenbahn JOURNAL », février 2005, 86 p. (ISBN 3-89610-138-2) 
  • Portail du chemin de fer en Suisse Portail du chemin de fer en Suisse
Ce document provient de « Ligne du Simplon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Genève-Brig (ligne ferroviaire) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Genève-Brigue (ligne ferroviaire) — Ligne du Simplon Ligne du Simplon Ligne de Lausanne à Brigue Pays  Suisse,   …   Wikipédia en Français

  • Lausanne-Brigue (ligne ferroviaire) — Ligne du Simplon Ligne du Simplon Ligne de Lausanne à Brigue Pays  Suisse,   …   Wikipédia en Français

  • Ligne du Simplon — Ligne de Lausanne à Brigue Pays  Suisse …   Wikipédia en Français

  • Ligne Lausanne-Sion-Brig — Ligne du Simplon Ligne du Simplon Ligne de Lausanne à Brigue Pays  Suisse,   …   Wikipédia en Français

  • Ligne sommitale de la Furka — Dampfbahn Furka Bergstrecke Ligne sommitale de la Furka Ligne de Realp à Oberwald via le tunnel de faîte du col de la Furka Une rame des DFB. Pays …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire en Suisse — Une rame pendulaire ICN, mise en service depuis 2001 …   Wikipédia en Français

  • Transport ferroviaire en suisse — Une rame pendulaire ICN, mise en serv …   Wikipédia en Français

  • DFB — Ligne sommitale de la Furka Traduction à relire Dampfbahn Furka Bergstrecke → …   Wikipédia en Français

  • Dampfbahn Furka-Bergstrecke — Ligne sommitale de la Furka Traduction à relire Dampfbahn Furka Bergstrecke → …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Suisse — Transport ferroviaire en Suisse Transport ferroviaire en Suisse Une rame pendulaire ICN, mise en serv …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.