Gaz du sang


Gaz du sang

Les gaz se dissolvent dans les liquides. Le sang contient des gaz dissous. Le terme gaz du sang comprend donc ces gaz dissous, mais également ceux liés chimiquement aux composants du sang, comme le dioxygène et le monoxyde de carbone qui se lient aux hématies. Les concentrations de gaz du sang donnent des paramètres plasmatiques permettant d'apprécier la fonction respiratoire de l'organisme ainsi que son équilibre acido-basique. Cet examen permet la surveillance de l'hématose du patient.

Sommaire

Conditions de prélèvement

Les gaz du sang peuvent être dosés dans un prélèvement de sang :

  • prélèvement artériel : dans l'artère fémorale (piqûre dans le pli de l'aine) ou dans l'artère radiale (au niveau du poignet) ;
  • prélèvement veineux mêlé ;
  • prélèvement capillaire ;
  • prélèvement veineux périphérique.

Le prélèvement doit être disposé dans de la glace pour éviter la consommation de l'oxygène par les globules rouges et être adressé au laboratoire d'analyse sans retard.

En même temps qu'on mesure la pression partielle exercée par l'O2 (PaO2) et le CO2 (PaCO2) dissous dans le sang, on mesure aussi l'acidité (pH), la concentration en ions bicarbonate ([HCO3-]) ; on calcule selon une courbe théorique la saturation de l'hémoglobine en oxygène (SatO2).

PO2 Pression partielle exercée par l'oxygène dissout dans le sang artériel (PaO2) ou veineux (PvO2)
PaCO2 Pression partielle exercée par le dioxyde de carbone dissout dans le sang artériel

Gazométrie artérielle normale

  • pH : 7,35-7,45 ;
  • PaO2 : dépend de l'âge du sujet (PaO2 en mmHg = 106,603 - (0,2447 x âge (années)) ;
  • PaCO2 : 35 à 45 mmHg ;
  • Hydrogénocarbonates (HCO3-) : 22 à 26 mmol/l ;
  • SatO2 (saturation artérielle de l'hémoglobine en oxygène) : 95-100 % ;

La PaO2 et la PaCO2 dépendent aussi de la température centrale du sujet et de l'altitude (c'est-à-dire de la pression atmosphérique) à laquelle est réalisée le prélèvement (facteurs de correction à intégrer avant la mesure).

Interprétation de la gazométrie artérielle anormale

Gazométrie Pathologies
Acidose respiratoire
  • hypercapnie (PaCO2 > 45)
    • non compensée : Bicarbonates normaux, pH < 7,35
    • partiellement compensée : Bicarbonates augmentés, pH < 7,35
    • compensée : Bicarbonates augmentés, pH > 7,35
  • Diminution de la fraction inspirée en O2 (air confiné, altitude, inhalation de gaz hypoxique).
  • Diminution de la ventilation pulmonaire : traumatisme thoracique, épanchement pleural, syndrome de Pickwick, narcose, emphysème, bronchite chronique obstructive, asthme, insuffisance respiratoire, œdème aigu du poumon, fibrose interstitielle diffuse, diminution du taux d'hémoglobine fonctionnelle, tumeurs cérébrales avec atteinte des centres responsables du contrôle de la respiration.
Alcalose respiratoire
  • hypocapnie (PaCO2 < 35)
  • diminution des bicarbonates par diminution de la réabsorption rénale (mécanisme compensateur)
  • Hyperventilation par hypoxie en altitude.
  • Problème de réanimation Ingestion de toxiques (salicylés).
  • Affection pulmonaire.
  • Lésion traumatique d'origine centrale.
Acidose métabolique
  • diminution des bicarbonates (HCO3- < 22)
  • diminution de la PaCO2 par hyperventilation (mécanisme compensateur)
  • Acidose lactique avec hypoxie.
  • Acidocétose du diabétique.
  • Problème rénal : glomérulopathie, tubulopathie Insuffisance rénale fonctionnelle.
  • Surcharge en acide exogène (intoxication, médicaments).
  • Diarrhée profuse.
Alcalose métabolique
  • augmentation des bicarbonates (HCO3- > 26)
  • augmentation de la PaCO2 par hypoventilation (mécanisme compensateur)
  • Vomissements importants.
  • Excès de bicarbonates (problèmes de réanimation).
  • Hyperaldostéronisme.
  • Hypercorticisme.
  • L'acidose est compensée si le pH demeure ≥ 7,38 et décompensée si pH < 7,38
  • L'alcalose est compensée si le pH demeure ≤ 7,42 et décompensée si pH > 7,42

L'acidose et l'alcalose peuvent être mixtes (à la fois respiratoire et métabolique).

Toutes ces réactions dépendent de l'équation (double) réversible : CO2 + H2O ⇔ H2CO3 ⇔ H+ + HCO3-

Précautions à prendre pour effectuer un prélèvement des gaz du sang

Avant de prélever du sang artériel dans l'artère radiale, certains pratiquent la manœuvre de Allen, manœuvre qui consiste à comprimer les artères radiale et ulnaire au niveau du poignet, à demander au patient de faire des mouvements de pompe avec sa main jusqu'à ce que celle-ci se décolore, puis à relâcher la pression sur l'artère ulnaire en vérifiant que la main se recolore. Cette précaution permet théoriquement de s'assurer que l'artère ulnaire du patient est fonctionnelle et qu'elle peut suppléer l'artère radiale au cas où celle-ci serait lésée lors du prélèvement. Cependant le test est peu fiable et ne permet pas de prédire la survenue d'une ischémie après ponction. Sa réalisation systématique n'est pas préconisée[1].

Notes et références

  1. Barone JE, Madlinger RV, Should an Allen test be performed before radial artery cannulation?, J Trauma, 2006;61:468-470

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gaz du sang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gaz Du Sang — Les gaz se dissolvent dans les liquides. Le sang contient des gaz dissous. Le terme gaz du sang comprend donc ces gaz dissous, mais également ceux liés chimiquement aux composants du sang, comme le dioxygène et le monoxyde de carbone qui se lient …   Wikipédia en Français

  • Examen des gaz du sang — ● Examen des gaz du sang mesure des taux d oxygène et de gaz carbonique dans le sang artériel …   Encyclopédie Universelle

  • Gaz artériel — Gaz du sang Les gaz se dissolvent dans les liquides. Le sang contient des gaz dissous. Le terme gaz du sang comprend donc ces gaz dissous, mais également ceux liés chimiquement aux composants du sang, comme le dioxygène et le monoxyde de carbone… …   Wikipédia en Français

  • Gaz sanguin — Gaz du sang Les gaz se dissolvent dans les liquides. Le sang contient des gaz dissous. Le terme gaz du sang comprend donc ces gaz dissous, mais également ceux liés chimiquement aux composants du sang, comme le dioxygène et le monoxyde de carbone… …   Wikipédia en Français

  • Gaz sanguins — Gaz du sang Les gaz se dissolvent dans les liquides. Le sang contient des gaz dissous. Le terme gaz du sang comprend donc ces gaz dissous, mais également ceux liés chimiquement aux composants du sang, comme le dioxygène et le monoxyde de carbone… …   Wikipédia en Français

  • SANG — Le sang est un tissu «liquide» présent uniquement chez les animaux supérieurs et chez plusieurs invertébrés. Comme l’épithélium, le muscle ou l’os, il est formé de cellules vivantes; cependant, celles ci sont en suspension dans une solution… …   Encyclopédie Universelle

  • gaz — [ gaz ] n. m. • gas 1670; mot de Van Helmont (1577 1644), d apr. lat. chaos 1 ♦ Vx Vapeur invisible, émanation. 2 ♦ (1787) Mod. Corps fluide indéfiniment expansible, occupant tout le volume dont il dispose. Phys. État de la matière dans lequel… …   Encyclopédie Universelle

  • Gaz — Demande de traduction Gas → Gaz (+) …   Wikipédia en Français

  • Gaz volcanique — Volcan Le cratère fumant du Bromo (se …   Wikipédia en Français

  • sang — (san ; devant une voyelle ou une h muette, le g se lie et se prononce k ; un san k illustre ; suer san k et eau ; c est aussi la règle que dans le XVIIe siècle donne Chifflet, Gramm. p. 213) s. m. 1°   Liquide assez épais, d une couleur rouge… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.