Fleuve Columbia


Fleuve Columbia

Fleuve Columbia

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Columbia.
Fleuve Columbia
Corps-engineers-archives bonneville dam looking east.jpg

Columbiarivermap.png

Bassin de la Columbia (le cours principal du fleuve est surligné en violet)
Caractéristiques
Longueur 2 000 km
Bassin 668 217 km2
Bassin collecteur Fleuve Columbia
Débit moyen 7 350 m3⋅s-1
Cours
Embouchure Océan Pacifique
 · Localisation Astoria
Géographie
Pays traversés Canada Canada
États-Unis États-Unis
Régions traversées Colombie-Britannique, Washington et de l'Oregon

La Columbia est un fleuve d'Amérique du Nord, qui coule au sud-ouest du Canada et au nord-ouest des États-Unis.

Le nom « Columbia » lui a été donné par le Capitaine américain Robert Gray, du nom de son navire : le Columbia Rediviva. Gray fut du point de vue historique le premier Occidental à découvrir et cartographier son embouchure en 1792.

Le fleuve, dont la qualité s'est dégradée depuis plus d'un siècle, fait l'objet d'importants programmes de réhabilitation écologique, incluant restauration de continuité écologique (passes à poissons) et application des traités fédéraux signés avec les tribus indiennes impliquant la restauration ou la conservation des ressources de pêche qui fondent leur vie et leur culture depuis des millénaires.

Sommaire

Géographie du fleuve

La « Columbia river » traverse sept États américains et une province canadienne.

Elle prend sa source dans les montagnes Rocheuses, en Colombie-Britannique et forme pour partie la frontière entre les États de Washington et de l'Oregon.

Après avoir traversé la ville de Portland et parcouru le plateau de la Columbia, elle se jette dans l'Océan Pacifique au niveau de la ville d'Astoria.

Long de 1 954 km, ce fleuve irrigue et draine un bassin d'environ 668 217 km² (superficie proche de celle de la France, mais avec une très faible population). Son principal affluent est le Snake.

Une partie du fleuve est encore caractérisée par une forte naturalité (Wilderness), très appréciée des randonneurs nord-américains.

Débit

Son débit/Coefficient d'abondance est de 11 litres par seconde et par kilomètre carré[1]. Par son débit, il est le plus grand fleuve d'Amérique du Nord s'écoulant dans le Pacifique et le quatrième plus grand fleuve des États-Unis (mais, certaines années, son débit dépasse celui du Mississippi).
Ce débit important et sa forte déclivité sur une distance relativement courte explique son gigantesque potentiel de production hydroélectrique, dont la valorisation pose problème pour les salmonidés et autres poissons migrateurs. Première rivière d'Amérique du Nord pour la production d'électricité ; elle est aussi fragmentée par 14 barrages, aux États-Unis et au Canada. La centrale hydroélectrique de Grand Coulee, construite en 1942, est la quatrième du monde avec une capacité de 6 494 mégawatts[1].

Le fleuve est aussi utilisé pour l'irrigation agricole.

Débit moyen mensuel du columbia (en m/seconde) mesuré à la station hydrologique de the dalles données calculées sur 15 ans

Écologie

À cause de son potentiel hydroélectrique, la rivière Columbia est devenue celle qui est la plus fragmentée au monde par des barrages : 14 barrages sur le fleuve lui-même, plus de 150 sur la totalité du bassin. Ses affluents abritent néanmoins encore de très nombreux poissons anadromes, qui migrent entre les petits affluents d'eau douce et l'océan Pacifique. Ces poissons, dont une grande variété de saumons, constituèrent une part vitale de l'écologie et de l'économie de la rivière pendant des milliers d'années, à l'exemple des Celilo Falls.

Bien que la Columbia se soit fortement dégradée depuis 150 ans, en perdant une grande partie de ses espèces indigènes (saumons, truites, lamproies et esturgeons), c'est le fleuve qui a conservé le plus de saumons en Amérique du Nord ; plus de 16 millions d’individus le remontent chaque année, mais seuls 200 000 à 300 000 s'y reproduisent encore naturellement. Le saumon y est une espèce emblématique, dont la survie mobilise les populations du bassin versant. Dans les années 2000, environ 400 millions de dollars sont dépensés annuellement pour la restauration des rivières et des fleuves dans le bassin de la Colombia. Une base de données répertoriait, en 2001, plus de 23.000 actions de restauration, conduites sur plus de 35.000 points différents sur environ 15 ans dans le nord-ouest Pacifique. Cette région (nord-ouest Pacifique) est connue en Amérique du nord pour ses opérations de restauration d'embâcles utiles, incluant des gros et grands tronc de bois-mort positionnés dans les rivières pour restaurer certains habitats naturels aquatiques.
Des programmes lourds de fermes d'incubation de salmonidés ont aussi été développés ainsi que des essais de restauration de conditions d'épanouissement des alevins en tête de bassin versant (les jeunes saumons naissent normalement dans un milieu où des centaines de milliers de leurs parents sont venus mourir, en profitant de leurs cadavres, y compris dans des zones d'embâcles)[2].

Principaux affluents

Les aménagements hydrauliques du bassin de la Columbia
Affluents Débit
moyen :
(m/s)
Snake 1611
Willamette 1010
Kootenay 867
Pend Oreille 788
Cowlitz River 261
Spokane 190
Deschutes 170
Lewis 136
Yakima 100
Wenatchee 91
Okanogan 86
Kettle 83
Sandy 64

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi

Bibliographie

  • (fr) Jacques Bethemont, Les grands fleuves, Paris, Armand Colin, 2e édition, 1999, 2000, ISBN 220026092X

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. a  et b J. Bethemont, Les grands fleuves, 2000, p.157
  2. Note de Robin Jenkinson (ingénieur écologue et botaniste à Inter-Fluve incoming, USA) faite pour Loire-nature


  • Portail de la géographie Portail de la géographie
  • Portail de l’eau Portail de l’eau
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
  • Portail du Canada Portail du Canada

Ce document provient de « Fleuve Columbia ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fleuve Columbia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Traité du fleuve Columbia — Le Traité du fleuve Columbia est un traité entre le Canada et les États Unis sur le développement et l exploitation des barrages dans le bassin versant supérieur du fleuve Columbia. Dans ce traité, le Canada s engage à construire trois barrages… …   Wikipédia en Français

  • Columbia (Fleuve) — Fleuve Columbia Pour les articles homonymes, voir Columbia. Fleuve Columbia …   Wikipédia en Français

  • Columbia Rediviva — Équipage 16 à 30 marins Gréement sloop Débuts 1773 Longueur hors tout …   Wikipédia en Français

  • Columbia River Gorge — près du Crown Point Columbia River Gorge est un canyon du fleuve Columbia, dans le Nord Ouest Pacifique des États Unis …   Wikipédia en Français

  • Columbia (fleuve) —  Pour les articles homonymes, voir Columbia. Cet article possède un homophone, voir Colombia. Columbia (Columbia River, Wimahl, Nch’i Wàna) …   Wikipédia en Français

  • Columbia — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le nom Columbia ne doit pas être confondu avec Colombia qui est le nom de la Colombie en espagnol. Ces variantes proviennent du nom du navigateur… …   Wikipédia en Français

  • Columbia Basin Project — Photo satellite de la zone irriguée entourant le lac Potholes. Le Columbia Basin Project (CBP) est un réseau d irrigation rendu possible par le barrage de Grand Coulee, dans le centre de l État de Washington, aux États Unis. C est un des plus… …   Wikipédia en Français

  • Columbia Sportswear Company — 45° 31′ 46″ N 122° 49′ 31″ W / 45.52938, 122.82535 …   Wikipédia en Français

  • Columbia Slough — 45° 38′ 36″ N 122° 46′ 08″ W / 45.6433, 122.769 …   Wikipédia en Français

  • Fleuve St-Laurent — Fleuve Saint Laurent 48°25′25.1″N 69°0′57″O / 48.423639, 69.01583 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.