Dynastie Xixia


Dynastie Xixia

Dynastie des Xia occidentaux

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Xixia (homonymie).
LiBai-Kalligraphie.jpg
Histoire de la Chine
Les Trois Augustes et les Cinq Empereurs
-2205 Dynastie Xia
-1570 Dynastie Shang
 -1046 Dynastie Zhou
 -722 Printemps et Automnes
 -453 Royaumes combattants
 -221 Dynastie Qin
 -206 Dynastie Han occidentaux
9 Dynastie Xin
  25 Dynastie Han orientaux
 220 Trois Royaumes
 265 Dynastie Jin et
 304 Seize Royaumes
 420 Dynasties du Nord
et du Sud
 581 Dynastie Sui
 618 Dynastie Tang
 690 Dynastie Zhou
 907 Les Cinq Dynasties et les Dix Royaumes
 960 Dynastie Song
 907 Dynastie Liao
1032 Dynastie Xixia
1115 2e dynastie Jin
1234 Dynastie Yuan
1368 Dynastie Ming
1644 Dynastie Qing
1912 République de Chine
1949 République populaire
  République de Chine (Taïwan)
Le royaume des Xia occidentaux dans la Chine de 1142

Connue comme dynastie chinoise, la dynastie des Xia Occidentaux (西夏, en pinyin xīxià) consiste de fait en un état fondé par les Tangoutes (ou Tangout), un peuple parlant une langue tibéto-birmane. Ses dates officielles dans l'histoire chinoise sont 1032 à 1227, année où il fut conquis par les Mongols de la dynastie Yuan menés par Genghis Khan. Son territoire recouvrait à peu près les actuelles provinces du Gansu, du Shanxi et du Ningxia au nord-ouest de la Chine.

Les Song et les Jin le considéraient comme un État vassal, bien qu'il soit de fait indépendant.

Les Tangoutes étaient à l'origine un peuple nomade rangé dans la catégorie des « barbares » qiang, nom chinois 羌 composé des deux sinogrammes personne 人 et mouton 羊. Il se serait fixé sur les hauteurs du Sichuan occidental peu avant le Xe siècle siècle. L'état tangoute fut fondé en 982 par un souverain ayant pour nom chinois Li Deming 李德明, sous le nom tangoute de « phiow¹-bjij²-lhjij-lhjij² », « pays-grand-blanc-élevé ».

Li Deming adopta de nombreuses coutumes et habitudes chinoises Han, mais son fils Li Yuanhao (李元昊), très attaché aux coutumes de ses ancêtres, fit créer en 1036, probablement par un savant nommé maître Iri, une écriture tangoute dont les quelque 6000 signes s'inspiraient des sinogrammes. Néanmoins, l'écriture tibétaine semble avoir été utilisée de préférence à l'écriture tangoute pour les textes religieux. Li Yuanhao imposa également à la population le port du costume et de la coiffure tangouts . Il donna à sa capitale le nom de Xingqing (興慶) et se proclama empereur en 1038.

Le bouddhisme était religion officielle de l'État. Il s'agissait essentiellement de bouddhisme tantrique mélangé de Bön, religion tibétaine pré-bouddhique. L'intégralité du canon bouddhique aurait été traduit en tangoute en seulement 50 ans. Le roi/empereur, quelquefois mentionné sous le terme de bouddha ou de bodhisattva, devait avoir une nature semi-divine. De nombreux règlements encadraient les activités religieuses. Ainsi, les prêcheurs venus d'Inde ou du Tibet devaient être agréés par les autorités pour avoir le droit d'exercer leurs activités, et personne ne pouvait se faire moine sans autorisation. Les monastères féminins n'acceptaient que les vierges et les veuves.

Longtemps connu de l'Occident essentiellement à travers les documents chinois, le site de sa capitale fut découvert en 1907 par Piotr Kuzmich Kozlov. En 1991, un canon bouddhique bilingue tangout/chinois a été découvert dans le district de Helan, province du Ningxia.

Liste officielle des empereurs Xia Occidentaux
Nom posthume Nom de règne Nom réel Dates
Jǐngzōng 景宗 Wǔlièdì 武烈帝 Lǐ Yuánhào 李元昊 1032-1048
Yìzōng 毅宗 Zhāoyīngdì 昭英帝 Lǐ Liàngzuò 李諒祚 1048-1067
Huìzōng 惠宗 Kāngjìngdì 康靖帝 Lǐ Bǐngcháng 李秉常 1067-1086
Chóngzōng 崇宗 Shèngwéndì 聖文帝 Lǐ Qiánshùn 李乾順 1086-1139
Rénzōng 仁宗 Shèngzhēndì 聖禎帝 Lǐ Rénxiào 李仁孝 1139-1193
Huánzōng 桓宗 Zhāojiǎnjì 昭簡帝 Lǐ Chúnyòu 李純佑 1193-1211
Shénzōng 神宗 Yīngwéndì 英文帝 Lǐ Zūnxū 李遵頊 1211--1223
Xiànzōng 獻宗 inexistant Lǐ Déwàng 李德旺 1223--1226
Mòzhǔ 末主 inexistant Lǐ Xiàn 李晛 1226-1227

Voir aussi

Ce document provient de « Dynastie des Xia occidentaux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dynastie Xixia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Xixia — Dynastie des Xia occidentaux Pour les articles homonymes, voir Xixia (homonymie). Histoire de la Chine …   Wikipédia en Français

  • Dynastie Des Xia Occidentaux — Pour les articles homonymes, voir Xixia (homonymie). Histoire de la Chine …   Wikipédia en Français

  • Dynastie des Xia Occidentaux — Pour les articles homonymes, voir Xixia (homonymie). Histoire de la Chine …   Wikipédia en Français

  • Dynastie des xia occidentaux — Pour les articles homonymes, voir Xixia (homonymie). Histoire de la Chine …   Wikipédia en Français

  • Dynastie Shang-Yin — Dynastie Shang Pour les articles homonymes, voir Shang. Histoire de la Chine …   Wikipédia en Français

  • Dynastie Song/Traduction à faire — Modèle:Otheruses Sommaire 1 0 2 Histoire de la dynastie Song 2.1 Les Song du Nord 2.2 Les Song du Sud …   Wikipédia en Français

  • Dynastie Tsing — Dynastie Qing  Ne doit pas être confondu avec Dynastie Qin. Pour les articles homonymes, voir Qing (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Dynastie Yin — Dynastie Shang Pour les articles homonymes, voir Shang. Histoire de la Chine …   Wikipédia en Français

  • Dynastie des Han — Dynastie Han Pour les articles homonymes, voir Han. Dynastie Han 漢朝 zh …   Wikipédia en Français

  • Dynastie des Han de l'Ouest — Dynastie Han Pour les articles homonymes, voir Han. Dynastie Han 漢朝 zh …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.