Depollution


Depollution

Dépollution

La dépollution désigne l'élimination des pollutions et des contaminations des milieux ambiants tels les sols, les nappes phréatiques, les sédiments ou les eaux de surface. L'objectif en est une protection générale de la santé et de l'environnement, ou dans le cas d'un site industriel ou commercial désaffecté, la réutilisation.

La dépollution doit généralement remplir un ensemble de normes législatives et peut aussi être basée sur des évaluations des risques sanitaires ou écologiques lorsqu'aucune norme législative n'existe, ou lorsque celles ci sont à titre consultatif.

Sommaire

Évaluation de site

Lorsqu'un site est suspecté de contamination, il y a besoin d'en évaluer la contamination. L'utilisation passée du site et les matières utilisées et produites sur le site vont déterminer la stratégie d'évaluation et les types d'échantillonnage et d'analyses chimiques à adopter. Souvent les sites à proximité occupés par la même société ou défrichés, aplanis ou rebouchés sont aussi contaminés même si l'utilisation actuelle du terrain paraît sans risque. Par exemple, un parking peut avoir été aplani en utilisant des déchets contaminés pour l'aplanissement. Il faut aussi faire attention aux contaminations des terrains à proximité après des décennies d'émissions dans le sol, les nappes phréatiques et l'air. La poussière des plafonds, la première couche du sol, les eaux souterraines et de surface doivent aussi être testées, avant et après une dépollution.

C'est une étape sujette à controverse car :

  • Personne ne veut payer pour le nettoyage du site;
  • Si on découvre que les propriétés à proximité sont contaminées, il faut le noter sur les titres de propriété, ce qui peut affecter leur valeur;
  • Personne ne veut payer pour le coût de l'évaluation.

Souvent les entreprises qui testent volontairement leurs sites sont protégées d'une publication des rapports d'inspection de par la liberté d'information. Néanmoins les demandes d'information peuvent souvent, de par la même liberté d'information, accéder à d'autres documents non protégés ou à des références aux rapports.


Aux États-Unis il y a une procédure pour taxer les industries polluantes et former un fonds disponible pour dépolluer les sites abandonnés ou pour porter en justice les entreprises qui doivent dépolluer leurs sites contaminés. D'autres pays ont des procédures différentes et généralement les sites sont réaffectés pour des utilisations à plus forte valeur, comme la construction d'immeubles, pour augmenter la valeur du terrain et ainsi amortir les coûts pour un entrepreneur de l'achat du terrain, du nettoyage, de la construction et de la vente, souvent comme appartements individuels.

Dépollution des sols

Voir l'article dépollution des sols

Technologies de dépollution

Les technologies de dépollution sont nombreuses et variées mais peuvent être catégorisées en méthodes ex situ ou in situ. Les méthodes ex situ consistent en un prélèvement des sols impactés et un traitement ultérieur de la surface. Les méthodes in situ cherchent à traiter la contamination sans retirer les sols.

L'approche de dépollution la plus traditionnelle (utilisé presque exclusivement sur les sites contaminés dans les années 1970 à 1990) consiste principalement en un enlèvement des sols vers une décharge et un pompage et traitement des eaux souterraines.

Enlèvement ou dragage

Les procédés d'enlèvement peuvent être aussi simples qu'emmener les sols contaminés à une décharge mais peuvent aussi nécessiter l'aération des matières enlevées dans le cas de contaminants organiques volatiles. Lorsque la contamination affecte une rivière ou le fond d'une baie, il faut parfois draguer la vase et autres limons argileux.

Pompage et traitement

Les procédés de pompage et traitement consistent en un pompage des nappes phréatiques contaminées à l'aide d'une pompe submersible ou pompe à vide et une purification progressive des eaux extraites au moyen de récipients contenant des matériaux conçus pour adsorber les contaminants des eaux. Pour les sites pollués par du pétrole, ce matériau est généralement du charbon actif sous forme granulaire. Les réactifs chimiques comme les floculants et les sables filtrants peuvent aussi être utilisés pour diminuer la contamination des nappes phréatiques.

Selon la géologie et le type de sol, le pompage et traitement peuvent être une bonne méthode pour diminuer rapidement des concentrations élevées en polluants. Il est difficile d'atteindre des concentrations suffisamment basses pour remplir les normes de dépollution, en raison de l'équilibre entre les processus d'adsorption et de désorption.

Oxydation in situ

Les nouvelles technologies d'oxydation in situ sont devenues populaires, pour traiter de nombreuses contaminations des sols et des nappes phréatiques. La dépollution par oxydation consiste en l'injection d'oxydants puissants tels le peroxyde d'hydrogène, l'ozone, le permanganate de potassium ou les persulfates. L'oxygène ou l'air ambiant peut aussi être injectés pour une approche plus modérée.

Un désavantage de cette approche est la possibilité que la destruction du contaminant soit moins rapide en raison d'une atténuation naturelle, si les bactéries qui vivent normalement dans le sol préfèrent un environnement faible en oxygène. L'injection de gaz dans les eaux souterraines peut aussi accélérer la contamination selon l'hydrogéologie du site.

L'extraction par vapeur ou désorption thermique

L'extraction par vapeur et oxydo-réduction ou incinération peuvent aussi être des techniques de dépollution efficaces. Cette approche est un peu controversée à cause des risques de relâcher dans l'Atmosphère la dioxine contenue dans les gaz d'échappement. Sous contrôle, l'incinération à haute température avec filtrage des gaz d'échappement ne présente pourtant pas de risques. Deux technologies différentes peuvent être employées pour oxyder les contaminants contenus dans la vapeur extraite.

  • l'oxydation thermique qui utilise un système fonctionnant comme un fourneau et maintenant des températures de 730 °C à 815 °C.
  • l'oxydation catalytique qui utilise un catalyseur pour faciliter une oxydation à des températures plus faibles. Le système maintient habituellement des températures comprises entre 315 °C et 430 °C.

L'oxydation thermique fonctionne mieux avec des vapeurs ayant besoin de moins de gaz naturel que l'oxydation catalytique.

Pour des concentrations plus faibles, les vapeurs extraites peuvent aussi être traitées en les faisant passer au travers d'une série de récipients pour flux gazeux. Ces récipients contiennent des matériaux conçus pour adsorber les contaminants des vapeurs. L'absorbant est généralement du charbon actif sous forme granulaire.

Autres technologies

Le traitement des problèmes écologiques par des moyens biologiques porte le nom de bioremédiation et dans le cas spécifique d'utilisation de plantes, phytorestauration. La bioremédiation est parfois utilisée conjointement à un procédé de pompage et traitement. En bioremédiation les bactéries naturelles ou ajoutées sont utilisées pour consommer les contaminants des eaux pompées. Les eaux sont souvent recyclées pour permettre un brassage des eaux et une croissance améliorée de la population de bactéries. Parfois les bactéries peuvent se développer au point d'affecter les systèmes de filtrage et de pompage. Les récipients doivent alors être partiellement vidés. Il faut faire attention à ce qu'un changement rapide de la composition chimique des eaux ne tue les bactéries (comme un soudain changement pH).

L'extraction à double phase utilise un système d'extraction de vapeur qui produit un grand vide et permet l'extraction des vapeurs contaminées ainsi que d'une petite partie des eaux contaminées. Cette méthode n'est pas très efficace car elle nécessite beaucoup d'énergie pour aspirer l'eau en causant le vide par rapport à une pompe submersible.

Communication et information

Pour quelle dépollution importante, il faut largement informer et communiquer avec la population. Il s'agit de présenter des informations mais aussi de rassembler des informations. Il faut apprendre si le site servira dans le futur à des fins sensibles, en tant que garderie, école, hôpital ou terrain de jeu, et quels sont les inquiétudes et les intérêts du voisinage. La consultation devra être publique et se dérouler en groupe pour que chaque personne puisse être informée des problèmes auquel elle n'aurait pas pensé par elle-même. Pour ces réunions, un animateur accepté par la population et l'organisme en charge de la dépollution pourra être engagé si besoin (payé par l'organisme si besoin). Les rapports des réunions comprenant les questions posées et leurs réponses ainsi qu'une copie des présentations proposées au cours des réunions devraient être disponibles sur Internet et dans un centre de vie ou une bibliothèque du quartier (même une bibliothèque scolaire).

Exemple d'un projet important de dépollution

En Australie, les autorités fédérales ont procédé à un changement de zonage pour d'anciennes usines chimiques en vue d'y reconstruire des immeubles résidentiels, commerciaux et de bureaux. Le financement de la dépollution n'était pas accepté par la population et les autorités locales. Voir (en) http://rhodesnsw.org.

Dans ce cas le rezonage proposé, la dépollution et le nouvel aménagement sont bien documentés sur Internet au travers de nombreux documents rendus publics, le plus souvent accessible sur Internet à partir de http://rhodesnsw.org:

  • Nombreuses enquêtes et rapports de consultants australiens et internationaux;
  • Sur l'ancien site d'Union Carbide, une dépollution antérieure par enlèvement et endiguement dans un sarcophage d'argile, séparé de la travée par un mur de bentonite;
  • Une enquête parlementaire à la Chambre haute du parlement de Nouvelle-Galles-du-Sud, un État d'Australie;
  • Deux commissions d'enquête pour chacun des deux principaux sites contaminés par la dioxine dans le cadre des activités d'Union Carbide;
  • Des résolutions des autorités locales compétentes (au début le conseil municipal de la ville de Concord puis après que la fusion de Concord avec Drummoyne pour former la ville de Canada Bay par le conseil municipal de cette ville);
  • Campagnes de résidents du quartier regroupés en associations, Greenpeace Australie, Nature Conservation Council of NSW et une partie de la délégation des Verts de Sydney;
  • Rapports publiés de Planning NSW et Agence pour la Protection de l'Environnement de NSW;
  • Études détaillées des impacts environnementaux publiés sous forme numérique et disponible sur CD auprès de Planning NSW.

Le rezonage, la dépollution et la reconstruction de terrain contaminé par Union Carbide, ICI et autres implique aussi la dépollution de couches de sédiments à Homebush Bay dans la Nouvelle-Galles-du-Sud. La région de Homebush Bay a accueilli de nombreux événements pour les Jeux Olympiques d'été de 2000 à Sydney. La contamination des sols sur le site de Lednez par Union Carbide a été discutée par la commission d'enquête mais sans que les activistes de la population locale n'obtiennent satisfaction.

La dépollution de Homebush Bay est important à cause de son impact sur la chaîne alimentaire qui couvre les benthos, des espèces locales et menacées d'oiseaux, mais aussi des espèces protégées par les accords JAMBA, CAMBA et de Ramsar pour les zones humides. En définitive la santé humaine est mise en jeu au travers de la chaîne alimentaire. Homebush Bay a complètement interdit la pêche, la pêche commerciale à la dérive est interdite à l'ouest de Gladesville Bridge et sur la base de rapports du dépollueur, de NSW Waterways et d'EPA, l'interdiction complète de pêcher pourrait s'étendre à l'ensemble de Parramatta River à l'ouest de Homebush Bay et au moins à l'est jusqu'au Ryde Traffic Bridge.

Dépollution de l'air

Le dioxyde de titane

Une piste consiste à utiliser les propriétés de photocatalyse du dioxyde de titane. Ce dernier, soumis à des rayons ultra-violet, s'avère capable de détruire les salissures d'origine organique ainsi que une grande partie des polluants des gaz d'échappement.

Plusieurs entreprises envisagent d'inclure des particules de dioxyde de titane dans des matériaux de construction comme le ciment. Les rayons UV du soleil activeraient les propriétés dépolluantes des constructions édifiées à l'aide de ces composants.

Les plantes dépolluantes

Article détaillé : Plantes dépolluantes.

De nombreuses études mettent en évidence l'utilisation des plantes pour dépolluer l'air, comme par exemple le programmme Phyt'air. L'association Plant’airpur fondée par Geneviève Chaudet milite pour ce mode de dépollution. Cette idée a été lancé par le Dr. Wolverton qui a mené des études pour la NASA dans le but initial de dépolluer l'air des stations spatiales. Les plantes reconnues pour dépolluer efficacement l'air intérieur sont par exemple : l'azalée, le chlorophytum, le chrysanthème, le dieffenbachia, la dracaena, le ficus, la fougère, le lierre, le philodendron, le palmier ou encore le poinsettia. Certains sites comme Le Site de L'HerBiVore permettent de lister et de connaître les méthodes de culture de ces plantes.

Risque sanitaire accru

Le risque sanitaire accru considère l'augmentation des risques qu'encourt un récepteur (généralement une personne vivant dans le voisinage) en cas de projet de dépollution ou d'absence de projet. Il prend en compte les risques cancérigènes et autres (e.g. mutagènes, tératogènes). Il est souvent fondé sur des jugements basés sur les projections d'augmentation de cancers. Dans certaines juridictions il est de 1 sur 1 000 000 et dans d'autres de 1 sur 100 000. Un faible risque sanitaire accru vis à vis d'un projet n'est pas forcément rassurant. La zone considérée peut déjà présenter des risques sanitaires élevés à causes d'autres exploitations comme des incinérateurs ou d'autres émissions. D'autres projets de dépollution peuvent aussi exister au même moment et alors le risque cumulé peut apparaître plus élevé que pris séparément. Une analogie souvent utilisée par les personnes en charge de dépollution est la comparaison des risques de dépollution avec les risques de mourir dans un accident de la route ou à cause du tabagisme.

Normes d'émissions

Aux États-Unis l'ensemble de normes le plus complet est fourni par l'Environmental Protection Agency (EPA). L'EPA canadien propose aussi un ensemble de normes complet. Un ensemble de normes existe aussi en Europe; les normes hollandaises y servent souvent de référence. L'Union européenne (UE) va aussi bientôt proposer des normes à l'échelle européenne, même si la plupart des nations industrialisées d'Europe possèdent déjà leurs propres normes.

Les normes fournissent les niveaux acceptables avant et pendant la dépollution de poussière, bruit, odeurs, émissions dans l'air et dans l'eau, rejet dans les égouts ou les voies navigables de produits chimiques. Ces niveaux sont comparés aux niveaux naturels mesurés dans la région et aux normes pour la région. Même si l'émission émane d'une région qualifiée d'industrielle, ça n'implique pas qu'un quartier résidentiel à proximité doit accepter des niveaux plus élevés que ceux des autres quartiers résidentiels.

La surveillance de conformité vis à vis de ces normes est essentielle pour s'assurer que les dépassements sont détectés et rapportés aux autorités et à la population locale.

La mise en application est nécessaire pour assurer que des manquements répétés ou importants sont punis par des amendes ou même une peine de prison pour le pollueur.

Les peines doivent être importantes car sinon les amendes sont juste considérés comme une dépense normale pour l'entreprise. La conformité doit revenir moins cher que d'être continuellement en infraction.

Évaluation des risques de transport et d'urgence

Les risques associés au transport des matières contaminées et à l'élimination des déchets qui peuvent être contaminés (e.g. les vêtements des travailleurs) ainsi qu'un plan de réponse d'urgence doivent être exposés. Chaque travailleur et visiteur entrant sur le site doivent recevoir des instructions personnalisées selon leur rôle sur le site.

Impacts de la dépollution

La population et les autorités locales refusent souvent le changement de zonage à cause des impacts défavorables sur la vie locale de la dépollution et du nouveau développement. Les principaux impacts pendant la dépollution sont le bruit, la poussière, l'odeur et le risque sanitaire accru. Ensuite il y a le bruit, la poussière et la circulation associée aux reconstructions. Enfin il reste les impacts sur la circulation dans le quartier, les écoles, les terrains de jeux ou les autres installations, une fois le nouveau projet d'urbanisation en place, avec une population souvent fortement augmentée.

Voir aussi

Législation sur la dépollution

Associations environnementales

  • CHEJ (américaine - fondée à la suite de la controverse sur le Love Canal)
  • Greenpeace (association internationale avec des délégations nationales)

Agences de protection de l'environnement

Projets importants de dépollution

Liens externes

  • Portail de l’environnement et du développement durable Portail de l’environnement et du développement durable
Ce document provient de « D%C3%A9pollution ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Depollution de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dépollution — [ depɔlysjɔ̃ ] n. f. • 1961; de dé et pollution ♦ Action de dépolluer; son résultat. ⇒ épuration, éco industrie. La dépollution des eaux. ⊗ CONTR. Pollution. ● dépollution nom féminin Action permettant de réduire une pollution en agissant sur la… …   Encyclopédie Universelle

  • Dépollution — La dépollution désigne l élimination des pollutions et des contaminations des milieux ambiants tels les sols, les nappes phréatiques, les sédiments ou les eaux de surface. L objectif en est une protection générale de la santé et de l… …   Wikipédia en Français

  • depollution — de·pollution …   English syllables

  • depollution — noun see depollute …   Useful english dictionary

  • Depollution des sols — Dépollution des sols La dépollution des sols consiste principalement à rendre le sol et le sous sol d une zone apte à un nouvel usage industriel ou un usage résidentiel, voire dans les cas extrêmes apte à un retour à la nature ou à un usage… …   Wikipédia en Français

  • Dépollution Des Sols — La dépollution des sols consiste principalement à rendre le sol et le sous sol d une zone apte à un nouvel usage industriel ou un usage résidentiel, voire dans les cas extrêmes apte à un retour à la nature ou à un usage agricole, après qu il eut… …   Wikipédia en Français

  • Dépollution des sols — La dépollution des sols consiste principalement à rendre le sol et le sous sol d une zone apte à un nouvel usage industriel ou un usage résidentiel, voire dans les cas extrêmes apte à un retour à la nature ou à un usage agricole, après qu il eut… …   Wikipédia en Français

  • Dépollution par les plantes — Phytoremédiation Exemple de phytoremédiation, ici sur une ancienne plate forme gazière de Rønnede (Danemark) via plusieurs espèces de saules (Salix). La phytoremédiation est la dépollution des sols, l épuration des eaux usées ou l assainissement… …   Wikipédia en Français

  • Centre de perfectionnement aux actions post-conflictuelles de déminage et de dépollution — Le Centre de perfectionnement aux actions post conflictuelles de déminage et de dépollution (ou CPADD) a pour vocation d apporter conseil et assistance aux pays africains touchés par le problème des mines terrestres et munitions non explosées. Il …   Wikipédia en Français

  • Syndicat intercommunal de depollution des eaux residuaires du nord — Syndicat intercommunal de dépollution des eaux résiduaires du nord SIDEN est le raccourci pour Syndicat Intercommunal de Dépollution des Eaux résiduaires du Nord (du Luxembourg). Sommaire 1 Les communes membres 2 Site Internet 3 Lien interne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.