Dave


Dave
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dave (homonymie).
Dave
Surnom Dave
Nom Wouter Otto Levenbach
Naissance 4 mai 1944 (1944-05-04) (67 ans)
Amsterdam, Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Pays d’origine Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale Chanteur
Genre musical Variété française Pop Ballade
Années d'activité 1963 - En activité

Dave, de son vrai nom Wouter Otto Levenbach, est un chanteur néerlandais né le 4 mai 1944 à Amsterdam. Populaire en France, ce francophone est quasiment inconnu aux Pays-Bas.

Sommaire

Biographie

Enfance

Son père était de religion juive, mais il se convertit au protestantisme. Il exerçait comme professeur d'anglais. Sa mère était danseuse classique ; il a deux frères, Maarten et Lucas, ainsi qu'une sœur Elsbeth. Il parle couramment le français, l'anglais, le néerlandais, l'italien et l'allemand .

À 14 ans, il apprend à jouer de la guitare et du piano avec son père. Il a été très influencé musicalement par les Everly Brothers ; il n'avait pas d'idole mais aimait écouter Gene Pitney et Roy Orbison.

À 16 ans, il devient très mystique, prie beaucoup et envisage même de faire des études de théologie. Il se lance dans des études de droit, toujours pour la même raison : être celui que l'on écoute.

Bien qu'étudiant en droit, il choisit en 1965 de ne pas s'engager dans la vague « provo » (équivalent néerlandais de Mai 68). Passionné par la mer et les rivières (il tient cela de son grand-père), il quitte les Pays-Bas en bateau à l'automne avec 1 000 florins en poche (de quoi vivre à peu près deux mois).

Le succès

En 1963, à 19 ans, il enregistre à Londres son tout premier 45 tours. Il sera commercialisé en 1964 et uniquement aux Pays-Bas. Son nom de scène : Dave Rich .

En 1968, il commence sa carrière grâce à Eddie Barclay qu'il vient de rencontrer à Saint-Tropez.

En 1969, il participe à la sélection néerlandaise pour le Concours Eurovision de la Chanson. Sa chanson « Niets Gaat Zo Snel » (que l'on pourrait traduire par Rien ne va aussi vite), termine 3e sur 10 candidats. La même année il rencontre Mick Micheyl avec qui il écrira "le long des quais".

En 1971, il participe à la comédie musicale Godspell qui connaîtra un franc succès jusqu'en 1974. C'est là qu'il fera notamment la connaissance de Daniel Auteuil qui deviendra son meilleur ami.

C'est en 1974 qu'il sort Trop Beau, reprise du tube Sugar Baby Love des Rubettes, puis Vanina (plus d'un million de 45 tours) adaptée par Patrick Loiseau du Runaway de Del Shannon, lequel reprend le thème du dernier mouvement du concerto pour violon d'Igor Stravinski.

En 1975 sort Mon cœur est malade puis Dansez maintenant. Son premier album sort à la fin de cette année en même temps que Du côté de chez Swann.

En 1978, sa Lettre à Hélène est un nouveau succès tout comme Comment ne pas être amoureux de vous. En 1979, il sort Allô Elisa : Maritie et Gilbert Carpentier lui consacrent un prestigieux Numéro Un. En 1980, il fait ses débuts au cinéma où il jouera son propre rôle dans "L'Esprit de famille" de Jean-Pierre Lang dont il signera la musique. En 1982, il réitèrera l'expérience cette fois pour la télévision dans un feuilleton en 6 épisodes "Dickie-Roi" d'après le roman de Françoise Mallet-Joris.

La « traversée d'un très joli désert »

Classé dans les « chanteurs à minettes »[1] (comme Patrick Juvet, Christian Delagrange, Mike Brant, Frédéric François), dans les années 1980, on le voit moins, principalement à cause de l'avènement du disco et des radios libres qui l'ignorent. C'est le début de la « traversée d'un très joli désert » comme il le dit lui-même. C'est donc principalement grâce à la scène et à sa réserve de tubes que Dave va continuer sa carrière. Pourtant cela ne l'empêchera pas de continuer à enregistrer des 45 tours (Avion blanc, Elle voulait refaire l'Amérique...).

Le retour

En 1993 sort un nouvel album du chanteur éponyme. Puis en 1994, il fait son retour, amorcé par le succès de sa compilation sortie en 1994 (plus de 200 000 ventes). Il pourra ainsi enregistrer un nouvel album inédit intitulé Toujours le même bleu ; l'extrait single de cet album lui permet de renouer avec les hit-parades. Dès cette époque, il ne fait plus aucun secret de son homosexualité.

En 1994, il fait une apparition dans La cité de la peur, le film de Les Nuls.

En 1996, il tourne une pub pour le fromage de son pays, les Pays-Bas ("Il parait que Dave n'aime pas les Dames" / "Dave aime l'Edam"). Il devient animateur de télé aux côtés de Sheila la première année, puis seul l'année suivante, dans l'émission Salut les Chouchous sur TF1.

Suite à une demande des éditions Lattès, il sort une autobiographie intitulé Du côté de chez moi suivi d'un album Dave classique, réalisation d'un de ses vieux rêves : enregistrer quelques-uns des grands thèmes de la musique classique.

En mai 2001 et 2002, il commente pour France 3, les 46ème et 47ème Concours Eurovision de la chanson aux côtés de Marc-Olivier Fogiel. Il a aussi co-présenté l'émission Domino day avec Flavie Flament sur TF1.

En 2003, il sort un livre Soit dit en passant... mes années paillettes[2], la vie d'une vedette de variétés dans les années 1970. Au-delà des paillettes, des projecteurs, des cols « pelle à tarte » et des fans en délire, l'envers du décor, raconté par Dave, a de quoi surprendre. Évoquant avec beaucoup de sincérité, d'humour et de distance l'époque de succès immenses comme Du côté de chez Swann ou Vanina, mais aussi son brusque déclin au début des années 1980 et son retour aussi réjouissant qu'inattendu, notamment sur les plateaux de télé où son sens de l'autodérision fait merveille, le chanteur nous entraîne dans les coulisses pas toujours reluisantes du showbiz, les fêtes de l'époque avant-sida, les galas et les galères qu'il a traversées. Au passage, le livre brosse quelques portraits bien sentis de stars de l'époque et révèle avec pudeur l'histoire d'amour qui unit depuis plus de trente ans Dave à son parolier et compagnon Patrick Loiseau, lequel intervient également dans l'ouvrage pour amener sa vision des faits. Dans cette même année il participe à l'Olympia à la Rose d'Or 2003 aux côtés de Nicole Croisille et d'Esther Galil.

En 2006, il sort, sous le nom de Dave Levenbach, un nouvel album : Tout le plaisir a été pour moi. Le 16 avril 2007, il sort un album live Dave refait un tour reprenant les chansons de ses concerts donnés à l'Européen en 2006.

L'été 2009, il anime sur Europe 1 en compagnie d'Aline Afanoukoé, une émission sur les 25 ans du Top 50, tous les après-midi de 14h30 à 16h. Le 30 juillet 2009 sur Arte, il participe à une rétrospective des années 1980 appelée Nighting eighties au cours de laquelle il reprend des chansons de Eurythmics Sweet dreams et de AHA Take on me avec des arrangements d'Albin de la Simone.

2010, Dave participe à la nouvelle campagne de Old Dutch Master, les fromages hollandais. Dans une série de spots publicitaires, Dave joue finement avec le vieux maître hollandais. Le 6 avril, il se produit à l'Olympia à Paris. Il est aussi devenu l'un des juré de l’émission La France a un incroyable talent.

2011, Dave est guest star du clip Coming out du groupe les Fatals Picards. Un nouvel album est prévu. Dave y reprend ses plus grands succès, réorchestrés soul. L'album est produit par la Motown. La sortie est annoncée le 21 novembre 2011.

Discographie sélective

En français
  • 45 Tours
    • Copain, ami amour 1966 première version
    • Si je chante 1968 premier 45 tours en France
    • Vanina, 1974 pour son amant tahitien.
    • le premier 33T de Dave, 1974
    • Dave (Trop Beau), 1975
    • Dansez Maintenant, 1975 (no 1 des ventes)
    • Du Côté De Chez Swann, 1976
    • Est-ce par hasard 1977
    • Allo Elisa, 1979
En anglais
  • Girl of my dreams 1964 premier 45 tours (sous le nom de Dave Rich)
En néerlandais
  • Nathalie, 1969 (en néerlandais)
  • CD
    • Doux Tam Tam, 13 avril 2004
    • Tout le plaisir a été pour moi (sous le nom de Dave Levenbach), 2006
    • Dave refait un tour, 2007
Compilations
  • Les Plus Grands Succès De Dave [Best of], 13 septembre 2004
Album live

Notes et références

Références

  1. Le terme n'étant pas péjoratif à l'époque.
  2. Soit dit en passant... mes années paillettes, éditions Le Pré aux Clercs

Liens externes




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dave de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dave — Dave, el bárbaro Saltar a navegación, búsqueda Dave El Bárbaro Género Serie animada Creador Doug Langdale País …   Wikipedia Español

  • Dåve — Dave (Belgique) Pour les articles homonymes, voir Dave (homonymie).   Dave …   Wikipédia en Français

  • Dave — may refer to: Dave (given name) Dave (film) Dave (TV channel) Dave (artist) DAvE (Infineon), a C language software development tool Thursby DAVE, file and printer sharing software See also Dangerous Dave, a computer game David (disambiguation)… …   Wikipedia

  • Dave — steht für: Dave (Sänger), niederländischen französischsprachigen Popsänger Dave (Künstler), Schweizer Künstler Dave (Film), Film aus dem Jahr 1993 Dave, Kurzform für den Vornamen in englischsprachigen Ländern, siehe David (Vorname)… …   Deutsch Wikipedia

  • Dave FM — is the moniker of at least two commercial radio stations in North America: since 2003, CJDV in Cambridge, Ontario, Canada since 2004, WZGC in Atlanta, Georgia, USA Dave FM is one of the brands associated with the adult hits radio format …   Wikipedia

  • Dave — (Шладминг,Австрия) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 8970 Шладминг, Австрия …   Каталог отелей

  • DAVE — Arabiae urbs. Steph …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Dave — /dayv/, n. a male given name, form of David. * * * (as used in expressions) Brubeck Dave Fleischer Max and Dave Macon Dave * * * …   Universalium

  • Dave — (as used in expressions) Brubeck, Dave Fleischer, Max y Dave Macon, Dave …   Enciclopedia Universal

  • Dave — noun A diminutive of the male given name David. David, with its final d , sounds finished and complete, whereas Dave just kind of hangs there in the air, indefinitely. Worse, if your name is Dave, the only possible nickname is Davey , which makes …   Wiktionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.