Concerto grosso


Concerto grosso

Pendant la période baroque, un concerto grosso est une forme musicale pour ensemble instrumental important, relevant de la tradition italienne.

La dénomination de « concerto grosso » apparaît la première fois vers 1670 dans la partition d'une cantate d'Alessandro Stradella. Au pluriel : des « concertos grossos » ou des « concerti grossi » — pluriel savant calqué sur celui de la langue italienne.

Pratiqué surtout en Italie et en Angleterre — un peu dans les pays germaniques, mais pas en France —, ce genre dérive à la fois de la musique vénitienne à doubles chœurs et de la suite de danses.

Le concerto grosso consiste en un dialogue entre, d'une part les instruments solistes regroupés en « concertino » — généralement deux violons et un violoncelle —, d'autre part, le « ripieno », c'est-à-dire les autres cordes qui interviennent dans les passages « tutti » — ce qui correspond à l'ensemble de l'orchestre, concertino inclus. Les différentes parties, solistes et « tutti », sont soutenues par le groupe de la basse continue (ordinairement basse de viole, clavecin). Certains compositeurs utilisaient simplement des dénominations comme concerto, sinfonia ou sonata pour le principe du concerto grosso.

Le concerto grosso est souvent découpé en quatre mouvements, alternativement lents et rapides. Geminiani a ajouté l'alto dans le « concertino » pour ainsi obtenir un quatuor à cordes complet de solistes.

Cette forme musicale disparaît à la fin de la période baroque, en donnant naissance à de nouvelles formes et de nouveaux genres, comme les sinfonies préclassiques de Stamitz ou la sinfonie concertante.

  • Au début du XVIIIe siècle, le genre « musique concertante », dans lequel l'opposition entre l'orchestre et le soliste (désormais virtuose) est beaucoup plus tranchée : tout d'abord, le « concerto de soliste » (Torelli, Albinoni, Vivaldi), qui évoluera à son tour vers le « concerto symphonique » (Haydn, Mozart) à la fin de ce même siècle.

La forme concerto grosso a été reprise par plusieurs compositeurs du XXe siècle (voir ci-dessous). En outre, Edward Elgar, dans son Introduction et Allegro, reprend la structure classique du concerto grosso avec un quatuor soliste (le concertino) conversant avec le reste de l'effectif (le ripieno). À remarquer enfin un rare exemple de concerto grosso au XIXe siècle : The Treaty of William Penn with the Indians par Anthony Philip Heinrich

Compositeurs de concerto grosso

Baroques

Contemporains


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Concerto grosso de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Concerto Grosso — Pendant la période baroque, un concerto grosso est une forme musicale pour ensemble instrumental important, relevant de la tradition italienne. La dénomination de « concerto grosso » apparaît la première fois vers 1670 dans la partition …   Wikipédia en Français

  • concerto grosso — (izg. končȇrto grȍso) m DEFINICIJA glazb. višestavčani instrumentalni koncert oblikovan na principu suprotstavljanja i izmjenjivanja dvaju instrumentalnih skupina ETIMOLOGIJA tal. concerto grosso: veliki koncert …   Hrvatski jezični portal

  • concerto grosso — [grō′sō] n. pl. concerti grossi [grō′sē] [It, lit., big concerto] a composition for a small group of solo instruments, as a trio, contrasted with and accompanied by a full orchestra …   English World dictionary

  • Concerto grosso — (ital., spr. tscherto), ältere Instrumentalkompositionen (z.B. von Händel) für mehrere Solostimmen mit Orchesterbegleitung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Concerto grosso — The concerto grosso (Italian for big concert(o), plural concerti grossi) is a form of baroque music in which the musical material is passed between a small group of soloists (the concertino) and full orchestra (the ripieno). This is in contrast… …   Wikipedia

  • Concerto Grosso — Bei einem Concerto grosso steht eine kleine, solistisch behandelte Gruppe von Instrumenten (Concertino, it. kleines Konzert) einer größeren (Concerto grosso, it. großes Konzert) gegenüber; Passagen, in denen beide Gruppen gemeinsam spielen,… …   Deutsch Wikipedia

  • Concerto grosso — Arcangelo Corelli, primer compositor en usar el término concerto grosso. El concerto grosso (plural concerti grossi) (italiano para gran concierto) era una popular forma de música barroca usada por un conjunto musical que generalmente tenía de… …   Wikipedia Español

  • Concerto grosso — Bei einem Concerto grosso steht eine kleine, solistisch behandelte Gruppe von Instrumenten (Concertino, it. kleines Konzert) einer größeren (Concerto grosso, it. großes Konzert) gegenüber; Passagen, in denen beide Gruppen gemeinsam spielen,… …   Deutsch Wikipedia

  • concerto grosso — /keuhn cher toh groh soh/; It. /kawn cherdd taw grddaws saw/, pl. concerti grossi /keuhn cher tee groh see/; It. /kawn cherdd tee grddaws see/, concerto grossos. a musical form, common in the Baroque period, in which contrasting sections are… …   Universalium

  • Concerto grosso — Con|cer|to grọs|so 〈[kɔntʃɛ̣rto ] n.; , ti si; in der Barockmusik〉 Konzert für Orchester u. Soloinstrumente [ital., „großes Konzert“] * * * Con|cẹr|to grọs|so, das; , …ti …ssi [ital. concerto grosso, aus: concerto ↑ (Konzert) u. grosso = groß] …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.