Christian De Pescara


Christian De Pescara

Christian de Pescara

Christian de Pescara est un ingénieur diplômé de l'école Breguet (promo 1965). Il est né dans les Bouches-du-Rhône le 29 août 1939. C'est un descendant direct de Louis Donin de Rosière (1628-11768), intendant du Duc de Rohan, ami de Jean-Jacques Rousseau, son grand-père René Alexandre a été déporté à Buchenwald en 1944 et il est décédé le jour de la Libération car il ne pouvait plus marcher à l'évacuation du camp. Il est le dernier fils vivant de Raul Pateras Pescara de Castelluccio, inventeur argentin pionnier de l'aviation (1912 hydravion, 1916-1931 hélicoptères, 1935-1966 générateur à pistons libres Pescara, etc.).

Sommaire

Études

Dans le cadre de ses études à l'école Breguet, il participe 3 ans, en tant que rédacteur en chef de la revue trimestrielle de l'association des élèves. L'association des anciens élèves lui confie la réalisation du n° 69 où il racontera la Saga technique de son père Raoul. Il contactera la SIGMA et la S.N MAREP pour pouvoir publier certains documents. Il est également rédacteur en chef (1963-1965) avec un centralien de Cohésion qui est une revue trimestrielle nouvelle série de la Fédération nationale des associations des grandes écoles (FNAGE).

En 1963, élève ingénieur, il seconde techniquement son père Raoul pour des études préliminaires du nouveau générateur à pistons libres tandem et la suppression des espaces morts, dans les compresseurs. Il l'accompagne aux rendez-vous par exemple avec M. Rebous des Chantiers et forges de la Loire (échange de courriers techniques sur la réduction des espaces morts des compresseurs d'air). Ils vont ensemble au quartier latin voir l'ingénieur et inventeur Henri Coanda qui habite au boulevard Saint-Michel. Ce dernier partage son temps dans deux Universités Américaines et Paris. Raoul voulait faire un hydravion lance torpille pour aller bombarder sur de longue distance et Couanda a réalisé le SIA en 1916 pour aller bombarder Berlin. Jeune, malheureusement je n'ai pas capté toutes les discussions. Dans le livre (ISBN 2-84634-3566X) ; Pioners de l'aviation. Hachette collections qui a oublié le marquis Pateras Pescara consacre les pages 37 à 40 un article sur H. Coanda (1886-1972).

Carrière

La statue de Teodoro PATERAS sur le mont Janicule à Rome
Psychromètre de C. de Pescara.
BEARN Pescara, appareil de calcul de l'ETR
Ensemble de multimesures destiné à l'institut de Recherche sur les Fruits et Agrumes

Inventeur en 1965 d'un générateur à air chaud à combustion propre (propane), il conçoit en 1974 des appareils de mesure pour l'industrie du plastique: Rétractomètre et appareil de mesure du coefficient de transparence du plastique (brevet de M. Chambu de ELF) équipé d'un calculateur Bell et Howell, interpolateur polynôminal, contenant 2 microprocesseurs Ferranti programmables en hexadécimal. À partir de 1978, il prend plusieurs brevets sur les appareils de mesure et de calcul de l'évapotranspiration réelle (U.S. Patent n° 4,599,889[1]). Ces brevets contiennent en particulier un psychromètre automatique (voir schéma), un pyrradiomètre, anémomètre et girouette qui sont des instruments d'agrométéorologie de mesure et une centrale de mesure et de calcul PATERAS pour condition climatique.

De fin 1965 à 1986, il est directeur technique d'une entreprise de mécanique, tôlerie, chaudronnerie, dans laquelle, il monte un laboratoire d'électronique pour réaliser des produits complets. il prend les brevets français suivant : n°79.17306 publié sous le n°2.460.474. le N°81.19998 publié sous le n°2.514.607. Le n°84.12106 publié sous le n°2.651.043. le n° 89.11288 délivré sous le n° 2.651.329. Demande de brevet européen n°90402310.8 en priorité de la demande de brevet français n° 81.11049. Le brevet américain délivré sous le n°4 599 889. Il animera pendant 10 ans la Commission Économique et Innovation de l'UIBA dans laquelle il fera partie du Conseil d'Administration comme secrétaire général adjoint (A.G. du 14 mars 1975)

En 1975 il participe à la construction de l'autogire F-WQIE qui sera équipé d'un moteur de 1600 centimètres cube refroidit par air. L'appareil sera monté dans un hangar de l'aérodrome municipal de Pau- Idron et fera l'objet d'une présentation à la commission économique de l'UIBA. Il volera sur la piste de l'aérodrome de Pau-Uzeins. Son histoire est dans le livre "Histoire de l'Aviation dans les pays de l'Adour" ISBN :978-2-7588-0116. Ils auront la surprise d'avoir appliqué pour la voilure de l'appareil, un brevet de Raoul Pateras-Pescara.

En 1978 Il transforme sa maison de campagne en laboratoire d'essai de mesures physiques des paramètres microclimatiques grâce à des capteurs qu'il met au point et qui seront scrutés dans un premier temps par un calculateur PM 16 de Bell et howell muni d'une interface spéciale permettant grâce à un pont de type wheastone de travailler en mesures différentielles à mieux que le centième de degrés avec des sondes en platine. Cet ensemble très sensible à la tempèrature extèrieure fut climatisé par exemple pour l'opération que mena la météo en Afrique à Korogho en 1981. Ce calculateur fut remplacé par une centrale de mesures et de calculs Pateras à partir de 1981. Beaucoup de visiteurs français et étrangers vinrent visiter ce laboratoire qui disposait également de portiques en plein champ des voisins. Le savant M. Curien fût un des premiers visiteurs avec des chercheurs de l'INRA, de l'IRFA,etc. Ce laboratoire servit jusqu'en 2001 pour la mise au point des appareils qui le rendit lauréat du Ministère de La Recherche en 2001.

En 1984 son appareil BEARN est utilisé par les éléments mobiles du Centre National de Recherches Météorologiques (Toulouse) pour l'opération Landes-Fronts 1984. Pour l'opération MESO-GERS 84 par le CNET/CRPE - CNRM - EDF -INNODEV/IFME (C. de Pescara et son équipe) -INRA - IOPG - KNMI - LSE.ET - PENN-STATE UNIVERSITY - SMIRO. Il y a 10 sites dont 2 sont équipés d'un BEARN et 2 d'un SAMER. Les données des flux de chaleur de ces quatre stations sont publiées en juin 86.

En

En1986, il participe le 26 novembre comme membre de la délégation française d'Agrométéorologie (M. Payen Météo nationale Paris, M. Charles Baldi, directeur de recherche INRA/Avignon-Montfavet) a une réunion de l'Organisation Mondiale de la Météo (OMM), invité par le secrétaire général qui lui à fait exposer une station SAMCET. Il rencontre G.F. Popov de la FAO Food and Agriculture Organization of the United Nations qui lui dédicacera son livre "Agrometeorological crop monitoring and forecasting publié à Rome (ISBN 92-5-100807)- Christian de Pescara a fait une conférence en sous commission sur sa publication à l'IBEAS. de son expérimentation au lycée agricole de Pau-Montardon (document en anglais, espagnol, français). Conseil scientifique en mesures physiques du professeur Vincent Labeyrie, il définit des appareils de régulation permettant de piloter des microclimats dans 4 salles climatisées de l'IBEAS Institut de Biocénautique expérimentale et des Agro Systèmes (Proceeding of the 6th International Symposium on Insect-Plant Relationships. PAU 1986) Coauteur avec G. Fabres et D. Lachaise (ISBN 90-6193-190-8.)

En 1987, il publie dans Riegos y drenage : "Determinacion del balance energético en la evaporacion real del maiz-grano. ISSN: 0213-3660. Le 14 avril, il est missionné par l'ICAR qui est l'Institut de recherche agronomique indien de New-Delhi à faire une conférence scientifique à P.A.U. "Punjab Agricultural University" il participe au VI jornadas técnicas sobre riego à Barcelone les 1, 2, 3 décembre. Comunicaciones : Bioclimatologia - Sistemas Informatisados y automaticos de Medicion por C. de Pescara Collaborador Cientifico del IBEAS. Universidad de PAU (Francia)

En 1988, il est invité par l’Association des ingénieurs civils américain ASCE American Society of Civil Engineers à participer à Lincold au Nebraska à un colloque sur l'irrigation et le drainage au XXIe siècle. En 1990, après avoir fait la publication du livre La Météo agricole, pendant un mastère "Maîtrise de l'eau" à l'ENGREF de Montpellier, il se consacre aux besoins en eau des golfs. Il crée le produit spécifique Météosys qui est annoncé par FR3 région de Lisieux où est organisé le SIERGE, salon destiné au Green Keeper.

En 1991 il participera comme conférencier à l'Université des golfs aux Arcs du 1er au 8 février pour la Fédération française de golf.

Ayant suivi sur le terrain de nombreuses expériences scientifiques, techniques et pratiques (1980 - 1996) sur la détermination des flux de chaleur en différentes régions du Globe, l'Evapotranspiration Réelle et référence et les besoins en eau de cultures en grandes surfaces en particulier dans les années 1990 avec le BRGM pour le compte de l'ANDRA sur un site destiné à recevoir des déchets faiblement radioactifs (région de Troie). De ces expériences avec l'appareil BEARN et SAMCET, il déduit des consommations d'eau (cumul des ETR) pour le maïs (région de Bourges, utilisation par AGRICHER) pendant sa culture : environs 600 mm. Pour le soja (Utilisation CNABRL) sur les costières du Gard : environ 400 mm et une ETp Formule de Penman) cumulée, pendant la même période : etc.

En 1993 et 1994, il conduit des expérimentations en Beauce sur la conduite de l'irrigation à partir de l'utilisation du BEARN.

En 1995, il conduit des expérimentations sur des golfs de la région d'Orlando en Floride.

En 1996, il est en Californie, en milieu agricole et en particulier chez DRISCOOL.

En 1997, le décès du président d'AquaSaver fait qu'il revient en France. Il fait l'école de la qualité dans une ASFO. Reprend du service dans un bureau d'études qu'il quitte pour redémarrer dans un incubateur régional à l'ESTIA un projet "METEOLE" sur les besoins en eau des cultures qui a été concrétisé par un projet de mise en place d'une station agrométéo devant l'école interrogeable à distance.

En 2001 il dépose un brevet à l'INPI sur un appareil qui répond aux deux questions de l'irrigant : « Combien d'eau ? » et « Quand faut-il de l'eau ? ». Il devient lauréat du ministère de la Recherche (BO n° 45 du 6 décembre 2001).

En 2002 il dépose un brevet à l'INPI sur un nouveau type de dirigeable qui fonctionne comme un "sous-marin" de l'air. Ce dirigeable est équipé d'un générateur à pistons libres Pescarapermettant d'alimenter les turbines couplées à l'alternateur, aux hélices de propulsion etc. Il est facile de véhiculer un gaz vers les différentes parties du nouveau type de dirigeable Il propose une application dans la gestion d'un bassin versant et de remplacer les avions et les hélicoptères par ce dirigeable (drone) pour faire de l'épandage en culture raisonnée.

En 2007, il fait de la transmission de Savoir en participant bénévolement à la rédaction d'articles encyclopédiques pour Wikipédia. Pour le centenaire de l'hélicoptère, il se rend à Dugny en terrain militaire (en face du Bourget) pour épauler le service chargé de la remise en état de l'hélicoptère Pescara 2R de 1922 qui doit être réexposé au Musée de l'air du Bourget. Il réalise les trois articles suivant:

Le n°108 d'Aérofrance page 28 à 31 un article de Christian de Pescara. Dépôt légal: n° CPPAP 61682.

Le n° 126 de la revue PEGASE de l'Association des Amis du Musée de l'air. Page 12 à 21 avec 26 photos un article de Christian de Pescara, ISSN 0399-9939.

Dans la revue n°10 de novembre 2007 d'AAAF(3AF)Les invention du marquis de Pescara

En 2008 Au premier trimestre, il rencontre enfin à Pau J. Gordon Leishman du département "Aerospace Engineering" de l'Université du Maryland avec lequel il analysait les nombreux brevets (par échange sur Internet) l'oeuvre technique qui concerne les hélicoptères du marquis Pateras-Pescara. Il est également l'auteur du livre "Principles of Helicopter Aerodynamics :: ISBN 9780521858601.

Il publie des articles sur le site du Musée de l'hélicoptère de l'ALAT à Dax en particulier sur Raoul Pateras-Pescara et sur les débuts de l'histoire des voilures tournantes, juqu'à environ 1935. Il démontre ainsi d'une part, que le premier hélicoptère suivant le "Système Pescara" qui évolue dans les années 1930 à Barcelone marque une étape importante sur la faisabilité d'hélicoptère quand la technologie disponible sera mieux adaptée. D'autre part une continuité dans l'oeuvre Aéronautique du Marquis qui fidèle à ses idées exprimées par ses brevets des années 1917 à 1925, finit par introduire en 1937 le moteur à pistons libres pour réaliser l'hélicoptère à réaction dont il propose la réalisation de rotors coaxiaux controrotatifs dans le brevet U.K. 159,223 qui avait été déposé en Espagne le 21 février 1920.

Christian Pateras Pescara de Castelluccio travaille sur une classification de voilure tournante à partir de la définition du mot hélicoptère inventé par Ponton d'Amécourt et la définition que l'on trouve dans les Larousse de 1922 jusqu'en 1942. Soucieux d'apporter des témoignages sur l'oeuvre du Marquis Pateras-Pescara, il recueille celui de M. Georges PuP, ancien ingénieur à la SIGMA qui a été dans les années 1960 en charge d'examiner les locomotives Renault équipées de générateurs à pistons-libres. Il retient surtout les problémes liés aux accéssoires des générateurs.


Aujourd'hui, il cultive son jardin aussi bien au sens propre que figuré. Il participe à un journal local : Le petit Cantonal de Navarrenx.

Christian de Pescara a conçu et mis au point des appareils de mesures et de calcul de l'évapotranspiration réelle. Ces appareils (BEARN, SAMER S.M. SAMCET) composés de capteurs : psychromètres Pescara (Ta, Th, Tw, H%), pyrradiomètre (Rn), situés au dessus d'un couvert végétal qui sont branchés sur une acquisition de mesure et de calcul Pateras ont été mis au point dans les années 1980. Ils ont été utilisés par exemple dans le cadre d'une étude mondiale d'une maille météorologique de 100 km de côté en 1986 : HAPEX MOBILHY. Dans les années 1980, la mode en France est de donner aux ordinateurs le nom d'un personnage. Il a donné le nom de son grand père à cette acquisition de mesure et de calcul pour sa possibilité de rassembler tous les capteurs nécessaires pour calculer un Bilan d'énergie et hydrique. Les caractéristiques de fonctionnement sont dans la description du réseau de stations SAMER (voir photo) Teodoro Pateras avait participé comme officier dans l'armée de Garibaldi à l'indépendance et l'unité de l'Italie en 1860.

Évapotranspiration réelle et bilan d’énergie

Du 4 au 11 mars 1990, sur le stand de l'INRA au Salon international du machinisme agricole, était présenté "en live" sur un écran d'ordinateur des mesures et des calculs en provenance d'un BEARN (brevet PESCARA) situé sur le parc météo de la station de bioclimatologie de Grignon :

L'évapotranspiration réelle d'un couvert végétal est déterminée par le calcul de son bilan d'énergie :

( Rn + G + H + LE = 0 )

Rn: rayonnement net mesuré par le pyrradiomètre.

G: Flux de chaleur dans le sol mesuré par un fluxmètre.

H: Flux de chaleur sensible calculé.

LE: Flux de chaleur latente.

Calculé, il correspond à la transformation de l'eau en vapeur. ETR = LE/L

L est la chaleur latente de vaporisation (2,45 MJkg. 20°C)

Tracé graphique des Quatre Flux principaux d'un Bilan d'Énergie de la journée du 8/7/86 sur du maïs-semence.

Combien faut-il apporter d'eau ? Cette mesure directe est le seul moyen de suivre les pertes réelles d'une culture en vue de la programmation des quantités d'eau à apporter par irrigation.

Quand faut-il irriguer?

Le rapport entre cette évapotranspiration réelle et l'évapotranspiration potentielle est un indicateur de l'état hydrique du végétal, comme la radiothermométrie, le flux de sève, le capteur de diamètre et le potentiel foliaire, en vue de la détermination du moment de l'irrigation.

Le département de Bioclimatologie de Versailles sur son terrain de Laminiére a fait des recherches sur l'application des calculs du Bilan d'énergie. Le montage réalisé avait également pour nom "BEARN". Les psychromètres sont équipés de thermocouples qui nécessitent une température de référence, il y a autant de câbles que de capteurs qui aboutissent à travers le champ à un voltmètre à plusieurs entrées analogiques qui a son tour transmet à un calculateur; voir description dans les annales de l'INRA. Le nom BEARN n'a pu être déposé car il prolifère.

Calcul de l’humidité relative et du déficit de saturation avec un psychromètre

L'état hygrométrique de l'air se définit à partir de différentes grandeurs :

- la pression de vapeur d'eau dans l'air P, soit h : une pression atmosphérique (mbar).

Une pression atmosphérique=pression air sec+ pression de la vapeur dans l'air. h = Pa + P

- la température du point de rosée de l'air Td, température à laquelle il faut refroidir l'air humide pour atteindre la saturation. Td est tel que P = P(Td)

- l'humidité relative de l'air H, soit le rapport entre la pression réelle de vapeur d'eau P(Td) et la pression de vapeur saturante P(Ta), valeur maximum de P à la température ambiante Ta avant condensation :

H% = P(Td)/ P(Ta) x100.

Si deux capteurs de mesures de températures sont placés dans un courant d'air à la température ambiante Ta et à une pression partielle de vapeur d'eau P, la température Th prise parle capteur humide à l'abri du rayonnement est fonction des caractéristiques de l'air.

P = P(Td) = P(Th) - y(Ta - Th)xh/1,013. y = Constante psychrométrique

Courbe d'évolution de Ta etTh d'un psychromètre Pescara pendant 24 heures

Coauteur du livre La Météo agricole avec Jacques Kessler, ingénieur des Travaux de la Météorologie nationale chargé de la diffusion de bulletins Météorologiques sur France-Inter et France Info et Alain Perrier, professeur et titulaire de la chaire de bioclimatologie à l'INRA. Livre publié en 1990 par l'éditeur Météole ISBN 2-908215-00-4. Il a préparé ce livre dans le cadre de son master à l'ENGREF "maîtrise de l'eau"

Bilan hydrique

La gestion de l'eau d'irrigation nécessite de suivre le Bilan hydrique du sol par une gestion agrométéorologique. La détermination du réservoir sol est délicate car il faut tenir compte de la composition de sa structure Argile, sable, etc.) Le département de bioclimatologie de l'INRA propose une méthode à partir d'un appareil de calcul BEARN qui est installé sur un sol saturé d'eau (en général, l'hiver)(voir le schéma du complexe: Sol plante climat)

Certains termes agroclimatiques comme le ruissellement de surface, le drainage et les remontées capillaires sont difficiles à estimer, nous prendrons le bilan suivant :

Réserves d'eau = Ri + Spef - S(ETR)

  • Ri = Réserves initiales
  • Spef = Sommes des pluies efficaces
  • S(ETR) =Sommes des évapotranspirations


Les appareils de mesure et de calcul de l’évapotranspiration réelle et potentielle

  • BEARN pour Bilan d’énergie automatique régional numérique. Première utilisation par la Météo nationale à Korogho en Côte d'Ivoire en 1980, puis à Frond Landes (1984), etc. Formule explicitée par Al Perrier INRA et rapport de Bowen (1926)
  • SAMER S.M. pour Systéme Automatique de Mesure de l'Evapotranspiration Réelle Spécial Météo pour HAPEX MOBILHY. Première utilisation de SAMER en 1982 à Vove en Beauce dans le cadre d'un financement par le CNES (Centre national d'étude spatiales), DGRST (Délégation générales à la recherche scientifique et technique), INAG (Institut national d'astronomie et de géophysique. Dans le cadre de la mise au point de moyens aéroportés de mesures par télédétection, il est nécessaire de caler les mesures d'humidité surfacique effectuées au moyen de radiomètres hyperfréquences (radiocentimétriques) à partir de mesures in situ sur différents types de surfaces. Ces mesures sur différents sites consistent à établir le bilan hydrologique des surfaces (pluie, variation de stock en eau suivie par sonde à neutron, Évapotranspiration réelle (ETR). Les surfaces retenues furent des champs de betteraves, de maïs, sol nu, chaume de blé, etc. représentatives de la Beauce. Formule de la méthode aérodynamique simplifiée par B.ITER INRA (1981)
  • BAMER Bilan automatique de mesure de l'évapotranspiration réelle. Cet appareil regroupe les deux méthodes de calcul des bilans d'énergies sans inversion des psychromètres. Il a été utilisé par la compagnie d'aménagement du Bas Rhône Languedoc, le CEMAGREF, Critt VERSEAU et l'ENGREF de Montpellier de 1986 à 1991) sur des conventions permettant d'évaluer les besoins en eau du soja (Mas d'Asport sur la route entre Vauvert et Saint Gilles) et du sorgho (Parc scientifique de La Valette à Montpellier).
  • SAMCET pour Système Automatique de mesure de l'Evapotranspiration référence (ETo)(formule de Penman, 1948) primé au SITEVI en 1986
  • SAME Système Automatique de Mesure de l'Environnement. Réseau de 70 stations réparties sur une maille de 25 Km. Présentation en 1990 au Salon de l'Agriculture sur Minitel d'un 3617METEOLE.
  • METEOSYS:30 stations sur golfs et espaces verts couplés au système AquAlog de la holding FINAGRI (Sophia Antipolis)
  • AquaSaver Ltd à Like Mary prés d'Orlando 150 stations industrialisées en Floride et Californie.

Publications

  • (fr)Christian de Pescara, « Conférence UISBA », Décembre 2001, Des inventions du XXe siècle de Raoul et Christian de Pescara, Union des Ingénieurs et des Scientifiques du Bassin de l’Adour (UISBA), p. 11. Consulté le 207-10-31
  • Christian de Pescara, « Les inventions du Marquis de Pescara », dans La Lettre AAAF, n° 10, novembre 2007

Notes et références de l'article

Voir aussi

Bibliographie

  • L'estimation de l'EVAPOTRANSPIRATION DE REFERENCE (ETo) Etude comparative de plusieurs formules climatiques" de 1967 à 1977 par Maria Isabel F.R. Ferreira et Luis Santo Pereira de l' Instituto Superior de Agronomia (Lisbonne) Communication aux premières journées Luso-Marocaine des Irrigations et du drainage, CIID, Lisbonne, mars 1982
  • The MESOGERS 84 experiment: a report; Boundary - layer meteorology (Boundary - layer meteorol.); ISSN 0006-8314
  • ASAE PUBLICATION 14-85 Advances in Evapotranspiration- Proceeding of National Conference on Advences in Evapotranspiration. 16-17 décembre 1985 Hyatt Regency Chicago Illinois page 201-207 Actual Evapotranspiration Measurement by a Symplified Aerodynamic System. page 205 Fig 5 SAMER.
  • Publication en anglais, espagnol et français en 1986 à l'Institut de biocénotique expérimentale des agro-systèmes-Université de Pau et des pays de l'Adour (IBEAS): Détermination du bilan d'énergie et de l'évapotranspiration réelle du Maïs semance par l'utilisation des systèmes BEARN et SAMCET. Ce document sera présenté le 26 novembre 1986 à Madrid dans le cadre de l'OMM
  • HAPEX MOBILHY: A hydrologic atmospheric experiment for the study of water budget and evaporation flux at the climatic scale; André, J. C., J. P. Goutorbe et A. Perrier; Bull. Amer. Meteor. Soc., 67, 138-144; 1986
  • Génie rural n°7-juillet 1987. page 48 à 50.
  • Sientific and Technical News from France n°1 éditeur: Ambassade de France à New Delhi.
  • Irrigation and Drainage in the 21st century; Edited by DeLynn R. Hay Lincoln, Nebraska - 18 et 21 july 1988. Published by the American Society of Civil Engineers. (ASCE)
  • Paper Presented at the WMO Technical conference on instruments and methods of observation-Liepzig, german Democratic Republic, 16- 20 mai 1988.
  • A la commission internationale des irrigation et du drainage Exposés à Dubrovnik Yougoslavie 1988 volume 3 : avec Michel Panime ingénieur agronome à la C.N.B.R.L.(Av. P. MENDES-France- 3001 NIMES "Determination des besoins en eau d'une culture de Soja par l'utilisation de différentes méthodes: BEARN;BAMER;SAMCET; Tensiomètres; méthode Penman classique et mesures Infra-rouge"
  • SCIENCES ET TECHNIQUES AGRICOLES" 2200-96 Dépôt légal 4e trimestre 1996 - ISBN 2- 907710-16-8
  • Publication 1991 de Jean-Marc PETERSCHMIT French institute P.O. Box 33 PONDICHERRY 605 INDIA et de Nader KATERGI - INRA - Station de Bioclimatologie 78850 THIVERVAL - " The differrent Method of Mesurement of Actual Evapotranspiration in the Field Plots

Articles connexes

Liens et documents externes

Ce document provient de « Christian de Pescara ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Christian De Pescara de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Christian de pescara — est un ingénieur diplômé de l école Breguet (promo 1965). Il est né dans les Bouches du Rhône le 29 août 1939. C est un descendant direct de Louis Donin de Rosière (1628 11768), intendant du Duc de Rohan, ami de Jean Jacques Rousseau, son grand… …   Wikipédia en Français

  • Christian de Pescara — Christian de Pescara, né dans les Bouches du Rhône le 29 août 1939, est un ingénieur diplômé de l école Breguet. Il est le fils de Raoul Pateras Pescara, pionnier de l aviation. Sommaire 1 Études 2 Carrière 3 Publications …   Wikipédia en Français

  • Christian Conti — Personal information Date of birth 2 August 1987 (1987 08 02) (age 24) Place of birth …   Wikipedia

  • Christian Vieri — Vieri redirects here. For other uses, see Vieri (disambiguation). Christian Vieri Vieri in Fiorentina colours Personal information …   Wikipedia

  • Raoul Pateras Pescara — Le marquis de Pescara et ses deux hélicoptères des années 1921 1925. Raoul Pateras Pescara de Castelluccio, marquis Pateras Pescara, (né à Buenos Aires en 1890 et décédé à Paris en 1966) est un avocat et inve …   Wikipédia en Français

  • Raoul Pateras Pescara De Castelluccio Marquis De Pescara — Raoul Pateras Pescara Le Marquis de Pescara et ses deux hélicoptères des années 1921 1925 Raoul Pateras Pescara de Castelluccio, marquis Pateras Pescara, (né à Buenos Aires en 1890 et décédé à Paris en …   Wikipédia en Français

  • Raoul Pateras Pescara de Castelluccio marquis de Pescara — Raoul Pateras Pescara Le Marquis de Pescara et ses deux hélicoptères des années 1921 1925 Raoul Pateras Pescara de Castelluccio, marquis Pateras Pescara, (né à Buenos Aires en 1890 et décédé à Paris en …   Wikipédia en Français

  • Raoul pateras pescara de castelluccio marquis de pescara — Raoul Pateras Pescara Le Marquis de Pescara et ses deux hélicoptères des années 1921 1925 Raoul Pateras Pescara de Castelluccio, marquis Pateras Pescara, (né à Buenos Aires en 1890 et décédé à Paris en …   Wikipédia en Français

  • Raul Pateras Pescara — Raoul Pateras Pescara Le Marquis de Pescara et ses deux hélicoptères des années 1921 1925 Raoul Pateras Pescara de Castelluccio, marquis Pateras Pescara, (né à Buenos Aires en 1890 et décédé à Paris en …   Wikipédia en Français

  • Generateur a pistons libres Pescara — Générateur à pistons libres Pescara Schéma de fonctionnement d un générateur de gaz à pistons libres Pescara avec sa turbine à gaz Sommaire 1 Historique 2 P …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.