Calabrais


Calabrais
calabrais
Parlée en Drapeau d'Italie Italie
Région Calabre
Nombre de locuteurs 2 millions
Classification par famille
Les cinq provinces de la Calabre.

Le calabrais désigne les deux principaux parlers autochtones de Calabre : le calabrais septentrional et le calabrais centro-méridional[1]. Ces idiomes ne sont pas directements parents, puisque le calabrais septentrional regroupe des dialectes de type napolitain et s'intégre au groupe italo-roman méridional (en), tandis que le calabrais centro-méridional fait partie du groupe italo-roman de l'extrême-sud (comme le sicilien)[2].

Sommaire

Calabrais septentrional

Carte du groupe italo-roman méridional.

La zone d'influence du calabrais septentrional (scn) (calabbrìse ou calavrìse, en napolitain) correspond géographiquement à la Calabre citérieure (scn) soit la province de Cosenza (sauf le nord-est, où l'on parle le lucan) ainsi que la partie centro-septentrionale de celle de Crotone. En linguistique, le calabrais septentrional est un idiome de type napolitain[3] et fait donc partie du groupe italo-roman méridional. La singularité du calabrais septentrional consiste en la présence du phénomène de mutation phonétique[4]. Le cosentin (it) (u cusindinu, en cosentin) de Cosenza, qui s'étend à travers la partie nord de la Calabre, et ses variantes campaniennes ou apuliennes, suivant certaines micro-régions, forment le calabrais septentrional. Des mots arabes, français ainsi que castillans sont présents dans le cosentin, à l'instar du calabrais centro-méridional :

  • tavùtu : tambùtu (calabrais centro-méridional) : tabut (arabe) : cercueil (français)
  • accattàre : 'ccattàri (calabrais centro-méridional) : acheter (français)
  • abbuscà : buscar (castillan) : chercher (français)

Conjugaisons

Être (êssa)

Présent Imparfait Passé composé Subjonctif présent
Iu signu êra signu statu fossa
Tu(ni) êri sì statu fossi
Iddru, Iddra è êra è statu fossa
Nua símu êramu simu stati fossimu
Vua síti êrati siti stati fossati
Iddri(o Loro) êranu sù stati fòssaru

Avoir (avì)

Présent Imparfait Passé composé Subjonctif présent
Iu haju avìa he avutu avissa
Tu(ni) ha' avii ha' avutu avissi
Iddru, Iddra avìa hà avutu avissa
Nua avìmu avìamu hamu avutu avìssamu
Vua avíti avìati hat'avutu avvissati
Iddri hannu avìanu hannu avutu avissaru

Calabrais centro-méridional

Carte du groupe sicilien.

La zone d'influence du calabrais centro-méridional (scn) (calabbrìsi ou calavrìsi, en sicilien)[5] correspond géographiquement à la Calabre ultérieure soit les provinces de Reggio Calabria, Vibo Valentia, Catanzaro et la partie méridionale de celle de Crotone (Crotone, Isola di Capo Rizzuto, Cutro et leurs alentours). En tant que partie intégrante du groupe italo-roman, le calabrais centro-méridional a pour pilier le latin[6] mais la forte influence grecque qui s'est exercée en Calabre ultérieure ainsi que la latinisation tardive des lieux caractérisent considérablement cet idiome[7]. Des éléments de la toponymie calabraise[8] ainsi que de nombreux mots dérivent directement du grec :

Calabrais centro-méridional Grec phonétique Italien Français
batràci vátrakhos ranocchio grenouille
zinnapòtamu kynopotamus lontra loutre
bampurìddha / lampurìdda / vampurìddha lampurida lucciola ver luisant
purtuàllu portocâli arancia orange
'nnàca nàke culla berceau
tuppitiàri typto battere battre

Du vocabulaire français s'ajouta à ce mélange via le règne des Normands puis des Angevins sur la Calabre.

Calabrais centro-méridional Français Italien
'ccattàri acheter comprare
'nduja andouille salsicciotto
buccirìa boucherie macelleria
arrocculàri reculer rotolare
ràggia rage rabbia
sciarabàllu carriole (char à bancs) veicolo sbatacchiato
travagghiàri travailler lavorare

Par ailleurs, des mots de vocabulaire ont été empruntés au castillan, au catalan ainsi qu'à l'occitan :

  • capezza : cabeza (castillan) : tête
  • cucchiàra : cuchara (castillan) : cuillère
  • palumba : paloma (castillan) : colombe
  • scupetta : escopeta (castillan) : fusil
  • muccatùri : mocador (catalan) : mouchoir
  • prèscia : pressa (catalan) : précipitation, hâte
  • timpa : timba (catalan) : abrupt
  • addhumàri : allumar (occitan, provençal) : allumer

Conjugaisons

Être (êssiri)

Présent Imparfait Passé simple Subjonctif présent Subjonctif imparfait
(J)èu sugnu êra fùja chi fùssi fùssi
Tu(ni) êri fùsti chi fùssi fùssi
Iddhu, Iddha êsti êra fu' chi fùssi fùssi
Nu(i) símu êrumu fùmmu chi fùssimu fùssimu
Vu(i) síti êru fùstu chi fùstu fùssivu
Iddhi sunnu êrunu fúru chi fùssiru fùssiru

Avoir (aìri)

Présent Imparfait Passé simple Subjonctif présent Subjonctif imparfait
(J)èu haju aìva èppi chi aìssi aìssi
Tu(ni) hai aívi aìsti chi aìssi aìssi
Iddhu, Iddha havi aìva èppi chi aìssi aìssi
Nui aìmu aìvumu èppimu chi aìssimu aìssimu
Vui aíti aìvu aistu chi aìssivu aìssivu
Iddhi hannu aìvunu èppiru chi aìssiru aìssiru

Dialectes

Le calabrais centro-méridional se divise en plusieurs dialectes :

  • Le dialecte reggino (it) (u 'rriggitànu, en reggino) est le plus parlé d'entre eux[9], il a pour épicentre culturel la ville antique de Reggio de Calabre.
  • Le dialecte de la Chjàna qui est usité dans la Piana di Gioia Tauro, une micro-région située au nord de l'Aspromonte.
  • Le dialecte de la Locride, parlé sur la côte est de la province de Reggio de Calabre.
  • Le dialecte de Catanzaro.
  • Le dialecte de l'Alto-Jonica, employé dans les environs du golfe de Squillace, assez proche linguistiquement du parler de Catanzaro

Comparaison entre les dialectes du calabrais centro-méridional : l'article premier de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 :

Reggino Piana di Gioia Tauro Locride Catanzaro Alto Jonica
"Tutti i cristiàni "Tutti l'omani "Tutti i perzùni "Tutti l'omini "Tutti l'uamini
nàsciunu libberi nascinu libbèri nèsciunu lìbberi nescianu libberi nascianu libberi
e ntâ stessa manèra e â stessa manera e ntâ stessa manèra e sunnu e su
ill'authri dil'atri dill'atti i stessi i stessi
pi dignità e diritti. pe dignità e diritti. pe dignità e diritti. pe' dignità e diritti. pe' dignità e diritti.
Iddhi ndànnu Tutti ndànnu Iji ndànnu Ognunu ava u cerveddhu Ognunu tena u cerivìaddru
ognunu u so ciriveddhu ognunu u so cervèllu ognunu u cervèju soi e a raggiuna sue e a raggiune sua
mi 'rraggiùnunu pemmu reggiùnanu soi pemmu raggiùnanu e a cuscenza sua e a cuscìanza sua
e 'ndannu mi càmpunu e ndànnu pemmu càmpanu e ndànnu u càmpanu e ava ma si cumporta e s'ha de comportare
unu cull'authru unu cu l'atru unu cull'attu cull'atri propriu cull'atri propriu
comu mi sùnnu fràti comu frati figgji comu frati figgji comu si fhussèranu cùamu si fòranu
râ stessa matri." dâ stessa mamma." dâ stessa matri." i frati soi." frati sui."

Comparaison entre le calabrais du Sud et du Nord

article premier de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 :

Reggino Cosentin Français
Tutti i cristiàni Tutti i ggìenti Tous les êtres humains
nàsciunu libberi nascianu libberi naissent libres
e ntâ stessa manèra e 'gguali et égaux
ill'authri all'àtri
pi dignità e diritti. ppì ddignità e diritti. en dignité et en droits.
Iddhi ndànnu Ognunu
ognunu u so ciriveddhu tena cirbìeddru
mi 'rraggiùnunu raggiune e cuscìenza
e 'ndannu mi càmpunu e s'ha de cumbortà
unu cull'authru cull'atri
comu mi sùnnu fràti cumu si li fòssaru
râ stessa matri. frati.

Bibliographie

  • Gerhard Rohlfs, Nuovo Dizionario Dialettale della Calabria, Longo, Ravenna, 1990;
  • Gerhard Rohlfs, Dizionario dei Cognomi e Soprannomi in Calabria, Longo, Ravenna, 1979;
  • Gerhard Rohlfs, Dizionario toponomastico ed Onomastico della Calabria, Longo, Ravenna, 1990;
  • Giuseppe Pensabene, Cognomi e Toponimi in Calabria, Gangemi, Reggio Calabria, 1987;
  • G. Amiotti - M. Vittoria Antico Gallina - L. Giardino, I Greci nel sud dell'Italia, Amilcare Pizzi, Milano, 1995;

Notes et références

  1. Gerhard Rohlfs, Nuovo dizionario dialettale della Calabria - La struttura linguistica della Calabria, édition Ravenna de 1977 (945 pages)
  2. Giovan Battista Pellegrini, La Carte des dialectes italiens, Pisa: Pacini editore, 1977.
  3. (en) Fiche langue dans Ethnologue.com
  4. -nt se prononce -nd (praticamente devient praticamende). Le v en début de mot se prononce b.
  5. On utilise aussi le terme sicilo-calabrais afin de souligner la différence linguistique avec le calabrais septentrional
  6. Gerhard Rohlfs, Nuovo dizionario dialettale della Calabria - Le fonti del lessico calabrese, édition Ravenna de 1977 (945 pages)
  7. Storia della Calabria, Gangemi, Reggio Calabria, 1988/1999.
  8. Gerhard Rohlfs, Dizionario toponomastico ed Onomastico della Calabria, 1990, Longo Editore. Par exemple, le nom de la commune de Parghelia (province de Vibo) vient du grec pareghialia signifiant bord de mer.
  9. Cesare Morisani, Vocabolario del dialetto di reggio Calabria colle corrispondenti parole italiane, 1991, Sala Bolognese : Forni (228 pages).

Liens

Liens internes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Calabrais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • calabrais — calabrais, aise [ kalabrɛ, ɛz ] adj. et n. • 1550; de Calabre, n. d une province du sud de l Italie ♦ De Calabre. N. Les Calabrais. N. m. Dialecte italien parlé en Calabre. ● calabrais, calabraise adjectif et nom De Calabre. ⇒CALABRAIS, AISE, adj …   Encyclopédie Universelle

  • Calabrais (cheval) — Calabrais Espèce Cheval (Equus caballus) Région d’origine Région Calabre …   Wikipédia en Français

  • Sablé calabrais — Polyommatus galloi …   Wikipédia en Français

  • Barlaam Le Calabrais — Barlaam, dit Barlaam « le Calabrais » fut un savant moine de l ordre de Saint Basile, né dans la Calabre ultérieure vers l an 1300, mort vers 1350. Il est principalement connu pour la part active qu il prit lors des controverses sur l… …   Wikipédia en Français

  • Barlaam le calabrais — Barlaam, dit Barlaam « le Calabrais » fut un savant moine de l ordre de Saint Basile, né dans la Calabre ultérieure vers l an 1300, mort vers 1350. Il est principalement connu pour la part active qu il prit lors des controverses sur l… …   Wikipédia en Français

  • Barlaam le Calabrais — Barlaam, dit Barlaam « le Calabrais » fut un savant moine de l ordre de Saint Basile, né dans la Calabre ultérieure vers l an 1300, mort vers 1350. Il est principalement connu pour la part active qu il prit lors des controverses sur l… …   Wikipédia en Français

  • BARLAAM LE CALABRAIS — (1290 env. 1350) Théologien de l’Église d’Orient, adversaire de Grégoire Palamas dans la querelle sur l’hésychasme. Né à Seminara, en Calabre, de parents orthodoxes, Barlaam se trouve, en 1330 environ, à Constantinople. Protégé du grand… …   Encyclopédie Universelle

  • brais — calabrais …   Dictionnaire des rimes

  • calabraise — ● calabrais, calabraise adjectif et nom De Calabre …   Encyclopédie Universelle

  • Groupe linguistique sicilien — En violet foncé, l aire de répartition du groupe linguistique sicilien (le cilentain méridional n est pas représenté). Le groupe italo roman de l’extrême sud constitue le groupe linguistique sicilien (ou macro langue sicilienne) comprenant trois… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.