CAC-40


CAC-40

CAC 40

Le CAC 40, qui prend son nom du système de Cotation assistée en continu, est le principal indice boursier de la place de Paris. Son code ISIN est FR0003500008 et son code mnémonique est PX1. Il est calculé dividendes non réinvestis. La version avec dividendes réinvestis (Total Return) a comme code ISIN QS0011131826 et comme code mnémonique PX1NR.

Créé avec 1 000 points de base au 31 décembre 1987 par la Compagnie des agents de change, il est déterminé à partir des cours de quarante actions cotées en continu sur le premier marché parmi les cent sociétés dont les échanges sont les plus abondants sur Euronext Paris qui fait partie de NYSE-Euronext, la première Bourse européenne. Ces actions, représentatives des différentes branches d'activités, reflètent en principe la tendance globale de l'économie des grandes entreprises françaises et leur liste est revue régulièrement pour maintenir cette représentativité.

Mi-juillet 2007, l'indice représentait environ 70 % de la capitalisation totale de la Place de Paris, soit 1 300 milliards d'euros. Au début 2008, la capitalisation est d'un peu moins de 1 000 milliards d'euros.

En 2007, les bénéfices réalisés par les entreprises du CAC 40 s'établissaient à 99,1 milliards d'euros, dont 12,2 milliards d'euros pour Total, première société de l'indice[1].

Le CAC40 entre 1987 et 2007

Sommaire

Histoire

Principales évolutions

CAC, qui signifiait « Compagnie des agents de change », est aujourd'hui l’abréviation de « Cotation Assistée en Continu » : l'indice donne donc, en continu, une idée de l'évolution du marché.

Défini avec la valeur de 1 000 points le 31 décembre 1987, le CAC 40 voit officiellement le jour le 15 juin 1988. Sa création fait suite au krach de 1987 qui a modifié le monopole des transactions boursières. En effet, géré auparavant par des officiers ministériels, les agents de change se sont transformés en sociétés de bourse.

Depuis le 1er décembre 2003, le CAC 40, à l'instar des principaux indices mondiaux, adopte le système de la capitalisation boursière flottante, c’est-à-dire le nombre de titres réellement disponibles sur le marché et non plus comme auparavant basé par leur simple capitalisation boursière.

Sa valeur varie fortement depuis sa création, tout particulièrement au cours de la dernière décennie[2]. Suite à à la formation d'une bulle spéculative dite « bulle Internet », le CAC 40 atteint son plus haut historique Le 4 septembre 2000 à 6 944,77 points en séance, avant de s'effondrer jusqu'à 2 401,15 points le 12 mars 2003 (son plus bas niveau en séance depuis 1997). L'éclatement de la bulle, consécutif à une hausse des taux d'intérêt en Europe et aux Etats-Unis, déboucha en 2001 sur une récession, laquelle fut aggravée par les conséquences des attaques terroristes du 11 septembre 2001.

La valeur réelle correspondante à cet indice doit s'apprécier en fonction de divers éléments tels que la valorisation prenant en compte les dividendes réinvestis (Euronext publie chaque mois l'évolution de l'indice avec dividendes[3]) ou la dépréciation due à l'inflation, mesurée par exemple par l'indice des prix[4].

Évolution récente

Le 30 décembre 2005, le CAC 40 clôture à 4 715 points. Courant janvier 2006, il a franchi la barre des 4 800 points et, ensuite, a poursuivi sa hausse pour atteindre 5 329,16 le 11 mai. Il est alors emporté dans un brusque repli mondial de 14,50 % à 4 564,69. Depuis ce recul de près de 800 points, le CAC 40 s'est relevé le 30 juin de presque 500 points, près de la barre symbolique des 5 000 points.

Le 1er janvier 2007, il franchit la barre des 5 600 points, niveau qu'il n'avait plus atteint depuis le mois de mai 2001. Le CAC 40 repasse à la hausse les 6 000 points le 2 mai 2007, ce qui montre la bonne santé de l'indice parisien avec une hausse de 150 % en 4 ans environ. Son apogée fut atteinte le 1er juin 2007, où le CAC 40 finit à 6 168,15.

Le lundi 21 janvier 2008, le CAC 40 chute fortement ; il enregistre sa plus forte baisse depuis le 11 septembre 2001. En effet, le CAC 40 perd en une séance 6,83 % revenant à sa valeur de janvier 2006 soit moins de 5 000 points (4 744 points). Il s'ensuit un plus bas à 4 416,71 le 17/03/2008, une reprise lui permet d'atteindre 5 142,10 le 19/05/2008, pour chuter à nouveau et revenir sous les 4 200 en juillet puis sous les 3 200 au 10 octobre. On peut parler d'une crise boursière puisque le CAC 40 a cédé plus de 43,5 % depuis début janvier 2008 et près de 22 % dans la seule semaine du 6 au 10 octobre 2008.

Le lundi 13 octobre 2008 l'indice phare du marché français progressait de 11,18 % à 3 531,50 points, la plus forte progression quotidienne depuis sa création. Ce record survenait peu après le record inverse de la plus forte chute : le lundi 6 octobre 2008, le CAC 40 clôturait en baisse de 9,04 % à 3 711,98 points. Le 24 novembre 2008, le CAC 40 enregistre la deuxième meilleure progression de son histoire (+ 10,09 %) à 3 172,11 points[5].

Cependant, avec une chute de 42,68 % sur l'ensemble de l'année 2008, le CAC 40 a connu la pire année de son histoire [6].

Fonctionnement

Le CAC 40 est publié du lundi au vendredi de 9 h 00 à 17 h 30 et mis à jour toutes les 15 secondes. La journée commence d'abord par une phase de pré-ouverture de 7 h 15 à 9 h 00 où les ordres s'accumulent sans qu'aucune transaction ne soit réalisée. Ensuite, de 9 h à 17 h 30, la cotation s'effectue en « continu ».

Le cours de clôture est fixé à 17 h 35 (fixing en jargon boursier) après cinq minutes où le prix d'équilibre est calculé afin de permettre l'échange du plus grand nombre de titres.

Le cours d'un des quarante titres peut voir sa cotation suspendue pendant 15 minutes s'il varie de plus de 10 %, puis deux fois 5 % dans le même sens. On dit alors que le titre est réservé à la hausse ou à la baisse.

Chacune des quarante sociétés pondère l'indice en fonction de la valeur de ses titres disponibles sur le marché. Les pondérations varient d'une société à l'autre en fonction de sa capitalisation flottante. Quand une valeur cote à la hausse, le CAC 40 augmente de la pondération de la valeur, toutes choses égales par ailleurs.

Sa composition est mise à jour trimestriellement par un comité d'experts : l’indice doit être représentatif du marché financier parisien aussi bien en termes de capitalisation flottante qu'en volumes de transactions.

Quand une société n'est plus cotée, elle est remplacée, en principe, par une des valeurs du CAC Next 20 répondant aux exigences financières de cotation dans le CAC 40 (liquidité du titre, capitalisation boursière suffisante, échange de titres quotidiens important…).

Remarques

Le poids de la capitalisation d'une valeur sur l'indice ne peut excéder les 15 %. Ainsi, en 2004, Total fut plafonnée à 15 %.

Il ne faut pas confondre l'évolution à long terme du CAC 40 et celle à long terme de l'ensemble des valeurs cotées sur cette bourse puisque les valeurs qui se comportent mal finissent par être remplacées dans sa liste par d'autres ayant pris l'avantage sur elles. En revanche, un portefeuille d'actions donné peut se fixer comme contrainte d'avoir la composition la plus voisine possible de celle du CAC 40.

Ainsi un portefeuille comprenant les quarante valeurs du CAC 40 courant se dégradera progressivement et son évolution ne sera plus celle du CAC 40 trois mois plus tard et ainsi de suite au fil du temps. Des produits financiers comme le tracker permettent néanmoins d'investir en collant à l'indice.

Composition

La liste suivante est l'ensemble des quarante entreprises cotées au CAC 40 mis à jour le 7 septembre 2009.[7]

Société Secteur Poids indiciel
Total Energie et Produits de base 15,94
Sanofi-Aventis Chimie Pharmacie Cosmétiques 9,36
GDF Suez Energie et Produits de base 7,52
France Télécom Télécommunication 7,07
Vivendi Communication Médias Multimédias 4,46
AXA Assurances 3,88
BNP Paribas Banque 3,82
Danone Agroalimentaire 3,59
Société générale Banque 3,20
Carrefour Distribution générale grand public 3,18
Air liquide Energie et Produits de base 2,88
L'Oréal Chimie Pharmacie Cosmétiques 2,68
EDF Energie et Produits de base 2,59
Arcelor-Mittal Transformation des métaux 2,58
Vinci BTP Génie Civil 2,50
LVMH Conglomérat 2,15
Schneider Electric Electricité Electronique 1,85
Pernod-Ricard Agroalimentaire 1,68
Crédit agricole Banque 1,61
Saint-Gobain Matériaux de construction 1,56
Unibail-Rodamco SIIC 1,49
Bouygues Conglomérat 1,36
Alstom Autres biens d'équipement 1,28
Essilor International Biens d'équipement domestique 1,20
Veolia Environnement Environnement et Services aux collectivités 1,18
Lafarge SA Matériaux de construction 0,96
Accor Hôtellerie Restauration Tourisme 0,95
EADS Aéronautique Espace Armement 0,90
Michelin Equipement automobile 0,76
Vallourec Transformation des métaux 0,72
Cap Gemini Services informatiques 0,67
Suez Environnement Environnement et Services aux collectivités 0,66
Lagardère SCA Communication Médias Multimédias 0,61
Alcatel-Lucent Télécommunication 0,55
Renault Automobile 0,54
PPR Distribution générale grand public 0,54
STMicroelectronics Electricité Electronique 0,46
Peugeot Automobile 0,40
Technip Energie 0,66
Dexia Banque 0,34
Chiffres clés (17 Aout 2009)
Les plus grandes capitalisations boursières cotées au CAC 40[8] En milliards d'euros
Total 87,56
EDF 61,86
GDF Suez 60,37
Sanofi-Aventis 59,28
BNP Paribas 58,88
France Télécom 45,29
L'Oréal 35,40
AXA 32,17
Volume quotidien moyen en 2006 3,500

Historique de la composition

Le 18 juin 2007, le CAC enregistre l'arrivée d'Air France-KLM et d'Unibail-Rodamco en lieu et place d'AGF et Thomson.

À la suite de la fusion entre Gaz de France et Suez, tous deux listés dans le CAC 40, Suez Environnement, mis en Bourse peu de temps auparavant, fait son entrée dans l'indice, le 22 septembre 2008.

21 septembre 2009: Sortie de Air France-KLM entrée de Technip

Date Valeur entrante Valeur sortante
21 septembre 2009 Technip Air France-KLM
18 juin 2007 Air France-KLM AGF
18 juin 2007 Unibail-Rodamco Thomson

Historique des performances annuelles

Performances annuelles calculées au 31 décembre de chaque année[9] :

Année Valeur Performance
1987 1.000,00 -
1988 1.573,94 + 57,4 %
1989 2.001,08 + 29,5 %
1990 1.517,93 - 24,06 %
1991 1.765,66 + 15,5 %
1992 1.857,78 + 5,2 %
1993 2.268,22 + 22,1 %
1994 1.881,15 - 17,5 %
1995 1.871,97 - 4,30 %
1996 2.315,73 + 23,24 %
1997 2.998,91 + 29,34 %
1998 3.942,66 + 37,31 %
1999 5.958,32 + 51,12 %
2000 5.926,42 - 0,54 %
2001 4.624,58 - 21,97 %
2002 3.063,91 - 33,75 %
2003 3.557,90 + 16,12 %
2004 3.821,16 + 7,40 %
2005 4.715,23 + 23,40 %
2006 5.541,00 + 17,53 %
2007 5.614,00 + 1,32 %
2008 3.217,97 - 42,68 %

Articles connexes

Liens externes

Notes et références


  • Portail de l’économie Portail de l’économie
  • Portail de la finance Portail de la finance
Ce document provient de « CAC 40 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article CAC-40 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CAC 40 — Le CAC 40 de 1979 à août 2011 Fondation 1987 Opérateur Euronext Place boursière NYSE Euronext Composants …   Wikipédia en Français

  • Cac 40 — Le CAC 40, qui prend son nom du système de Cotation assistée en continu, est le principal indice boursier de la place de Paris. Son code ISIN est FR0003500008 et son code mnémonique est PX1. Il est calculé dividendes non réinvestis. La version… …   Wikipédia en Français

  • CAC 40 — Stammdaten Staat Frankreich Börse Euronext Paris ISIN FR0003500008 WKN 969400 Symbol C40 RIC ^ …   Deutsch Wikipedia

  • cac — cac·a·fue·go; cac·cia; cac·cia·to·re; cac·o·dyl; cac·o·dyl·ate; cac·o·dyl·ic; cac·o·ë·thes; cac·o·mis·tle; cac·onym; cac·ta·ce·ae; cac·ta·les; cac·to·blas·tis; cac·tus; cal·me·cac; di·cac·i·ty; ef·fi·cac·i·ty; fer·o·cac·tus; ip·e·cac;… …   English syllables

  • Cac it 20 — Le CAC IT 20 est un indice boursier basé sur une vingtaine d entreprises de communication. Sur le modèle du NASDAQ américain, c est un indice des valeurs technologiques. Les valeurs sont issues de la bourse de Paris. Sommaire 1 Composition de l… …   Wikipédia en Français

  • CAC 40 — Дата начала расчёта …   Википедия

  • CAC 40 — Saltar a navegación, búsqueda Evolución de precios del CAC 40 entre 1987 y 2007 El CAC 40 (Cotation Assistée en Continu), que toma su nombre del primer sistema de automatización de la Bolsa de París, es un índice bursátil francés, una referencia… …   Wikipedia Español

  • Cac — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • CAC — Saltar a navegación, búsqueda CAC puede referise a: CAC 40, índice bursatil de Francia (del francés Cotation Assistée en Continu) Cámara Argentina de Comercio Captura y almacenamiento de carbono Ciudad de las Artes y las Ciencias Consejo del… …   Wikipedia Español

  • CAC — may refer to:Arts* California Arts Council, a state agency governed by an 11 member council appointed by the Governor and the state Legislature to advance the state through the arts and creativity * Columbia Arts Center, an arts center located in …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.