Boucherie


Boucherie
The Butcher and his Servant, dessiné et gravé par J. Amman (XVIe siècle)
Boucherie à Valence

Une boucherie est un établissement commercial où l'on fait rassir et où l'on découpe et vend au détail de la viande d'animaux de boucherie. Son gérant est un artisan, le boucher.

Sommaire

Etymologie

Le mot dériverait, selon le dictionnaire de l'Académie française, de « bochier » (XIIe siècle), associé à bouc, « soit parce que le boucher était chargé d'abattre des boucs, soit parce qu'il en vendait la chair »[1].

Histoire






En France

Enseigne traditionnelle de boucherie. Tête de bœuf sur tôle rouge sang
Boucherie à Villedieu-les-Poêles

La devanture des boucheries était peinte en rouge sang. Jusqu'au début du vingtième siècle, le boucher s'occupait aussi du sacrifice du bétail.

Aujourd'hui, les activités des triperiers, charcuteries, volaillers et même des traiteurs lui sont souvent attachés pour raison économique.

Certaines boucheries sont spécialisées dans le commerce de la viande chevaline.

Affiche du 19 eme siècle, un des bouchers tient la masse pour étourdir avant la saignée

Autres

Par extension, une boucherie désigne un massacre, une tuerie, voire un acte chirurgical particulièrement sanglant où le patient décède. Une boucherie peut également décrire un évènement haut en couleurs et très intense.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • G. Chaudieu, Manuel pratique de boucherie, 1966
  • A. de Tourdonnet, Réforme de la boucherie, 1851
  • J. Bataillard, Histoire de la boucherie, 1869
  • René Chavet, Histoire de la boucherie lyonnaise, 1952
  • Henri Drieux, Raymond Ferrando et Raymond Jacquot, Caractéristiques alimentaires de la viande de boucherie, 1962
  • Eugène d'Auriac, Essai historique sur la boucherie de Paris, 1861
  • H. Lafenêtre et P. Dedieu, Technique systématique de l’inspection des viandes de boucherie, 1936
  • Eugène Gayot, Le bétail gras et les concours d’animaux de boucherie
  • Hubert Bourgin, L’Industrie de la boucherie à Paris pendant la Révolution, 1911

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boucherie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • boucherie — [ buʃri ] n. f. • boucerie « commerce de la viande crue » v. 1220; de 2. boucher 1 ♦ Vx Lieu où l on abat les bêtes destinées à l alimentation. ⇒ abattoir. 2 ♦ Mod. Animaux de boucherie : mammifères (bétail) élevés pour leur chair (bœufs, moutons …   Encyclopédie Universelle

  • boucherie — BOUCHERIE. s. f. Le lieu où l on tue, et celui où l on vend publiquement la viande du gros et du menu bétail. Acheter de la viande à la boucherie. Les boucheries sont fermées, sont ouvertes. [b]f♛/b] Il signifie figurément, Tuerie, massacre,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • boucherie — Boucherie, Carnarium, Laniena, Laniarium. Le lieu où la chair se vent, et despece: car celuy ou les beufs et autre bestiail se tuent, est appelé tuerie. Toutefois par translation Boucherie se prend aussi pour tuerie, comme, Ce Capitaine a exposé… …   Thresor de la langue françoyse

  • boucherie — Boucherie. s. f. Le lieu où l on vend de la chair. Les boucheries sont fermées, sont ouvertes. Il signifie fig. Tuerie, massacre, carnage; comme, Il s y est fait une grande boucherie. On dit, Mener, ou envoyer des soldats à la boucherie, pour… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Boucherie — (frz., spr. busch rih), Schlachthaus, Fleischladen; auch Blutbad, Gemetzel …   Kleines Konversations-Lexikon

  • boucherie — (bou che rie) s. f. 1°   L endroit où l on tue les bestiaux ; lieu où l on débite et où l on vend la chair crue des bestiaux. •   Vous avez [à Paris] des boucheries dans de petites rues sans issue, qui répandent en été une odeur cadavéreuse,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BOUCHERIE — s. f. L endroit où un boucher tue les boeufs, les moutons, etc., et L étal où il en vend la chair en détail. Les boucheries sont fermées, sont ouvertes. Aller à la boucherie. Acheter de la viande à la boucherie. Manger de la viande de boucherie.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BOUCHERIE — n. f. Endroit où l’on abat les bêtes dont la chair doit être vendue. Envoyer un boeuf à la boucherie. On dit plutôt aujourd’hui ABATTOIR. Il désigne plus ordinairement le Commerce que font les bouchers. La boucherie a haussé ses prix. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • boucherie —    Bordel, où abondent les gros morceaux de viande, humaine.        Je vais connaître cette maison et savoir quelle viande il y a à son étal, à cette boucherie là.    LEMERCIER DE NEUVILLE …   Dictionnaire Érotique moderne

  • boucherie — bou·che·rie …   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.