Bitburg


Bitburg
Bitburg
Image illustrative de l'article Bitburg
Vue aérienne du centre historique
Blason de Bitburg
Germany location map.svg
Bitburg
Administration
Toponyme officiel Bitburg
Pays Drapeau d'Allemagne Allemagne
Land Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Bitburg-Prüm
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
07 2 32 018
Code postal 54634
Indicatif téléphonique 0049 6561
Immatriculation BIT
Site web www.bitburg.de
Politique
Bourgmestre
(')
Joachim Kandels
Partis au pouvoir
Géographie
Coordonnées 49° 58′ 29″ N 6° 31′ 32″ E / 49.97472, 6.5255549° 58′ 29″ Nord
       6° 31′ 32″ Est
/ 49.97472, 6.52555
  
Altitude (NN) 320 m
Superficie 47,54 km2
Démographie
Population 12 772 hab. (31/12/2009)
Densité 269 hab./km2


Bitburg est le chef-lieu de l'arrondissement Bitburg-Prüm en Rhénanie-Palatinat (Allemagne), à 30 km au nord de Trèves dans la partie sud de l'Eifel. La ville était célèbre pour sa base aérienne de l'USAF, fermée le 1er octobre 1994. Le parler traditionnel est une variante locale du luxembourgeois.

Sommaire

Géographie

Situation géographique

La ville se situe à environ 30 kilomètres au nord de Trèves, dans la région appelée Bitburger Gutland, dans le sud du massif de l'Eifel.

Entités

  • Bitburg-Erdorf
  • Bitburg-Irsch
  • Bitburg-Masholder
  • Bitburg-Matzen
  • Bitburg-Mötsch
  • Bitburg-Stahl avec Steinebrück, Hungerburg, Stadtmühle, Christiansmühle
  • Albach
  • Pützhöhe
  • Bitburg-Flugplatz

Histoire

L'époque romaine

Bitburg a été fondée il y a environ 2000 ans comme point de passage sur la route reliant Lyon à Cologne par Metz et Trèves. Son premier nom était Vicus Beda. La bourgade a été agrandie vers 330, au temps de l'Empereur Constantin, à un Castellum, encore présent dans le centre de la ville actuelle. On trouve la plus ancienne évocation certifiée de l'endroit Beda sur la Table de Peutinger au IVe siècle. D'abord dénigrée, Bitburg reçoit le titre de castrum bedense à la fin de l'occupation romaine, aux alentours de 715. Depuis 1262, Bitburg jouit du statut et des droits d'une ville.

Article détaillé : Beda.

Du duché de Luxembourg au royaume de Prusse

Au milieu du Xe siècle, la ville a été acquise par le comté de Luxembourg (plus tard duché), puis en 1443 par le duché de Bourgogne. Depuis 1506 la ville a successivement appartenu aux Pays-Bas espagnols, puis aux Pays-Bas autrichiens à partir de 1714. La ville tomba aux mains des Français en 1794 et devint en 1798 le siège d'un canton du département des Forêts. Sa situation s'améliora et l'administration fut agrandie : la ville bénéficia d'un tribunal et d'un registre du cadastre. Suivant les accords du Congrès de Vienne, la ville fut confiée en 1815 au Royaume de Prusse, où elle fut successivement ville-arrondissement du grand-duché du Bas-Rhin, puis de la province de Rhénanie prussienne.

De la fin de la guerre 40–45 à nos jours

Le 24 décembre 1944, vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, Bitburg fut dévastée à 85 % de sa surface par des bombardements et déclarée « ville morte » par les Américains. Bien que située dans la zone d'occupation française, les forces qui stationnaient dans la ville après la guerre étaient constituées de troupes luxembourgeoises, remplacées en 1955 par des Forces françaises stationnés en Allemagne. En 1965 s'ajouta une base de soutien de l'OTAN sous contrôle américain. À la fin des années 1980, les Français retirèrent leurs derniers hommes et l'OTAN prit la direction des anciennes casernes françaises. Après la guerre du Golfe s'installèrent successivement la 525e Tactical Fighter Squadron (TFS) « Bulldogs », la 53e TFS « Tigers » (par après déplacée sur Spangdahlem), la 22e TFS « Stingers » et finalement en 1994 l'aéroport de Bitburg fut occupé par la 36e TFW. Actuellement, seules quelques parties des casernes de Bitburg sont encore régies par l'OTAN. Au 31 décembre 2005 habitaient encore 3 210 soldats américains à Bitburg, aussi bien affectés aux casernes que vivant simplement dans la région. L'aérodrome a été rendu à la ville et transformé en un zoning industriel par celle-ci.

Bitburg fut pour quelques jours dans la lumière des médias en 1985, lorsque le président américain Ronald Reagan et le chancelier allemand Helmut Kohl visitèrent ensemble le cimetière militaire de « Kolmeshöhe ». Aux côtés des G.I. américains et de civils allemands sont aussi enterrés des membres de la Waffen-SS. La situation donna naissance à la controverse de Bitburg.

Culture

Fêtes et folklore

La villa fêta en 1965 son 1250e anniversaire au son des musique populaires, accueillant des groupes de majorettes, des fanfares, etc. Suite au succès de celui-ci est organisé chaque année un festival européen du folklore. Ce qui était au commencement appelé Rassemblement des pays européens limitrophes a été renommé au début des années 1990 en Festival du folklore européen, auquel participent aussi des groupes et organisations extra-européennes. Aujourd'hui, le festival compte parmi les plus importants d'Allemagne et réunit chaque année environ 50 groupes venus de plus de 15 pays différents lors du deuxième week-end de juillet.

Le marché de Beda (Beda-Markt) est organisé chaque troisième week-end de mars depuis 1967.

Musées

Dans les bâtiments de l'ancienne école d'agriculture de 1882 se trouve aujourd'hui le musée de la région Bitburg-Prüm. Ce dernier propose, à travers de nombreux objets, une bonne rétrospective sur les 2 000 ans d'histoire de Bitburg et de l'Eifel. À l'occasion d'expositions temporaires sont aussi exposées des œuvres d'art contemporaines.

Économie et infrastructures

Économie

L'entreprise la plus connue et porte-drapeau de la ville à l'étranger est la brasserie Bitburger. Vers 1995, l'ancienne base aérienne de l'OTAN a été remplacée et renommée « Gewerbepark Flugplatz Bitburg » (« Zoning industriel Aérodrome de Bitburg » en français), une zone industrielle d'environ 500 hectares où 180 entreprises ont installé leurs locaux.

Bitburg se situe en plein centre du Landkreis Bitburg-Prüm. Cette position centrale a depuis longtemps permis la naissance d'un commerce et de services variés.

Transports

La B51 est un important axe de liaison entre le nord et le sud. Comme la route romaine entre Trèves et Cologne, elle joint la région de Trèves et de Luxembourg avec le nord. Depuis quelques années, l'A60 Liège-Wittlich passe à proximité de la ville. La situation de la ville en périphérie (du point de vue allemand) est compensée par sa situation centrale au niveau européen.

La gare de Bitburg-Erdorf est fréquentée par le Eifelbahn de la ligne Gerolstein-Trèves et par le Eifel-Mosel-Express (RE 12) de la ligne Cologne–EuskirchenGerolstein–Trèves. Le DB Regio Südwest Eifel-Mosel-Express passe aussi par Bitburg-Erdorf.

À la gare passe aussi la ligne Nims-Sauertalbahn vers le centre-ville, qui au début reliait Irrel et Igel. La voie a été scindée en plusieurs sections, puis désaffectée et en grande partie transformée en piste cyclable. Aucun trafic régulier n'a cours sur le parcours restant (environ six kilomètres).

Religion

Jumelages

La ville de Bitburg est jumelée avec[1]:

Personnalités

  • Hermine Albers (née le 21 juillet 1894 à Bitburg, † 24 avril 1955), fondatrice de la communauté de travail pour l'aide et le soutien aux jeunes et coéditrice du magazine Unsere Jugend.
  • Charlemagne (2 avril 742 – 28 janvier 814) est réputé né à Prüm[réf. nécessaire] dans la périphérie immédiate de Bitburg. Sa langue natale était un francique rhénan médiéval.
  • Jean-Marc Barr, réalisateur et acteur.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

Source

Article traduit du Wikipédia allemand daté du premier juin 2007.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bitburg de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bitburg AB — Bitburg Air Base Bitburg Air Base F 15 du 36th Tactical Fighter Wing de retour à Bitburg Air Base en avril 1991 après leur participation à l opération Desert Storm …   Wikipédia en Français

  • Bitburg — Bitburg, Stadt, s. Bitteburg …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bitburg — Bitburg, Kreisstadt im preuß. Regbez. Trier, zwischen der Nims und Kyll und an der Staatsbahnlinie Jünkerath Trier, 335 m ü. M., hat eine evangelische und 2 kath. Kirchen, Synagoge, altes Schloß, Landwirtschaftsschule, Amtsgericht, Bierbrauerei u …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bitburg — Bitburg, Kreisstadt im preuß. Reg. Bez. Trier, (1900) 2795 E., Amtsgericht; Ackerbau , Forstschule …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bitburg — Bitburg, preuß. Stadt im Reg. Bez. Trier, 2300 E.; Tuchfabrikation, Gerberei …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bitburg — Wappen Deutschlandkarte …   Deutsch Wikipedia

  • Bitburg — Infobox Ort in Deutschland Art = Stadt Wappen = Wappen bitburg.jpg lat deg = 49 |lat min = 58 | lat sec = 29 lon deg = 06 |lon min = 31 | lon sec = 32 Lageplan = Eifelkreis.png Bundesland = Rheinland Pfalz Landkreis = Eifelkreis Bitburg Prüm Höhe …   Wikipedia

  • Bitburg — Bịtburg,   Kreisstadt im Landkreis Bitburg Prüm, Rheinland Pfalz, 350 m über dem Meeresspiegel, 13 000 Einwohner; Mittelpunkt des fruchtbaren, altbesiedelten Bitburger Gutlandes auf der Südabdachung der Eifel; Museum; Brauerei …   Universal-Lexikon

  • Bitburg — Original name in latin Bitburg Name in other language BBJ, Beibreg, Bitburg, Bitburgo, Bibreg, bi te bao, biteubuleukeu, bytbwrg, Битбург State code DE Continent/City Europe/Berlin longitude 49.96794 latitude 6.52734 altitude 327 Population 12908 …   Cities with a population over 1000 database

  • Bitburg —    During the week of 5–7 May 1985, President Ronald Reagan planned to observe the 40th anniversary of the end of World War II. The president saw an opportunity to demonstrate the friendship between the United States and its former German foe,… …   Historical dictionary of the Holocaust


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.