Presto Studios


Presto Studios
Logo de Presto Studios

Logo de Presto Studios
Création 1991
Personnages clés Michel Kripalani (président et CEO)
Forme juridique Société privée
Siège social Drapeau des États-Unis San Diego (États-Unis)
Produits Voir ici
Effectif 45 à son apogée en 2001
Site web http://presto.tommyyune.com
Résultat net 2 500 000 USD (années avant fermeture)

Presto Studios est une société américaine travaillant dans le développement de jeux vidéo. Fondée en 1991 à San Diego en Californie, elle réalise une dizaine de jeux, dont son produit phrare The Journeyman Project, avant de disparaître en 2002.

Sommaire

Historique

Presto Studios est créé en 1991 par huit jeunes diplômés de l’université de Californie à San Diego, dont Michel Kripalani, CEO et président, et Farshid Almassizadeh, vice-président et producteur[1]. Passionnés par l’univers du jeu vidéo, ils travaillent sur un premier projet : The Journeyman Project[2]. Ce jeu d’aventure et de science-fiction en vue subjective sort en 1993 ; l’histoire est centrée sur Pegasus, une machine à remonter le temps, que le joueur doit protéger en incarnant l’agent 5 de la Temporal Security Agency (TSA). Le succès est très important, tant dans la critique[3] qu’en termes de vente, rapportant un million de dollars dès les six mois[4], si bien que deux suites et un remake seront conçus par la suite. Le studio travaille également pour le compte d’autres éditeurs, comme Bandai avec Gundam 0079: The War For Earth, Activision avec Star Trek : Le Mal caché ou encore Ubisoft avec Myst III : Exile. Ce dernier jeu, bien qu’effectuant de bons chiffres de vente, ne génèra toutefois pas la même impact que les premiers opus de la série Myst[5].

Grâce à ses succès, la société compte jusqu’à quarante-cinq employés en 2001[6]. En 1996, Shadi Almassizadeh évoque des projets de diversifications, notamment dans les effets spéciaux pour le cinéma, sans concrétisation toutefois[1]. Le studio ferme d’ailleurs en 2002. Bien que sans dette et réalisant un chiffre d’affaires d’environ 2,5 millions de dollars par an, Michel Kripalani avance plusieurs explications : le coût croissant de production des jeux qui rend les investisseurs frileux, la concurrence acharnée et la montée du jeu pour console par rapport au PC (dans lequel Presto était plus spécialisé)[7].

Méthode de développement

Le studio réalise tout son développement en interne, selon une méthode itérative : brainstorming, scénario, modélisation 2D et 3D, animation et effets, intégration et programmation pour les différentes plate-formes (principalement Mac et PC Windows)[1]. Presto Studios a principalement réalisé des jeux d’aventure ou d’action réalistes en 3D subjectives. Parmi les outils et technologies utilisés figurent images de synthèse, Alias et QuickTime VR. Sur Gundam 0079: The War For Earth, de la captation de mouvements est également utilisée[1].

Jeux développés

Macintosh

Windows

Playstation/Playstation 2

Xbox

Deux jeux en cours de développement ne seront pas publiés : Beneath et The Journeyman Project 4[8].

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. a, b, c et d (en) William P. Flanagan et Robin Yeary, « Presto Studios: A Group of Journeymen », dans IEEE Computer Graphics and Applications, IEEE, vol. 17, no 3, mai-juin 1997, p. 4-5 (ISSN 0272-1716) 
  2. Site officiel : « Origins (1991-97) ». Consulté le 18 juillet 2011
  3. Brad Newsom et Philip Jong, « Interview: Tommy Yune » sur adventureclassicgaming.com, 1er mars 2007
  4. (en) Penni Crabtree, « Seuss on the Loose in burgeoning app market », dans The San Diego Union-Tribune, Copley Press, 31 mai 2011 [texte intégral] 
  5. (en) Bill Loguidice et Matt Barton, Vintage games : An insider look at the history of Grand Theft Auto, Super Mario, and the most influential games of all time, Focal Press, 2009 (ISBN 9780240811468) [lire en ligne], p. 170-171 
  6. (en) Austin Grossman, Postmortems from Game developer, Focal Press, 2003 (ISBN 9781578202140) [lire en ligne], p. 127-128 
  7. (en) Kim Peterson, « Local video game-maker Presto closes despite being debt-free and rich in talent », dans The San Diego Union-Tribune, Copley Press, 31 août 2002 [texte intégral] 
  8. Site officiel : « Titles ». Consulté le 18 juillet 2011

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Presto Studios de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Presto Studios — Infobox Company company name = Presto Studios, Inc. company company type = Private company foundation = San Diego, California (1991) location = Encinitas, California, USA key people = industry = Video game developer products = Computer and video… …   Wikipedia

  • Presto! Recording Studios — is located in Lincoln, Nebraska, and run by brothers Mike Mogis and A.J. Mogis. The studio began in the brothers North Platte, Nebraska basement and around 1995 moved to the basement of a Lincoln home. First known as Whoopass Recording Studio,… …   Wikipedia

  • Presto — is a word from the Italian language, meaning soon , early , or quickly . In English, it may have the following meanings:As a common word* An incantation or interjection used by some stage magicians * A musical score marking indicating a fast… …   Wikipedia

  • Presto (court-métrage) — Pour les articles homonymes, voir Presto. Presto Logo de Prest …   Wikipédia en Français

  • Presto — Saltar a navegación, búsqueda Presto es una palabra italiana que quiere decir «rápido» o «pronto». El término puede referirse a: Presto (música), indicación del tempo de una obra musical. Presto (motor de renderizado), utilizado por el navegador… …   Wikipedia Español

  • Presto (court métrage) — Pour les articles homonymes, voir Presto. Presto …   Wikipédia en Français

  • Presto (Film) — Filmdaten Deutscher Titel Presto Produktionsland USA …   Deutsch Wikipedia

  • Presto (film) — Infobox Film name = Presto director = Doug Sweetland producer = Richard Hollander [cite web |work=The Pixar Blog |title= Presto producer: Pixar is crazy |url=http://pixarblog.blogspot.com/2008/09/presto producer pixar is crazy.html |date=2008 09… …   Wikipedia

  • Microsoft Game Studios — Pour les articles homonymes, voir MGS. Microsoft Game Studios Site web www.microsoft.co …   Wikipédia en Français

  • Microsoft Games Studios — Microsoft Game Studios Pour les articles homonymes, voir MGS. Microsoft Game Studios …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.