Opabinia


Opabinia
Aide à la lecture d'une taxobox Opabinia
Classification
Règne Animalia
Embranchement Lobopodia ?
Classe Dinocaridida
Ordre Opabiniida
Famille Opabiniidae
Genre
Opabinia
Walcott, 1912
Nom binominal
Opabinia regalis
Walcott, 1912

L'opabinia (Opabinia regalis)[1] est un animal fossile retrouvé dans les dépôts du Cambrien. On l'a retrouvé dans deux sites distincts : les dépôts de la mi-Cambrien des schistes de Burgess en Colombie-Britannique et dans ceux du Cambrien tardif des schistes de Maotianshan en Chine.

L'animal avait le corps segmenté et mou. La tête portait cinq yeux, tous fonctionnels en apparence, de même qu'une longue et flexible trompe, totalement unique parmi la faune cambrienne. À l'extrémité de la trompe se trouvaient des épines préhensiles, supposées avoir servi à attraper ses proies.

Les segments du corps présentaient une série d'ouïes et une paire de « nageoires », encore une fois dissimilaire aux autres animaux connus de l'époque. Les trois nageoires postérieures formaient la queue. Contrairement aux autres arthropodes connus, la tête ne semble pas constituée de segments soudés ensemble. Le corps de l'opabinia était couvert de ce qui semble être une mince et molle carapace dénuée de joints entre les segments. On ne lui connaît aucune espèce apparentée, mis à part peut-être l'anomalocaris.

On croit que l'animal vivait dans les sédiments du fond marin, quoiqu'il ait fort bien pu poursuivre ses proies à la nage avec ses lobes latéraux. Sur les fonds, il a pu plonger sa trompe dans les tunnels creusés dans le sable afin d'aller attraper les vers qui les ont creusés. Il a également pu rapidement brasser le sable en quête de nourriture. Dans ce cas, l'opabinia aurait pu capturer ses proies en repliant sa trompe sur ces dernières pour les amener à sa bouche, située sous sa tête.

Quoique ne constituant qu'une espèce relativement mineure des faunes primitives, il a néanmoins son importance historique pour avoir été le premier animal inhabituel à avoir été complètement étudié et décrit lors de la redéfinition de la faune des schistes de Burgess dans les années 1970. Harry Whittington a démontré de manière convaincante en 1975 que l'animal, au départ classifié en tant qu'arthropode, n'en était non seulement pas un, mais qu'il n'appartenait vraisemblablement en fait à aucun embranchement connu. Avec deux autres arthropodes aux formes inattendues et uniques, Marella et Yohoia, qui ont toutes deux été décrites antérieurement, l'opabinia démontre clairement que la faune invertébrée des schistes de Burgess est beaucoup plus riche et complexe que ce qui avait été imaginé auparavant.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Opabinia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Opabinia — regalis Zeitraum Unter bis Mittelkambrium 513 bis 501 Mio. Jahre Fundorte Kanada (Burgess Schiefer) …   Deutsch Wikipedia

  • Opabinia — Opabinia …   Wikipédia en Français

  • Opabinia — Temporal range: Middle Cambrian …   Wikipedia

  • Opabinia —   Opabinia Rango temporal: Cámbrico …   Wikipedia Español

  • Opabinia regalis — Opabinia Opabinia …   Wikipédia en Français

  • Опабиния — ? † Опабиния …   Википедия

  • Explosion cambrienne — L’explosion cambrienne (il y a entre 542 et 530 Ma) désigne l apparition soudaine à l échelle géologique de la plupart des grands embranchements actuels de métazoaires (animaux pluricellulaires)[1] ainsi qu une grande diversification des espèces… …   Wikipédia en Français

  • Lobopoda — Lobopodia Typusexemplar von Xenusion auerswaldae im Berliner Museum für Naturkunde Zeitraum Kambrium bis Ordovizium …   Deutsch Wikipedia

  • Lobopodia — Typusexemplar von Xenusion auerswaldae im Berliner Museum für Naturkunde Zeitraum Kambrium bis Ordovizium …   Deutsch Wikipedia

  • Burgess shale type fauna — A number of assemblages bear fossil assemblages similar in character to that of the Burgess shale. While many are also preserved in a similar fashion to the Burgess shale, the term Burgess shale type fauna covers assemblages based on taxonomic… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.