Giovanna Daffini


Giovanna Daffini

Giovanna Daffini est une chanteuse populaire italienne née le 22 avril 1913 à Villa Saviola, frazione de la commune de Motteggiana, dans la province de Mantoue, en Lombardie, et morte le 7 juillet 1969 à Gualtieri en Émilie-Romagne. Elle est l'une des représentantes les plus importantes de la chanson de lutte sociale prolétaire et paysanne de la deuxième partie du XXe siècle en Italie.

Sommaire

Biographie

Giovanna Daffina naît à Villa Saviola, une frazione de la commune de Motteggiana dans la province de Mantoue en Lombardie, le 22 avril 1913. Elle apprend de sa mère quantité de chansons populaires. Son père, pianiste accompagnateur des films muets, écrit de la musique pour l'orchestre du village et est aussi violoniste ambulant. Giovanna apprend la guitare et donne son premier concert avec son père à l'âge de dix-sept ans. Elle commence à travailler dès l'âge de treize ans dans les rizières du Vercellese et de la Lomellina pavese, dans la plaine du Pô où elle s'imprègne des chants des mondine. Elle épouse à dix-neuf ans un violoniste originaire de Gualtieri, Vittorio Carpi, veuf et père de quatre enfants, et s'intalle avec eux en Émilie-Romagne. Ancien musicien d'orchestre philharmonique il se consacre à l'accompagnement des concerts que commence à donner Giovanna avec un certain succès dans les fêtes et les banquets. Leur répertoire est composé de musique classique, légère, chansons de mondine, d'émigrants. Après la guerre pendant laquelle Giovanna Daffini a participé à la résistance, son répertoire s'enrichit des chansons prolétaires de lutte sociale. Elle n'apprend pas la théorie musicale, affirmant que ce sont son ignorance dans ce domaine et son instinct qui forgent son style. Elle a trente-huit ans lorsqu'elle s'engage dans la carrière de cantastorie (« chanteuse d'histoires »).

En 1962, Giovanna Daffini est « découverte » par les ethnomusicologues Gianni Bosio et Roberto Leydi qui voient dans son chant « toutes les femmes de sa génération, le courage de toute une vie tirée avec les dents, coûte que coûte, la bataille menée avec optimisme et courage, pour ses enfants, pour l'existence quotidienne ». Elle intègre avec Vittorio Capri le Nuovo canzoniere italiano, association grâce à laquelle elle peut enfin se produire dans des théâtres et des lieux prestigieux.

Pour Roberto Leydi, « Giovanna Daffini a représenté en Italie septentrionale le cas unique d'une artiste capable de faire une vraie réélaboration moderne des chansons populaires apprises d'une tradition exécutive complètement différente (comme par exemple le chant à plusieurs voix des mondine) et originellement non liée au seul divertissement. Le tout avec des résultats dans lesquels la contamination se réalise dans une nouvelle authenticité populaire et une refonctionnalisation des chants qui avaient perdu leur fonction originelle avec la mutation des modes de vie et de travail ». Elle n'était pas toujours comprise de la jeune génération qui ne supportait pas ses « mélismes sous-jacents à la culture paysanne » et qui ne comprenait pas les raisons de son chant à tue-tête.

Giovanna Daffini est morte à Gualtieri le 7 juillet 1969 à l'âge de cinquante-cinq ans.

Discographie

  • 1975 : Amore mio non piangere (I dischi del sole : DS 1063/65) Amore mio non piangere, Bella ciao, Le ultime ore e la decapitazione di Sante Caserio, La tradotta che parte da Novara, La bionda di Voghera, Il cacciatore del bosco, Marina, Sciur padrun da li beli braghi bianchi, L'amarezza delle mondine, Le carrozze son già preparate, Sacco e Vanzetti, L'uva fogarina, La morte di Anita Garibaldi
  • 1967 : Una voce un paese (I dischi del sole : DS 146/48) Anche per quest'anno ragazze ci han fregato, Domani è festa non si lavora, La settimana, Addio morettin ti lascio, Saluteremo il signor padrone, O care mamme, Balli di gara, O Venezia che sei la più bella, Sento il fischio del vapore, Donna Lombarda di Gualtieri, Questa è una storia, Da "La vedova allegra", La violetera
  • 1967 : Festa d'aprile / Ama chi ti ama (I dischi del sole : LR 45/4)
  • 1964 : La mariuleina, Canzoni padane (I dischi del sole : DS 32) Il cacciator del bosco, La Mariuleina, L'amarezza delle mondine, Le carrozze son già preparate

Bibliographie

  • (it) Maria Grazia Periotto, Giovanna Daffini, il segno vitale del canto Comune di Motteggiana, 2001
  • (it) Cesare Bermani, Giovanna Daffini, l’amata genitrice, Comune di Gualtieri, 1993
  • (it) Serafino Prati, Giovanna Daffini, cantastorie, éditions Libreria Rinascita, 1975

Articles connexes

Liens externes

Sources

  • Les documents cités supra.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giovanna Daffini de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giovanna Marini — (* 19. Januar 1937 in Rom) ist eine italienische Musikerin, Sängerin, Komponistin, Liedermacherin und Musikethnologin. Sie gilt als eine der wichtigsten Interpretinnen und Forscherinnen im Bereich der traditionellen italienischen Volksmusik.… …   Deutsch Wikipedia

  • Giovanna Marini — Pour les articles homonymes, voir Marini. Giovanna Marini est une musicienne, chanteuse, chercheuse en ethnomusicologie, italienne. Son activité protéiforme en a fait l une des figures les plus importantes dans les domaines de la recherche et de… …   Wikipédia en Français

  • Bella ciao (chant) — Pour les articles homonymes, voir Bella ciao. Bella ciao est une chanson italienne. D origine traditionnelle et populaire, elle connut une multitude de versions à travers les époques, souvent de ton protestataire. Elle fut chantée par les mondine …   Wikipédia en Français

  • Sciur padrun da li beli braghi bianchi — (en français : « Monsieur le patron aux beaux pantalons blancs ») est une chanson populaire de revendications salariales des mondine (les émondeuses et repiqueuses) des rizières du novarese et du vercellese rendue célèbre par… …   Wikipédia en Français

  • Folk rock — Infobox Music genre bgcolor=#cfbd54 color=black name=Folk rock stylistic origins=Traditional music, rock, pop cultural origins=1960s, United States, Canada, United Kingdom instruments=Electric and acoustic guitar, bass guitar, drums, piano… …   Wikipedia

  • Nuovo Canzoniere Italiano — Nuovo Canzoniere Italiano, was a music magazine created in 1964 in Milan by a group of musicians linked to the same left ideological political cultural movement of the late sixties. They tried to create a new musical movement for the renaissance… …   Wikipedia

  • Se otto ore son troppo poche — (En français:« Si huit heures c est trop peu ») est une chanson populaire politique Italienne d auteur anonyme, originaire des premières années du XXe siècle. Description C est un chant de révolte des mondine (les repiqueuses de… …   Wikipédia en Français

  • Bella ciao — Saltar a navegación, búsqueda Bella ciao (Adiós, bella, en italiano) es el más conocido canto partisano italiano de los grupos resistentes contra el fascismo y nazismo, sobre todo los de la zona en torno a Bolonia. La han versionado multitud de… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.