Hyracotherium


Hyracotherium
Aide à la lecture d'une taxobox Hyracotherium
 Hyracotherium,vue d'artiste
Hyracotherium,
vue d'artiste
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Perissodactyla
Famille Palaeotheriidae
Genre
Hyracotherium
Linnaeus, 1758
Espèces de rang inférieur
Espèces et fossiles decrits[1]
  • Hyracotherium index Cope, 1873
  • Hyracotherium angustidens Cope, 1875
  • Hyracotherium angustidens grangeri Kitts, 1956
  • Hyracotherium aemulor Gingerich, 1991
  • Eohippus pernix Marsh, 1876
  • Hyracotherium craspedotum
  • Hyracotherium venticolum Cope, 1881
Synonymes
  • Eohippus
  • Orientolophus
[[ |250px|alt= Taille des Hyracotherium ]]

Taille des Hyracotherium

Hyracotherium vivait dans les forêts de l'hémisphère nord (Asie, Europe et Amérique du Nord) pendant l'Éocène, entre 60 et 45 millions d'années avant notre ère. C'était un mammifère de la taille d'un chien. Il pourrait être le premier membre de la lignée évolutive du cheval.

Sommaire

Description

: Allure générale, patte avant, molaire (gris: Émail dentaire, pointillé: Dentine, blanc: Cementum)

En longueur, Hyracotherium ne mesurait environ que soixante centimètres et sa hauteur au garrot était approximativement de vingt centimètres. Le crâne était allongé, il était muni de quarante quatre dents présentant des couronnes basses . Il avait quatre doigts aux membres antérieurs et trois aux membres postérieurs. Eohippus ne possédait pas de petits sabots, mais s'appuyait sur des coussinets plantaires semblables à ceux des chiens. D'après sa denture, il était herbivore: il se nourrissait ainsi donc de feuilles tendres et de jeunes pousses végétales.

Systématique

Le genre est quelquefois classé dans les Palaeotheriidae mais aussi parfois dans les Equidae. Les genres Eohippus et Hyracotherium sont considérés comme synonymes par certains auteurs.

Sa découverte

Le premier fossile a été trouvé en Angleterre par le fameux paléontologiste Richard Owen en 1841. L'exemplaire n'était pas complet et il l'a appelé « hyracotherium » du grec ὓραξ, ὓρακος = hyrax, hyrako : souris; et θηρίον = thérion : bête sauvage. Ce choix fait référence au daman (en anglais hyrax)[2]. Quand un exemplaire complet a été découvert plus tard, un nom plus adapté lui fut attribué : Eohippus, c'est-à-dire le « cheval de l'aube ». On ne s'est rendu compte que plus tard que les deux appartenaient à la même espèce et le premier nom publié a toujours la priorité comme nom officiel[3]. On doit signaler que certains scientifiques ne sont toujours pas convaincus qu'Hyracotherium puisse être rattaché aux chevaux.

crâne et pied d'un Hyracotherium

Des milliers de ces fossiles ont été trouvés, tant en Amérique qu'en Europe. Les espèces américaines étant considérées plus proches des équidés modernes[4].

Dans de nombreux ouvrages de vulgarisation, Hyracotherium est décrit comme étant de la taille d'un petit fox-terrier, ce qui représente environ le double de sa taille réelle. Cette mystérieuse analogie est si curieuse que Stephen Jay Gould lui consacre un essai dans « La foire aux dinosaures » (Seuil 1991) : l'insidieuse expansion du clone du fox-terrier.

Notes

  1. Mikko's Phylogeny Archive
  2. Gould, Stephen Jay (1991). "The Case of the Creeping Fox Terrier Clone." Bully for Brontosaurus: Reflections in Natural History (pp. 155–167). New York: W.W. Norton & Co.
  3. Fossil Horses In Cyberspace. Florida Museum of Natural History and the National Science Foundation.
  4. MacFadden, B. J. (1976). « Cladistic analysis of primitive equids with notes on other perissodactyls. » Syst. Zool. 25(1):1-14.

Voir aussi

Sources

Références taxonomiques


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hyracotherium de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hyracotherium — Hyracotherium …   Wikipédia en Français

  • Hyracotherium — Temporal range: Early Eocene–Mid Eocene …   Wikipedia

  • Hyracotherium — Hyracotherium, Darstellung von Heinrich Harder (ca. 1920) Zeitraum Eozän (Ypresium) 55,4 bis 48,6 Mio. Jahre Fundor …   Deutsch Wikipedia

  • Hyracotherium — n. An extinct horse genus, formerly called genus {Eohippus}. Syn: genus {Hyracotherium}. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • hyracothérium — ● hyracothérium nom masculin (grec huraks, akos, souris) Synonyme de eohippus. ● hyracothérium (synonymes) nom masculin (grec huraks, akos, souris) Synonymes : eohippus …   Encyclopédie Universelle

  • Hyracotherĭum — (H. Owen, Petref.), fossiles Säugethier aus der Ordnung der Dickhäuter, zwei Arten dieser Gattungen finden sich im tertiären London Thon …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Hyracotherium —   [griechisch], fossile Gattung der Pferde …   Universal-Lexikon

  • Hyracotherium —   Hyracotherium Rango temporal: Eoceno …   Wikipedia Español

  • Hyracotherium — noun extinct horse genus; formerly called eohippus • Syn: ↑genus Hyracotherium • Hypernyms: ↑mammal genus • Member Holonyms: ↑Equidae, ↑family Equidae • Member Meronyms: ↑ …   Useful english dictionary

  • hyracotherium — /huy reuh koh thear ee euhm/, n., pl. hyracotheria / thear ee euh/. eohippus. [ < NL (1840): a genus name; see HYRAX, O , THERE] * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.