Demodex


Demodex
Aide à la lecture d'une taxobox Demodex
 Demodex sp.
Demodex sp.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Arachnida
Sous-classe Acari
Super-ordre Acariformes
Ordre Trombidiformes
Sous-ordre Prostigmata
Super-cohorte Eleutherengonides
Cohorte Raphignathina
Super-famille Cheyletoidea
Famille Demodicidae
Genre
Demodex
Owen, 1843

Demodex est un genre d'acariens de la famille des Demodicidae.

Il regroupe des acariens minuscules, très commun sur la peau de tous les mammifères, dont il est encore difficile de dire s’ils sont des Parasites ou des symbiotes (en tant que contribuant à nettoyer la peau, notamment du sébum). Ils vivent dans ou à proximité des follicules pileux des mammifères. Dans certaines conditions, ils peuvent pulluler, sans symptômes, dans d’autres conditions ils semblent pouvoir jouer un rôle dans certaines pathologies dermatologiques.

On en a identifié 65 espèces dont deux vivent sur l’homme (Demodex folliculorum et Demodex brevis, souvent dénommé eyelash mites (ou « acariens des cils ») par les anglo-saxons, mais leur nombre est sans doute sous-estimé car on les connaît mal et ils comptent parmi les plus petits des arthropodes connus.

Demodex canis qui vit sur le chien domestiqué est également très courant.

On peut les observer au microscope dans des échantillons de cils, cheveux ou poils de chiens arrachés.

Sommaire

Liste des espèces

Demodex folliculorum
  • Demodex acutipes Bukva & Preisler, 1988
  • Demodex agrarii Bukva, 1994
  • Demodex ailuropodae Xu-Yehua, Xie-Hexiu, Liu-Sulan, Zhou-Zhongyong & Shi-Xinqua, 1986
  • Demodex antechini Nutting & Sweatman, 1970
  • Demodex aries Desch, 1986
  • Demodex artibei Vargas, Bassols-B, Desch, Quintero & Polaco, 1995
  • Demodex arvicolae Zschokke, 1888
  • Demodex bicaudatus Kniest & Lukoschus, 1981
  • Demodex bisonianus Kadulski & Izdebska, 1996
  • Demodex bovis Stiles, 1892
  • Demodex brevis Akbulatova, 1963
  • Demodex buccalis Bukva, in Bukva, Vitovec & Vlcek 1985
  • Demodex caballi (Desch & Nutting, 1978)
  • Demodex cafferi Nutting & Guilfoy, 1979
  • Demodex canis Leydig, 1859
  • Demodex caprae Railliet, 1895
  • Demodex carolliae Desch, Lebel , Nutting & Lukoschus, 1971
  • Demodex cati Megnin, 1877
  • Demodex cricetuli Hurley & Desch, 1994
  • Demodex dasypodi Desch & Stewart, 2002
  • Demodex desmodi Desch, 1994
  • Demodex equi Railliet, 1895
  • Demodex flagellurus Bukva, 1985
  • Demodex folliculorum (Simon, 1842)
  • Demodex foveolator Bukva, 1984
  • Demodex gatoi Desch & Stewart, 1999
  • Demodex huttereri Mertens, Lukoschus & Nutting, 1983
  • Demodex injai Desch & Hillier, 2003
  • Demodex intermedius Lukoschus, Mertens, Nutting & Nadchatram, 1984
  • Demodex kutzeri Bukva, 1987
  • Demodex leucogasteri Hughes & Nutting, 1981
  • Demodex longissimus Desch, Nutting & Lukoschus, 1972
  • Demodex macaci Karjala, Desch & Starost 2005
  • Demodex macroglossi Desch, 1981
  • Demodex marsupiali Nutting, Lukoschus & Desch, 1980
  • Demodex melanopteri Lukoschus, Jongman & Nutting, 1972
  • Demodex mexicanus Vargas, Bassols-B, Desch, Quintero & Polaco, 1995
  • Demodex mystacina Desch, 1989
  • Demodex nanus Hirst, 1918
  • Demodex neomydis Bukva, 1995
  • Demodex neoopisthosomae Desch, Lukoschus & Nadchatram, 1986
  • Demodex norvegicus Bukva, 1995
  • Demodex novazelandica Desch, 1989
  • Demodex nycticeii Desch, 1996
  • Demodex odocoilei Desch & Nutting, 1973
  • Demodex ovis Hirst, 1919
  • Demodex peromysci Lombert, Lukoschus & Whitaker, 1983
  • Demodex phocidi Desch, Dailey & Tuomi, 2003
  • Demodex phodopi Desch, Davis & Klompen 2006
  • Demodex phylloides Czokor, 1858
  • Demodex ratti Hirst, 1917
  • Demodex ratticola Bukva, 1995
  • Demodex rosus Bukva, in Bukva, Vitovec & Vlcek 1985
  • Demodex sabani Desch, Lukoschus & Nadchatram, 1984
  • Demodex sinocricetuli Desch & Hurley, 1997
  • Demodex soricinus Hirst, 1918
  • Demodex spelaea Desch, Lukoschus & Nadchatram, 1986
  • Demodex sungori Desch, Davis & Klompen 2006
  • Demodex tauri Bukva, 1986
  • Demodex tigris Shi, Xie & Hsu, 1985
  • Demodex tortellinioides Desch & Holz 2006
  • Demodex uncii Desch, 1993
  • Demodex ursi Desch, 1995
  • Demodex zalophi Dailey & Nutting, 1980

Demodex folliculorum et Demodex brevis

Demodex folliculorum et Demodex brevis sont des espèces peu connues du public, bien que décrite dès 1842 par Simon pour Demodex folliculorum.

Ils sont naturellement présents sur ou dans la peau des êtres humains, essentiellement sur le visage, près du nez, des cils et des sourcils, mais ils peuvent – plus rarement – coloniser d’autres parties du corps.

La peau humaine semble les tolérer alors qu’il est extrêmement rare de voir un homme infecté par un démodex vivant sur une autre espèce, y compris par le Demodex du chien (Demodex canis) qui est pourtant souvent très proche de l’homme. Ce cas se produit cependant parfois.

Demodex brevis n’a été identifié comme une espèce différente de Demodex folliculorum qu’en 1963 par Akbulatova après qu’il constata que le second (D. folliculorum) ne vivait que dans les follicules pileux, alors que le premier (D. brevis) ne vivait que dans les glandes sébacées connectées à des follicules pileux.

Description

Les Demodex adultes ne mesurent de 0,15 à 0,48 mm de long[1]. D. brevis étant légèrement plus court que D. folliculorum[2].

Leur organisme, adapté à leur habitat est très différent de ceux des autres acariens vivant sur la peau : leur corps composé de deux segments fusionnés, est allongé, en forme de cil et il est presque translucide. Huit pattes presque relictuelles, très courtes garnissent le premier segment. Le corps est couvert d'écailles permettant un bon ancrage dans le follicule pileux même, la bouche a une forme lui permettant de manger du sébum ou des cellules de peau qui s’accumulent dans les follicules pileux.

Les Demodex peuvent quitter leur follicules pileux et évoluer sur la peau, généralement la nuit où ils semblent fuir la lumière, à une vitesse d'environ 8-16 cm/heure[2].

Alimentation

Ces acariens ont un système digestif inhabituellement efficace, qui leur permet de ne pas rejeter de déchets autres que gazeux (ils ne disposent pas d’anus).

Dimorphisme sexuel

Les femelles du Demodex folliculorum sont un peu plus courte et plus ronde que les mâles

cycle de vie

stades larvaire et adulte

En climat tempéré, il se déroule sur quelques semaines.

Reproduction : Le mâle et la femelle Demodex ont une ouverture génitale permettant une fécondation interne[3].

L'accouplement a lieu à l’entrée d’un follicule. Les œufs sont pondus dans le follicule pileux ou dans les glandes sébacées. Les pattes de la larve n’apparaissent qu’après 3-4 jours. Il leur faut environ sept jours pour se développer en adultes.

Les Demodex morts se décomposent dans les follicules pileux ou les glandes sébacées. Ils sont chassés des glandes avec le sébum ou disparaissent avec la chute des poils.

Quantités

Soit pour des raisons immunitaires, soit en raison de taux différents de production de sébum, les enfants portent peu de demodex, et on en porte de plus en plus avec l’âge (96 à 98% des personnes âgées ont une peau abondamment colonisée par les démodex).

Colonisation

Le nouveau né n’en porte pas. La colonisation semble se faire au fur et à mesure de la vie, au gré des contacts entre personnes et entre parents-enfants (contacts entre cheveux, cils, sourcils, glandes sébacées du nez. Curieusement, différentes espèces d'animaux portent différentes espèces de Demodex et il ne semble pas y avoir (ou très rarement) de contagion interspécifique (entre deux espèces différentes).

La colonisation semble contrôlée par le système immunitaire : Dans la grande majorité des cas, ces acariens passent tout à fait inaperçu toute la vie des individus, sans symptômes négatifs, mais il arrive dans certains cas (généralement liée à une inhibition du système immunitaire, causé par un stress important, une maladie) que les Demodex ou d’autres acariens connaissent une explosion démographique spectaculaire, qui se traduit alors par une pathologie dite démodécie (demodicosis pour les anglophones), induisant des démangeaisons, une inflammation et/ou d'autres troubles cutanés (ex Blépharite ; inflammation des paupières).

De forts indices laissent penser que certaines maladies de la peau (Rosacée (pathologie)) puissent être induites par une bactérie Bacillus oleronius qu’on a trouvée dans les demodex[4]. Certaines personnes pensent qu'il pourrait exister aussi un lien entre certaines formes d’acné et les démodex, mais ceci n’a pas à ce jour été confirmé, et de nombreux travaux expérimentaux montrent que l’acné peut être attribué à une forte sensibilité à Propionibacterium acnes[réf. nécessaire].

Demodex canis

Demodex du chien, qui sauf en cas de déplétion immunitaire ne colonise pas la peau humaine

Le Demodex du chien est courant dans notre environnement, mais il est repoussé par le système immunitaire de tous les êtres humains en bonne santé, alors que celui du chien le tolère et le contrôle. Dans certains cas, comme chez l’homme le chien peut connaître une déplétion immunitaire qui peut se traduire par une pullulation anormale de Demodex chez le chien, qui cause un prurit important chez le chien et peut conduire à sa mort. Il existe un médicament externe antiacarien (un acaricide nommé Amitraz).

Publication originale

Owen, 1843 : Lectures on the Comparative Anatomy and Physiology of the Invertebrate Animals, delivered at the Royal College of Surgeons in 1843. Longman, Brown, Green, and Longmans, London.

Notes et références

  1. demodex.info
  2. a et b Rufli T, Mumcuoglu Y. "The hair follicle mites Demodex folliculorum and Demodex brevis: biology and medical importance. A review." Dermatologica. 1981;162(1):1-11. PMID 6453029
  3. Rush, A. 2000. "Demodex folliculorum", Animal Diversity Web. Accessed January 7, 2007.
  4. New Study Shows Role for Bacteria in Development of Rosacea Symptoms, National Rosacea Society press release, 3 mai 2004

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Demodex de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Demodex — Demodex …   Wikipédia en Français

  • Demodex — Scientific classification Kingdom: Animalia Phylum …   Wikipedia

  • demodex — [ demɔdɛks ] n. m. • 1865; lat. mod., du gr. dêmos « graisse » et dex « ver » ♦ Zool. Petit arachnide (acariens) parasite des orifices des follicules pilosébacés du visage. On écrirait mieux démodex. ● demodex nom masculin (latin scientifique… …   Encyclopédie Universelle

  • Demodex — Saltar a navegación, búsqueda ? Demodex Clasificación científica …   Wikipedia Español

  • demodex — DEMODÉX s.m. (zool.) Parazit din ordinul acarienilor, mic, vermiform, întâlnit la animale şi la om, unde pare să fie agentul patogen al acneei. [< fr. demodex]. Trimis de LauraGellner, 18.02.2005. Sursa: DN  DEMODÉX s. m. parazit din ordinul… …   Dicționar Român

  • demodex — género de ácaros, que producen en los animales una especie de sarna microfotografía [véase http://www.iqb.es/diccio/d/de2.htm#demodex] Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010 …   Diccionario médico

  • Demōdex — Demōdex, s. Milben; Demodicidae (Haarbalgmilben), Familie aus der Ordnung der Milben …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Demodex — Demōdex, s. Haarbalgmilben …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Demodex — Эта статья содержит незавершённый перевод с английского языка. Вы можете помочь проекту, переведя её до конца …   Википедия

  • Demodex — Haarbalgmilben Demodex canis (250 bis 300 µm lang) Systematik Unterstamm: Kieferklauenträger (Chelicerata) …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.