031 T Est 613 à 742


031 T Est 613 à 742

Les locomotives 031 T Est 613 à 742 étaient des locomotives-tender de type 031 de la Compagnie des chemins de fer de l'Est et construites entre 1881 et 1892. Elles formaient la Série 8.

Sommaire

Genèse

La Compagnie des chemins de fer de l'Est se retrouve très vite confrontée à un problème d'augmentation des trains et de tonnage dans la banlieue de Paris. Si les premiers trains étaient tractés par des 120 T il fallut très vite passer à des locomotives plus puissantes et la compagnie se décida pour des 031 qui n'étaient finalement que des 030 améliorées.

La construction est réalisée par les ateliers de la Compagnie à Épernay et plusieurs grands constructeurs, selon le tableau ci-dessous:

Locomotives 031 T Est
N° EST constructeur année
613-622 Ateliers d'Épernay 1881
623-632 Société alsacienne de constructions mécaniques (SACM) 1882
633-650 SACM 1882
651-673 SACM 1884
674-683 Cail 1884
684-692 Société de Construction des Batignolles 1890
693-704 Société de Construction des Batignolles 1892
705-728 Société de Construction des Batignolles 1894
729-742 Société de Construction des Batignolles 1895

Description

Ces machines disposaient d'un moteur à simple expansion et étaient munies d'une distribution de type Stephenson. La chaudière comportait un foyer de type « Crampton ». La prise de vapeur est située à l'avant de la chaudière tandis que le dôme se trouve à l'arrière. La commande de régulateur est extérieure de type « Crampton ». Les soutes à eau étaient latérales et la soute à combustible était placée à l'avant de l'abri du côté gauche.

Le châssis comporte deux longerons extérieurs aux roues et un longeron central intérieur, situé sous la boîte à fumée. Les cylindres, le mouvement et les roues sont situés à l'intérieur du châssis autour de ce longeron central. Seules les bielles d'accouplement et la suspension disposées à l'extérieur sont visibles. Les bielles motrices entrainent le deuxième essieu. La position des cylindres est inclinée vers le haut, ce qui permet aux bielles de passer au-dessus du premier essieu (ce dernier est entrainé uniquement par les bielles d'accouplement). L'essieu arrière ne disposait pas d'un jeu latéral.

Utilisation et Services

Ces machines étaient affectées aux trains de voyageurs de banlieue notamment ceux de la ligne de Vincennes. En 1888 lors d'essais, jugé satisfaisants, il fut décidé de poursuivre la construction de la série malgré le fait que la chaudière manquait de production. À partir de la 031 T 684 la surface de grille fut agrandie pour essayer de pallier cet inconvénient.

La série était affectée au dépôts de Paris-la Villette et de Nogent-Vincennes.

En 1905 25 locomotives furent équipées d'un changement de marche par servo-moteur à air comprimé pour les manœuvres et remontes de rames voyageurs dans les gares. Elles restèrent dans la Série 8 mais avec les numéros : G-613 à G-637 avec le G signifiant « Gare ».

Entre 1899 et 1901 une transformation plus lourde, réalisée par les ateliers de la Compagnie d'Épernay, eut lieu avec la transformation en 230 T de 50 locomotives issues de la deuxième série pour en améliorer la tenue de voie et la pratique de vitesses plus élevées. Elles prendront les numéros : 230 T Est B 684 à B 733 avec le B signifiant « Banlieue ».

Entre 1905 et 1907 une autre transformation lourde, toujours réalisée par les ateliers de la Compagnie d'Épernay, eut lieu avec la transformation en 131 T des locomotives G-613 à G-637 et 647 à 666 pour en améliorer la tenue de voie et éviter le retournement de la locomotive en fin de parcours. Elles prendront les numéros : 131 T Est V 613 à V 666 avec le V signifiant « Vincennes ».

Lors de la création de la SNCF, au 1er janvier 1938, il restait 14 machines qui furent immatriculées : 1-031 TA entre 641 et 741.

Si pendant la Seconde Guerre mondiale elles ne connurent pas de changement de service dès 1946 elles émigrèrent vers les dépôts de Nancy, Épinal, Saint-Dizier et Châlons-sur-Marne pour y assurer un service de trains secondaires jusqu'à la fin de leur carrière qui intervient dans les années 50.

Caractéristiques

  • Pression de la chaudière : 10 bar (1 MPa) pour les 613 à 683 et 12 bar (1,2 MPa) pour les 684 à 742
  • Surface de grille : 1,82 m² pour les 613 à 683 et 2,26 m² pour les 684 à 742
  • Surface de chauffe : 108,6 m² pour les 613 à 683 et 110,3 m² pour les 684 à 742
  • Diamètre et course des cylindres : 460 & 600 mm
  • Diamètre des roues motrices : 1560 mm
  • Diamètre des roues porteuses : 1360 mm
  • Capacité des soutes à eau : 5,2 m³
  • Capacité de la soute à charbon : 3 t
  • Masse à vide : 47,5 t pour les 613 à 683 et 49,3 t pour les 684 à 742
  • Masse en ordre de marche : 59 t pour les 613 à 683 et 62,6 t pour les 684 à 742
  • Masse adhérente : 44,8 t pour les 613 à 683 et 47,9 t pour les 684 à 742
  • Longueur hors tout : 10,82 m pour les 613 à 683 et 11,25 m pour les 684 à 742
  • Vitesse maxi en service : 75 km/h

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 031 T Est 613 à 742 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 131 T Est V 613 à V 666 — Les 131 T Est V 613 à V 666 étaient des locomotives tender de type Prairie de la Compagnie des chemins de fer de l Est. Sommaire 1 Genèse 2 Description 3 Utilisation et Services …   Wikipédia en Français

  • 131 T Est 32001 à 32050 — Les Prairies série 11s numéros 32 001 à 32 050 sont des locomotives à vapeur construites pour le compte de la Compagnie des chemins de fer de l Est sous l impulsion de son ingénieur en chef Émile Duchâtel. Sommaire 1 Genèse 2 Description 3 Uti …   Wikipédia en Français

  • 230 T Est B 684 à B 733 — Une 230 de la série B 684 733 en service sur la ligne Aulnay sous Bois à Bondy Les locomotives 230 T Est B 684 à B 733 étaient des locomotives tender de type Ten wheel de la Compagnie des chemins de fer de l Est …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Paris-Bastille à Marles-en-Brie — Pour les articles homonymes, voir Ligne V. ligne Paris Bastille Marles en Brie Ligne de Paris à Marles en Brie via Vincennes et Brie Comte Robert …   Wikipédia en Français

  • Gare de Paris-Bastille — Gare de la Bastille détruite La gare de la Bastille avant sa destruction en 1984. Localisation Pays France Ville …   Wikipédia en Français

  • Locomotives a vapeur francaises — Locomotives à vapeur françaises Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives À Vapeur Françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferro …   Wikipédia en Français

  • Locomotives à vapeur françaises — Sommaire 1 Locomotives des anciennes compagnies 1.1 Compagnie des chemins de fer de l Est 1.2 Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsass Lothringen (Réseau ferroviaire impérial d Alsace Lo …   Wikipédia en Français

  • Recensement des États-Unis de Colombie de 1870 — Le recensement des États Unis de Colombie de 1870 est un recensement de la population lancé en 1870 aux États Unis de Colombie (ancien État fédéral d Amérique du Sud correspondant aux actuels pays de Colombie et du Panamá). Sommaire 1 Histoire 2… …   Wikipédia en Français

  • Construction automobile aux États-Unis — Usines d assemblage d automobiles aux États Unis en 2004 : Cercle : entreprise américaine Carré : entreprise étrangère Triangle : Coentreprise La construction automobile aux États Unis, traditionnellement dominée par les Big… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.