Émile de t'Serclaes de Wommersom


Émile de t'Serclaes de Wommersom
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir t'Serclaes.

Théodore Émile de t'Serclaes de Wommersom, (baron puis comte), docteur en droit, homme politique, diplomate et homme de lettres, de nationalité belge, est né à Bruxelles le 28 août 1809 et décédé à Gand le 25 mai 1880. Il descendait d'une ancienne famille des Lignages de Bruxelles, illustrée par le célèbre Everard t'Serclaes le libérateur de Bruxelles qui a donné aussi son nom à la rue t'Serclaes à Bruxelles, ainsi que par Jean t'Serclaes, comte de Tilly commandant en chef des armées de la Ligue Catholique et du Saint Empire romain germanique pendant la première partie de la guerre de Trente Ans.

Après avoir pris une part active à la révolution belge de 1830, Émile de t'Serclaes fut blessé grièvement à Louvain, il débuta une brillante carrière dans le nouveau royaume de Belgique et devint en tant que secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères, le chef de la diplomatie belge. Il fut ambassadeur à Vienne (1835-1839) et à Berlin (1839-1857). Il fut de 1857 à 1871, gouverneur de la province du Limbourg et ensuite gouverneur de la province de Flandre orientale.

Il fut également membre de la Chambre des Représentants.

Il était le cousin de la baronne Aimée de t'Serclaes de Kessel (1829-1879), épouse de Henri Corr (1810-1875), ingénieur civil et artiste peintre, frère du graveur Erin Corr et de la peintre Fanny Corr, épouse du sculpteur Guillaume Geefs.

Ses écrits

Outre de nombreuses collaborations à des revues historiques:

  • La culture des arts dans le Limbourg
  • Éloge de feu le roi des Belges Léopold Ier
  • Des obligations pour obtenir le caractère archéologique

Bibliographie

  • Eugène De Seyn, Dictionnaire biographique des Sciences, des Lettres et des Arts en Belgique, Bruxelles, tome premier, 1935
  • t'Serclaes Biolley, Fortiter et Fideliter, Bruxelles, des Presses de l'Imprimerie H. Plas, année sainte 1950 (avec des clichés de la Maison de Wulf à Gand).

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Émile de t'Serclaes de Wommersom de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Théodore de t'Serclaes de Wommersom — Émile de t Serclaes de Wommersom Pour les articles homonymes, voir t Serclaes. Théodore Émile de t Serclaes de Wommersom, (baron puis comte), docteur en droit, homme politique, diplomate et homme de lettres, de nationalité belge, est né à… …   Wikipédia en Français

  • Everard 't Serclaes — Pour les articles homonymes, voir t Serclaes. t Serclaes mourant, Bruxelles Everard t Serclaes, seigneur …   Wikipédia en Français

  • Everard t'Serclaes — Pour les articles homonymes, voir t Serclaes. t Serclaes mourant, Bruxelles Everard t Serclaes, seigneur de Cruyckembourg (Ternat), membre des …   Wikipédia en Français

  • Rue t'Serclaes — Pour les articles homonymes, voir t Serclaes. La rue t Serclaes à Bruxelles, en 1939, avant qu elle ne devienne un couloir entièrement bétonné. (Dessin à l encre de …   Wikipédia en Français

  • T'Serclaes — t'Serclaes Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. t Serclaes est un patronyme brabançon (Belgique). Le nom, très ancien, est issu de l un des lignages de Bruxelles. Émile de t Serclaes de… …   Wikipédia en Français

  • t'Serclaes — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. t Serclaes est un patronyme brabançon (Belgique). Le nom, très ancien, est issu de l un des lignages de Bruxelles. Émile de t Serclaes de Wommersom (1809… …   Wikipédia en Français

  • Lignages de Bruxelles — Pour les articles homonymes, voir Lignages (homonymie). Les blasons des Sept Lignages de Bruxelles, gravés par Jacques Harrewyn, 169 …   Wikipédia en Français

  • Lignages De Bruxelles — Les blasons des Sept Lignages de Bruxelles, gravés par Jacques Harrewyn, 1697. Les Lignages de Bruxelles qui avaient nom Sleeus, Sweerts, Serhuyghs, Steenweeghs, Coudenbergh, Serroelofs et Roodenbeke ont formé depu …   Wikipédia en Français

  • Lignages de bruxelles — Les blasons des Sept Lignages de Bruxelles, gravés par Jacques Harrewyn, 1697. Les Lignages de Bruxelles qui avaient nom Sleeus, Sweerts, Serhuyghs, Steenweeghs, Coudenbergh, Serroelofs et Roodenbeke ont formé depu …   Wikipédia en Français

  • Liste des familles belges les plus anciennes — Leo Belgicus (1617) La liste suivante reprend certaines des familles belges subsistantes les plus anciennes, sans distinction sociale. Elles sont triées selon l ancienneté. Sommaire 1 La notion …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.