Élodie Godin


Élodie Godin
Élodie Godin Portail du basket-ball
Defaut.svg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de France France
Naissance 5 juillet 1985 (1985-07-05) (26 ans)
à Cherbourg
Taille 1,90 m
Situation en club
Club actuel Taranto Cras Basket
Poste pivot
Carrière universitaire ou amateur
2000-2001
2001-2003
Centre Fédéral de Toulouse
Centre fédéral
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2003-2006
2006-2007
2007-2008
2008-?
CJM Bourges Basket
US Valenciennes Olympic
USK Prague
Taranto Cras Basket
Sélection en équipe nationale **
2003-2010 Drapeau : France France (96 sél) 443

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Élodie Godin, née le 5 juillet 1985 à Cherbourg, est une joueuse de basket-ball française, évoluant au poste d’intérieure.

Cette jeune intérieure française est vite devenue une pièce maîtresse du jeu intérieur de l’Équipe de France. Avec celle-ci, elle remporte le championnat d'Europe 2009, deuxième titre européen des Bleues. En club, elle a remporté deux titres de championne de France, avec les deux grands clubs français de Bourges et Valenciennes, et deux titres consécutifs de championne d'Italie avec le club de Taranto Cras Basket.

Sommaire

Biographie

Carrière en clubs

C'est en suivant son frère ainé qu'elle débute le basket-ball à l'âge de dix ans. Elle signe dans le petit club de Sainte Eulalie (Gironde), où elle évolue pendant trois ans avant d'opter pour un autre club régional, Tresses. Elle y joue deux saisons avant de rejoindre le centre fédéral de Toulouse. Elle accède à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) pour évoluer avec l'équipe du centre fédéral[1].

Après deux saisons, elle signe un premier contrat professionnel en rejoignant l'un des clubs qui dominent le basket-ball féminin français, Bourges Basket. Dès sa première saison, elle obtient des statistiques intéressantes en euroligue 2003-2004: sa moyenne de points est de 8,8, tandis que sa moyenne au rebond est de 9,1, dont 3,7 sur le plan offensif ce qui la place au second rang de l'Euroligue, derrière Maria Stepanova[2]. En février, elle est même nommée meilleure joueuse de la semaine en Euroligue pour un double double, 10 points et 12 rebonds, 2 interceptions et un contre lors d'une victoire 80 à 63 face à Sopron[3]. Bourges termine sa campagne européenne face au club de MiZo Pécs, vainqueur en deux manches 62 à 58 puis 85 à 84 en quart de finale. Sur la scène française, Bourges s'incline en deux manches, 58 à 52 puis 79 à 56, face aux championnes d'Europe de Valenciennes. La saison d'Élodie Godin est récompensée d'un titre de meilleure espoir du championnat de France.

La saison suivante, Bourges échoue en quart de finale de l'Euroligue, toujours face aux Hongroises de Pecs, en trois manches. Godin présente des statistiques de 8 points, 8,1 rebonds en 25,1 minutes[4]. En France, elle remporte pour la seconde année consécutive le titre de meilleure espoir. Bourges échoue face à Valenciennes en finale du championnat, trois manches à zéro, puis du tournoi de la Fédération. Par contre, Bourges met fin à la domination hexagonale des Valenciennoises en remportant la coupe de France sur le score de 74 à 49. Élodie Godin, avec 17 points et 9 rebonds, est élue meilleure joueuse de la finale[5].

En mars 2006, elle figure parmi les joueuses qui représentent la sélection européenne lors du premier EuroLeague Women All-Star Game. Lors de cette rencontre, où elle est accompagnée d'une autre Française Sandra Le Dréan, elle marque 4 points et capte 5 rebonds en 15 minutes dans une victoire 86 à 67 des européennes[6]. Durant cette même saison 2005-2006, elle termine à la quatrième place des rebondeuses en Euroligue, avec une moyenne de 9 prises par rencontres[7]. Après une seconde place lors du premier tour, Bourges élimine Wisla Can-Pack, puis échoue lors de la manche décisive, dipsutée à Bourges, face à Brno sur le score de 70 à 69. Lors de cette rencontre, Godin marque 11 points et capte 12 rebonds, ajoutant 2 contres en 29 minutes[8].

En récompense de son excellente saison précédente, elle est choisie, en janvier 2007, en quatrième position lors de l'élection pour le titre de FIBA Europe Women's Young Player of the year 2006 (meilleure jeune joueuse européenne de l'année), titre remportée par sa compatriote Sandrine Gruda[9].

Après trois saisons avec les Berruyères, Godin rejoint le grand rival de Valenciennes. En Euroligue, le club échoue en deux manches lors du huitième de finale face au CSKA Samara, 85 à 75 puis 76 à 70. Lors de cette saison européenne, ses statistiques sont de 5,2, 5 rebonds en 21,3 minutes[10].

À l'issue de cette saison, elle rejoint sa compatriote Sandra Le Dréan au club de Prague. Ses statistiques avec son nouveau club sont de 5,2 points, 5 rebonds en 21,3 minutes. En ligue tchèque, sa moyenne de points est de 7,2[11]. Toutefois, insatisfaite de son temps de jeu, elle décide changer de club.

Elle rejoint alors le championnat italien pour évoluer avec le club de Tarente, rejoignant une autre Française Audrey Sauret. Le club évolue en Eurocoupe et atteint la finale. Le club italien est battu par les Turques de Galatasaray sur le score de 82 à 61, rencontre où Godin marque 14 points et capte 4 rebonds[12]. Sur la saison, ses statistiques sont de 8,6 points, 7,9 rebonds en 29,1 minutes[13]. Le club italien remporte le second titre de champion d'Italie de son histoire, en battant en finale club de Basket Femminile Venezia Reyer. Les statistiques de Élodie Godin en Lega Basket Femminile, le championnat italien, sont de 7,3 points, 8,2 rebonds en 26,2 minutes[14].

Lors de la saison 2009-2010, elle évolue de nouveau avec le club de Tarente. Elle remporte un nouveau titre, la supercoupe d'Italie, contre le Club Atletico Faenza Pallacanestro. En fin de saison, le club remporte un second titre de champion d'Italie successif. Ses statistiques sont de 7,1 points, 5,6 prises en 23,2 minutes[15]. En Euroligue, le club italien échoue en huitième de finale face au club turc de Fenerbahçe. Les statistiques de Godin sur cette saison européenne sont de 7,3 points, 6,9 rebonds en 26,8 minutes[16].

Carrière en sélection nationale

Avec les sélections nationales, elle dispute le championnat d'Europe cadettes en 1999, tournoi où elle ne joue que deux rencontres et où les Bleuettes remportent une médaille de bronze, Lors de l'édition suivante de cette compétition, en 2001, les Françaises remportent le titre européen en battant en finale la Russie sur le score de 68 à 66. Godin, avec des statistiques de 8,4 points et 12 rebonds en 25,3 minutes, finit à la première place du classement des rebonds.

En 2002, l'équipe de France juniore, qui est composée en partie des championnes d'Europe cadettes 2001 comme Pauline Krawczyk, Florence Lepron et Fatimatou Sacko, atteint la finale du Championnat d'Europe des 18 ans et moins. Lors de cette compétition, Élodie Godin apporte 8,3 points et 8 rebonds en 23,5 minutes.

La saison internationale 2003 d'Élodie Godin commence par le championnat du monde des 21 ans et moins. En 27,25 minutes, elle apporte 8,3 points et 6,5 rebonds à une équipe quin après une défaite 58 à 47 en demi-finale face aux États-Unis, remporte la médaille de bronze en battant la Croatie 80 à 66. Trois semaines plus tard, elle fait ses débuts avec l'équipe de France lors d'une rencontre face à la Belgique, rencontre où elle inscrit son premier point sous le maillot bleu. Elle convainc l'entraîneur national Alain Jardel de la retenir pour le championnat d'Europe où les Bleues, championnes d'Europe en titre, terminent à la cinquième après une défaite 79 à 66 face à la Russie en quart de finale. Pour sa première compétition internationale chez les séniores, elle inscrit 4,3 points et capte 6,4 rebonds en 15,3 minutes.

En 2004, elle retrouve les sélections de jeune en disputant le Championnat d'Europe des 20 ans et moins, compétitions où les Françaises obtiennent une médaille d'argent, battues en finale par la Russie sur le score de 80 à 64. Ses statistiques sur la compétition sont de 11,4 points et 7,4 rebonds en 24,5 minutes. Durant cette même saison, elle retrouve l'équipe de France, participant à la campagne de qualification pour le championnat d'Europe 2005. Les Françaises, avec cinq victoires en six rencontres, se qualifie pour l'Euro.

Lors de cet Euro disputé en Turquie, les Françaises échouent de nouveau face aux Russes en quart de finale, pour terminer une nouvelle fois cinquième après deux victoires face à la Pologne puis la Lettonie. Cette place octroie une place pour le championnat du monde 2006. Pour sa seconde compétition majeure, elle apporte 8,5 points et capte 7,1 rebonds en 23,6 minutes. lors de ce mondial, disputé au Brésil, les Françaises échouent en quart de finale face aux Opals, surnom des Australiennes futures championnes du monde, sur le score de 79 à 66. Puis après deux victoires face à la République tchèque et la Lituanie termine pour la troisième compétition majeure consécutive à la cinquième place. Les statistiques de Godin sont alors de 4,7 points et 4,3 rebonds.

Lors de la saison suivante, le nouveau sélectionneur Jacques Commères ne la choisit pas, préférant Isabelle Yacoubou. Elle retrouve les Bleues lors de l'année 2008. Toutefois, après une seule rencontre disputée, elle n'est pas conservée par Pierre Vincent, le nouveau sélectionneur.

Celui-ci la retient de nouveau pour la préparation au championnat d'Europe 2009 disputé en Lettonie. Lors de celui-ci, les Bleues s'appuyant sur un jeu intérieur important, avec Sandrine Gruda, qui sera nommé dans le meilleur cinq de la compétition, Isabelle Yacoubou, Emmeline NDongue, Endéné Miyem et Élodie Godin, remportent le titre européen, le second de l'histoire de l'équipe de France après celui de 2001. Élodie Godin, pour son retour sous le maillot bleu, Élodie Godin présente des statistiques de 3,3 points, 4,7 rebonds en 11 minutes.

Championne d'Italie 2010, elle est appelée par le sélectionneur national dans la sélection des douze joueuses retenue pour disputer le Mondial 2010[17].

Club

Palmarès

Équipe de France

Sénior

Jeune

Club

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Distinction personnelle

  • Meilleure espoir du championnat de France 2004, 2005
  • Meilleure joueuse de la finale de la Coupe de France 2005.

Statistiques personnelles en LFB

Saison
Club
M Min 2Pts 2Pts int. 2Pts Ext. 3Pts LF Rebonds F Fp C PD Int BP Eva Pts
Mo R T  % R T  % R T  % R T  % R T  % Ro Rd Rt Mo Mo Tot Mo
2005-2006
Bourges
20 27:41 66 144 45.8 50 93 53.8 16 51 31.4 0 2 0.0 30 37 81.1 52 107 159 8.0 2.0 2.1 0.5 1.6 1.4 1.3 13.8 162 8.1
2004-2005
Bourges
29 27:59 79 193 40.9 69 146 47.3 10 47 21.3 0 1 0.0 58 81 71.6 101 159 260 9.0 2.8 3.7 0.5 0.8 1.4 2.1 12.3 216 7.4
2003-2004
Bourges
28 25:25 89 199 44.7 80 165 48.5 9 34 26.5 0 5 0.0 59 85 69.4 94 147 241 8.6 2.4 3.3 0.3 1.0 1.5 1.5 13.3 237 8.5

Notes et références

  1. (en)Godin grows up fast with Bourges sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  2. (en)Euroleague 2003-2004, statistical leaders, Offensive rebounds sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  3. (en)Eolidie Godin - Euroleague women player of the week sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  4. (en)Elodie Godin (Bourges Basket). Consulté le 16 août 2010
  5. Coupe de France 2005 Bourges enfin et avec la manière ! sur www.basquetebol.org. Consulté le 16 août 2010
  6. (en)Europe 86-67 Rest of the world sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  7. (en)Euroleague 2005-2006 Statistics Total rebounds sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  8. (en)Bourges Basket 69-70 Gambrinus sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  9. Gruda élue Meilleure jeune joueuse 2006 sur www.basketfrance.com. Consulté le 16 août 2010
  10. (en)Euroleague 2007 Élodie Godin (US Valenciennes Olympic) sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  11. (en)Euroleague 2007 Elodie Godin (USK Prague) sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  12. (en)Galatasaray 82-61 Cras Basket Taranto sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  13. (en)EuroCup 2009 Elodie Godin (Cras Basket) sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  14. (it)Lega Basket Femminile 2009 Elodie Godin sur legabasketfemminile.dataproject-stats.com. Consulté le 16 août 2010
  15. (it)Lega Basket Femminile 2010 Elodie Godin sur legabasketfemminile.dataproject-stats.com. Consulté le 16 août 2010
  16. (en)Euroleague 2010 Elodie Godin (Cras Basket Tatrantino) sur www.fibaeurope.com. Consulté le 16 août 2010
  17. Les 12 Bleues pour le Mondial, Fédération française de basket-ball, 11 septembre 2010. Consulté le 12 septembre 2010

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Élodie Godin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Elodie Godin — Élodie Godin Élodie Godin (née le 5 juillet 1985 à Cherbourg) est une joueuse de basket ball française, évoluant au poste d’intérieure. Cette jeune intérieure française est vite devenue rapidement une pièce maîtresse du jeu intérieur de l’Équipe… …   Wikipédia en Français

  • Elodie — Élodie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Élodie est un prénom qui signifie « fleur des champs » en grec et « propriété » en latin. Il existe également une autre forme… …   Wikipédia en Français

  • Élodie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Élodie est un prénom qui signifie « fleur des champs » en grec et « propriété » en latin. Il existe également une autre forme du… …   Wikipédia en Français

  • Bilan Saison Par Saison Du CJM Bourges Basket — Cette page présente le bilan par saison du CJM Bourges Basket Sommaire 1 Effectifs 1.1 Saison 2008 2009 1.2 Saison 2007 2008 1.3 Saison 2006 2007 …   Wikipédia en Français

  • Bilan saison par saison du CJM Bourges Basket — Cette page présente le bilan par saison du CJM Bourges Basket Sommaire 1 Effectifs 1.1 Effectif 2010 2011 1.2 Effectif 2009 2010 1.3 Saison 2008 2009 …   Wikipédia en Français

  • Bilan saison par saison du cjm bourges basket — Cette page présente le bilan par saison du CJM Bourges Basket Sommaire 1 Effectifs 1.1 Saison 2008 2009 1.2 Saison 2007 2008 1.3 Saison 2006 2007 …   Wikipédia en Français

  • Équipe de France de basket-ball féminin en 2010 — Article connexe : Équipe de France de basket ball en 2010. L événement majeur de l année 2010 pour l équipe de France est le championnat du monde, disputé en République Tchèque. Sommaire 1 Une année en bleu 2 L équipe 3 …   Wikipédia en Français

  • Équipe de France de basket-ball féminin en 2008 — Article connexe : Équipe de France de basket ball en 2008. En cette année 2008, l équipe de France joue les qualifications pour le Championnat d Europe de basket ball féminin 2009 en Lettonie. Sommaire 1 Une année en bleu 2 Les matches 3 …   Wikipédia en Français

  • Equipe de France de basket-ball feminin en 2005 — Équipe de France de basket ball féminin en 2005 Article connexe : Équipe de France de basket ball en 2005. La saison 2005 de l Équipe de France de basket ball féminin est marquée par le championnat d Europe en Turquie, où la France se… …   Wikipédia en Français

  • Équipe de France de basket-ball féminin en 2005 — Article connexe : Équipe de France de basket ball en 2005. La saison 2005 de l Équipe de France de basket ball féminin est marquée par le championnat d Europe en Turquie, où la France se classera 5e. Sommaire 1 Une année en bleu 2 Les… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.