Vice-Amiral


Vice-Amiral

Vice-amiral

Vice-amiral est un grade militaire de certaines marines de guerre.

Sommaire

Belgique

Le grade de vice-amiral est le troisième grade le plus élevé des officiers généraux de la composante maritime de la défense belge. Il correspond au grade vice-amiral d'escadre français.

Le grade de vice-amiral est le plus élevé détenu par un militaire en activité. Son insigne est de trois étoiles d'argent.

Canada

Dans la marine des Forces armées canadiennes, le grade de vice-amiral correspondent à celui de lieutenant-général dans l'armée et l'aviation des Forces canadiennes. Ce grade se dit Vice Admiral en anglais.

L'abréviation du terme est "Vam" et on s'adresse à lui en disant "amiral".

Insignes de grade

  • Épaulette pour les uniformes de cérémonie
  • Fourreau d'épaule, pour les uniformes de service

Ces insignes d'épaules sont complétés d'un galon large porté sur le bas des manches Band all.gif.

  • Galons de manche de l'uniforme de mess. Ces galons sont repris de ceux de l'ancienne marine royale canadienne, eux-mêmes copiés sur ceux de la Royal Navy britannique

France

Le grade de vice-amiral est le deuxième grade d'officier général dans la Marine nationale. Il correspond au général de division dans l'armée de terre.

De droit, vice-amiral est le sommet des grades des officiers de marine, vice-amiral d'escadre et amiral n'étant pas des grades mais les rangs et appellations que prennent certains vice-amiraux.

L'insigne du vice-amiral se compose de trois étoiles : Étoiles de vice-amiral.png ou Étoiles vice-amiral.png. Il est porté sur les manches de la veste d'hiver et les épaulettes de la veste d'été.

France France Grades de la Marine nationale française Military symbol.svg
Précédé par
Contre-amiral
Vice-amiral
Étoiles de vice-amiral.png
Suivi par
Vice-amiral d'escadre

Histoire

La dignité de vice-amiral existe depuis le Moyen Âge. Sa fonction est de seconder l'amiral, qui n'est pas à l'origine un officier militaire, mais le chef de toute organisation juridique et administrative liée à la mer et aux côtes. Il existe de nombreux vice-amiraux, sous la dépendance des amiraux : vice-amiral de France, crée par saint Louis, chargé des côtes de Picardie et de Normandie sous l'autorité de l'amiral de France, vice-amiral de Bretagne sous l'autorité de son amiral, vice-amiral de Guyenne, vice-amiral de Poitou et de Saintonge, tous deux sous l'autorité de l'amiral de Guyenne et vice-amiral de Provence sous l'autorité de l'amiral des Mers du Levant.

À partir de la seconde moitié du XVIe siècle, l'amirauté de Bretagne est rattachée à l'office de gouverneur de la province et le vice-amiral disparait. L'amiral de France, et par contre-coup le vice-amiral, a encore au XVIe siècle quelques prérogatives en matière de nomination et de décisions maritimes. En 1627, Richelieu fusionne les amirautés de France, de Provence et de Guyenne, dans un office de grand-maître et surintendant général de la navigation et commerce de France. De même les vice-amirautés sont fusionnées dans un office d'intendant général de la navigation et commerce de France.

En 1669, la dignité d'amiral de France est recréée, avec toutes les amirautés régionales (à l'exception de la Bretagne) réunies en elle. De même sont créés deux vice-amiraux, l'un dit du Levant, pour la Méditerranée, l'autre dit du Ponant, pour l'Atlantique. En 1778 est créé un office de vice-amiral des mers d'Asie et d'Amérique pour Charles Henri d'Estaing et en 1784 un autre de vice-amiral des mers d'Inde pour le bailli de Suffren. Alors que l'amiral de France n'a commandé à la mer que dans des cas rarissimes, les vice-amiraux étaient de vrais chefs militaires, promus pour leur mérites et constituant de fait le sommet de la hiérarchie maritime. L'office de vice-amiral fut supprimé en 1791.

Marines non francophones

De nombreuses marines du monde utilisent pour désigner un de leurs grades d'officer général un terme traduisible par "vice-amiral". Dans les marines danoises (Viceadmiral), allemande (vizeadmiral), néerlandaise (vice-admiraal), norvégienne (viseadmiral), britannique et américaine (Vice Admiral), ce grade est le troisième des grade d'officier général. Dans les marines espagnoles (vicealmirante) et portugaises (vice-almirante), c'est le deuxième grade d'officier général. Dans toutes ces marines, l'insigne de ce grade est constitué d'un galon large accompangé de deux galons simples.

Liens connexes

Grades de l'armée française

Liste des métiers de la mer

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Vice-amiral ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vice-Amiral de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vice-amiral — est un grade militaire de certaines marines de guerre. Sommaire 1 Belgique 2 Canada 2.1 Insignes de grade 3 France …   Wikipédia en Français

  • vice-amiral — vice amiral, ale, aux [ visamiral, o ] n. • 1339; de vice et amiral ♦ Officier de grade immédiatement inférieur à celui d amiral (correspondant à celui de général de division). ● vice amiral, vice amiraux nom masculin Officier général de la… …   Encyclopédie Universelle

  • VICE-AMIRAL — s. m. Officier de marine dont le grade est au dessous de celui d amiral, et répond au grade de lieutenant général dans les armées de terre. Le grade de vice amiral. Il fut nommé vice amiral. Il y avait autrefois, dans la marine française, un vice …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • vice-amiral — (vi sa mi ral) s. m. 1°   Anciennement, officier général qui représentait l amiral et qui avait la seconde dignité dans la marine. •   Les vice amiraux prendront rang après les maréchaux de France, Ordonn. de 1786, titre IV, dans JAL.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VICE-AMIRAL — n. m. Officier de marine dont le grade correspond à celui de général de division dans l’armée de terre. Le grade de vice amiral. Il fut nommé vice amiral. Des vice amiraux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vice-amiral d’escadre — Vice amiral Vice amiral est un grade militaire de certaines marines de guerre. Sommaire 1 Belgique 2 Canada 2.1 Insignes de grade 3 France …   Wikipédia en Français

  • Vice amiral PIVET — Louis Joseph Pivet Louis Joseph Pivet (né le 10 mars 1855 à Granville, décédé le 16 janvier 1924)[1] est un amiral français. Biographie Habitant chez ses parents au 4 rue des juifs, en face du port et de la mer, à 14 ans, il décide que la… …   Wikipédia en Français

  • Vice-amiral d'escadre — Le Vice amiral d escadre est un officier général de la Marine nationale. Ce rang est équivalent dans l armée de terre à celui de Général de corps d armée. Il porte 4 étoiles. On l appelle « Amiral ». Exemple de vice amiraux d escadre… …   Wikipédia en Français

  • PMM de Rouen: Centre de Formation "Vice-Amiral Cecille" — Préparation militaire marine de Rouen La PMM de Rouen (76) est une Préparation Militaire Marine, elle est une des nombreuses PMM de France. La Préparation Militaire Marine a pour objectif de faire découvrir à des jeunes volontaires la Marine… …   Wikipédia en Français

  • Vice-admiraal — Vice amiral Vice amiral est un grade militaire de certaines marines de guerre. Sommaire 1 Belgique 2 Canada 2.1 Insignes de grade 3 France …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.