Vesoul


Vesoul

47° 37′ 23″ N 6° 09′ 21″ E / 47.623055, 06.155833

Vesoul
Église et fontaine.
Église et fontaine.
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône (préfecture)
Arrondissement Vesoul (chef-lieu)
Canton Vesoul-Est et Vesoul-Ouest
Code commune 70550
Code postal 70000
Maire
Mandat en cours
Alain Joyandet
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de l'agglomération de Vesoul
Site web www.vesoul.fr
Démographie
Population 16 271 hab. (2008[1])
Densité 1 794 hab./km²
Aire urbaine 59 288 hab. (2008)
Gentilé Vésuliens
Géographie
Coordonnées 47° 37′ 23″ Nord
       6° 09′ 21″ Est
/ 47.623055, 06.155833
Altitudes mini. 213 m — maxi. 375 m
Superficie 9,07 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Vesoul (prononciation traditionnelle [vəzu][2], en franc-comtois Vezou ou Vzoul ) est une commune française située dans le département de la Haute-Saône et la région Franche-Comté.

Ses habitants sont appelés les Vésuliens.

Sommaire

Géographie

Le Durgeon et le quai Yves-Barbier à Vesoul
Le Durgeon et le quai Yves-Barbier à Vesoul

La Haute-Saône, département rural, présente la particularité d'avoir une population urbaine répartie en cinq villes : Vesoul, Gray, Héricourt, Lure, Luxeuil-les-Bains. Vesoul, la préfecture, en termes de population, constitue donc un pôle urbain de taille modeste. La ville est traversée par le Durgeon et la Colombine.

La gare de Vesoul, située sur les lignes Ligne Paris-Est - Mulhouse-Ville, Ligne Besançon-Viotte - Vesoul, Ligne Vaivre - Gray, relie la ville à Paris et Strasbourg, ainsi qu'à Lure, Belfort et Montbéliard.

Les Chemins de fer vicinaux de Haute-Saône, un ancien réseau de chemin de fer secondaire à voie métrique et traction vapeur, avait plusieurs lignes desservant la ville de 1910-1911 à 1938.

Histoire

Récemment, des objets du néolithique et de l'époque gallo-romaine ont été retrouvés à l'emplacement de l'actuelle Vesoul.

Des archéologues ont découvert au sommet de la colline de la Motte, centre ancien de la ville, des objets datant de l'Antiquité, principalement des monnaies et des médailles à l'effigie des premiers empereurs romains.

Vesoul s'est formée à partir de la colline de La Motte. En 899, un document faisant référence à la ville la désigne pour la première fois par le terme de Castrum Vesulium qui signifie « fortification » de « Vesulium » (sur thème préceltique *ves « montagne, élévation » ).

Le point central de la ville est le château fortifié au sommet de la colline de La Motte. Les premières maisons de la ville sont placées à l'intérieur de l'enceinte fortifiée. Faute de place, les nouveaux arrivants se fixent en dehors de l'enceinte, sur les flancs de la colline de La Motte où la vigne devient la principale culture.

 Plaque située impasse de la Défense (rue Salengro) commémorant le massacre des défenseurs vésuliens de 1479
Plaque située impasse de la Défense (rue Salengro) commémorant le massacre des défenseurs vésuliens de 1479 par les troupes de Louis XI

Vesoul fut, du 27 janvier au 8 juin 1814, capitale d'un État tampon créé à la chute de l'Empire : une éphémère « principauté de Franche-Comté, des Vosges et de Porrentruy »[4].

En 1857, la chapelle de Notre-Dame-de-la-Motte est érigée.

Administration

Loic Niepceron
Liste des maires depuis la Libération
Période Identité Étiquette Qualité
1944 1945 René Weil    
1945 1946 René Hologne    
1946 1947 Georges Garret    
1947 1953 Georges Ponsot Radical  
1953 1977 Pierre Renet CNIP  
1977 1989 Pierre Chantelat UDF Député de la Haute-Saône
1989 1995 Loïc Niepceron PS Conseiller Général de la Haute-Saône
1995 en cours Alain Joyandet RPR-UMP Ancien secrétaire d'État, conseiller régional

Héraldique

Armes de Vesoul

Les armes de Vesoul se blasonnent ainsi : « Coupé : au premier d'azur semé de billettes d'or au lion issant du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout, au second de gueules au croissant d'argent. »

Démographie

Depuis les années 1980, la population de la ville diminue, alors que celle de l'ensemble de la communauté de communes augmente.

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 5 303 5 417 5 708 5 391 5 408 5 887 6 788 5 941 6 621
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 7 281 7 579 7 614 7 716 9 206 9 553 9 733 9 770 10 083
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 9 704 10 163 10 539 10 471 10 859 11 562 11 926 11 825 12 038
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 13 678 16 352 18 173 18 412 17 614 17 168 16 370 16 329 -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : Insee[5], Ehess[6]
Courbe d'évolution démographique de Vesoul depuis 1793

Économie

Vesoul est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Haute-Saône.

Éducation

La ville dispose de trois collèges publics :

et d'un collège privé catholique :

  • Collège Marteroy

La ville de Vesoul dispose de quatre lycées publics, deux lycées d'enseignement général et technologique, deux lycées d'enseignement professionnel et d'un lycée agricole:

Lycées d'enseignement général et technologique :

Lycées d'enseignement professionnel :

Lycée agricole :

  • LEGTA E.Munier

Personnages célèbres

Tableau de Henri Blandin, Défilé de la compagnie des sapeurs pompiers place Neuve [place de la République] à Vesoul, 1882, collections du musée Georges-Garret
Henri Blandin, Défilé de la compagnie des sapeurs pompiers place Neuve (place de la République) à Vesoul, 1882, huile sur toile. Vesoul, musée Georges-Garret

Culture et loisirs

Monuments et lieux touristiques

Bibliothèque

La première bibliothèque publique de Vesoul ouvre en 1771 lorsque l'abbé Bardenet, supérieur de l'hôpital du Saint-Esprit de Besançon, offre sa collection de 1772 livres à la ville. Les collections s'enrichissent considérablement à la Révolution, grâce aux confiscations opérées dans les monastères de la ville (capucins) et de la région (monastères de Luxeuil et de Faverney). Près de 20 000 volumes entrent ainsi à la bibliothèque, dont des manuscrits du XIe siècle. Les ouvrages sont alors conservés au 3e étage de la mairie[7].

Ce n'est qu'en 1981 que la municipalité décide de construire un nouveau bâtiment afin de favoriser la lecture publique. La bibliothèque a été récemment informatisée. Le fonds ancien comprend environ 200 manuscrits et 150 incunables.

Événements

Jumelage

Clubs de sport

Photographies

Sources

Bibliographie

  • Jean Baptiste Guillaume, Histoire généalogique des sires de Salins au comté de Bourgogne, édition Jean-Antoine Vieille, 1757, p.  106 à 114 books.google.fr


Notes et références

  1. Populations légales 2008 de la commune : Vesoul sur le site de l'Insee
  2. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Peeters, Louvain-la-Neuve, 1994, p. 104.
  3. histoire généalogique des sires de Salins
  4. (Voir Vesoul, capital d'État (27 janvier-6 juin 1814), par M. P.-A. Pidoux)
  5. Vesoul sur le site de l’Insee
  6. Ehess, notice communale de Vesoul sur la base de données Cassini, consultée le 6 septembre 2009
  7. Laurence Delêtre, « Bibliothèque municipale de Vesoul » dans Patrimoine des bibliothèques de France, vol. 4, Paris : Payot, 1995, p.&nbsp ; 180

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vesoul de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vesoul — Vesoul …   Deutsch Wikipedia

  • Vesoul — Escudo …   Wikipedia Español

  • VESOUL — VESOUL, town in the Haute Saône department, E. France. There were already a few Jews in Vesoul before the end of the 13th century, but it was at the turn of the century that an important Jewish community was formed. It owned a synagogue in the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Vesoul —   [və zul], Stadt in Ostfrankreich, Verwaltungssitz des Départements Haute Saône, im Westen der Burgundischen Pforte, 17 600 Einwohner; Museum; Metallwaren und Textilindustrie.   Geschichte:   Vesoul, Teil der Franche Comté, kam mit dieser 1678… …   Universal-Lexikon

  • Vesoul — (spr. Wesuhl), 1) Arrondissement im französischen Departement Ober Saône, 42 QM.,[540] 114,000 Ew; 10 Cantone; 2) Hauptstadt des Arrondissements u. des ganzen Departements, am Drugeon u. am Fuße des 1200 Fuß hohen Kegelberges La Motte, von… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vesoul — (spr. w sūl), Hauptstadt des franz. Depart. Obersaône, 235 m ü. M., am Durgeon (Zufluß der Saône), Knotenpunkt der Lyoner und der Ostbahn, hat eine schöne Kirche aus dem 18. Jahrh., ein Denkmal der 1870/71 bei Belfort gefallenen Mobilgarden des… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Vesoul — (spr. w suhl), Hauptstadt des franz. Dep. Haute Saône, am Durgeon, (1901) 9704 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Vesoul — (Wesuhl), Hauptstadt des frz. Depart. Ober Saône, Festung, mit 6800 E., Messerfabrikation …   Herders Conversations-Lexikon

  • Vesoul — French commune nomcommune=Vesoul Church in Vesoul caption= x=207 y=109 lat long=coord|47|37|23|N|6|09|21|E|region:FR type:city région=Franche Comté département=Haute Saône ( préfecture ) arrondissement=Vesoul canton=Chief town of 2 cantons:… …   Wikipedia

  • Vesoul — ▪ France       town, capital of Haute Saône département, Franche Comté région, eastern France. It lies between the isolated conical hill, La Motte (1,263 feet [384 metres]), and the Durgeon River. The hill is crowned by a votive chapel and a… …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.