Une femme trop honnête


Une femme trop honnête

Une femme trop honnête ou l’École de la mauvaise foi est une pièce de théâtre d’Armand Salacrou créée au Théâtre Édouard VII en 1957.

Théâtre Édouard VII, 1957


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Une femme trop honnête de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trop — [ tro ] adv. et nominal • XIe; frq. thorp « village, troupeau, tas »; cf. all. Dorf « village », et lat. médiév. troppus « troupeau » I ♦ Adv. 1 ♦ D une manière excessive, abusive; plus qu il ne faudrait. ⇒ excessivement, surabo …   Encyclopédie Universelle

  • honnête — (o nê t ; dans le XVIe siècle, tantôt l s (honneste s est prononcée : o nè st , et tantôt elle ne s est pas prononcée)) adj. 1°   Conforme à la bienséance (sens le plus voisin du second sens du latin honestus, beau au propre et au figuré ; le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HONNÊTE — adj. des deux genres Vertueux, conforme à la probité, à l honneur et à la vertu. Âme honnête. Coeur honnête. C est un honnête homme. Un très honnête homme. Il ne hante que d honnêtes gens. Cela n est pas d un honnête homme. Amour honnête. Honnête …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • HONNÊTE — adj. des deux genres Qui est conforme à la vertu, à la probité, à l’honneur. âme honnête. Coeur honnête. C’est un honnête homme. Un très honnête homme. Il ne hante que d’honnêtes gens. Cela n’est pas d’un honnête homme. Amour honnête. Honnête… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • honnête — [ ɔnɛt ] adj. • v. 1050 aussi « honoré, noble »; lat. honestus I ♦ Qui se conforme aux principes de la probité, du devoir, de la vertu. 1 ♦ (Personnes) ⇒ brave, 1. droit, 2. franc, intègre, loyal, probe, scrupuleux. D honnêtes gens. Un homme… …   Encyclopédie Universelle

  • FEMME — LES DISCOURS et les savoirs qui prennent la femme ou le féminin pour objet paraissent d’abord remarquablement anhistoriques et même quasi immuables: des premières représentations médicales du corps aux théories les plus subtiles de la… …   Encyclopédie Universelle

  • FEMME - L’image de la femme — Il n’y a pas de nu en littérature. Seul eût été capable de nous le donner Raymond Roussel si, moins intéressé par les mécanismes, il avait pu, à propos d’une femme, ne nous en tendre que l’enveloppe. Telle école ou tel moment parcelle la femme en …   Encyclopédie Universelle

  • FEMME — Physique et morale.     En général elle est bien moins forte que l homme, moins grande, moins capable de longs travaux; son sang est plus aqueux, sa chair moins compacte, ses cheveux plus longs, ses membres plus arrondis, les bras moins musculeux …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Femme nue — Nudité La Vénus pudique est un thème de la peinture et de la sculpture classiques dérivé de l Aphrodite de Cnide. Œuvre romaine du IIe siècle ap. J. C., copie de Praxitèle …   Wikipédia en Français

  • une — un, une (un, u n ; un conserve le son nasal lorsqu il est suivi d un autre mot commençant par une consonne ou par une h aspirée : un pour cent, un hameau ; il conserve le même son, bien que suivi d une voyelle, s il ne joue pas le rôle d article… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.