Trouble de la personnalité

Trouble de la personnalité
Trouble de la personnalité
Classification et ressources externes
CIM-10 F60
CIM-9 301.9
MeSH D010554

Un trouble de la personnalité (ou anciennement, personnalité pathologique) désigne en psychiatrie, et dans l'approche suivant les préceptes des Manuels diagnostiques et statistiques des troubles mentaux (DSM-IV-TR), une anomalie de la manière d'être au monde d'un sujet (dans ses pensées, ses sentiments, ses relations aux autres) telle qu'elle entraîne des perturbations significatives de son fonctionnement social ou bien un état de souffrance. Les troubles de la personnalité sont notés sur l'axe 2 du DSM-IV-TR (quatrième édition) de l'Association américaine de psychiatrie. Les troubles de la personnalité sont également définis dans la Classification internationale des maladies (CIM-10), publiée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ces changements du comportement et de l'attitude peuvent typiquement survenir durant la fin de l'adolescence et au début de l'âge adulte et, en de rares occasions, l'enfance. Il est pourtant peu probable qu'un diagnostic du trouble de la personnalité ne soit détecté avant l'âge de 16 ou 17 ans. Les symptômes des troubles de la personnalité peuvent être très subjectives ; cependant, certains comportements inflexibles et profonds causent souvent de très sérieuses difficultés personnelles et sociales.

Sommaire

Historique

La personnalité peut être définie par « le résultat chez un sujet donné de l'intégration dynamique de composantes cognitives, pulsionnelles et émotionnelles, l'agencement de ces différents facteurs constituent les traits de personnalité, à savoir les modalités relationnelles de la personne, sa façon de percevoir le monde et de se penser dans son environnement »[1].

La personnalité présente deux propriétés :

  • Elle est stable dans le temps, ce qui garantit la continuité d'être de la personne ;
  • Elle est unique, caractéristique du sujet, le distinguant des autres.

Trouble de la personnalité

Le trouble de la personnalité est énoncé lorsque certains traits de la personnalité se rigidifient entraînant soit une souffrance, soit des dysfonctionnements. Il s'agit d'une affection chronique, apparaissant généralement au cours de l'adolescence. Les troubles de la personnalité sont souvent associés à d'autres affections psychiatriques, dont ils aggravent le pronostic.

Organisation mondiale de la santé

Groupe A (troubles excentriques et autres)

Groupe B (troubles dramatiques, émotionnels ou erratiques)

  • Trouble de la personnalité antisociale (DSM-IV code 301.7) - une grande indifférence pour la loi et le droit des autres personnes.
  • Personnalité borderline (DSM-IV code 301.83) - pensées "en noir-et-blanc" extrêmes, instabilité dans les relations, de l'image de soi, de l'identité et du comportement conduisant souvent à une auto-mutilation émotionnelle ou physique et à une impulsivité. Les troubles de la personnalité Borderline occurrent en 3 fois aussi bien chez les hommes que chez les femmes[2].
  • Trouble de la personnalité histrionique (DSM-IV code 301.50) - Un besoin d'attention exagéré. La séduction devient un besoin pour la personne qui vit avec ce trouble affectif.
  • Trouble de la personnalité narcissique (DSM-IV code 301.81) - Un degré exagéré de mégalomanie, besoin d'admiration, et un manque d'empathie.

Groupe C (troubles anxieux et craintifs)

Termes supprimés

Les termes suivants sont toujours considérés comme étant valides par Millon. Ils étaient inclus dans le DSM-III-R mais supprimés du DSM-IV. Les deux troubles suivants ne possèdent pas de critères diagnostiques concrets.

  • Trouble de la personnalité sadique - un trouble du comportement d'agressivité et d'actes cruels.
  • Trouble de la personnalité masochiste - caractérisé par un comportement de sous-estimation qui accentue le plaisir et les buts d'un individu.

Cause

Une étude de 600 étudiants d'université masculins, tous presque âgés de 30 ans et non-exposés aux risques cliniques, ont examinés la relation entre les expériences d'abus physiques et sexuels vécues durant l'enfance et les symptômes des troubles de la personnalités recensés. Les histoires d'abus durant l'enfance ont été jugés définitivement associés comme étant l'un des plus gros facteurs de symptomatologie. La gravité de l'abus est jugée statistiquement significative, mais cliniquement négligeable, dans la variance de symptomatologie étendues des groupes A, B et C[3].

La maltraitance sur mineur et la négligence jouent évidemment en défaveur des risques de troubles de la personnalité à l'âge adulte[4]. Durant les études suivantes, les patients en psychiatrie sont examinés et beaucoup d'entre eux présentent des signes et symptômes qui ont été marqués durant la fin de l'enfance ou passage à l'âge adulte. Les patients abusés sexuellement démontrent des risques élevés de psychopathologie. Officiellement vérifié, une agression physique a montré une rôle extrêmement fort dans le développement des comportements antisociaux et impulsifs.

Symptômes

D'après la CIM-10, les symptômes des troubles de la personnalité doivent satisfaire les critères suivants, en addition aux critères spécifiques listés ci-dessous le trouble de la personnalité sous considération :

  1. Il y a évidence à ce que le caractère et le comportement de l'individu puissent interagir à chaque moment pouvant par moment bouleverser certaines voir toutes les activités sociales et/ou personnelles. De tels symptômes peuvent se manifester par l'une des causes suivantes :
    1. La cognition (c'est-à-dire, les manières de percevoir ou d'agir face aux situations, aux autres personnes, et aux évènements; formant une attitude et une image de soi et des autres);
    2. L'affectivité (perte et prise de poids, tension émotionnelle);
    3. La restriction de certaines pulsions et satisfaction des besoins;
    4. La façon de parler de l'individu face aux autres.
  2. Le trouble peut se manifester par un comportement pervers et/ou mal adapté.
  3. Une détresse personnelle, ou impact inverse sur l'environnement social (ou les deux), contribuant à un changement parfois radical du comportement.
  4. Il y a évidence à ce que le comportement reste à court ou à long terme, ayant un impact sur les périodes de l'enfance ou de l'adolescence.
  5. Les maladies neurologiques, blessures ou dysfonctionnements doivent être exclus des troubles de la personnalité.

Personnalité normale et troubles

La différence des relations entre la personnalité normale et les troubles de la personnalité est l'un des importants traits dans la personnalité et la psychologie clinique. La classification des troubles de la personnalité (selon le DSM-IV-TR et la CIM-10) suivent une approche catégorique tandis que le trait de la personnalité suit une approche dimensionnelle. Thomas Widiger[5] a significativement contribué au débat. Il débat sur les contraintes de l'approche catégorique et propose l'approche dimensionnelle des troubles de la personnalité. La modèle à cinq facteurs de la personnalité a été proposé en tant qu'alternative à la classification des troubles de la personnalité. Quelques études sur les cultures ont explorées la relation entre trouble de la personnalité et le modèle à cinq facteurs[6],[7]. Ces discussions autour de la traduction des troubles de la personnalité du DSM-III-R et du DSM-IV, inclus les patients atteints de troubles de la personnalité borderline, narcissisme, et la boulimie nerveuse aussi bien que les individus dépendant aux substances, psychopathes, et violeurs.

Enfance et adolescence

Article principal : Trouble du développement de la personnalité.

Des stades et formes primaires des troubles de la personnalité ont besoin d'une approche multidimensionnelle et d'un traitement. Le trouble du développement de la personnalité est considéré comme étant un facteur de risque durant l'enfance où certains troubles de la personnalité peuvent survenir tardivement à l'âge adulte.

Annexes

Bibliographie

Articles connexes

Références

  1. Gales O, Guelfi JD, Bayle F, Hardy P. Troubles de la personnalité. Question d'internat n°286.
  2. Hartig C, Widger T "gender differences in the diagnosis of mental disorders: conclusions and controversies of the DSM-IV". Psychological bullentin 1998;123 PP260-278
  3. Miller, P. M. & Lisak, D., Associations Between Childhood Abuse and Personality Disorder Symptoms in College Males, vol. 14, 1999, 642 p. [lire en ligne (page consultée le 25 mai 2010)] 
  4. Cohen, Patricia, Brown, Jocelyn, Smailes, Elizabeth. "Child Abuse and Neglect and the Development of Mental Disorders in the General Population" Development and Psychopathology. 2001. Vol 13, No 4, pp981-999. ISSN 0954-5794
  5. Widiger, T. A. (1993). The DSM-III-R categorical personality disorder diagnoses: A critique and an alternative. Psychological Inquiry, 4, 75–90
  6. Manuel de psychiatrie (les cinq facteurs) [lire en ligne (page consultée le 21 février 2011)] 
  7. Costa, P.T., & Widiger, T.A. (2001). Personality disorders and the five-factor model of personality (2nd ed.). Washington, DC: American Psychological Association.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Trouble de la personnalité de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Trouble de la personnalite — Trouble de la personnalité Un trouble de la personnalité, ou personnalité pathologique désigne en psychiatrie une anomalie de la manière d être au monde d un sujet (dans ses pensées, ses sentiments, ses relations aux autres) telle qu elle… …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalite borderline — Trouble de la personnalité borderline Demande de traduction Borderline personality disorder → …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalite limite — Trouble de la personnalité borderline Demande de traduction Borderline personality disorder → …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalité limite — Trouble de la personnalité borderline Demande de traduction Borderline personality disorder → …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalite narcissique — Trouble de la personnalité narcissique Selon le DSM IV, le trouble de la personnalité narcissique est d un mode général de fantaisies ou de comportements grandioses. Le trouble se manifeste par le besoin excessif d être admiré et par un manque d… …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalité narcissique — Classification et ressources externes Narcisse de Caravaggio. Narcisse regardant son reflet …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalité antisociale — Personnalité antisociale Une personnalité antisociale est un trouble de la personnalité qui est souvent caractérisé par une tendance générale à l indifférence vis à vis des normes sociales et aux codes culturels ainsi qu aux émotions et aux… …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalité évitante — Classification et ressources externes CIM 10 F60.6 CIM 9 301.82 MedlinePlus …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalité schizoïde — Classification et ressources externes CIM 10 F60.1 CIM 9 301.20 MeSH …   Wikipédia en Français

  • Trouble de la personnalite paranoiaque — Trouble de la personnalité paranoïaque Le trouble de la personnalité paranoïaque constitue un état de méfiance soupçonneuse envahissante envers les autres, dont les intentions sont interprétées de manière malveillante. La tendance actuelle est de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.