Tour de France 2009


Tour de France 2009
Tour de France 2009 Cycling (road) pictogram.svg
Carte Tour de France 2009.png
Carte des étapes du tour de France 2009
Généralités
Édition 96e
Date du 4 au 26 juillet 2009
Étapes 21
Distance 3459 km
Pays visité(s) France, Espagne, Suisse, Italie, Andorre, Monaco
Lieu de départ Monaco
Lieu d’arrivée Paris
Partants 180
Arrivants 156
Résultats
Vainqueur Drapeau : Espagne Alberto Contador
40,315 km/h de moyenne
Meilleur grimpeur non attribué
Classement par points Drapeau : Norvège Thor Hushovd
Meilleur jeune Drapeau : Luxembourg Andy Schleck
Meilleure équipe Drapeau : Kazakhstan Astana
Chronologie
Tour de France 2008
Tour de France 2010

La 96e édition du Tour de France s'est déroulée du 4 au 26 juillet 2009. La course d'une distance totale de 3 459 kilomètres, fait partie du calendrier mondial de l'UCI 2009. L'Espagnol Alberto Contador remporte son deuxième Tour de France après celui de 2007. Il a remporté l'étape s'achevant par l'ascension vers Verbier, en Suisse, le contre-la-montre à Annecy, ainsi que le contre-la-montre par équipes de Montpellier. Il devance le Luxembourgeois Andy Schleck et l'Américain Lance Armstrong. Ce dernier, septuple vainqueur de l'épreuve et de retour en 2009 après trois saisons sans compétition, concourait dans la même équipe que Contador, Astana. Le sprinter britannique Mark Cavendish a gagné six étapes. Le Norvégien Thor Hushovd est cependant le lauréat du classement par points. L'Italien Franco Pellizotti remporte le maillot à pois et le prix du super combatif, mais est déclassé par la suite en raison de données anormales constatées sur son passeport biologique[1]. Andy Schleck remporte le maillot blanc, qui récompense le meilleur jeune (moins de 25 ans) de l'épreuve.

Sommaire

Présentation de la course

Parcours

Le 14 décembre 2007, la direction du tour annonce officiellement que le départ sera lancé à Monaco[2]. La première étape, un contre-la-montre individuel, empruntera une partie du Circuit de Monaco. Le parcours est dévoilé le 22 octobre 2008. Durant sa première semaine, la course longe la côte méditerranéenne, en commençant par la route du bord de mer (Alpes-Maritimes). Elle comprend un contre-la-montre par équipes à Montpellier et une étape en Espagne, entre Gérone et Barcelone. Suivent trois étapes pyrénéennes, d'abord sur les routes espagnoles et andorannes avec une arrivée à Arcalis, puis en France. Le peloton est ensuite transféré jusqu'à Limoges pour la première journée de repos. Il gagne l'Alsace et les Vosges en quatre étapes dont celle de moyenne montagne entre Vittel et Colmar, finissant sur trois cols de plus ou moins 1 000 mètres. Viennent ensuite le Jura et la Suisse pour une arrivée à Verbier. Après la deuxième journée de repos, les coureurs effectuent deux étapes dans les Alpes et un contre-la-montre à Annecy. Une dernière étape de montagne les emmène au mont Ventoux, à la veille de l'arrivée aux Champs-Élysées[3].

Le parcours passe par 6 pays (Monaco, France, Espagne, Andorre, Suisse, Italie), bien qu'il ne s'arrête que dans 5 d'entre eux (l'Italie étant traversée lors de la 16e étape du 21 juillet entre les sommets des cols du Grand-Saint-Bernard et du Petit Saint-Bernard). L'édition 2009 s'approche donc, dans ce domaine, du record établi lors du Tour de France 1992 où 7 pays furent traversés par les coureurs (Espagne, France, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg et Italie).

Équipes participantes

La sélection des équipes est régie par le règlement UCI du sport cycliste[4]. La liste des 20 équipes invitées est annoncée en mars 2009[5] : Team Milram, Quick-Step, Silence-Lotto, Saxo Bank; Caisse d'Épargne, Euskaltel-Euskadi, Garmin-Slipstream, Columbia-High Road, AG2R La Mondiale, Agritubel, BBox Bouygues Telecom, Cofidis, La Française des Jeux, Lampre-NGC, Liquigas, Astana, Rabobank, Skil-Shimano, Katusha, Cervélo TestTeam.

Il s'agit donc des 18 équipes de l'UCI ProTour 2009 à l'exception de Fuji-Servetto. La société ASO avait déjà évincé cette dernière de ses épreuves de début de saison, arguant que « la participation éventuelle de cette équipe pouvait porter atteinte à l'image de ses compétitions ». Le Tribunal arbitral du sport avait rejeté la requête de Fuji-Servetto concernant son exclusion de Paris-Nice[6]. Cette équipe, précédemment nommée Saunier Duval-Scott, avait connu deux cas de dopage lors du Tour 2008 avec les contrôles positifs de Riccardo Riccò et Leonardo Piepoli.

Trois équipes continentales professionnelles sont invitées : Agritubel, Cervélo TestTeam (équipe du tenant du titre Carlos Sastre) et Skil-Shimano.

Principaux favoris

Le 9 septembre 2008, Lance Armstrong, septuple vainqueur du Tour de France, annonce son retour à la compétition avec pour objectif gagner un huitième Tour lors de l'édition 2009[7].

L'Espagnol Alejandro Valverde, neuvième en 2008, n'est pas présent sur cette édition. Son équipe Caisse d'Épargne a décidé de ne pas le sélectionner en raison de son interdiction de courir sur le sol italien, le Comité olympique italien ayant prononcé une suspension de deux ans à son encontre pour son implication dans l'affaire Puerto. Valverde a fait appel de cette décision auprès du Tribunal arbitral du sport, mais celui-ci n'a pas encore statué lors du départ du Tour[8].

L'organisation du Tour refuse la participation de Tom Boonen suite à ses contrôles positifs à la cocaïne «afin de préserver sa réputation, son image et celles du Tour de France»[9]. Le Tribunal de grande instance de Nanterre, saisi en référé par l'équipe Quick Step, s'est déclaré incompétent. Quick Step a saisi la Chambre arbitrale du sport du comité olympique français qui a finalement autorisé le coureur à prendre part au tour[10].

Pour la première fois depuis 2005, le Tour se retrouve avec plusieurs anciens vainqueurs au départ : Alberto Contador, Carlos Sastre, et Lance Armstrong, font partie des favoris. Le gagnant de l'édition 2006, Óscar Pereiro, ne compte probablement pas parmi les favoris. Avec Contador et Armstrong, Levi Leipheimer, deuxième du Tour d'Espagne 2008, et Andreas Klöden, l'équipe Astana se retrouve avec plusieurs très bons coureurs par étapes. Parmi les autres favoris à la victoire finale on retrouve Cadel Evans, Fränk et Andy Schleck et Denis Menchov. En revanche, Ivan Basso et Alejandro Valverde ne seront pas au départ.

Règlement

Le règlement officiel général de l'épreuve est consultable ici.

Maillot jaune

Il récompense le leader du classement général, addition des temps réalisés sur chaque étape. En cas d’égalité de temps au classement général, les centièmes de seconde enregistrés par les chronométreurs lors des épreuves contre la montre « individuel » sont réincorporés dans le temps total pour départager les coureurs et décider de l’attribution du maillot jaune (ce cas de figure s'est produit entre les 4e et 6e étapes, où Fabian Cancellara et Lance Armstrong étaient crédités du même temps: en s'en référent aux centièmes de secondes du contre-la-montre de la première étape, Fabian Cancellara a été déclaré premier du classement général).
En cas de nouvelle égalité, il est fait appel à l’addition des places obtenues à chaque étape et, en dernier ressort, à la place obtenue dans la dernière étape.

Classement par points

Le classement par points est établi en fonction du barème suivant :

  • Arrivées des étapes de plaines : 35, 30, 26, 24, 22, 20, 19, ... jusqu'à 1 point pour le 25e coureur classé.
  • Arrivées des étapes de moyenne montagne : 25, 22, 20, 18, 16, 15, ... jusqu'à 1 point pour le 20e coureur classé.
  • Arrivées des étapes de montagne : 20, 17, 15, 13, 12, 10, 9, ... jusqu'à 1 point pour le 15e coureur classé.
  • Arrivées des étapes contre-la-montre individuel : 15, 12, 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point aux 10 premiers coureurs classés.
  • Sprints intermédiaires (deux ou trois par étape en ligne) : 6, 4 et 2 points aux 3 premiers.

En cas d'égalité de points au classement général, les coureurs sont départagés par le nombre de victoires d'étape, puis par le nombre de victoires dans les sprints intermédiaires comptant pour le classement général par point et enfin par le classement général individuel au temps en cas d'égalité absolue.

Classement de la montagne

Le classement de la montagne est établi en fonction du barème suivant :

  • Côtes hors-catégorie : 20, 18, 16, 14, 12, 10, 8, 7, 6 et 5 points pour les 10 premiers coureurs classés.
  • Côtes de 1re catégorie : 15, 13, 11, 9, 8, 7, 6 et 5 points pour les 8 premiers coureurs classés.
  • Côtes de 2e catégorie : 10, 9, 8, 7, 6 et 5 points pour les 6 premiers coureurs classés.
  • Côtes de 3e catégorie : 4, 3, 2 et 1 point pour les 4 premiers coureurs classés.
  • Côtes de 4e catégorie : 3, 2 et 1 point pour les 3 premiers coureurs classés.

Les points attribués dans les côtes hors-catégorie, 1re et 2e catégories sont doublés lorsqu'il s'agit du dernier col d'une étape.
En cas d'égalité de points entre 2 coureurs au classement général final, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des cols hors catégorie est déclaré vainqueur. Si l'égalité demeure, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des cols de première catégorie est déclaré vainqueur, et ainsi de suite jusqu'au cols de 4e catégories, puis enfin par le classement général individuel au temps en cas d'égalité absolue.

Autres classements

Le classement des jeunes (maillot blanc) est réservé aux coureurs nés en 1984 ou plus tard. Le premier d’entre eux au classement général individuel au temps est leader quotidien des jeunes. À l’issue de la dernière étape, il est déclaré vainqueur du classement des jeunes. En cas d'ex-æquo, les mêmes critères de départage que pour le maillot jaune sont appliqués.

Le classement général par équipes s’établit par l’addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe dans toutes les étapes, sauf la 4e, disputée en contre la montre par équipes. Pour cette 4e étape, le temps du 5e coureur est pris en compte. À l’issue de la dernière étape, l'équipe créditée du plus petit temps est déclarée vainqueur du classement par équipes. En cas d'ex-æquo, les équipes sont départagées par leur nombre de victoires d’étapes par équipes, puis par leur nombre de places de deuxième par équipes et ainsi de suite.

Le prix de la combativité récompense le coureur le plus généreux dans l’effort et manifestant le meilleur esprit sportif. Ce prix, établi dans les étapes en ligne, est décerné par un jury présidé par le directeur de l’organisation. Le combatif de l’étape porte dans l’étape suivante des dossards de couleur rouge. À l'issue de la dernière étape un Super Combatif est désigné par les membres du Jury du Tour de France.

Déroulement de la course

4-9 juillet : les premières étapes

Échappée composée de Samuel Dumoulin, Koen de Kort, Rubén Pérez Moreno et Maxime Bouet (de gauche à droite) lors de la 3e étape

Au départ de cette édition, 180 coureurs représentent 30 pays différents. La première étape, un contre-la-montre disputé dans les rues de Monaco, est remportée par le Suisse Fabian Cancellara (Team Saxo Bank). Il s'impose avec 18 secondes d'avance sur le favori du Tour, l'Espagnol Alberto Contador (Astana). L'équipe Astana place plusieurs coureurs dans les premières places : Andreas Klöden est 4e, Levi Leipheimer 6e, et Lance Armstrong, dont c'est le retour sur le Tour, prend la dixième place. La deuxième étape est marquée par l'échappée de quatre coureurs. Mark Cavendish (Team Columbia-HTC) remporte le sprint final, alors qu'une chute avait jeté quelques coureurs au sol dans les 700 derniers mètres. Le coureur britannique récidive le lendemain, en profitant cette fois d'une bordure provoquée par son équipe, et dont bénéficient également Fabian Cancellara et Lance Armstrong. Lors du contre-la-montre par équipes de Montpellier l'équipe Astana s'impose. Lance Armstrong revient à hauteur de Fabian Cancellara qui conserve le maillot jaune pour 22 centièmes de seconde. La cinquième étape est gagnée en solitaire par Thomas Voeckler à Perpignan. Mark Cavendish remporte le sprint du peloton et prend la 3e place. À Barcelone, le Norvégien Thor Hushovd (Cervélo TestTeam) devance Óscar Freire au sprint, malgré la longue échappée de David Millar, repris dans le dernier kilomètre. Hushovd revient à 1 point de Cavendish au classement par points.

10-12 juillet : les Pyrénées

Le Tour aborde la montagne lors de la septième étape. Neuf coureurs réussissent à s'échapper dont Brice Feillu (Agritubel) qui gagne seul au sommet d'Arcalis. L'Italien Rinaldo Nocentini (AG2R La Mondiale) prend le maillot jaune, six secondes devant Alberto Contador auteur d'une attaque à 2 km du sommet. La seconde étape pyrénéenne n'entraîne pas de changement important au classement général. Luis Léon Sanchez (Caisse d'Épargne) remporte l'étape devant ses compagnons d'échappée. Hushovd prend le maillot vert. À Tarbes, le Tour en termine avec les Pyrénées avec la victoire de Pierrick Fédrigo (BBox Bouygues Telecom) sans nouveau changement au classement général. Franco Pellizotti (Liquigas) marque 55 pts au classement de la montagne et Egoi Martinez (Euskaltel-Euskadi) prend le maillot à pois.

14-16 juillet : étapes de transition

11e étape le 15 juillet

À Issoudun, après une journée marquée par la polémique sur les oreillettes[11], et à Saint-Fargeau, l'étape se conclut sur un sprint remporté par Mark Cavendish. Cavendish reprend alors les commandes du classement par points. À Vittel, Nicki Sørensen, qui s'extirpe d'un groupe de sept coureurs échappés, gagne l'étape.

17-18 juillet : Hushovd distance Cavendish

Sous la pluie, Heinrich Haussler (Cervélo TestTeam) s'impose en solitaire à Colmar au terme de l'étape vosgienne. Son coéquipier Thor Hushovd termine 6e et reprend le maillot vert à Cavendish pour 5 pts. Franco Pellizotti, lui, s'empare du maillot à pois. À Besançon, le Russe Serguei Ivanov (Team Katusha) s'impose en sortant d'un groupe de treize coureurs, dont George Hincapie (Team Columbia-HTC), qui devient deuxième au classement général à cinq secondes de Nocentini. Mark Cavendish remporte initialement le sprint du peloton devant Thor Hushovd, mais se retrouve déclassé à la 154e place pour sprint irrégulier, et a maintenant 18 pts de retard sur Hushovd.

19-23 juillet : les Alpes et le dernier contre-la-montre

À l'entrée des Alpes, la course se débride enfin entre les favoris. À sept kilomètres du sommet de Verbier, Alberto Contador place une attaque tranchante qui surprend tous ses adversaires. Il remporte l'étape et s'empare du maillot jaune avec 1 minute et 37 secondes d'avance sur Lance Armstrong. À Bourg-Saint-Maurice, à la suite d'une échappée de plus de 20 coureurs au départ, Mikel Astarloza s'échappe dans les 2 derniers kilomètres et gagne l'étape, tous les favoris finissent ensemble sauf Cadel Evans (Silence-Lotto), grand perdant à 3 minutes. Dans l'étape reine de ce Tour, les frères Schleck (Team Saxo Bank) attaquent dans les deux derniers cols, mais Alberto Contador réussit à les suivre. Fränk Schleck remporte l'étape au Grand-Bornand. Alberto Contador devance désormais Andy Schleck au classement général de 2 minutes 26 secondes. Fränk Schleck devient troisième. Lance Armstrong, distancé, glisse à la quatrième place. Le lendemain, Alberto Contador remporte le contre-la-montre à Annecy en devançant de 3 secondes Fabian Cancellara et conforte son maillot jaune avec 4 minutes 11 secondes d'avance sur Andy Schleck. Lance Armstrong reprend la troisième place à 5 minutes 25 secondes de l'Espagnol.

24-26 juillet : la conclusion de ce Tour

Groupe maillot jaune lors de l'avant-dernière étape au mont Ventoux

Alors que Mark Cavendish remporte sa cinquième victoire au sprint à Aubenas, Armstrong reprend 4 secondes grâce à une petite cassure sur la ligne d'arrivée. L'Espagnol Juan Manuel Gárate s'impose au mont Ventoux. Malgré de nouvelles offensives d'Andy Schleck, les premiers du classement général arrivent ensemble et Armstrong préserve sa troisième place à la veille de l'arrivée à Paris. Mark Cavendish s'impose au sprint sur les Champ-Élysées à Paris à l'issue de la dernière étape et remporte sa sixième victoire sur le Tour de France 2009. Alberto Contador remporte ainsi son second Tour de France.

Étapes

Étape Date Villes étapes Longueur (en km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
1re étape sam. 4 juillet MonacoMonaco 15,5 (CLM) Drapeau : Suisse Fabian Cancellara Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
2e étape dim. 5 juillet MonacoBrignoles 187 Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
3e étape lun. 6 juillet MarseilleLa Grande-Motte 196,5 Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
4e étape mar. 7 juillet MontpellierMontpellier 39 (CLM par équipes) Drapeau : Kazakhstan Astana Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
5e étape mer. 8 juillet Cap d'AgdePerpignan 196,5 Drapeau : France Thomas Voeckler Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
6e étape jeu. 9 juillet Gérone (ESP)Barcelone (ESP) 181,5 Drapeau : Norvège Thor Hushovd Drapeau : Suisse Fabian Cancellara
7e étape ven. 10 juillet Barcelone (ESP)Andorre-Arcalis (AND) Étape de montagne 224 Drapeau : France Brice Feillu Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
8e étape sam. 11 juillet Andorre-la-Vieille (AND)Saint-Girons Étape de montagne 176,5 Drapeau : Espagne Luis León Sánchez Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
9e étape dim. 12 juillet Saint-Gaudens - Tarbes Étape de montagne 160,5 Drapeau : France Pierrick Fédrigo Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
lun. 13 juillet
(journée de repos)
10e étape mar. 14 juillet LimogesIssoudun 194,5 Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
11e étape mer. 15 juillet VatanSaint-Fargeau 192 Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
12e étape jeu. 16 juillet TonnerreVittel 211,5 Drapeau : Danemark Nicki Sørensen Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
13e étape ven. 17 juillet VittelColmar Étape de montagne 200 Drapeau : Allemagne Heinrich Haussler Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
14e étape sam. 18 juillet ColmarBesançon 199 Drapeau : Russie Serguei Ivanov Drapeau : Italie Rinaldo Nocentini
15e étape dim. 19 juillet PontarlierVerbier (SUI) Étape de montagne 207,5 Drapeau : Espagne Alberto Contador Drapeau : Espagne Alberto Contador
lun. 20 juillet
(journée de repos)
16e étape mar. 21 juillet Martigny (SUI)Bourg-Saint-Maurice Étape de montagne 159 Drapeau : France Sandy Casar[12] Drapeau : Espagne Alberto Contador
17e étape mer. 22 juillet Bourg-Saint-MauriceLe Grand-Bornand Étape de montagne 169,5 Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck Drapeau : Espagne Alberto Contador
18e étape jeu. 23 juillet AnnecyAnnecy 40,5 (CLM) Drapeau : Espagne Alberto Contador Drapeau : Espagne Alberto Contador
19e étape ven. 24 juillet Bourgoin-JallieuAubenas 178 Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish Drapeau : Espagne Alberto Contador
20e étape sam. 25 juillet MontélimarMont Ventoux Étape de montagne 167 Drapeau : Espagne Juan Manuel Gárate Drapeau : Espagne Alberto Contador
21e étape dim. 26 juillet Montereau-Fault-YonneParis 164 Drapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish Drapeau : Espagne Alberto Contador

Évolution des classements

Étape Vainqueur Classement général
Jersey yellow.svg
Maillot jaune
Classement par points
Jersey green.svg
Maillot vert
Classement de la montagne
Jersey polkadot.svg
Maillot à pois
Classement du meilleur jeune
Jersey white.svg
Maillot blanc
Classement par équipes
Jersey yellow number.svg
Dossards jaunes
Prix de la combativité
Jersey red number.svg
Dossard rouge
1 Fabian Cancellara Fabian Cancellara Fabian Cancellara Alberto Contador Roman Kreuziger Astana non décerné
2 Mark Cavendish Mark Cavendish Jussi Veikkanen Stef Clement
3 Tony Martin Samuel Dumoulin
4 Astana non décerné
5 Thomas Voeckler Mikhail Ignatiev
6 Thor Hushovd Stéphane Augé David Millar
7 Brice Feillu Rinaldo Nocentini Brice Feillu Christophe Riblon
8 Luis León Sánchez Thor Hushovd Christophe Kern AG2R La Mondiale Sandy Casar
9 Pierrick Fédrigo Egoi Martinez Franco Pellizotti
10 Mark Cavendish Thierry Hupond
11 Mark Cavendish Johan Vansummeren
12 Nicki Sørensen Team Saxo Bank Nicki Sørensen
13 Heinrich Haussler Thor Hushovd Franco Pellizotti Heinrich Haussler
14 Serguei Ivanov AG2R La Mondiale Martijn Maaskant
15 Alberto Contador Alberto Contador Andy Schleck Astana Simon Spilak
16 Sandy Casar Franco Pellizotti
17 Fränk Schleck Thor Hushovd
18 Alberto Contador non décerné
19 Mark Cavendish Leonardo Duque
20 Juan Manuel Gárate Tony Martin
21 Mark Cavendish Fumiyuki Beppu
Classements finaux Alberto Contador Thor Hushovd non attribué[13] Andy Schleck Astana non attribué[14]

Classements finaux

Classement général

Alberto Contador lors de la 21e étape
Classement général
  Coureur Équipe Temps
Vainqueur Drapeau d'Espagne Alberto Contador Jersey yellow.svg (ESP) Astana Jersey yellow number.svg en 85 h 48 min 35 s
2e Drapeau du Luxembourg Andy Schleck Jersey white.svg (LUX) Team Saxo Bank +min 11 s
3e Drapeau des États-Unis Lance Armstrong (USA) Astana Jersey yellow number.svg +min 24 s
4e Drapeau de Grande-Bretagne Bradley Wiggins (GBR) Garmin-Slipstream +min 01 s
5e Drapeau du Luxembourg Fränk Schleck (LUX) Team Saxo Bank +min 04 s
6e Drapeau d'Allemagne Andreas Klöden (GER) Astana Jersey yellow number.svg +min 42 s
7e Drapeau d'Italie Vincenzo Nibali (ITA) Liquigas +min 35 s
8e Drapeau des États-Unis Christian Vande Velde (USA) Garmin-Slipstream +12 min 04 s
9e Drapeau de République tchèque Roman Kreuziger (CZE) Liquigas +14 min 16 s
10e Drapeau de France Christophe Le Mével (FRA) La Française des Jeux +14 min 25 s
11e Drapeau de France Sandy Casar[15] (FRA) La Française des Jeux +17 min 19 s
12e Drapeau de Russie Vladimir Karpets (RUS) Team Katusha +18 min 34 s
13e Drapeau d'Italie Rinaldo Nocentini (ITA) AG2R La Mondiale +20 min 45 s
14e Drapeau de Belgique Jurgen Van den Broeck (BEL) Silence-Lotto +20 min 50 s
15e Drapeau de France Stéphane Goubert (FRA) AG2R La Mondiale +22 min 29 s
16e Drapeau d'Espagne Carlos Sastre (ESP) Cervélo TestTeam +26 min 21 s
17e Drapeau de Russie Alexandre Botcharov (RUS) Team Katusha +29 min 33 s
18e Drapeau des États-Unis George Hincapie (USA) Team Columbia-HTC +33 min 27 s
19e Drapeau de France Sylvain Chavanel (FRA) Quick Step +34 min 09 s
20e Drapeau d'Allemagne Christian Knees (GER) Team Milram +34 min 48 s
21e Drapeau de France Pierre Rolland (FRA) BBox Bouygues Telecom +37 min 44 s
22e Drapeau d'Irlande Nicolas Roche (IRL) AG2R La Mondiale +38 min 20 s
23e Drapeau d'Allemagne Linus Gerdemann (GER) Team Milram +38 min 35 s
24e Drapeau de France Brice Feillu (FRA) Agritubel +41 min 14 s
25e Drapeau d'Espagne Luis León Sánchez (ESP) Caisse d'Épargne +41 min 27 s

Classements par points et du meilleur grimpeur

Classement par points
  Coureur Équipe Points
Vainqueur Drapeau de Norvège Thor Hushovd Jersey green.svg (NOR) Cervélo TestTeam 280 points
2e Drapeau de Grande-Bretagne Mark Cavendish (GBR) Team Columbia-HTC 270 pts
3e Drapeau d'Allemagne Gerald Ciolek (GER) Team Milram 172 pts
4e Drapeau d'Espagne José Joaquín Rojas (ESP) Caisse d'Épargne 145 pts
5e Drapeau des États-Unis Tyler Farrar (USA) Garmin-Slipstream 136 pts
6e Drapeau d'Irlande Nicolas Roche (IRL) AG2R La Mondiale 122 pts
7e Drapeau d'Espagne Óscar Freire (ESP) Rabobank 119 pts
8e Drapeau d'Italie Franco Pellizotti Jersey polkadot.svg (ITA) Liquigas 104 pts
9e Drapeau d'Espagne Alberto Contador Jersey yellow.svg (ESP) Astana Jersey yellow number.svg 101 pts
10e Drapeau d'Allemagne Andreas Klöden (GER) Astana Jersey yellow number.svg 89 pts
Franco Pellizotti arborant le maillot à pois lors de la 17e étape du Tour de France 2009
Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Équipe Points
Vainqueur Drapeau d'Italie Franco Pellizotti Jersey polkadot.svg (ITA) Liquigas 210 points
2e Drapeau d'Espagne Egoi Martínez (ESP) Euskaltel-Euskadi 135 pts
3e Drapeau d'Espagne Alberto Contador Jersey yellow.svg (ESP) Astana Jersey yellow number.svg 126 pts
4e Drapeau du Luxembourg Andy Schleck Jersey white.svg (LUX) Team Saxo Bank 111 pts
5e Drapeau de France Pierrick Fédrigo (FRA) BBox Bouygues Telecom 99 pts
6e Drapeau de France Christophe Kern (FRA) Cofidis 89 pts
7e Drapeau du Luxembourg Fränk Schleck (LUX) Team Saxo Bank 88 pts
8e Drapeau d'Espagne Mikel Astarloza (ESP) Euskaltel-Euskadi 86 pts
9e Drapeau d'Espagne Juan Manuel Gárate (ESP) Rabobank 86 pts
10e Drapeau de France Sandy Casar (FRA) La Française des Jeux 84 pts

Classement mondial

Les 20 premiers du général et les cinq premiers de chaque étape marquent des points pour le Classement mondial UCI 2009‎.

Coureur Équipe Nationalité Étapes Général Total
Alberto Contador Astana Drapeau d'Espagne Espagne 64 200 264
Andy Schleck Team Saxo Bank Drapeau du Luxembourg Luxembourg 22 150 172
Mark Cavendish Team Columbia-HTC Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 126 126
Lance Armstrong Astana Drapeau des États-Unis États-Unis 4 120 124
Fränk Schleck Team Saxo Bank Drapeau du Luxembourg Luxembourg 24 100 124
Bradley Wiggins Garmin-Slipstream Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 8 110 118
Andreas Klöden Astana Drapeau d'Allemagne Allemagne 4 90 94
Vincenzo Nibali Liquigas Drapeau d'Italie Italie 10 80 90
Christian Vande Velde Garmin-Slipstream Drapeau des États-Unis États-Unis 70 70
  • Notes :

Liste des coureurs

Cervélo TestTeam
CTT
# Age Pos.
1 Drapeau d'Espagne Carlos Sastre (ESP) 34 17e
2 Drapeau d'Espagne Íñigo Cuesta (ESP) 40 87e
3 Drapeau d'Espagne José Ángel Gómez Marchante (ESP) 29 AB-17
4 Drapeau d'Ukraine Volodymir Gustov (UKR) 32 45e
5 Drapeau d'Allemagne Heinrich Haussler (GER) 25 97e
6 Drapeau de Norvège Thor Hushovd (NOR) Jersey green.svg 31 106e
7 Drapeau d'Allemagne Andreas Klier (GER) 34 155e
8 Drapeau d'Australie Brett Lancaster (AUS) 29 127e
9 Drapeau de Nouvelle-Zélande Hayden Roulston (NZL) 28 79e
Manager : Theo Maucher
Silence-Lotto
SIL
# Age Pos.
11 Drapeau d'Australie Cadel Evans (AUS) 32 30e
12 Drapeau de France Mickaël Delage (FRA) 23 101e
13 Drapeau d'Allemagne Sebastian Lang (GER) 29 76e
14 Drapeau d'Australie Matthew Lloyd (AUS) 26 46e
15 Drapeau de Belgique Staf Scheirlinckx (BEL) 30 123e
16 Drapeau de Belgique Greg Van Avermaet (BEL) 24 89e
17 Drapeau de Belgique Jurgen Van Den Broeck (BEL) 26 15e
18 Drapeau de Belgique Johan Van Summeren (BEL) 28 93e
19 Drapeau de Grande-Bretagne Charles Wegelius (GBR) 31 59e
Manager : Marc Sergeant
Astana Jersey yellow number.svg
AST
# Age Pos.
21 Drapeau d'Espagne Alberto Contador (ESP) Jersey yellow.svg
MaillotEspaña.PNG Champion d'Espagne contre-la-montre
26 1er
22 Drapeau des États-Unis Lance Armstrong (USA) 37 3e
23 Drapeau d'Allemagne Andreas Klöden (GER) 34 6e
24 Drapeau des États-Unis Levi Leipheimer (USA) 35 NP-13
25 Drapeau du Kazakhstan Dmitry Muravyev (KAZ) 30 148e
26 Drapeau du Portugal Sérgio Paulinho (POR) 29 35e
27 Drapeau d'Ukraine Yaroslav Popovych (UKR) 29 41e
28 Drapeau de Suisse Grégory Rast (SUI) 29 138e
29 Drapeau d'Espagne Haimar Zubeldia (ESP) 32 27e
Manager : Johan Bruyneel
Team Saxo Bank
SAX
# Age Pos.
31 Drapeau du Luxembourg Andy Schleck (LUX) Jersey white.svg
MaillotLuxemburgo.PNG Champion du Luxembourg sur route
24 2e
32 Drapeau de Norvège Kurt Asle Arvesen (NOR)
MaillotNoruega.PNG Champion de Norvège sur route
34 NP-11
33 Drapeau de Suisse Fabian Cancellara (SUI)
MaillotSuiza.PNG Champion de Suisse sur route
28 91e
34 Drapeau de Suède Gustav Larsson (SWE) 28 50e
35 Drapeau d'Australie Stuart O'Grady (AUS) 35 124e
36 Drapeau du Luxembourg Fränk Schleck (LUX) 29 5e
37 Drapeau du Danemark Chris Anker Sørensen (DEN) 24 34e
38 Drapeau du Danemark Nicki Sørensen (DEN) 34 31e
39 Drapeau d'Allemagne Jens Voigt (GER) 37 AB-16
Manager : Bjarne Riis
Rabobank
RAB
# Age Pos.
41 Drapeau de Russie Denis Menchov (RUS) 31 51e
42 Drapeau des Pays-Bas Stef Clement (NED) 26 118e
43 Drapeau d'Espagne Juan Antonio Flecha (ESP) 31 102e
44 Drapeau d'Espagne Óscar Freire (ESP) 33 99e
45 Drapeau d'Espagne Juan Manuel Gárate (ESP) 33 62e
46 Drapeau des Pays-Bas Robert Gesink (NED) 23 NP-6
47 Drapeau d'Allemagne Grischa Niermann (GER) 33 54e
48 Drapeau des Pays-Bas Joost Posthuma (NED) 28 73e
49 Drapeau des Pays-Bas Laurens ten Dam (NED) 28 60e
Manager : Harold Knebel
Garmin-Slipstream
GRM
# Age Pos.
51 Drapeau des États-Unis Christian Vande Velde (USA) 33 8e
52 Drapeau de Nouvelle-Zélande Julian Dean (NZL) 34 121e
53 Drapeau des États-Unis Tyler Farrar (USA) 25 151e
54 Drapeau du Canada Ryder Hesjedal (CAN) 28 49e
55 Drapeau des Pays-Bas Martijn Maaskant (NED) 25 98e
56 Drapeau de Grande-Bretagne David Millar (GBR) 32 85e
57 Drapeau des États-Unis Danny Pate (USA) 30 141e
58 Drapeau de Grande-Bretagne Bradley Wiggins (GBR) 29 4e
59 Drapeau des États-Unis David Zabriskie (USA)
MaillotUSA.PNG Champion des États-Unis contre-la-montre
30 77e
Manager : Jonathan Vaughters
Euskaltel-Euskadi
EUS
# Age Pos.
61 Drapeau d'Espagne Mikel Astarloza (ESP) 29 11e
62 Drapeau d'Espagne Igor Antón (ESP) 26 66e
63 Drapeau d'Espagne Koldo Fernandez (ESP) 27 HD-8
64 Drapeau d'Espagne Egoi Martínez (ESP) 31 44e
65 Drapeau d'Espagne Juan José Oroz (ESP) 28 107e
66 Drapeau d'Espagne Alan Pérez (ESP) 26 HD-19
67 Drapeau d'Espagne Rubén Pérez (ESP) 27 72e
68 Drapeau d'Espagne Amets Txurruka (ESP) 26 HD-19
69 Drapeau d'Espagne Gorka Verdugo (ESP) 30 61e
Manager : Miguel Madariga
Team Columbia-HTC
THR
# Age Pos.
71 Drapeau de Grande-Bretagne Mark Cavendish (GBR) 24 131e
72 Drapeau d'Autriche Bernhard Eisel (AUT) 28 150e
73 Drapeau d'Allemagne Bert Grabsch (GER)
MaillotMundial.PNG Champion du monde contre-la-montre
MaillotAlemania.PNG Champion d'Allemagne contre-la-montre
34 134e
74 Drapeau des États-Unis George Hincapie (USA) 36 19e
75 Drapeau du Luxembourg Kim Kirchen (LUX)
MaillotLuxemburgo.PNG Champion du Luxembourg contre-la-montre
31 57e
76 Drapeau d'Allemagne Tony Martin (GER) 24 36e
77 Drapeau de Belgique Maxime Monfort (BEL) 26 28e
78 Drapeau d'Australie Mark Renshaw (AUS) 26 149e
79 Drapeau d'Australie Michael Rogers (AUS)
MaillotAustralia.PNG Champion d'Australie contre-la-montre
29 103e
Manager : Bob Stapleton
AG2R La Mondiale
ALM
# Age Pos.
81 Drapeau de Russie Vladimir Efimkin (RUS) 27 AB-15
82 Drapeau d'Espagne José Luis Arrieta (ESP) 38 81e
83 Drapeau de France Cyril Dessel (FRA) 34 AB-17
84 Drapeau de France Hubert Dupont (FRA) 28 33e
85 Drapeau de France Stéphane Goubert (FRA) 39 16e
86 Drapeau de France Lloyd Mondory (FRA) 27 133e
87 Drapeau d'Italie Rinaldo Nocentini (ITA) 31 14e
88 Drapeau de France Christophe Riblon (FRA) 28 82e
89 Drapeau d'Irlande Nicolas Roche (IRL)
MaillotIrlanda.PNG Champion d'Irlande sur route
25 23e
Manager : Vincent Lavenu
Liquigas
LIQ
# Age Pos.
91 Drapeau d'Italie Franco Pellizotti (ITA) Jersey polkadot.svg Jersey red number.svg 31 37e
92 Drapeau d'Italie Daniele Bennati (ITA) 28 135e
93 Drapeau de République tchèque Roman Kreuziger (CZE) 23 9e
94 Drapeau de Biélorussie Aleksandr Kuschynski (BLR) 29 92e
95 Drapeau d'Italie Vincenzo Nibali (ITA) 24 7e
96 Drapeau d'Italie Fabio Sabatini (ITA) 24 147e
97 Drapeau du Danemark Brian Vandborg (DEN) 27 116e
98 Drapeau d'Italie Alessandro Vanotti (ITA) 28 120e
99 Drapeau de Belgique Frederik Willems (BEL) 29 86e
Manager : Roberto Amadio
La Française des Jeux
FDJ
# Age Pos.
101 Drapeau de France Sandy Casar (FRA) 30 12e
102 Drapeau de France Jérôme Coppel (FRA) 22 AB-12
103 Drapeau de France Anthony Geslin (FRA) 29 119e
104 Drapeau de Biélorussie Yauheni Hutarovich (BLR)
MaillotBielorrusia.PNG Champion de Biélorussie sur route
25 156e
105 Drapeau de France Sébastien Joly (FRA) 30 AB-7
106 Drapeau de France Christophe Le Mével (FRA) 28 10e
107 Drapeau de France Jérémy Roy (FRA) 26 48e
108 Drapeau de France Benoît Vaugrenard (FRA) 27 142e
109 Drapeau de Finlande Jussi Veikkanen (FIN) 28 108e
Manager : Marc Madiot
Caisse d'Épargne
GCE
# Age Pos.
111 Drapeau d'Espagne Óscar Pereiro (ESP) 31 AB-8
112 Drapeau d'Espagne David Arroyo (ESP) 29 69e
113 Drapeau du Portugal  Rui Costa  (POR) 23 NP-12
114 Drapeau de France Arnaud Coyot (FRA) 28 115e
115 Drapeau d'Espagne José Iván Gutiérrez (ESP) 30 71e
116 Drapeau d'Espagne Luis Pasamontes (ESP) 29 39e
117 Drapeau d'Espagne José Joaquín Rojas (ESP) 24 84e
118 Drapeau d'Espagne Luis León Sánchez (ESP) 25 26e
119 Drapeau de Colombie Rigoberto Urán (COL) 22 52e
Manager : José Miguel Echavarri
Cofidis
COF
# Age Pos.
121 Drapeau de France David Moncoutié (FRA) 34 58e
122 Drapeau de France Stéphane Augé (FRA) 34 136e
123 Drapeau de France Samuel Dumoulin (FRA) 28 139e
124 Drapeau de Colombie Leonardo Duque (COL) 29 94e
125 Drapeau d'Espagne Bingen Fernández (ESP) 36 105e
126 Drapeau de France Christophe Kern (FRA) 28 75e
127 Drapeau de France Sébastien Minard (FRA) 27 38e
128 Drapeau de France Amaël Moinard (FRA) 27 65e
129 Drapeau de France Rémi Pauriol (FRA) 27 43e
Manager : Éric Boyer
Lampre-NGC
LAM
# Age Pos.
131 Drapeau d'Italie Alessandro Ballan (ITA)
MaillotMundial.PNG Champion du monde sur route
29 95e
132 Drapeau d'Italie Marco Bandiera (ITA) 25 145e
133 Drapeau d'Italie Marzio Bruseghin (ITA) 35 80e
134 Drapeau d'Italie Angelo Furlan (ITA) 32 AB-12
135 Drapeau de Suisse David Loosli (SUI) 29 53e
136 Drapeau d'Italie Daniele Righi (ITA) 33 110e
137 Drapeau d'Italie Mauro Santambrogio (ITA) 24 132e
138 Drapeau de Pologne Marcin Sapa (POL) 33 146e
139 Drapeau de Slovénie Simon Špilak (SLO) 23 109e
Manager : Giuseppe Saronni
BBox Bouygues Telecom
BBO
# Age Pos.
141 Drapeau de France Thomas Voeckler (FRA) 30 67e
142 Drapeau du Japon Yukiya Arashiro (JPN) 24 129e
143 Drapeau de France William Bonnet (FRA) 27 128e
144 Drapeau de France Pierrick Fédrigo (FRA) 30 56e
145 Drapeau de France Saïd Haddou (FRA) 26 143e
146 Drapeau de France Laurent Lefèvre (FRA) 33 42e
147 Drapeau de France Alexandre Pichot (FRA) 26 117e
148 Drapeau de France Pierre Rolland (FRA) 22 22e
149 Drapeau de Russie Yuri Trofimov (RUS) 25 47e
Manager : Jean-René Bernaudeau
Quick Step
QST
# Age Pos.
151 Drapeau de France Sylvain Chavanel (FRA) 30 20e
152 Drapeau d'Espagne Carlos Barredo (ESP) 28 63e
153 Drapeau de Belgique Tom Boonen (BEL)
MaillotBélgica.PNG Champion de Belgique sur route
28 NP-15
154 Drapeau des Pays-Bas Steven de Jongh (NED) 35 153e
155 Drapeau de Belgique Stijn Devolder (BEL)
MaillotBélgica.PNG Champion de Belgique contre-la-montre
29 83e
156 Drapeau de France Jérôme Pineau (FRA) 29 88e
157 Drapeau de Belgique Sébastien Rosseler (BEL) 27 104e
158 Drapeau d'Italie Matteo Tosatto (ITA) 35 114e
159 Drapeau de Belgique Jurgen Van de Walle (BEL) 32 NP-3
Manager : Patrick Lefevere
Team Katusha
KAT
# Age Pos.
161 Drapeau de Russie Vladimir Karpets (RUS) 28 13e
162 Drapeau de Russie Alexandre Botcharov (RUS) 34 18e
163 Drapeau d'Espagne Joan Horrach (ESP) 35 74e
164 Drapeau de Russie Serguei Ivanov (RUS)
MaillotRusia.PNG Champion de Russie sur route
34 140e
165 Drapeau de Russie Mikhail Ignatiev (RUS) 22 40e
166 Drapeau d'Italie Danilo Napolitano (ITA) 28 HD-9
167 Drapeau d'Italie Filippo Pozzato (ITA)
MaillotItalia.PNG Champion d'Italie sur route
27 100e
168 Drapeau de Russie Nikolai Trusov (RUS) 23 122e
169 Drapeau de Belgique Stijn Vandenbergh (BEL) 24 96e
Manager : Stefano Feltrin
Agritubel
AGR
# Age Pos.
171 Drapeau de France Christophe Moreau (FRA) 38 29e
172 Drapeau de France Maxime Bouet (FRA) 22 70e
173 Drapeau de France Sylvain Calzati (FRA) 30 55e
174 Drapeau de France Brice Feillu (FRA) 23 25e
175 Drapeau de France Romain Feillu (FRA) 25 AB-12
176 Drapeau d'Espagne Eduardo Gonzalo (ESP) 25 AB-8
177 Drapeau de France David Le Lay (FRA) 29 AB-8
178 Drapeau de France Geoffroy Lequatre (FRA) 28 64e
179 Drapeau de France Nicolas Vogondy (FRA) 31 68e
Manager : David Fornes
Team Milram
MRM
# Age Pos.
181 Drapeau d'Allemagne Linus Gerdemann (GER) 26 24e
182 Drapeau d'Allemagne Gerald Ciolek (GER) 22 126e
183 Drapeau d'Allemagne Markus Fothen (GER) 27 125e
184 Drapeau d'Allemagne Johannes Fröhlinger (GER) 24 78e
185 Drapeau d'Allemagne Christian Knees (GER) 28 21e
186 Drapeau des Pays-Bas Niki Terpstra (NED) 25 152e
187 Drapeau de Slovaquie Peter Velits (SVK) 24 32e
188 Drapeau d'Allemagne Fabian Wegmann (GER) 29 137e
189 Drapeau d'Autriche Peter Wrolich (AUT) 35 NP-13
Manager : Gerry van Gerwen
Skil-Shimano
SKS
# Age Pos.
191 Drapeau de France Cyril Lemoine (FRA) 26 144e
192 Drapeau du Japon Fumiyuki Beppu (JPN) 26 112e
193 Drapeau d'Allemagne Simon Geschke (GER) 23 111e
194 Drapeau de France Jonathan Hivert (FRA) 24 113e
195 Drapeau de France Thierry Hupond (FRA) 24 154e
196 Drapeau des Pays-Bas Koen de Kort (NED) 26 90e
197 Drapeau des Pays-Bas Piet Rooijakkers (NED) 28 AB-4
198 Drapeau des Pays-Bas Albert Timmer (NED) 24 130e
199 Drapeau des Pays-Bas Kenny van Hummel (NED) 26 AB-17
Manager : Iwan Spekenbrink

Aspects extra-sportifs

Dopage

L'Espagnol Mikel Astarloza, vainqueur d'étape et 11e du classement final a été contrôlé positif à l'EPO avant le Tour[18].

L'italien Franco Pellizotti, vainqueur du maillot à pois et du prix de la combativité est déclassé en mars 2011 en raison d'une « violation apparente du Règlement Antidopage, sur la base des informations apportées par le profil sanguin inclus dans son passeport biologique »[19].

Barème des prix

Tout au long du parcours, plus de 3,27 millions d'euros sont distribués. Au départ, chaque équipe reçoit la somme de 51 243 €. En outre, chaque équipe présente à l'arrivée avec au moins 7 coureurs obtient une petite prime de 1 600 € par coureur présent.

Prix pour les différents classements
Classements 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Note Par jour
Jersey yellow.svg Général 450 000 € 200 000 € 100 000 € 70 000 € 50 000 € 23 000 € 11 500 € 7 600 € jusqu'au dernier coureur classé
(400 €)
350 €
Jersey green.svg Points 025 000 € 015 000 € 010 000 € 04 000 € 03 500 € 03 000 € 02 500 € 2 000 € 300 €
Jersey polkadot.svg Grimpeur 025 000 € 015 000 € 010 000 € 04 000 € 03 500 € 03 000 € 02 500 € 2 000 € 300 €
Jersey white.svg Jeune 020 000 € 015 000 € 010 000 € 05 000 € 300 €
Jersey yellow number.svg Par équipes 050 000 € 030 000 € 020 000 € 12 000 € 08 000 €
Jersey red number.svg Combatif 020 000 €
Prix pour les différentes étapes
Position 1. 2. 3. Note
Vainqueur d'étapes 8 000 € 4 000 € 2 000 € Jusqu'au 20e coureur (200 €)
Contre-la-montre par équipes 10 000 € 5 000 € 2 500 € Jusqu'à la 20e équipe (200 €)
Sprint intermédiaire 0800 € 0450 € 0300 € 48 sprints intermédiaires durant ce Tour
Côte classée HC 0800 € 0450 € 0300 € 4 durant ce Tour
Côte classée 1re cat. 0650 € 0400 € 0150 € 11 durant ce Tour
Côte classée 2e cat. 0500 € 0250 € 6 durant ce Tour
Côte classée 3e cat. 0300 € 18 durant ce Tour
Côte classée 4e cat. 0200 € 25 durant ce Tour
Meilleur jeune 0500 € Pour le meilleur jeune de l'étape
Combatif 2 000 € Non attribué sur un contre-la-montre
Équipe 2 800 € Meilleure équipe de l'étape

Gains par équipes

Pos Pays Équipe Vict.¹
1 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana 697.050 3
2 Drapeau du Danemark Danemark Team Saxo Bank 362.850 3
3 Drapeau d'Italie Italie Liquigas 156.360
4 Drapeau des États-Unis États-Unis Garmin-Slipstream 151.870
5 Drapeau des États-Unis États-Unis Team Columbia-HTC 102.300 6
6 Drapeau de Suisse Suisse Cervélo TestTeam 86.710 2
7 Drapeau de France France BBox Bouygues Telecom 63.470 2
8 Drapeau de France France AG2R La Mondiale 54.730
9 Drapeau d'Espagne Espagne Euskaltel-Euskadi 49.820
10 Drapeau de France France Cofidis 40.690
11 Drapeau de Russie Russie Team Katusha 36.820 1
12 Drapeau de France France La Française des Jeux 35.660 1
13 Drapeau d'Allemagne Allemagne Team Milram 32.830
14 Drapeau d'Espagne Espagne Caisse d'Épargne 31.540 1
15 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Rabobank 31.310 1
16 Drapeau de France France Agritubel 27.690 1
17 Drapeau de Belgique Belgique Silence-Lotto 22.570
18 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Skil-Shimano 22.530
19 Drapeau de Belgique Belgique Quick Step 17.760
20 Drapeau d'Italie Italie Lampre-NGC 17.040

¹ : Vict. signifie victoires d'étapes

Télédiffusion

À la suite des révélations de cas de dopage au cours des éditions précédentes du Tour, les chaînes publiques allemandes ARD et ZDF avaient décidé dans un premier temps le 16 octobre 2008 de ne pas retransmettre le Tour de France 2009[20]. Elles diffusent finalement la dernière heure de chaque étape[21].

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Pellizotti : « J’arrête tout » sur velochrono.fr
  2. « Grand départ 2009 », LeTour.fr
  3. Parcours du Tour de France 2009 sur letour.fr. Consulté le 22 octobre 2008
  4. [PDF] Règlement UCI du sport cycliste sur uci.ch. Consulté le 9 juillet 2009
  5. The 20 teams selected, LeTour.fr (2009-03-17). Consulté le 2009-03-18.
  6. [PDF] COMMUNIQUE DE PRESSE sur tas-cas.org, 6 mars 2009. Consulté le 2 juillet 2009
  7. « Armstrong sort de sa retraite ! », L'Équipe, 9 septembre 2008
  8. Valverde ne participera pas au Tour de France sur lemonde.fr, 23 juin 2009. Consulté le 2 juillet 2009
  9. Boonen interdit de Tour sur liberation.fr, 19 juin 2009. Consulté le 1er juillet 2009
  10. Le tour n' est pas une discothèque sur dhnet.be, 3 juillet 2009. Consulté le 3 juillet 2009
  11. « Le public en otage », sur sport365.fr
  12. Cette victoire est attribuée à Sandy Casar après le déclassement de Mikel Astarloza pour dopage.
  13. Franco Pellizotti ayant été déclassé.
  14. Franco Pellizotti ayant été déclassé.
  15. Mikel Astarloza, initialement 11e du classement général, a été déclassé pour dopage.
  16. Libération (Dépêche AFP)
  17. La victoire de Contador saluée par l'hymne... danois sur lefigaro.fr, 27 juillet 2009. Consulté le 4 août 2009
  18. Astarloza positif à l'EPO sur lequipe.fr, 31 juillet 2009. Consulté le 4 août 2009
  19. Communiqué de presse - Ouverture de procédures disciplinaires sur la base du passeport biologique sur uci.ch. Consulté le 3 mai 2010
  20. Dopage: Les TV ARD et ZDF ne diffuseront pas le Tour de France sur news.yahoo.com, 16 octobre 2008. Consulté le 23 octobre 2008
  21. ARD diffusera le Tour sur eurosport.fr, 6 mai 2009. Consulté le 2 juillet 2009

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tour de France 2009 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.