Thrip


Thrip

Thysanoptera

Comment lire une taxobox
Thysanoptères
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Super-ordre Hemipteroidea
Ordre
Thysanoptera
Haliday, 1836
Classification phylogénétique
Position :
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Les thrips constituent l'ordre des thysanoptères (Thysanoptera). Ce sont des insectes ptérygotes néométaboles (retard dans l'apparition des ébauches alaires chez la larve) de taille minuscule, au corps allongé. Le nombre d'espèces connues dépasse les 5000 réparties dans plus de 850 genres. On les appelle couramment les "bêtes d'orage" où "bêtes d'août".

Sommaire

Morphologie

Observation au microscope d'un thrips.
Taille réelle : 1,5 mm
Observation au microscope d'une nymphe de thrips.

Ces insectes ont une taille réduite souvent inférieure à 2 mm. Ils sont pourvus de 4 ailes étroites longuement frangées et de pièces buccales piqueuses suceuses asymétriques.

Tête

Soies ocellaires, soies post ocellaires : 3 paires le plus souvent. Les paires I et II sont plus petites, la paire III plus développée. La paire I, en avant des ocelles, est souvent absente. Les paires II et III sont sur un même plan. Il y a toujours 3 ocelles disposés en triangle. La position des soies par rapport aux ocelles (à l’intérieur ou à l’extérieur du triangle) est un critère de détermination. Les soies post ocellaires sont placées sur l’arrière de la tête et le plus souvent disposées sur une même ligne. Elles sont parfois absentes, et de taille variable.

  • Palpe maxillaire : comprend 2 ou 3 segments.
  • Antennes :
    • le nombre de segments (de 6 à 9) et leur teinte relative.
    • la forme des cônes sensoriels sur les segments 3, 4 et 6. (simples, fourchus).
    • Si la base du cône sensoriel est large : Odonthothrips.

Thorax

  • Prothorax :
    • les nombre et position des grandes soies sur les marges antérieure et postérieure du pronotum.
      • Si de grandes soies sont présentes uniquement à l’arrière : genre Thrips.
      • Si de grandes soies sont présentes à l’avant et à l’arrière : genre Frankliniella, Kakothrips.
  • Méso-Métathorax :
    • la présence ou l’absence de spinula.
    • la forme des fourches des méso et métathorax.
    • la forme des dessins du métanotum (réticulation).
    • la présence ou l’absence des sensilles campaniformes (petit orifice pair).
  • Ailes :
    • Elles sont bordées de rangs de grandes soies. La nervation alaire est toujours réduite. Elle comprend une costale, une nervure principale et une secondaire.
      • la présence de parties teintées (cas des Aeolothrips).
      • les nervures : l’absence de nervure indique un Tubulifère.
      • la position et le nombre de soies de la nervure principale sur la partie distale de l’aile.

Abdomen

L’abdomen comprend toujours 10 segments. Un segment comprend dorsalement un tergite, latéralement le pleurotergite et ventralement un sternite. On observe particulièrement le segment VIII comportant des organes caractéristiques.

  • Tergite VIII :
    • le peigne, position et forme des soies qui le constituent.
    • la position relative du spinacle et des cténidies.
  • Pleurotergites :
    • les sculptures.
    • la présence ou l’absence de microtriches.
    • le nombre et la position des soies.

Traits biologiques communs à l'ordre des thysanoptères

90 % des espèces connues sont phytophages[1]

Conservation des spécimens

Les échantillons de Thrips se conservent dans de l’alcool à 10° additionné d’un mouillant durant 15 jours afin d’obtenir des insectes au corps distendu et aux pattes et ailes bien étalées. Les espèces bien mélanisées sont éclaircies à la potasse à 10% puis lavées avant déshydratation et montage.

Classification des Tysanoptera

La détermination des Thysanoptères se fait à partir des femelles. Leur taille varie entre 1 et 2,5 mm et leur teinte varie du jaune clair au brun foncé selon les espèces. Le mâle est plus petit, plus fluet, souvent plus clair, dépourvu de tarière et les 9 et 10ème segments abdominaux portent souvent des ornementations. On utilise le plus fréquemment les caractères suivants :

  • TEREBRANTS
    • THRIPIDAE
      • Panchaeothripinae
        • Retithrips
        • Panchaetothrips
        • Hercinothrips
        • Astrothrips
        • Helionothrips
        • Heliothrips
        • Parthenothrips
        • Selenothrips
      • Thripinae
      • Dendrothripini
        • Dendrothrips
        • Pseudodendrothrips
        • Leucothrips
      • Sericothripini
        • Drepanothrips
        • Scirtothrips
        • Sericothrips
      • Chirothripini
        • Chirothrips
        • Limothrips
      • Thripini
        • Anaphothrips
        • Apterothrips
        • Scolothrips
        • Aptinothrips
        • Belothrips
        • Pseudanaphothrips
        • Chaetanaphothrips
        • Dicromothrips
        • Oxythrips
        • Tmetothrips
        • Baliothrips
        • Bolacothrips
        • Ceratothrips
        • Frankliniella
        • Kakothrips
        • Corynothrips
        • Mycterothrips
        • Odontothrips
        • Megalurothrips
        • Sorgothrips
        • Plesiothrips
        • Florithrips
        • Platythrips
        • Microcephalothrips
        • Scolothrips
        • Taeniothrips
        • Thrips
        • Fulmekiola
        • Stendaetothrips
    • AEOLOTHRIPIDAE
        • Franklinothrips
        • Aeolothrips
        • Melanthrips
        • Rhipidothrips
        • Ankothrips
    • MEROTHRIPIDAE
        • Merothrips
    • HETEROTHRIPIDAE
        • Heterothrips
  • TUBULIFERES
    • PHLAEOTHRIPIDAE
        • Bolothrips
        • Cryptothrips
        • Megalothrips
        • Megathrips
        • Raphidothrips
        • Abiastothrips
        • Acantothrips
        • Cephalothrips
        • Gynaikothrips
        • Haplothrips
        • Hoplandrothrips
        • Hoplothrips
        • Liothrips
        • Phlaeothrips
        • Poecilothrips

Voir aussi

Notes

  1. Jose Luis Viejo Montesinos (1998). Evolución de la fitofagia en los insectos, Boletín de la Real Sociedad Española de Historia Natural (Actas), 95 : 23-30. (ISSN 0583-7499)

Liens externes


  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie

Ce document provient de « Thysanoptera ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thrip de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • thrip — phloe·o·thrip·i·dae; thrip·i·dae; thrip·pence; thrip·ple; thrip; thrip·id; …   English syllables

  • thrip — noun Optional singular for thrips, an insect of the order Thysanoptera …   Wiktionary

  • thrip — i, o, «s (G). A wood worm …   Dictionary of word roots and combining forms

  • thrip — To snap one s fingers …   Grandiloquent dictionary

  • thrip — noun any of various small to minute sucking insects with narrow feathery wings if any; they feed on plant sap and many are destructive • Syn: ↑thrips, ↑thripid • Hypernyms: ↑thysanopter, ↑thysanopteron, ↑thysanopterous insect • Hypony …   Useful english dictionary

  • thrip|pence — «THRIHP uhns», noun. = threepence. (Cf. ↑threepence) …   Useful english dictionary

  • thripid — thrip·id …   English syllables

  • threepence — /thrip euhns, threp , thrup ; three pens /, n. 1. (used with a sing. or pl. v.) Brit. a sum of three pennies. 2. a former cupronickel coin of the United Kingdom, a quarter of a shilling, equal to three pennies: use phased out after decimalization …   Universalium

  • threepenny — /thrip euh nee, threp , thrup ; three pen ee/, adj. 1. of the amount or value of threepence. 2. of little worth. [1400 50; late ME; see THREE, PENNY] * * * …   Universalium

  • thrippence — /thrip euhns/, n. threepence. * * * …   Universalium


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.