The Call of South Africa


The Call of South Africa

Die Stem van Suid Afrika

Die Stem Van Suid-Afrika (af)

L'Appel de l'Afrique du Sud

Le drapeau sud-africain contemporain de l'époque où Die Stem était l'unique hymne national d'Afrique du Sud.
Le drapeau sud-africain contemporain de l'époque où Die Stem était l'unique hymne national d'Afrique du Sud.

Hymne national de Afrique du Sud Afrique du Sud
Autre(s) nom(s) The Call of South Africa (en)
L'Appel d'Afrique du Sud
Paroles Cornelius Jacob Langenhoven
1918
Musique Marthinus Lourens de Villiers
1921
Adopté en 1928 de facto
1936 de jure
Utilisé jusque 1996
Fichiers audio
Fichier audio externe Die Stem (instrumental)

Die Stem Van Suid-Afrika est un ancien hymne national d'Afrique du Sud, écrit en 1918 par le poète Cornelius Jacob Langenhoven (1873-1932) et la mélodie composée en 1921 par Marthinus Lourens de Villiers (1885-1977).

Sommaire

Historique

Joué officiellement à partir du 31 mai 1928 au côté de l'hymne britannique God Save the King, Die Stem fut définitivement adopté comme hymne national en 1936.

Une version anglaise, The Call of South Africa, fut adoptée en 1952 (puis modifiée en 1959).

En 1957, Die Stem devient l'unique hymne d'Afrique du Sud.

Contesté par l'ANC, il ne sera plus joué lors des représentations internationales des équipes sportives d'Afrique du Sud entre 1992 et 1994 alors que se négociait la fin de l'apartheid entre le gouvernement de Frederik De Klerk et le mouvement de Nelson Mandela.

En mars 1994, à l'issue des négociations, le parlement retint deux hymnes pour représenter l'Afrique du Sud . Ainsi, le chant africain Nkosi Sikelel'iAfrika (Dieu sauve l'Afrique) serait dorénavant joué conjointement avec Die Stem.

Les deux hymnes sont joués pour la 1re fois ensemble le 27 avril 1994 à minuit au moment où le pays inaugurait son nouveau drapeau national.

En 1996, les 2 hymnes sont fusionnés en un seul, Die Stem ne constituant plus que la seconde partie de l'hymne national.

Seul le début du 1er paragraphe est maintenu en afrikaans alors que la seconde partie est chantée en anglais dans une version réécrite.

Paroles

Die Stem van Suid-Afrika (af) The Call of South Africa (en) Version traduite de l'Afrikaans (fr)

Uit die blou van onse hemel,
Uit die diepte van ons see,
Oor ons ewige gebergtes
Waar die kranse antwoord gee.
Deur ons vêr verlate vlaktes
Met die kreun van ossewa.
Ruis die stem van ons geliefde,
Van ons land Suid-Afrika.
Ons sal antwoord op jou roepstem,
Ons sal offer wat jy vra:
Ons sal lewe, ons sal sterwe,
Ons vir jou, Suid-Afrika.

In die merg van ons gebeente,
in ons hart en siel en gees,
In ons roem op ons verlede,
In ons hoop op wat sal wees.
In ons wil en werk en wandel,
Van ons wieg tot aan ons graf.
Deel geen ander land ons liefde,
Trek geen ander trou ons af.
Vaderland, ons sal die adel,
Van jou naam met ere dra:
Waar en trou as Afrikaners,
Kinders van Suid-Afrika.

In die songloed van ons somer,
in ons winternag se kou,
In die lente van ons liefde,
in die lanfer van ons rou.
By die klink van huw'liksklokkies,
by die kluit-klap op die kis.
Streel jou stem ons nooit verniet nie,
Weet jy waar jou kinders is.
Op jou roepstem sê ons nooit nee nie,
Sê ons altyd, altyd ja:
Om te lewe, om te sterwe -
Ja, ons kom, Suid-Afrika.

Op U Almag vas vertrouend
het ons vadere gebou:
Skenk ook ons die krag, o Here!
Om te handhaaf en te hou.
Dat die erwe van ons vadere
Vir ons kinders erwe bly:
Knegte van die Allerhoogste,
Teen die hele wêreld vry.
Soos ons vadere vertrou het,
Leer ook ons vertrou, o Heer:
Met ons land en met ons nasie
Sal dit wel wees, God regeer.

Ringing out from our blue heavens,
From our deep seas breaking round,
Over everlasting mountains,
Where the echoing crags resound,
From our plains where creaking wagons,
Cut their trails into the earth,
Calls the spirit of our country,
Of the land that gave us birth.
At thy call we shall not falter,
Firm and steadfast we shall stand,
At thy will to live or perish,
O South Africa, dear land.

In our body and our spirit,
In our inmost heart held fast;
And the glory of our past;
In the promise of our future,
In our will, our work, our striving,
From the cradle to the grave
There's no land that shares our loving,
And no bond that can enslave.
Thou hast borne us and we know thee,
May our deeds to all proclaim
Our enduring love and service
To thy honour and thy name.

In the golden warmth of summer,
In the chill of winter's air,
In the surging life of springtime,
In the autumn of despair;
When the wedding bells are chiming,
Or when those we love do depart,
Thou dost know us for thy children
And dost take us to thy heart
Loudly peals the answering chorus;
We are thine, and we shall stand,
Be it life or death, to answer
To thy call, beloved land.

In thy power, Almighty, trusting,
Did our fathers build of old;
Strengthen then, O Lord, their children
To defend, to love, to hold-
That the heritage they gave us
For our children yet may be;
Bondsmen only to the Highest
And before the whole world free.
As our fathers trusted humbly,
Teach us, Lord to trust Thee still;
Guard our land and guide our people
In Thy way to do Thy will.

Du bleu de nos ciels,
Des profondeurs de la mer,
Au-dessus des chaines de montagnes,
Où les falaises répondent,
À travers les vallées désertes et lointaines,
Marquées par les marques des chariots,
S'élève la voix de notre bien aimée,
Notre pays l'Afrique du Sud,
Nous répondrons à ton appel,
Nous t'offrirons ce que tu demandes
Nous vivrons, nous périrons,
Nous pour toi, Afrique du Sud.

Dans notre corps et notre esprit
Dans nos cœurs et nos âmes
Dans la gloire du passé
Dans notre espoir de ce qu'il sera
Dans notre volonté et notre travail
Du berceau à la tombe
Aucune autre terre ne partagera notre amour,
Aucune autre n'aura notre confiance.
Terre natale, nous honorerons
Ton nom avec grâce :
Aussi vrai que nous sommes des Afrikaners,
Des enfants d'Afrique du Sud

Dans la chaleur de l'été,
Dans la froideur de l'hiver
Au printemps de notre amour,
À l'automne de notre vie
Au son des cloches des églises,
Au pied des berceaux.
Nous entendrons ta voix,
Tu sais où sont tes enfants.
A ton appel, nous ne dirons jamais non
Appelles-nous toujours :
A la vie, à la mort -
Oui, nous viendrons Afrique du Sud

Sur ta toute-puissance en confiance,
Que nos pères ont construits :
Donnes-nous la force, o Seigneur !
Pour soutenir et préserver.
La terre de nos pères
Pour nos enfants
Les serviteurs de l'éternel,
Contre le monde entier.
Comme nos pères avaient la foi,
Apprends-nous à croire, ô Seigneur :
Avec notre terre et notre nation
Que ce soit selon ta volonté et sous ton règne.

Liens

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Afrique du Sud Portail de l’Afrique du Sud
  • Portail de la musique Portail de la musique
Ce document provient de « Die Stem van Suid Afrika ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article The Call of South Africa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • South Africa — <p></p> <p></p> Introduction ::South Africa <p></p> Background: <p></p> Dutch traders landed at the southern tip of modern day South Africa in 1652 and established a stopover point on the spice… …   The World Factbook

  • SOUTH AFRICA — SOUTH AFRICA, republic comprising nine provinces – Western Cape, Eastern Cape, Northern Cape, North West, Gauteng, Limpopo, Mpumalanga, Free State, and KwaZulu Natal. Prior to 1994, when multiracial democracy was introduced, there were four… …   Encyclopedia of Judaism

  • South Africa national rugby union team — Rugby team country = Springboks union = South African Rugby Union nickname = Springboks, Springbokke, Bokke, Amabokoboko emblem = the Springbok and the Protea captain =John Smit coach =flagicon|South Africa Peter de Villiers date= 2008 present… …   Wikipedia

  • South Africa — Republic of, a country in S Africa; member of the Commonwealth of Nations until 1961. 42,327,458; 472,000 sq. mi. (1,222,480 sq. km). Capitals: Pretoria and Cape Town. Formerly, Union of South Africa. * * * South Africa Introduction South Africa… …   Universalium

  • South Africa under apartheid — Apartheid (meaning separateness in Afrikaans, cognate to English apart and ) was a system of legal racial segregation enforced by the National Party government of South Africa between 1948 and 1990. Apartheid had its roots in the history of… …   Wikipedia

  • The Call of Cthulhu — Infobox short story | name = The Call of Cthulhu author = H. P. Lovecraft country = United States language = English genre = Horror short story published in = Weird Tales publisher = media type = Novel pub date = February, 1928: For the 2005 film …   Wikipedia

  • National anthem of South Africa — The National Flag of South Africa. National anthem of  South Africa …   Wikipedia

  • Academic boycott of South Africa — The Academic boycotts of South Africa were a series of boycotts of South African academic institutions and scholars initiated in the 1960s, at the request of the African National Congress, with the goal of using such international pressure to… …   Wikipedia

  • Telephone numbers in South Africa — Country Code: +27 International Call Prefix: 00 Trunk Prefix: 0 South Africa has switched to a closed numbering system. From 16 January 2007 it became mandatory to dial the full 10 digit telephone number including the three digit area code even… …   Wikipedia

  • Foreign relations of South Africa — The foreign relations of South Africa have spanned from the country s time as Dominion and later Realm of the British Empire to its isolationist policies under Apartheid to its position as a responsible international actor taking a key role in… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.