Système nerveux végétatif


Système nerveux végétatif

Système nerveux autonome

Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro-)végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion, la sudation... Le système nerveux autonome ou viscéral contient des neurones périphériques mais aussi centraux (cf plus bas).

Le maintien de l’équilibre du milieu intérieur, ou homéostasie, implique des interactions complexes entre des aspects physiologiques et comportementaux. Langley a, en 1903, introduit la notion de système nerveux autonome pour décrire la composante du système nerveux en charge de cette fonction, en opposition à des neurones contrôlant volontairement ou consciemment des fonctions telles que le mouvement d’un membre. Langley décrivait le système nerveux autonome comme essentiellement moteur, régulant les glandes sécrétrices, les muscles cardiaques et les muscles lisses des viscères et des vaisseaux sanguins. Il n’y intégrait pas les fibres afférentes qu’il considérait comme mineures et purement somatiques (relayant principalement les sensations comme la douleur).

Cette vision ancienne d’un système nerveux autonome principalement moteur persiste encore. On sait cependant aujourd’hui que la majorité des fibres contenues dans le nerf vague, par exemple, sont sensorielles et relaient les sensations viscérales impliquées dans l’homéostasie. Cette nomenclature a de plus été remise en cause, au profit du terme de système nerveux viscéral (Blessing, 1997). Ce terme de système nerveux viscéral est plus approprié car il caractérise fonctionnellement les neurones qui le composent.

Le système nerveux autonome contrôle en effet les fonctions respiratoire, digestive et cardiovasculaire : il agit sur la motricité et les sécrétions viscèrales, les glandes exocrines et endocrines et la vasomotricité. Son territoire moteur inclut donc l'ensemble des muscles lisses. Sur le plan sensoriel, il traite les informations en provenance de la sensibilité viscérale (pression sanguine, dilatation des intestins...).

Il est composé de voies afférentes (composées par les ganglions sensoriels crâniens) relayant les informations sensorielles, comme les mesures de la pression artérielle ou de la teneur en oxygène du sang. Ces informations convergent au niveau d'un centre intégrateur, le noyau du tractus solitaire, situé dans le système nerveux central. Celui-ci envoie des informations dans les voies efférentes pour modifier par exemple la dilatation des bronches ou la libération de sucs digestifs.

Le dérèglement du système nerveux autonome ou viscéral entraine une dystonie ou dysautonomie neurovégétative.

La partie efférente du système nerveux autonome ou viscéral est divisée en trois composantes : le système nerveux entérique et deux systèmes aux fonctions antagonistes, le système nerveux orthosympathique et le système nerveux parasympathique.

Structure du système nerveux autonome

Le SNA est composé des systèmes sympathique, parasympathique et entérique. Les systèmes sympathiques et parasympathiques exercent généralement des effets antagonistes sur les mêmes organes cibles.

Le système sympathique est associé à la mobilisation de l'énergie en période de stress. Les effets sympathique sont la dilatation de pupilles et des bronchioles, l'augmentation du rythme cardiaque et respiratoire et de la pression sanguine. L'action du système sympathique est permanente mais primordiale en situation d'urgence.

Le système nerveux parasympathique ( repos et digestion) économise l'énergie et maintient les activités de base à leurs niveaux copilotes.

Voir aussi

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Syst%C3%A8me nerveux autonome ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Système nerveux végétatif de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Système nerveux végétatif — ● Système nerveux végétatif système nerveux qui règle le fonctionnement des viscères. (Il est formé de ganglions et de nerfs reliés au névraxe, qui en contient les centres de commande. On distingue le système nerveux sympathique et le système… …   Encyclopédie Universelle

  • Système nerveux autonome — ● Système nerveux autonome synonyme de système nerveux végétatif …   Encyclopédie Universelle

  • Système nerveux neurovégétatif — ● Système nerveux neurovégétatif synonyme de système nerveux végétatif …   Encyclopédie Universelle

  • Système nerveux périphérique — Le système nerveux périphérique (SNP) est la partie du système nerveux formée de ganglions et de nerfs qui fait circuler l information entre les organes et le système nerveux central (SNC) et réalise les commandes motrices de ce dernier. Il… …   Wikipédia en Français

  • Systeme Nerveux Autonome — Système nerveux autonome Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro )végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion, la sudation... Le… …   Wikipédia en Français

  • Systeme nerveux autonome — Système nerveux autonome Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro )végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion, la sudation... Le… …   Wikipédia en Français

  • Système nerveux autonome — Pour les articles homonymes, voir SNA. Le système nerveux autonome (aussi appelé système nerveux (neuro )végétatif ou système nerveux viscéral) est la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques, non soumise au contrôle… …   Wikipédia en Français

  • végétatif — végétatif, ive [ veʒetatif, iv ] adj. • XIIIe; lat. scolast. vegetativus, de vegetare → végéter 1 ♦ (1611) Vieilli Qui concerne la vie des plantes. « Mouvement végétatif de la plante » (Maine de Biran). Mod. Multiplication, reproduction… …   Encyclopédie Universelle

  • nerveux — nerveux, euse [ nɛrvø, øz ] adj. et n. • XIIIe; de nerf, d apr. lat. nervosus I ♦ Vx Relatif aux nerfs (I, 1o), aux ligaments, aux tendons. 1 ♦ Mod. Qui a des tendons vigoureux, apparents. Mains nerveuses. « l animal sec, nerveux, aux muscles… …   Encyclopédie Universelle

  • NERVEUX (SYSTÈME) - Neurogenèse — L’évolution phylogénétique du système nerveux des métazoaires, évolution si remarquable par la croissante complexité d’organisation et de fonctionnement qui la caractérise, offre au naturaliste un champ d’étude à l’intérêt fascinant. Cependant,… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.