Stay


Stay

Stay est un film américain réalisé par Marc Forster, sorti en 2005.

Sommaire

Synopsis

Henry Letham, un jeune homme dépressif, annonce à son psychiatre Sam Foster qu'il va se suicider dans trois jours. Sam va alors tout tenter pour retrouver son patient, dans un périple qui l'amènera à rencontrer des personnes censées être décédées.

Commentaires/Interprétations

Le principe

Il s'agit en substance d'une excellente étude du domaine du rêve et du délire. Henry est au début du film (lors de son accident de voiture) plongé dans un léger coma qui l'engage dans un processus hallucinatoire, qui occupe tout le temps du film entre les scènes d'ouverture et de clôture. C'est sous le prétexte de ce délire d'Henry choqué et mourant que sont posées la plupart des interrogations relatives à la "logique" onirique : l'utilisation dans le rêve des sons perçus en dormant, ainsi que la distorsion du temps, expliquant ainsi l'impression fréquente d'avoir dormi plus longtemps que le temps réel qu'on a passé endormi.

La construction du rêve

C'est donc allongé sur le bitume, se vidant de son sang, que Henry imagine les péripéties du docteur Foster. Son rêve est donc un mélange de ce que son cerveau perçoit en ce moment critique, de toutes les informations disponibles dans sa mémoire, et d'une bonne dose d'imagination inhérente à tous les rêves. Dès le début, Henry dit à Sam qu'il entend des voix, et ne semble pas capable de différencier celles qui sont dans sa tête de celles que tout le monde entend. En fait, la réalité de Henry Letham se confond entre la scène de l'accident (la réalité) et son rêve (la réalité pour Sam Foster). Un point de confusion important réside aussi dans l'utilisation des protagonistes de la scène de l'accident, pour la construction du rêve. En effet, on remarque à de nombreuses reprises que les gens que croisent Sam et Henry dans le rêve sont en plusieurs exemplaires (notamment dans le hall de la fac ou dans la rue). En effet, Henry ne peut utiliser que les personnes présentes dans sa mémoire (telles que Athéna et ses parents) et celles présentes sur les lieux de l'accident, ce qui l'oblige à réutiliser certains visages. Ainsi, l'inconnu qui lui fait éteindre sa cigarette dans le métro au début se retrouve gérant d'une librairie où Henry a ses habitudes à la fin. Pour les voix, c'est un processus un peu différent qui provoque leur insertion dans le rêve. Les phrases qu'il entend s'insèrent indépendamment de sa volonté dans son rêve, mais sont adaptées à la situation grâce à son imagination (sous la forme d'un téléphone qui sonne par exemple...).

Le sens du rêve

Le rêve entier est ponctué par l'intense culpabilité que semble ressentir Henry qui prétend avoir tué ses parents. C'est un sentiment qui doit en fait réellement le submerger alors qu'il est en train de mourir, car il se rend responsable de l'accident. Bizarrement il n'intègre pas Athena dans cette culpabilité, alors que celle-ci est présente dans la voiture au moment de l'accident. Pourtant il montre quand même une séparation forte entre eux, qui est matérialisée par la rupture des deux personnages dans le rêve. Il parle d'elle au passé, comme d'un amour qui n'a pas abouti car elle est "partie" soudainement sans rien dire. Athena et Henry ne se croisent pas durant le rêve. On peut aussi pousser l'interprétation jusqu'à penser que ce rêve a pour but de décider si Henry tient à la vie, et s’il veut lutter pour y rester, mais il est tellement rongé par la culpabilité qu'il refuse de se battre et s'offre à la mort, d'où la question du suicide programmé dans le rêve.

Les indices de l'auteur

S’il ne peut échapper au spectateur que le film ne se déroule pas tout à fait dans la réalité, il n'est pas forcément évident de comprendre toute de suite que l'on vit le dernier rêve d'Henry. À ce titre, nombreux sont les critiques qui n'ont pas apprécié le film sous prétexte que le réalisateur s'amusait à nous enliser dans un scénario trop complexe et qui nous laisse sur notre faim. Pourtant, l'auteur laisse des indices plus ou moins explicites au sein même du rêve d'Henry. L'un des principaux indices concerne le mentor imaginaire d'Henry, Tristan Rêveur. Il faut savoir que dans la version originale, cet artiste s'appelle aussi Tristan Rêveur. L'indice est donc d'autant plus aisé à comprendre pour les francophones, puisque ce nom nous met directement sur la piste du rêve. Le fait que les protagonistes du rêve semblent confondre parfois Sam (le personnage principal du rêve) et Henry (le personnage principal du film), doit nous mener à comprendre que c'est en fait Henry qui mène l'histoire. Il est aussi question lors de la partie d'échec du rêve d'un père énoncé par Freud au sujet de son enfant prisonnier des flammes. Alors que le rêve est expliqué à Sam, le réalisateur insère une image rapide de la voiture en feu à côté d'Henry au début du film, comme pour nous forcer à faire la comparaison. Il y a aussi les multiples représentations du pont de Brooklyn, sur lequel a lieu l'accident, que l'on peut voir sur différents tableaux, ou encore dans le reflet des lunettes du vieillard sur le banc.

Fiche technique

  • Titre : Stay
  • Réalisation : Marc Forster
  • Scénario : David Benioff
  • Production : Eric Kopeloff, Tom Lassally, Bill Carraro, Guymon Casady et Arnon Milchan
  • Sociétés de production : New Regency Pictures et Epsilon Motion Pictures
  • Budget : 50 millions de dollars
  • Musique : Asche & Spencer
  • Photographie : Roberto Schaefer
  • Montage : Matt Chesse
  • Décors : Kevin Thompson
  • Costumes : Frank L. Fleming
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Format : Couleurs - 2,35:1 - DTS / Dolby Digital - 35 mm
  • Genre : Thriller, drame
  • Durée : 99 minutes
  • Dates de sortie : 24 septembre 2005 (festival de Rio de Janeiro), 21 octobre 2005 (États-Unis), 5 avril 2006 (Belgique), 26 juillet 2006 (France)

Distribution

Autour du film

  • Le tournage s'est déroulé du 24 septembre 2003 à janvier 2004 à New York et Winnipeg.
  • Premier scénario de David Benioff, ce dernier fut vendu pour 1,5 million de dollars.
  • Letham est une anagramme du mot Hamlet (hameau), qui est mentionné à plusieurs reprises durant le film.
  • Pendant un temps, David Fincher fut pressenti pour la réalisation.

Personnages

Tristan Rêveur

Tristan Rêveur est un artiste peintre auquel il est fait référence dans le film Stay de Marc Forster. Son œuvre est inconnue car il a brûlé toutes ses peintures avant de se suicider le jour de ses 21 ans, d'une balle dans la tête sur le Pont de Brooklyn, qu'il considère comme la plus belle œuvre du XXe siècle.

Citations:

  • "La mauvaise peinture est tragiquement plus belle que la bonne parce qu'elle dépeint la faillite humaine."
  • "Un suicide élégant est l'ultime œuvre d'art."

Citations

  • Lila:"-Dis-moi que je suis douée."
  • Sam:"-Tu es douée."
  • Lila:"-Dis-moi qu'il se souviendra de moi."
  • Sam:"-Qui ça il?"
  • Lila:"-Le monde..."


  • Henry:"-Je me suis volontairement brûlé."
  • Sam:"-Brûlé? Pourquoi vous avez fait ça?"
  • Henry:"-Je m'entraîne pour l'enfer..."


  • Henry:"-Ce sera samedi soir, j'vais me tuer à minuit"

Bande originale

  • Aleph 2, interprété par Photek
  • Something's Got to Change, interprété par Holly Marilyn
  • Angel, interprété par Massive Attack
  • These Eyes, interprété par The Guess Who
  • Cold Water, interprété par Damien Rice
  • Who Am I (Animatrix edit), interprété par Peace Orchestra et Hubert Tubbs

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Stay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stay — may refer to:General* Stays (nautical), the heavy ropes, wires, or rods on sailing vessels that run from the masts to the hull * Guy wire, a metal wire used to support tall structures, such as radio masts * Bone (corsetry), one of the rigid parts …   Wikipedia

  • stay — 1 vt stayed, stay·ing: to temporarily suspend or prevent by judicial or executive order may not grant an injunction to stay proceedings in a state court U.S. Code stay 2 n: a temporary suspension or injunction of an action or process by a usu.… …   Law dictionary

  • Stay — Stay, n. [Cf. OF. estai, F. [ e]tai support, and E. stay a rope to support a mast.] 1. That which serves as a prop; a support. My only strength and stay. Milton. [1913 Webster] Trees serve as so many stays for their vines. Addison. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Stay — «Stay» Сингл Дэвида Гетта совместно с …   Википедия

  • stay — Ⅰ. stay [1] ► VERB 1) remain in the same place. 2) remain in a specified state or position. 3) live somewhere temporarily as a visitor or guest. 4) Scottish & S. African live permanently. 5) stop, delay, or prevent. 6) …   English terms dictionary

  • Stay — (st[=a]), v. t. [imp. & p. p. {Stayed} (st[=a]d) or {Staid} (st[=a]d); p. pr. & vb. n. {Staying}.] [OF. estayer, F. [ e]tayer to prop, fr. OF. estai, F. [ e]tai, a prop, probably fr. OD. stade, staeye, a prop, akin to E. stead; or cf. stay a rope …   The Collaborative International Dictionary of English

  • stay — UK US /steɪ/ verb [I] ► to not move away or leave: stay for 2 days/2 weeks/2 years, etc. »They need an assistant who is willing to stay for six months. stay at work/home »We stayed at work until 10 pm. stay in/on sth »She will stay on the board… …   Financial and business terms

  • Stay — (st[=a]), v. i. [[root]163. See {Stay} to hold up, prop.] 1. To remain; to continue in a place; to abide fixed for a space of time; to stop; to stand still. [1913 Webster] She would command the hasty sun to stay. Spenser. [1913 Webster] Stay, I… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • stay — stay1 [stā] n. [ME staie < OE stæg, akin to Du stag < IE * stāk , to stand, place < base * sta : see STAND] a heavy rope or cable, usually of wire, used as a brace or support, as for a mast of a ship; guy vt. to brace or support with a… …   English World dictionary

  • Stay — puede referirse a: “Stay”, una canción de Nick Jonas The Administration del album Who I Am. “Stay, la canción de Pink Floyd, del año 1972, de su álbum Obscured by Clouds. “Stay”, clásico de Maurice Williams y sus covers (ejemplo el de Cyndi… …   Wikipedia Español

  • stay in — To remain at home • • • Main Entry: ↑stay * * * ˌstay ˈin [intransitive] [present tense I/you/we/they stay in he/she/it stays in …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.