Sotie


Sotie

La sotie, ou sottie, est une pièce politique, d’actualité, jouée par les Sots ou les Enfants-sans-Souci. Les Sots fondent leur système de satire sur cette hypothèse que la société tout entière est composée de fous. Par-dessus leur costume, ils revêtent les attributs qui désignent tel ou tel état, telle ou telle fonction : le juge, le soldat, le moine, le noble, etc.

M. Em. Picot, dans son étude sur la Sotie en France (in-8, 1878), compte vingt-six pièces de ce genre. Il fait remarquer que la sotie était souvent représentée avec une farce et une moralité, dans des spectacles multiples ; dans ce cas on commençait par la sotie, sorte de parade bouffonne. La Sotie n’eut pas toujours pleine liberté ; sa plus brillante période se place sous Louis XII.

Sommaire

Principales soties

  • En 1508, les Enfants-sans Souci jouent le Nouveau Monde, dont l’auteur probable est André de la Vigne; la pièce est relative à l’abolition de la Pragmatique Sanction de Bourges par Louis XI, et aux espérances de son rétablissement par Louis XII.
  • En 1512, Pierre Gringoire, ou Gringore, fait représenter le Jeu du Prince des Sots, pièce dans laquelle il attaque violemment, avec la permission du roi et en sa présence, le pape Jules II et l’Église. Cet ouvrage comprend un grand nombre de personnages, entre autres : le Prince des Sots figure le roi Louis XII ; Mère-Sotte, l’Église ; Sotte-Commune, c’est le peuple, etc. Le Jeu du Prince des Sots est une série d’allusions satiriques, d’actualités vivement exprimées par les contemporains. Elle était suivie d’une moralité intitulée : Peuple français, Peuple italique, l’Homme obstiné, consacrée elle aussi aux démêlés de Louis XII avec le pape Jules II ; celui-ci étant l’Homme obstiné.
  • En 1914 paraît Les Caves du Vatican d'André Gide, sotie de l'époque moderne.


Corpus des sotties en jobelin

(par Thierry Martin)

  • 1 : Moralité faicte en foulois pour le chastiement du Monde. 17-01-1428.
  • 2 : Farce du povre Jouhan. ~1450.
  • 3 : Sottie nouvelle à six personnaiges [le Roy des sotz] (TRIBOULET). ~1454.
  • 4 : Fragment de Sottie [à trois personnages]. Av. 1460.
  • 5 : Farce ou sotie des Vigilles Triboullet (TRIBOULET). ~1458.
  • 6 : Farce des Oyseaulx [la Pippée]. ~1460.
  • 7 : Les Menus propos [Sotie et farce de Estourdi et Coquillart] (CARDINOT ?) ~1461.
  • 8 : Sotie des Coppieurs et Lardeurs qui sont copiés et farcés (TRIBOULET) ~1461.
  • 9 : Sotie des Sotz qui corrigent le magnificat (TRIBOULET). ~1462.
  • 10 : Farce nommée la Folie des Gorriers. ~1465.
  • 11 : Sotie des Sotz triumphans qui trompent Chacun [Sottie des trompeurs]. ~1475.
  • 12 : Sotie des Sotz fourrés de malice. ~1480.
  • 13 : Sotie des rapporteurs. ~1480.
  • 14 : Farce des femmes qui se font passer maistresses. ~1480.
  • 15 : Sotie des Sotz qui recouvrent leur mortier. Ap. 1480.
  • 16 : Farce des esbahis. 1481-85.
  • 17 : Farce moralisée des Gens Nouveaulx qui mengent le Monde et le logent de mal en pire. 1483 (ou 1461).
  • 18 : Farce du Gaudisseur qui se vante de ses faitz. 1480-90.
  • 19 : Farce à troys personnages [les deulx Gallans et Sancté]. ~1485.
  • 20 : Sotie pour porter les présens à la feste des Roys. ~1485.
  • 21 : Farce de Pates-Ouaintes (Pierre de L’ESNAUDERIE). 06-03-1492.
  • 22 : Soctie des Sotz qui remètent en point Bon Temps. Ap. 1491.
  • 23 : Farce joyeuse à cinq personnages [le Monde qu’on faict paistre]. Fin XVe s.
  • 24 : Farce des esveilleurs du chat qui dort. Fin XVe s.
  • 25 : Sotie nouvelle à deux personnages [Trote menu et Mirre loret]. Fin XVe s.
  • 26 : Farce nouvelle à cinq parsonnages [Faulte d’argent, Bon Temps et les troys Gallans]. Fin XVe s.
  • 27 : Sottie de l’Astrologue (Pierre GRINGORE ?). 1498.
  • 28 : Farce de la résurrection Jénin à Paulme. 1499.
  • 29 : Farce de Folle Bobance. ~1500.
  • 30 : Farce de George le Veau. ~1500.
  • 31 : Dyalogue du Fol et du Sage [d’ung Saige et d’ung Fol]. Fin XVe s. ou début XVIe.
  • 32 : Farce nouvelle fort joyeuse à trois personnages [le Prince et les deux Sotz]. Début XVIe s.
  • 33 : Farce de l’arbalestre. Début XVIe s.
  • 34 : Sotie des Sotz escornés (P. GRINGORE ?). Début XVIe s.
  • 35 : Sotise à huit personnaiges [le Monde et Abuz] (André de LA VIGNE). ~1507.
  • 36 : Sotie des Sotz ecclésiasticques qui jouent leurs bénéfices au content. Avril 1511.
  • 37 : Le Jeu du Prince des sotz et Mère Sotte (P. GRINGORE). 24-02-1512.
  • 38 : Farce nouvelle à troys personnages [Tout Mesnage, Besongne faicte et le Fol]. 1512-13.
  • 39 : Les Sotz nouveaulx farcés, couvés. ~1513.
  • 40 : Sotye des Croniqueurs (P. GRINGORE). Mai 1515.
  • 41 : Fragments d’une Sottie [à six personnages] (Maître GEORGES ?). 1517.
  • 42 : Première Moralité jouée à Genève [Sottie des béguins] (Amédée PORRAL ?). 22-02-1523.
  • 43 : Farce moralle de troys pèlerins et Malice. ~1523.
  • 44 : Sotie des premiers gardonnés. Av. 1525.
  • 45 : Seconde Moralité [Sottie du Monde] (A. PORRAL ?). 14-02-1524.
  • 46 : Satyre pour les habitans d’Auxerre (Roger de COLLERYE). 1530.
  • 47 : Farce moralle des sobres sotz entremellés avec les syeurs d’ais. 29-02-1536 ?
  • 48 : Moral de Tout le Monde. ~1538.
  • 49 : Farce des cris de Paris. ~1540.
  • 50 : Farce à six personnages [la Reformeresse]. ~1540.
  • 51 : Farce nouvelle à cinq personnages [la Mère de ville]. ~1541.
  • 52 : Farce joyeuse à quatre personnages [les trois Gallans et Phlipot]. ~1545.
  • 53 : Pour le cry de la Bazoche. 05-03-1549.
  • 54 : Farce des Veaux. Octobre 1550.
  • 55 : Farce nouvelle à quatre personnages [les troys Galans et le Badin]. ~1571.
  • 56 : Plaisants devis récitéz par les supposts du Seigneur de la Coquille. 08(?)-03-1593.

Localisation des Sotties

  • Émile PICOT : Recueil général des Sotties, 3 vol. Johnson Reprints, New York, 1968. [Sotties n° 3, 4, 7, 10, 11, 17, 19, 23, 27, 29, 35, 37, 39, 40, 41, 42, 43, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 55.]
  • RECUEIL TREPPEREL. (Fac-similé d'Eugénie Droz.) Slatkine, 1966. [Sotties n° 2, 5, 7, 8, 9, 11, 12, 13, 15, 18, 20, 22, 25, 34, 36, 44.]
  • MANUSCRIT LA VALLIÈRE. (Fac-similé présenté par Werner Helmich.) Slatkine, 1970. [Sotties n° 19, 23, 33, 43, 47, 48, 50, 51, 52, 54, 55.]
  • RECUEIL DU BRITISH MUSEUM. (Fac-similé présenté par Halina Lewicka.) Slatkine, 1970. [Sotties n° 3, 11, 17, 18, 29, 30, 38, 49.]
  • RECUEIL DE FLORENCE : Gustave COHEN, Recueil de farces françaises inédites du XVe siècle. Slatkine, 1974. [Sotties n° 14, 16, 24, 26, 28, 32.]
  • Deux moralités inédites composées et représentées en 1427 et 1428 au Collège de Navarre. (André et Robert Bossuat.) 1955. [Sottie n° 1.]
  • La Pipée : André TISSIER, Recueil de farces, t. XII. Droz, 1998. [Sottie n° 6.]
  • La Farce de Pates-Ouaintes. (Théodose Bonnin.) 1843. [Sottie n° 21.]
  • Joyeusetéz, Facécies et folastres Imaginacions, 18 vol. 1824-34, t. XIV. [Sottie n° 31.]
  • Recueil des Plaisants devis récités par les supposts du Seigneur de la coquille, pp. 69-78. 1857. [Sottie n° 56.]

Bibliographie

  • E. Picot, La Sotie en France, in-8, 1878.
  • Sur Gringoire : Petit de Julleville, Les Comédiens en France au Moyen Âge.
  • Des textes du Jeu du Prince des Sots dans Aubertin, Choix de textes de l’ancien français
  • Olga Anna Dull, Folie et rhétorique dans la sottie. (Droz, 1994)
  • Ida Nelson, La Sottie sans souci : essai d’interprétation homosexuelle. (Champion, 1977)
  • Triboulet, La Farce de Pathelin et autres pièces homosexuelles. (QuestionDeGenre/GKC, 2011)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sotie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sotie — sotie …   Dictionnaire des rimes

  • soţie — SOŢÍE, soţii, s.f. 1. Femeie măritată considerată în raport cu bărbatul ei; nevastă, soaţă. ♦ (înv.) Soţ, bărbat. ♦ (pop.) Perechea unui animal. 2. (pop.) Tovarăş, însoţitor; prieten. 3. (pop.) Soţ (3). – Soţ + suf. ie. Trimis de dante,… …   Dicționar Român

  • şotie — ŞÓTIE, şótii, s.f. 1. Poznă, năzbâtie, farsă, ghiduşie; boroboaţă, bazaconie. 2. Şiretlic, vicleşug. – cf. ucr. š u t k a. Trimis de LauraGellner, 02.05.2004. Sursa: DEX 98  ŞÓTIE s. v. poznă. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime … …   Dicționar Român

  • sotie — SOTÍE s. f. gen dramatic din sec. XV XVI, ca interludiu integrat în mistere1 (4), care avea la bază ideea că întreaga lume este o împărăţie a nebuniei. (< fr. sotie, lat. soties) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • Sotie — (frz.), s. Sottie …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Sotie —   [sɔ ti], französisches Possenspiel, Sottie.   * * * So|tie: frz. Schreibung von ↑Sottie …   Universal-Lexikon

  • sotie — (izg. sotȉ) m <G sotìja> DEFINICIJA pov. knjiž. vrsta lakrdije, kazališni komad u Francuskoj od 14. do 16. st., zasnovan na ideji da je svijet carstvo ludosti ETIMOLOGIJA fr. (dosl.): gluparija ≃ sot: glupan …   Hrvatski jezični portal

  • sotie — sottie ou sotie [ sɔti ] n. f. • 1190; « sottise » XIIe; de sot ♦ Hist. littér. Farce de caractère satirique jouée au Moyen Âge, par des acteurs en costume de bouffon, représentant différents personnages d un imaginaire « peuple sot », allégorie… …   Encyclopédie Universelle

  • sotie — /soh tee /, n. a satirical and topical comedy employing actors dressed in traditional fool s costume, popular in France during the late Middle Ages, and often used as a curtain raiser to mystery and morality plays. Also, sottie. [1785 95; < F, MF …   Universalium

  • sotie — (so tie) s. f. Pièce de notre ancien théâtre (XVe siècle et commencement du XVIe siècle), sorte de satire allégorique dialoguée, où les personnages étaient censés appartenir à un peuple imaginaire nommé le peuple sot ou fol, lequel représentait,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.