Solidarite africaine pour la democratie et l'independance


Solidarite africaine pour la democratie et l'independance

Solidarité africaine pour la démocratie et l'indépendance

Solidarité Africaine pour la Démocratie et l'Indépendance (Sadi) est un parti politique malien créé en 1996 en opposition à Alpha Oumar Konaré. Son président est le docteur Oumar Mariko. Le cinéaste Cheick Oumar Sissoko est membre du Sadi.

Sommaire

Le SADI et les élections

Le SADI au cours des dernières élections
Année Élection
1997 Élection présidentielle A Boycotté l’élection
1997 Élections législatives A Boycotté l'élection
2002 Élection présidentielle premier tour Oumar Mariko 0,88%
2002 Élection présidentielle second tour
2002 Élections législatives 6 députés
2004 Élections communales 96 conseillers communaux, 5 maires[1].
2007 Élection des conseillers nationaux pas d'élu
2007 Élection présidentielle Oumar Mariko 2,72%
2007 Élections législatives 4 députés (sur 147)
2009 Élections communales 257conseillers communaux, 15 maires[1]

Élections de 2002

Aux élections législatives de 2002, le SADI obtient 6 députés, tous élus à Koutiala.

Élections de 2007

Le SADI a présenté son secrétaire général Oumar Mariko comme candidat à l'élection présidentielle. Il est arrivé 4e, en obtenant 2,72 % des voix. Le SADI a critiqué l'organisation de ce scrutin.

Lors d'une conférence de presse le 29 mai 2007, le secrétaire général Oumar Mariko, après avoir réclamé la dissolution de la Commission électorale nationale indépendante(CENI), a déclaré que son parti refusait de se considérer dans la majorité présidentielle avec l’Alliance pour la Démocratie et le progrès » (ADP), ni dans l’opposition du Front pour la Démocratie et la République » (FDR). Il souhaite l’émergence d’une « troisième voie » au Mali[2].

Aux élections législatives, il obtient 4 députés, dont Oumar Mariko.

Élections de 2009

Le SADIa réussi une percée aux élections communales obtenant 247 conseillers communaux contre 96 en 2004. Quinze maires appartenant au Sadi ont été élus. Le cercle de Koutiala devient le bastion du SADI avec 103 conseillers communaux et cinq maire, dont Dramane Sountoura élu à Koutiala[1].

Parti d'opposition

Associé au Parti pour la renaissance nationale dans le groupe parlementaire Parena/Sadi, les députés s'opposent à la politique du gouvernement de Modibo Sidibé sur plusieurs aspects. Ainsi, lors d'une conférence de presse organisée le 28 février 2009, les deux partis expriment leur opposition aux projets de loi relatifs à la privatisation de la Compagnie malienne pour le développement du textile (CMDT), les biotechnologies (et notamment l'autorisation des organismes génétiquement modifiés -OGM) et au budget de l'état 2009. Les parlementaire des deux partis craignent que la privatisation de la CMDT ait pour conséquence la non pérennité de la filière coton et la chute du cours d'achat du coton aux paysans. L'introduction des OGM fait peser des menaces graves en matières de santé publique et de sécurité alimentaire [3].

Le 12, le député Oumar Mariko qui préside le groupe Parena/Sadi a interpellé le ministre des Maliens de l'extérieur Badara Aliou Macalou sur la situation des maliens émigrés. Il a déploré le sort réservé aux sans-papiers expulsés de France, d’Espagne ou de Lybie, dénoncé l’accord signé avec l’Espagne et souhaité que le gouvernement malien refuse de signer l’accord de réadmission voulu par la France<refA. Lam, Séance de question orale à l’Assemblée nationale : la situation des maliens de l’extérieur anime les débats, L'Essor, 12 juin 2009 [2] </ref>.

Notes et références

  1. a , b  et c Assane Koné, Communes maliennes : SADI engage ses conseillers pour une gestion participative et transparente, Le Républicain, 16 juin 2009 [1]
  2. Le SADI demande la dissolution de la CENI, Apa, 29 mai 2007
  3. Moussa Touré, Groupe parlementaire Parena-Sadi : Il s’érige toujours contre trois projets de loi, Soir de Bamako, 3 mars 2009; et Ousmane Berthe, Budget d’Etat 2009 OGM et privatisation de la CMDT : Dr. Oumar Mariko de SADI et Konimba Sidibé du PARENA relancent le débat, Nouvel Horizon, 3 mars 2009

Lien externe

Site officiel du Sadi

  • Portail du Mali Portail du Mali
Ce document provient de « Solidarit%C3%A9 africaine pour la d%C3%A9mocratie et l%27ind%C3%A9pendance ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Solidarite africaine pour la democratie et l'independance de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Solidarité Africaine pour la Démocratie et l'Indépendance — (Sadi) est un parti politique malien créé en 1996 en opposition à Alpha Oumar Konaré. Son président est le docteur Oumar Mariko. Le cinéaste Cheick Oumar Sissoko est membre du Sadi. Sommaire 1 Le SADI et les élections 1.1 Élections de 2002 …   Wikipédia en Français

  • Solidarité africaine pour la démocratie et l'indépendance — (Sadi) est un parti politique malien créé en 1996 en opposition à Alpha Oumar Konaré. Son président est le docteur Oumar Mariko. Le cinéaste Cheick Oumar Sissoko est membre du Sadi. Sommaire 1 Historique 1.1 2002 2007 Participation au… …   Wikipédia en Français

  • Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice — L’Alliance pour la démocratie au Mali Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (Adema Pasj) est un parti politique du Mali. Sa devise est « Travail Solidarité Justice » et son symbole l’abeille. Son président est Dioncounda… …   Wikipédia en Français

  • Bloc pour la démocratie et l'intégration africaine — Le Bloc pour la démocratie et l’intégration africaine (BDIA, « Faso Jiggi » en Bambara) est un parti politique malien créé en 1993. Il est présidé par Souleymane Makamba Doumbia Sommaire 1 Histoire 1.1 1993 2002 un parti d’opposition… …   Wikipédia en Français

  • Parti pour la renaissance nationale — Le Parti pour la renaissance nationale (Parena) est un parti politique malien, créé en 1995 par des militants du Congrès national d’initiative démocratique (CNID). Le symbole du Parena est le bélier blanc. Sommaire 1 Historique 2 Résultats… …   Wikipédia en Français

  • Mouvement pour l'indépendance, la renaissance et l'intégration africaine — Le Mouvement pour l indépendance, la renaissance et l intégration africaine (Miria) créé en 1994 par des dissidents de l’Alliance pour la démocratie au Mali Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema Pasj) est un parti politique… …   Wikipédia en Français

  • Mouvement Contre Le Racisme Et Pour L'amitié Entre Les Peuples — Pour les articles homonymes, voir MRAP. Logo de Mouvement contre le racisme et pour l amitié entre les peuples Contexte généra …   Wikipédia en Français

  • Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples — Pour les articles homonymes, voir MRAP. Logo de Mouvement contre le racisme et pour l amitié entre les peuples Contexte généra …   Wikipédia en Français

  • Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples — Mouvement contre le racisme et pour l amitié entre les peuples Pour les articles homonymes, voir MRAP. Logo de Mouvement contre le racisme et pour l amitié entre les peuples Contexte généra …   Wikipédia en Français

  • Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et pour la paix — Mouvement contre le racisme et pour l amitié entre les peuples Pour les articles homonymes, voir MRAP. Logo de Mouvement contre le racisme et pour l amitié entre les peuples Contexte généra …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.