Sirop


Sirop
Casserole de sirop utilisé pour préparer des stroopwafels

Le sirop (du latin siropus, lui-même de l'arabe sharab) est un liquide visqueux et épais obtenu en faisant dissoudre une importante quantité de sucre dans de l'eau. La viscosité provient des nombreuses liaisons hydrogène entre les molécules de sucre dissoutes, porteuses de groupements hydroxyle, et l'eau.

Techniquement, le terme « sirop » est aussi employé pour qualifier des liquides visqueux contenant autre chose que du sucre en solution.

Sommaire

Cuisine

En cuisine on définit la concentration d'un sirop par des termes imagés (filet, lissé, perlé, boulé, etc.), selon l'aspect et la consistance, et elle se mesure en degrés Baumé. Par exemple lorsque la température atteint 100 °C, le sirop est au stade de cuisson du nappé, qui correspond à 20° Baumé. Puis on passe au petit filet, puis au petit lissé (25° Baumé), au perlé, au grand lissé (30° Baumé), au filet (35° Baumé), etc.

Un sirop léger se fait avec 250 g de sucre par litre d'eau, un sirop concentré peut aller jusqu'à poids pour poids de sucre et d'eau. Pour éviter la cristallisation, il suffit d'ajouter un acide (jus de citron, acide citrique) et éviter les projections de sucre sur les parois du récipient de cuisson.

Du fait de leur très forte teneur en sucre, les sirops se dénaturent très peu par attaque microbienne (par osmose, l'eau est attirée vers l'extérieur des germes, ce qui les dessèche), et se conservent longtemps.

Sirops traditionnels

Des sirops sont obtenus à partir, de céréales, de plantes, d’arbres et de fruits suivant différentes techniques. Le goût sucré et la couleur de ces sirops sont nuancés (translucide, ambré, brun, plus foncé ou coloré) suivant son origine et le degré de raffinage utilisé. Les sirops non-raffinés sont plus riches en minéraux et souvent colorés. La plupart de ces sirops sont connus depuis longtemps et ont été développés par diverses civilisations tel que l’amazake, d’origine asiatique, qui est obtenu par le mélange de riz et de kôji[1], d'autres sont de facture plus récente tels que le sirop de maïs.

Les sirops de céréales sont principalement obtenus à partir de blé, de maïs, d’orge et de riz, par hydrolyse des glucides complexes qu’elles contiennent (glucane (amidon), Inuline (fructane), ...). Ceux sont le sirop de riz brun, le sirop d'orge malté, sirop de maïs et le sirop de glucose[2].

Les sirops de plantes sont principalement obtenus à partir de la tige (canne à sucre, sorgho commun), du tubercule (Smallanthus sonchifolius, Betterave sucrière) ou de l’ensemble de la plante (Agave). De la canne à sucre est extrait par pression le vesou (ou sirop de canne) qui une fois concentré est appelé le sirop de batterie[3]. Du Sorgho commun, céréale Africaine connu au temps des Romains, est obtenu par pression le sirop de sorgho[4]. Du Smallanthus sonchifolius, une plante de la Cordillère des Andes, est obtenu le sirop de poire de terre, un mélange sucrant de glucides complexes et simples[5]. Du bulbe de la betterave sucrière est tiré par extraction à l'eau le saccharose qui est ensuite transformé en mélasse et sucre blanc. Le jus obtenu par pressage de l’agave, un cactus mexicain, sert à fabriquer le sirop d'agave. Le jus est chauffé pour hydrolyser l'inuline (glucide complexe) en sucre simple et sucrant le fructose[6].

Les sirops d’arbres proviennent principalement de la sève du bouleau, de l'érable et des palmiers. De ces trois arbres, les sirops sont obtenus de la même façon; la sève récoltée est ensuite concentrée par chauffage. En Alaska, au Canada et en Russie de la sève du bouleau est fabriquée le sirop de bouleau[7]. Au Canada, la sève de l'érable produit le sirop d'érable[7]. En Asie, en Amérique du Sud, en Afrique du Nord et au Moyen Orient, la sève des palmiers est utilisée pour produire le sirop de palmier[8].

Les sirops de fruits proviennent des jus extraits du fruit et concentrés par chauffage pour donner un sirop épais et riche en glucide. À partir du raisin est obtenu le Pekmez, l'Arrope et le Sapa. De la datte est fabriqué le sirop de datte. L'algarrobina, ou sirop de mesquite, est un sirop tiré du fruit du Prosopis (gousse de mesquite), un arbre d'Amérique centrale, largement utilisé dans la cuisine péruvienne[9].

Sirops aromatisés

Les sirops aromatisés sont destinés à la boisson et aux desserts. Ils sont fabriqués à partir de sucre et d'un composant alimentaire au goût particulier. On trouve, entre autres, du sirop de fraise, du sirop de grenadine, du sirop de menthe, du sirop de cassis, du sirop d'orgeat, du sirop de caramel, du sirop de chocolat, du sirop de gingembre.

Des arômes et des colorants sont souvent ajoutés afin que le sirop destiné aux boissons corresponde au goût et à la couleur du fruit original. Des tests sur des enfants ont montré que ceux-ci avaient du mal à reconnaître le parfum d'un sirop dont la couleur « normale » avait été modifiée, prenant un sirop de fraise orangé pour un sirop à la pêche[réf. nécessaire].

Les sirops aromatisés sont beaucoup consommés en France, mais il faut savoir que dans la plupart des autres pays, ce n'est pas un produit de consommation courante et qu'il est difficile d'en trouver.

Sirops pharmaceutiques

De nombreux médicaments sont présentés sous forme de sirop. La tendance est de les remplacer par des sirops sans sucre moins cariogènes, qui, bien évidemment, ne sont plus des sirops au sens strict du terme, mais des suspensions édulcorées grâce à l'aspartame, l'isomalt, l'acésulfame K, etc. et épaissies grâce à des gélifiants souvent extraits d'algues (carraghénanes par exemple) ou dérivés de la cellulose.

Notes et références

  1. (en) J Belleme. Japanese Foods That Heal. Tuttle Publishing, 2007, pp. 55-58. ISBN 0804835942.
  2. P Lefrançois & F Ruby Petit glossaire des sucres. Passeport santé, 4 septembre 2008
  3. INRA la canne a sucre
  4. (en) Morris J. Bitzer & Joe D. Fox Processing Sweet Sorghum for Syrup. AGR-123, Univ. of Kentucky, Sept. 1987. [PDF]
  5. (en) I Manrique, A Párraga & M Hermann, "Yacon syrup: Principles and processing" [PDF]. Series: Conservación y uso de la biodiversidad de raíces y tubérculos andinos: Una década de investigación para el desarrollo (1993-2003). 8B: 31p.
  6. (en) Virgilio Zuniga Partida, Arturo Camacho Lopez, Alvaro de Jesus Martinez Gomez. Method of producing fructose syrup from agave plants (United States Patent 5846333) 08-12-1998
  7. a et b (en) William M. Ciesla. CHAPTER 5 - SAP AND RESIN - SYRUPS, SUGAR AND CONFECTIONERY PRODUCTS - MAPLE SYRUP AND RELATED PRODUCTS. Non-Wood Forest Products from Temperate Broad-Leaved Trees. Rome, 2002. FOA ISBN 92-5-104855-X
  8. (es) "La Gomera. La cultura de la palma ". www.bienmesabe.org
  9. (en) L Bravo, N Grados & F Saura-Calixto. Characterization of Syrups and Dietary Fiber Obtained from Mesquite Pods (Prosopis pallida L). J. Agric. Food Chem., 1998, 46 (5), pp 1727–1733 DOI:10.1021/jf970867p

Annexes

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Bibliographie

  • Petits chocolats Grande expérience, Jean-Pierre Wybauw, Ed. Tony Le Duc, 2005, p 62.
  • Cours complet de pharmacie, Louis René Le Canu, Ballière, 1842, p 417 et suivantes.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sirop de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sirop — [ siro ] n. m. • v. 1175; lat. médiév. syrupus, sirupus, de l ar. sarab « boisson » 1 ♦ Solution de sucre dans de l eau (pure ou additionnée de diverses substances), dans du jus de fruit. Sirop de sucre, de fruits. Sirop de framboise, de… …   Encyclopédie Universelle

  • sirop — SIRÓP, siropuri, s.n. Soluţie lichidă densă, obţinută din zahăr şi apă sau din suc de fructe ori de plante, folosită ca băutură răcoritoare (în amestec cu sifon), ca adaos la pregătirea unor dulciuri sau, în farmacie, la prepararea unor… …   Dicționar Român

  • SiROP — (Student Research Opportunities Program) Gründungsjahr 2002 Partnerinstitute 10 Land …   Deutsch Wikipedia

  • sirop — SIROP. s. m. Liqueur composée du suc, des fruits, des herbes, ou des fleurs, avec du sucre, ou du miel, & qu on fait cuire ordinairement, pour la pouvoir garder. Sirop de roses pâles, de capillaires, de fleur de pescher, &c. sirop de groseilles,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • siròp — sirop m. sirop …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Sirop — Sirop, s. Syrop …   Pierer's Universal-Lexikon

  • sirop — (si ro ; le p ne se prononce jamais ; au pluriel, l s se lie : des si ro z excellents) s. m. 1°   Terme de pharmacie. Médicament liquide et visqueux, destiné à l usage interne, qui résulte de l union de certains liquides avec la quantité de sucre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SIROP — s. m. (On ne prononce point le P.) Liqueur formée d une dissolution de sucre, à laquelle on ajoute le suc de certains fruits, de certaines herbes, de certaines fleurs, etc., et qu on fait cuire jusqu à certaine consistance. Sirop de vinaigre.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • sirop — n.m. Étendue d eau ; mer : Aller au sirop. / Sang humain (coulant d une blessure). / Solution de haschisch (drogue). / Sirop ou sirop de pébroque, pluie ; eau potable. / Sirop de bois tordu, vin. Avoir un coup de sirop, être ivre. / Sirop de… …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • SIROP — n. m. Liquide formé d’une dissolution de sucre, à laquelle on ajoute le suc de certains fruits, de certaines herbes, de certaines fleurs, etc., et qu’on fait cuire jusqu’à une certaine consistance. Sirop de groseilles, d’oranges, d’orgeat. Sirop… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.